Jour J, tome 1 : Les Russes sur la Lune ! de Fred Blanchard (Scénario), Fred Duval (Scénario), Jean-Pierre Pécau (Scénario), Philippe Buchet (Dessin)

Catégorie(s) : Bande dessinée => Divers

Critiqué par Oguz77, le 22 novembre 2010 (Inscrit le 24 novembre 2009, 42 ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 7 étoiles (basée sur 3 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (23 185ème position).
Visites : 2 471 

L'U-chronie du 20eme siècle

"19 septembre 1969. Les Soviétiques sont les premiers à se poser sur la Lune. À Washington, le président Nixon donne carte blanche à la NASA pour que l'Amérique devienne la première nation à établir une base lunaire permanente. Dix ans plus tard, alors que la tension monte entre les USA et l'URSS, la Lune se prépare à devenir le théâtre inédit d'un nouvel épisode de la guerre froide." Source Editeur.

Premier opus d'une série naissante tout à fait convaincant. Je me garderai bien de juger l'uchronie par la vraisemblance historique de cette histoire du 20eme siècle repensée. En revanche, la qualité du dessin et le rythme du scénario font de ce premier épisode une initiation agréable qui donne envie de continuer la série.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Un petit tour sur la Lune ?

8 étoiles

Critique de Shelton (Chalon-sur-Saône, Inscrit le 15 février 2005, 63 ans) - 12 juin 2019

La conquête spatiale, celle de la Lune en particulier, est là pour nous faire rêver. Je ne dis pas qu’il n’y a rien de scientifique derrière tout cela, mais pour le grand public, c’est bien avant tout une épopée mythique, onirique et poétique… Cette année, on va fêter les cinquante ans des premiers pas de l’homme sur la Lune. Je ne sais pas réellement si ce fut un grand pas pour l’humanité mais un grand rêve certainement… Il suffit pour s’en convaincre de prendre le temps d’entendre ceux qui ont vécu cela en direct… à travers la télévision qui commençait à devenir le révélateur instantané de la vie humaine… Pour les plus jeunes, imaginez un peu si celui qui arrivait sur la planète Mars dans quelques années vous envoyait un tweet…

Cette Lune a d’ailleurs toujours fait rêver et quand j’étais petit je chantais Au clair de la Lune avec une attention presque mystique sans d’ailleurs comprendre les paroles si ce n’est que dès le départ, on était bien sous une sorte de protection lunaire… Le clair de Lune était aussi pour les romantiques, les amoureux, les chanteurs… Alors, puisqu’il en est ainsi, osons jouer encore plus…

Avec la série Jour J, dès le départ, c'est-à-dire dès le premier opus (et on en est aujourd’hui au tome 37), Jean-Pierre Pécau et Fred Duval, deux grands scénaristes de bédés, ont voulu explorer grâce à l’uchronie, cette conquête de la Lune… Et si les Russes étaient arrivés avant les Américains sur le satellite de la terre… Alors, bien sûr, cette science uchronique pose beaucoup de question… Est-elle utile ? N’est-elle pas dangereuse ? A quoi cela peut-il bien servir de jouer avec l’histoire ?

Les historiens savent bien que l’uchronie est précieuse car elle permet de mieux comprendre certains évènements, certains personnages, certains moments clefs de l’histoire. Ils savent aussi qu’elle est risquée car pour celui qui n’a pas les bonnes bases de savoir au départ, l’uchronie peut perturber les repères et déstabiliser le lecteur… Voilà pourquoi je suis très assidu et fan de lectures uchroniques tout en ne les conseillant pas à tous les lecteurs… Donc, nous allons parler de la conquête de la Lune mais précisons bien qu’il s’agit d’une uchronie non du rétablissement de la vérité après une éventuelle conspiration politique…

Donc, les Américains (je vous laisse découvrir pourquoi) n’ont donc pas été les premiers sur la Lune et ce sont les Russes – que dis-je les Soviétiques – qui ont réussi le premier alunissage… Les Américains finiront bien par y arriver et Américains et Russes continuent leur guerre froide sur la Lune… Bon, ce n’est peut-être pas aussi simple que cela mais je vous laisse quelques surprises de lecture…

J’ai beaucoup aimé car cela fait réfléchir aussi à la réalité de la Guerre froide, à la nature humaine, à l’utilité de la conquête spatiale et à la façon dont on nous raconte tout cela depuis des décennies…

On dit que la conquête de la Lune est repartie, que l’enjeu est de s’y poser, d’y installer une base, de pouvoir en partir pour la Lune… Finalement, une fois de plus, la bande dessinée est juste un peu en avance sur la réalité… Non ?

En tous cas, belle occasion de se payer un petit voyage sur la Lune à l’occasion de cet anniversaire et de mesurer si cela donne tant envie d’y rester quelques années… Car ne rêvons pas, la Lune de nos chansons et poésies semble beaucoup plus attrayante que celle d’une base spatiale longue durée… Enfin, à vous de choisir !

Uchronie spatiale

6 étoiles

Critique de Kabuto (Craponne, Inscrit le 10 août 2010, 59 ans) - 3 octobre 2016

La série spécialiste des uchronies imagine pour son premier épisode une conquête spatiale différente. Les Russes ont devancé les Américains sur la Lune et afin de ne pas perdre la face, les deux pays installent des bases permanentes sur le satellite. L’occasion de prolonger la guerre froide jusque dans l’espace. Le récit qui en découle est bien trouvé et même si en définitive il ne révolutionne pas la grande Histoire, j’ai apprécié le concept et lu avec plaisir ce premier numéro.

Forums: Jour J, tome 1 : Les Russes sur la Lune !

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Jour J, tome 1 : Les Russes sur la Lune !".