La Cagliostro se venge de Maurice Leblanc

La Cagliostro se venge de Maurice Leblanc

Catégorie(s) : Littérature => Francophone , Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par Killeur.extreme, le 25 juin 2010 (Genève, Inscrit le 17 février 2003, 41 ans)
La note : 8 étoiles
Visites : 4 568 

Une vengeance bien tardive mais implacable

"La Cagliostro se venge" pourrait être la suite directe de "la comtesse de Cagliostro", sans révéler toute l'intrigue du premier roman, ce dernier racontait comment Raoul d'Andrésy devient Arsène Lupin, à la fin du roman il épouse la femme qu'il aime, bien qu'il se livre en cachette à quelques larcins pour faire vivre sa famille, un fils nait de cette union, mais la mère meurt en couches. Quand son fils est enlevé Raoul sait que c'est la Cagliostro qui a commis le forfait par vengeance, puisqu'il ne lui reste plus d'attaches, Raoul décide de consacrer sa vie au cambriolage et reprendra son nom paternel: Lupin.

Nous sommes dans les années 1920 (26 ans après l'épilogue de la "comtesse de Cagliostro"), (d'après des chronologies trouvées sur Internet et certains indices livrés par l'auteur) l'action semble se passer après "les dents du tigre" où Lupin se mariait (enfin) avec une femme qu'il aimait sincèrement et se promettait bien de prendre une retraite bien méritée, tout en débrouillant ici ou là certains mystères. On retrouve donc Raoul de Limezy - Arsène Lupin - en train de suivre un homme qui semble frauder le fisc en planquant une partie de ses revenus et comme voler un voleur n'est pas pour Raoul un crime, il décide d'acheter une maison mise en vente par son "client" (il récupérera son investissement en volant son voisin), il devient vite un familier de la maison, mais un crime est commis une des deux nièces de son "client" est tuée la veille de son mariage, le suspect est un architecte recommandé à Raoul pour effectuer les travaux de sa maison, Félicien Charles, mais au fur et à mesure de l'enquête Raoul apprend par Faustina, une corse dont le fiancé a été tué la nuit de l'agression que Félicien pourrait bien être son fils, le plan posthume de la Cagliostro (morte en 1918) était de faire du fils un voleur et de l'opposer à son père, Arsène Lupin est-il battu cette fois?...

Leblanc commence par une préface d'Arsène Lupin lui-même qui, si il ne remet pas en cause les faits que son biographe a écrit aimerait informer le lecteur que quelquefois son biographe le met trop en avant et il désapprouve cette mise en avant et le fait de passer pour un don Juan.

Comme toujours l'intrigue est bien ficelée et il faut vraiment attendre les dernières pages pour avoir le dénouement de l'intrigue. Même si la comtesse de Cagliostro n'apparait pas physiquement dans ce roman, son fantôme est présent pour accomplir sa vengeance. Le personnage de Lupin bien que décrit toujours jeune est moins fanfaron qu'à son habitude avec les autorités, par contre ses déductions sont toujours en avance sur celles du juge et du commissaire, il a l'air lassé de sa vie aventureuse et veut prendre sa retraite, "les dents du tigre" laissaient penser que c'était chose faite, mais on le retrouve en plein Paris prêt à cambrioler un individu, et la fin du roman fait penser que cette fois c'est la bonne..... ou pas !!! Est-ce que les héros se reposent????

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Forums: La Cagliostro se venge

Il n'y a pas encore de discussion autour de "La Cagliostro se venge".