Les Schtroumpfs, Tome 10 : La soupe aux Schtroumpfs de Yvan Delporte (Scénario), Peyo (Scénario et dessin)

Les Schtroumpfs, Tome 10 : La soupe aux Schtroumpfs de Yvan Delporte (Scénario), Peyo (Scénario et dessin)

Catégorie(s) : Bande dessinée => Enfants , Bande dessinée => Humour

Critiqué par Koolasuchus, le 30 juillet 2019 (Laon, Inscrit le 10 décembre 2011, 33 ans)
La note : 6 étoiles
Moyenne des notes : 6 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 4 étoiles (51 152ème position).
Visites : 2 673 

Une soupe qui manque un peu d'assaisonnement

Alors qu'il ourdissait tranquillement un plan pour se venger des Schtroumpfs dans sa chaumière, Gargamel est brusquement dérangé par un géant dénommé Grossbouf qui n'a qu'une envie, manger ! Vidant ses réserves et réclamant toujours plus de nourriture, le sorcier a alors l'idée de l'utiliser pour se débarrasser de ses ennemis en lui promettant une soupe aux Schtroumpfs. Vite mis au courant des manigances de Gargamel, le Grand Schtroumpf prépare un plan pour contre attaquer, mais se débarrasser de Grossbouf ne va pas être une mince affaire...

Malgré une idée de départ assez sympathique et l'ajout d'un nouvel antagoniste dans la série, cette histoire des Schtroumpfs reste assez classique dans sa construction et n'est pas des plus mémorables. Elle offre tout de même quelques moments assez amusants mais on est assez loin du très bon niveau du tome précédent.

Cet album se poursuit par quelques planches d'une case appelées « Schtroumpferies », il y en a assez peu mais pour le coup elles sont très drôles et je pense notamment à celle ou l'emploi du mot « schtroumpf » est poussé à son paroxysme. Enfin on termine par une petite histoire en quelques pages avec la Schtroumpfette qui revient semer le désordre dans le cœur et le village des Schtroumpfs. C'est amusant, mais cela reste un petit peu une redite du récit où elle apparaissait pour la première fois sauf que c'est beaucoup plus court.

Il faut donc bien avouer qu'après le très bon « Schtroumpf vert et vert Schtroumpf » nous avons droit ici à un tome un ton au-dessous, cela reste amusant et divertissant certes, mais également trop classique pour laisser un souvenir impérissable malheureusement.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  Les Schtroumpfs

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Gentil

5 étoiles

Critique de Vince92 (Zürich, Inscrit le 20 octobre 2008, 44 ans) - 18 février 2022

Une nouvelle menace pèse sur le village des Schtroumpfs : un énorme bâfreur, le bien-nommé Grossbouf veut gouter a la fameuse soupe aux Schtroumpfs tant vantée par le sorcier Gargamel. C’est sans compter sans l’ingéniosité du Grand Schtroumpf qui va permettre aux petits lutins de se sortir de ce mauvais pas… L’album est sympathique et l’histoire assez drôle. Il manque cependant la dimension « morale » que j’aime retrouver dans les albums les plus emblématiques de la série comme le Schtroumpfissime ou les Schtroumpfs olympiques par exemple. Ici, pour une fois, c’est un autre homme que Gargamel qui s’en prend au village mais, tout aussi bête que le célèbre adversaires des schtroumpfs, ces derniers ne seront pas vraiment en danger et c’est une nouvelle fois l’occasion pour Peyo de se moquer des hommes et de leurs obsessions (Grossbouf a toujours faim, il en devient lassant). La fin de l’histoire montre quelques cases grotesques avec des transformations de Grossbouf sous l’effet des antidotes fournis par Gargamel : ces dessins avaient fait grand effet sur moi étant enfant et la relecture de cet album a fait revenir cet étrange sensation de malaise face aux traits d’un Grossbouf monstrueux.
La seconde partie de l’album est consacrée à des planches de gags plus ou moins drôles avec parfois de belles trouvailles de dessinateurs.
Un bon album mais qui ne compte pas parmi les meilleurs.

Forums: Les Schtroumpfs, Tome 10 : La soupe aux Schtroumpfs

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Les Schtroumpfs, Tome 10 : La soupe aux Schtroumpfs".