813, les trois crimes d'Arsène Lupin de Maurice Leblanc

813, les trois crimes d'Arsène Lupin de Maurice Leblanc

Catégorie(s) : Littérature => Francophone , Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par Killeur.extreme, le 30 août 2010 (Genève, Inscrit le 17 février 2003, 42 ans)
La note : 10 étoiles
Visites : 8 091 

813 suite et fin.

Suite aux évènements du premier tome, Arsène Lupin se retrouve enfermé à la Santé tout en poursuivant son enquête, le bougre a des ambitions: Pierre Leduc s'avère être en réalité un héritier de la haute noblesse allemande, Lupin aimerait bien le marier à une jeune fille (sa fille) et ainsi manipuler le gouvernement allemand, le Kaiser le charge de retrouver des documents compromettants que Bismarck a adressé au père de Pierre Leduc, parmi lesquels un traité de paix entre l'Angleterre, l'Allemagne et la France et dont les conditions ne plairaient pas aux Allemands, bref plein de mystères que Lupin devra résoudre sans oublier de s'évader. La conclusion de 813 apportera toutes ces réponses.

Maurice Leblanc a conçu "813" comme la dernière aventure d'Arsène Lupin

SPOILERS (pour justifier ma critique(analyse)

CE QUI SUIT EN MAJUSCULE RACONTE LA FIN DU ROMAN SI VOUS VOULEZ CONSERVER LE SUSPENSE NE LISEZ PAS :

(vous ne direz pas que je ne vous ai pas prévenus ;-) )

ARSENE LUPIN A DECOUVERT L'AUTEUR DES CRIMES ET L'A TUE EN LEGITIME DEFENSE, MAIS SES PREMIERES CONCLUSIONS ONT AMENE L'ARRESTATION D'UN AUTRE SUSPECT QUI EST CONDAMNE A MORT GRACE AUX PREUVES QUE LUPIN A FOURNIES, LUPIN FAIT LE MAXIMUM POUR EMPÊCHER CELUI-CI D'ÊTRE EXECUTE MAIS ARRIVE TROP TARD ET QUAND IL RETOURNE POUR FAIRE DISPARAITRE LE CORPS, IL TROUVE PIERRE LEDUC, QUI ETAIT AMOUREUX DE LA MEURTRIERE ET NON DE LA PROTEGEE DE LUPIN, PENDU, IL DECIDE DE RENONCER A SES AMBITIONS ET LAS DE LA VIE DECIDE DE MOURIR (la première partie de l'épilogue se termine sur son saut dans le vide), MAIS SON SUICIDE RATE ET POUR TROUVER UNE MORT PLUS GLORIEUSE, IL DECIDE DE S'ENGAGER DANS LA LEGION ETRANGERE

FIN DES SPOILERS


La deuxième partie de l'épilogue a surement été rajoutée lors du remaniement du roman en 1917 (je rappelle que la publication en feuilleton date de 1910) pour donner une fin plus ouverte au roman qui permette de faire revenir Lupin (ce que les romans suivant prouveront). Est-ce que Maurice Leblanc a subi la même pression que Conan Doyle quand celui-ci a décidé de tuer Sherlock Holmes? Probablement, car la deuxième partie de l'épilogue sonne un peu faux et on sent dans tout le récit de "813" l'envie de Leblanc d'abandonner son personnage, mais la pression des journaux et du public a dû être plus forte, c'est la même raison qui a poussé Leblanc à intégrer Lupin dans l'"Eclat d'obus" suite à la première publication.

Comme toujours le roman dans son intégralité mélange l'énigme policière et la chasse au trésor, mais Lupin est plus obscur et la fin tragique montre une évolution du personnage, les conséquences de la guerre ne sont pas non plus étrangères au ton des romans suivants. je penses que "813" est un des meilleur de la série.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Forums: 813, les trois crimes d'Arsène Lupin

Il n'y a pas encore de discussion autour de "813, les trois crimes d'Arsène Lupin".