Lefranc, Tome 16 : L'ultimatum de Jacques Martin (Scénario), Francis Carin (Dessin)

Lefranc, Tome 16 : L'ultimatum de Jacques Martin (Scénario), Francis Carin (Dessin)

Catégorie(s) : Bande dessinée => Aventures, policiers et thrillers

Critiqué par Jules, le 27 novembre 2004 (Bruxelles, Inscrit le 1 décembre 2000, 75 ans)
La note : 6 étoiles
Moyenne des notes : 6 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 4 étoiles (41 835ème position).
Visites : 2 793  (depuis Novembre 2007)

Attirant, mais peut mieux faire

Une des rares séries anciennes que je continue en BD. J’aimais bien Guy Lefranc aux prises avec Axel Borg, représentant du crime international.

Quand j’ai vu la couverture j’ai de suite été attiré et je l’ai été encore plus quand j’ai vu qu’une partie de l’histoire se passait à Bruges, puis en Angleterre. Le dessin n’est plus tout à fait le même mais il reste dans l’esprit.

Axel Borg fait une brève apparition, mais c’est pour aider Lefranc… Voilà qui est peu dans ses habitudes !…

Dans l’histoire, les peuples français et anglais sont pris en otages contre une forte rançon. Pour déjouer ce affreux complot, Lefranc sera amené à travailler avec un doux mélange du MI 5 britannique, Scotland Yard et la police belge.

Un nouveau type de torpilles indétectables serait envoyé contre le tunnel sous la Manche par une mystérieuse association.

Cette BD se lit avec plaisir, mais j’ai trouvé la fin peu crédible vu la personnalité et l’objectif assez ridicule du responsable de toute l’affaire.

Bon, cela ne m’empêchera pas d’acheter le suivant…

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Ah ! Ces grandes séries...

6 étoiles

Critique de Shelton (Chalon-sur-Saône, Inscrit le 15 février 2005, 63 ans) - 4 avril 2005

Je partage avec toi, cher Jules, cette relative déception, n'hésitons pas à employer le mot, même si nous sommes prêts à acheter le volume suivant...
Il faudrait compléter, du point de vue technique, en disant que Francis Carin, celui qui vient de reprendre le dessin de cette série, le dessinateur de Victor Sackville, nous propose un dessin trop proche de sa série habituelle. Il va s'améliorer, c'est sûr, mais il faudra attendre un peu (il en est conscient, il me l'a dit).
Pour le reste, comme dans toutes ces séries mythiques, il y a parfois des albums moins lumineux que d'autres... Il faut savoir l'accepter...

Forums: Lefranc, Tome 16 : L'ultimatum

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Lefranc, Tome 16 : L'ultimatum".