Dragon bleu, tigre blanc de Qiu Xiaolong

Dragon bleu, tigre blanc de Qiu Xiaolong
(Shanghai redemption)

Catégorie(s) : Littérature => Policiers et thrillers , Littérature => Anglophone

Critiqué par Ardeo, le 12 avril 2018 (Flémalle, Inscrit le 29 juin 2012, 76 ans)
La note : 6 étoiles
Visites : 3 112 

Magouilles et digressions poétiques

« Dragon bleu, tigre blanc » est le 4e livre de Qiu que je lis. Comme les précédents, il se déroule dans la Chine actuelle et met en scène un inspecteur de police, Chen et des personnages secondaires, la plupart déjà présents dans les autres romans. L’intrigue est très mince, quasi inexistante puisqu’elle est essentiellement basée sur un état de fait présent dès le début du bouquin : Chen a été mis sur une voie de garage via une « promotion » et est menacé de mort. Il va suivre les indices qui entrent en sa possession et enquêter sur des faits qui lui semblent avoir un rapport, être déterminants dans sa disgrâce. « Dragon » est donc, comme pour les autres romans, un prétexte à décrire l’émergence galopante de ce pays, la réussite extraordinaire des uns à côté de la pauvreté des autres, la corruption infernale qui gangrène le pays à tous les niveaux de pouvoir y compris dans la police, bien entendu.

Au détour des pages, l’auteur montre donc notre inspecteur dans ses recherches mais il se laisse souvent aller à illustrer le récit avec de nombreuses digressions sur ses hobbys : la cuisine chinoise, la poésie et les proverbes. Parmi ces derniers, celui que j’ai préféré et qui est également le préféré d’un des personnages « Vieux chasseur » car il le répète plusieurs fois quand il a « l’impression d’attendre près d’un arbre qu’un lapin vienne s’assommer contre le tronc ». Le fil du roman réside donc certainement -en partie du moins- dans ces citations mais personnellement, j’ai trouvé que poèmes et proverbes alourdissaient plutôt une intrigue déjà bien compliquée à suivre avec tous ces personnages aux noms à 3 ou 4 lettres. De ce fait, je n’ai apprécié que moyennement cette œuvre de Mr Qiu -en tout cas moins que les précédents.

Mais pour celles et ceux qui n’ont jamais lu d’aventures de Chen et compagnie, peut-être que le roman sera parfaitement apprécié !

Qui trop embrasse mal étreint ?

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Dragon bleu, tigre blanc [Texte imprimé] Qiu Xialong traduit de l'anglais (États-Unis) par Adélaïde Pralon
    de Xiaolong, Qiu Pralon, Adélaïde (Traducteur)
    Points / Points (Paris)
    ISBN : 9782757852118 ; EUR 7,40 ; 27/05/2015 ; 336 p. ; Poche
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  Une enquête de l'inspecteur Chen

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Dragon bleu, tigre blanc

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Dragon bleu, tigre blanc".