Walking Dead, Tome 10 : Vers quel avenir ? de Robert Kirkman (Scénario), Charlie Adlard (Dessin)

Walking Dead, Tome 10 : Vers quel avenir ? de Robert Kirkman (Scénario), Charlie Adlard (Dessin)
(The walking dead)

Catégorie(s) : Bande dessinée => Sci-fi & fantastique

Critiqué par CC.RIDER, le 2 février 2012 (Inscrit le 31 octobre 2005, 61 ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 4 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (21 155ème position).
Discussion(s) : 1 (Voir »)
Visites : 2 890 

Arrivée de nouveaux personnages

Alors qu'ils se ravitaillent en ville, les survivants font une découverte intéressante : ils trouvent un mort-vivant cloué au sol, sans force et très affaibli par la faim. Ces créatures pourraient donc mourir de façon naturelle ? Alors que la troupe a pris la direction de Washington sur les recommandations du mystérieux Docteur Eugène Porter, un savant qui se vante d'en savoir beaucoup sur les zombies, Rick organise avec Abraham et Carl une expédition qui doit les mener 400 km plus au nord dans son ancienne ville. Rick possède toujours la clé de son commissariat. Il espère pouvoir y trouver des armes et des munitions. Pendant ce temps, le reste du groupe les attendra dans un endroit calme. Est-ce vraiment une bonne idée ?
L'arrivée d'Abraham, d'Eugène et du reste de cette troupe change à nouveau la donne. Rick, plus ou moins redevenu meneur, voit son autorité contestée autant par les nouveaux que par Dale qui se demande s'il ne porte pas la poisse et si son sous groupe n'aurait pas meilleur compte à partir à nouveau de son côté. L'affaire se complique pour le plus grand intérêt du lecteur qui ne peut que se régaler à la lecture de cette série d'aventures incroyables dans un monde qui n'a plus rien à voir avec le nôtre. Dépaysement et terreur garantis.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

nouveau voyage

7 étoiles

Critique de Kabuto (Craponne, Inscrit le 10 août 2010, 58 ans) - 9 février 2014

Rick est maintenant en route pour Washington avec d’autres survivants. L’espoir bien mince de trouver de l’aide là-bas le pousse à voyager vers la capitale. Le groupe formé de vieilles connaissances et de plusieurs nouvelles têtes a un peu de mal à cohabiter. La tension monte d’autant plus que vivre en nomade dans ce monde dangereux n’est pas de tout repos. Chacun doit faire face au stress constant et la santé mentale des rescapés est mise à rude épreuve. Comment trouver la force de continuer ? À quel point faut-il abandonner son humanité pour survivre dans cet enfer ? Voilà le véritable enjeu de cet épisode.

Visa pour l'Amerika

6 étoiles

Critique de Antihuman (Paris, Inscrit le 5 octobre 2011, 36 ans) - 14 décembre 2012

Il n'y a plus de morale partout dans le monde, il n'y a plus en fait que Walking Dead et le pop-art; et rien que ces deux formes d'expression prouvent bien de toute façon que tout est accompli. Jesus et ses apôtres doivent désormais endurer crachats et quolibets sur le mont des oliviers, en attendant entre eux l'opprobe de la nuit... C'est peut-être pour cette raison Rick a choisi d'avancer encore un peu plus profondément dans la lande, et de choisir un autre abri tel que cet ancien pénitencier qui l'a auparavant tant charmé (on le comprend d'un autre coté.)

Et comme lui stipule la plantureuse Michonne, on ne peut pas toujours faire ce qui est juste, mais en fait ce que l'on pense juste selon notre propre schéma de pensée - importante nuance à prendre en compte. - La sagesse est la nouvelle loterie des magazines féminins, une manne céleste qui permet de les faire vivre même davantage que les jeux ou la loterie. "C'est nous les morts-vivants !" s'écriera d'ailleurs Rick dans le futur à un événement du récit. Oui, mais est-ce seulement vrai, et pour qui de ses compagnons précisément à part lui-même ? Bref il s'agit là d'un plutôt bon volet de la série, on admirera aussi comment les auteurs traitent de ce thème central qui nous concerne tous en définitive: La faim. Souhaitons à ce petit groupe de trouver son chemin un jour entre luzerne, avoine, et herbes hautes.

Tripal...

9 étoiles

Critique de Blue Boy (Saint-Denis, Inscrit le 28 janvier 2008, - ans) - 23 juin 2012

Cet épisode, qui n’entraînera pour une fois aucune perte parmi le groupe, nous réserve toujours son lot de scènes puissantes et terribles. La transformation physique des protagonistes se poursuit. Rick, toujours plus hirsute et plus émacié, semble glisser un peu plus vers la folie et l’animalité chaque fois qu’il doit défendre sa vie et celle de son fils. A cet égard, la scène de l’attaque des pillards est vraiment effrayante. A Abraham qui lui dit qu’il ne sera plus jamais pareil après avoir tué un de ses assaillants, Rick répond : « Je ferai semblant. J’ai déjà donné. J’ai fait des choses… Pas la première horreur que j’inflige à mon âme au point de me demander si je suis encore humain. Et sans doute pas la dernière. » L’évolution des relations au départ tendues entre ces deux derniers est également intéressante. Abraham, qui se protégeait derrière sa carapace de gros dur musclé, finit par craquer et se livrer face à Rick, car lui aussi a commis des actes fous pour défendre sa famille. Une amitié semble alors se dessiner entre les deux hommes…

On ne constate donc aucun essoufflement dans ce 10ème tome, bien au contraire, les auteurs creusent leur sillon et ne lâchent pas leurs lecteurs.

Forums: Walking Dead, Tome 10 : Vers quel avenir ?

  Sujets Messages Utilisateur Dernier message
  Walking dead, version vidéo 20 DE GOUGE 14 février 2014 @ 19:52

Autres discussion autour de Walking Dead, Tome 10 : Vers quel avenir ? »