Les larmes du diable de C. J. Sansom

Les larmes du diable de C. J. Sansom
( Dark fire)

Catégorie(s) : Littérature => Romans historiques , Littérature => Policiers et thrillers , Littérature => Anglophone

Critiqué par Christof13, le 26 mai 2005 (Inscrit le 28 juillet 2004, 41 ans)
La note : 9 étoiles
Moyenne des notes : 9 étoiles (basée sur 5 avis)
Cote pondérée : 7 étoiles (1 663ème position).
Visites : 4 073  (depuis Novembre 2007)

Absolument génial

Matthew Shardlake, le héros de Dissolution, doit enquêter sur la mort du cousin d’Elizabeth Wentworth. Cette dernière est reconnue coupable de son meurtre car elle refuse de parler. Or à cette époque, tout refus de parler implique un horrible supplice censé délier les langues des récalcitrants. Cette mission s’annonce déjà bien ardue pour notre cher avocat bossu mais c’est sans compter sur Thomas Cromwell qui lui confie une mission supplémentaire : découvrir le feu grégeois appelé aussi les « larmes du diable ». Shardlake n’a que 12 jours pour rapporter cette arme afin que Cromwell puisse regagner les faveurs d’Henry VIII. Dans ce court délai, il doit également prouver l’innocence d’Elizabeth. Le compte à rebours est lancé

J’avais déjà apprécié le précédent roman mettant en scène ce héros atypique et j’ai de nouveau adoré cette nouvelle enquête aux multiples rebondissements. Son style et ses intrigues sont excellentes et il nous plonge avec une grande facilité et pas mal de détails dans cette époque tourmentée de l’Angleterre. En 2 romans, C.J. Sansom se place au niveau des plus grands écrivains de thriller historique. A lire absolument…

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Les larmes du diable [Texte imprimé] C. J. Sansom trad. de l'anglais par Françoise du Sorbier
    de Sansom, C. J. Du Sorbier, Françoise (Traducteur)
    Belfond / Littératures étrangères (Paris)
    ISBN : 9782714441263 ; EUR 21,00 ; 15/10/2004 ; 495 p. ; Broché
  • Les larmes du diable [Texte imprimé] C. J. Sansom traduit de l'anglais par Françoise du Sorbier
    de Sansom, C. J. Du Sorbier, Françoise (Traducteur)
    Pocket / Presses pocket (Paris)
    ISBN : 9782266158206 ; EUR 8,90 ; 04/09/2006 ; 734 p. ; Poche
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  Matthew Shardlake

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Bon livre

8 étoiles

Critique de Monocle (tournai, Inscrit le 19 février 2010, 60 ans) - 30 novembre 2017

J'ai eu grand plaisir à lire ce livre ; pour moi il s'agissait d'une découverte car je ne connaissais pas CJ Sansom.
Les intrigues se déroulent en 1540 dans une Angleterre explosive. Le roi Henry VIII a chassé les papistes et a converti de force son peuple à embrasser une religion dont il est le chef. L'île est encore plus isolée de tout si ce n'est de ses ennemis : la France, l'Espagne et bien sûr Rome !
Trois enquêtes se croisent dans ce "polar baignant dans un contexte historique" et le lecteur est capturé par une ambiance envoûtante
Bonne lecture, sans d’autre prétention que le plaisir de lire une belle et intéressante histoire.

A la recherche du feu grégeois

9 étoiles

Critique de Miss teigne (, Inscrite le 6 mars 2008, 39 ans) - 30 juin 2010

C.J. Sansom signe ici son deuxième roman qui a pour héros principal Matthew Shardlake. L'homme lige de Thomas Cromwell a pris de la distance avec la politique rigoriste et cruelle de ce dernier depuis les terribles évènements survenus au monastère de Scarnsea, tout en restant un Réformateur convaincu. Trois ans plus tard, devenu un brillant avocat, Shardlake est confronté à une affaire difficile. Elisabeth Wentworth est reconnue coupable du meurtre de son cousin mais son oncle reste persuadé de son innocence tandis que la jeune fille garde un silence obstiné lorsqu'on lui demande sa version des faits. Thomas Cromwell fait en sorte que l'exécution de la jeune fille soit reportée pour permettre à Shardlake de faire son enquête. Cependant, en contrepartie l'avocat est mandé par Cromwell pour retrouver le feu grégeois car il n'a que douze jours pour le présenter à Henry VIII dont il espère retrouver la faveur.

Encore une enquête menée sur les chapeaux de roues. Sansom a fait de Matthew Shardlake un personnage attachant qui n'est pas dans la lignée des héros généralement lisses de romans policiers. Certes, l'enquête est au centre de l'histoire mais la psychologie de l'avocat, et même celle des personnages qui l'entourent, est de mise. De plus, l'auteur s'appuie sur une solide connaissance du XVIème siècle. De façon surprenante, il vient combler par une fiction les lacunes laissées par l'Histoire, avec un grand H, car la chute de Cromwell reste encore nébuleuse à ce jour.

UNE ARME DEVASTATRICE.

9 étoiles

Critique de Ayor (, Inscrit le 31 janvier 2005, 48 ans) - 14 mars 2006

Ayant dévoré "Dissolution", je me suis jeté sur ce roman du même auteur, à savoir C.J Sansom. Excellent comme à son habitude, c'est le moins que l'on puisse dire. Un style qui lui est propre, agréable et abordable, en plus d'une histoire tout simplement passionnante. Bref, un très bon moment en perspective.


Matthew Shardlake, avocat au physique peu avantageux (il est bossu...), mais au talent de juriste reconnu, prend en charge une affaire de meurtre, concernant un jeune garçon de bonne famille retrouvé au fond d'un puits. La cousine de ce dernier, suspectée, puis accusée est jetée en prison, ou elle refuse catégoriquement de parler.
Pas facile pour notre avocat, d'autant plus que Lord Thomas Cromwell lui confie dans le même temps la délicate mission de retrouver "le feu grégeois", une arme au pouvoir destructeur jusqu'à présent inégalé. En effet, ce dernier doit la présenter au roi dans les plus brefs délais. Il en va de la sécurité nationale....

Une récidive plus que réussie

10 étoiles

Critique de King Arthur (, Inscrit le 26 octobre 2005, 39 ans) - 26 octobre 2005

Ce deuxième polar historique de C.J. Sansom est dans la lignée du premier, c'est à dire de toute beauté.
On retrouve les même éléments qui font la réussite du premier ("Dissolution"): l'atmosphère, les déductions, les dialogues,...

Je le conseille à nouveau à ceux qui aiment ce genre d'histoire.

Forums: Les larmes du diable

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Les larmes du diable".