Mauvaise base de Harlan Coben

Mauvaise base de Harlan Coben
( The final detail)

Catégorie(s) : Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par CC.RIDER, le 15 mars 2009 (Inscrit le 31 octobre 2005, 59 ans)
La note : 4 étoiles
Moyenne des notes : 6 étoiles (basée sur 8 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (33 491ème position).
Visites : 3 181 

Plus un scénario qu'un livre

L’agent sportif Myron Bolitar essaie d’oublier en galante compagnie ses récents déboires dans le décor paradisiaque d’une île privée des Caraïbes, quand son ami Win, richissime sociopathe, vient le chercher sur son yacht. Il lui apprend que son associée Espéranza est accusée d’avoir assassiné un de leurs clients, une star du base-ball sur le déclin. Myron et Wyn se lancent dans une enquête difficile pour prouver l’innocence de celle que tout accuse. Le seul problème, c’est qu’elle ne veut pas de leur aide. De club de trans, en famille de nababs ayant perdu toute trace de leur fille, en passant par des shérifs véreux, ils finiront par découvrir une vérité inattendue.
Le polar classique où on promène le lecteur pendant plus de 350 pages avant de lâcher la clé du mystère dans les toutes dernières pages. Dommage qu’il y ait tant de remplissage, tant de dialogues remplis de conciliabules inutiles et tant de facilités en tout genre. Du point de vue du style, ce bouquin est plus un scénario qu’un véritable livre. Avec Coben, on en est à regretter l’époque des vrais auteurs de romans policiers qui obligeaient le lecteur à faire fonctionner ses petites cellules grises et qui l’emmenait dans une longue série de fausses pistes avant de lui dévoiler le pot aux roses. Ce temps est terminé. On en est à l’enquêteur bavard qui ne trouve rien tant qu’un éclair de génie ne traverse pas son cerveau ramolli. Ce type de littérature rencontre un grand succès, sans doute en raison de sa grande facilité de lecture. Du vite lu, vite oublié… Pour les amateurs du genre.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  Myron BOLITAR

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Assumer ses actes…

5 étoiles

Critique de Pierrot (Villeurbanne, Inscrit le 14 décembre 2011, 65 ans) - 14 mars 2015

Après « Du sang sur le green » puis « Promets-moi » j’ai pu lire dans la bibliothèque d’un gîte d’Aix-les-Bains pour des soins spa, un troisième roman de cet auteur qui sans faire partie de mes préférés n’en est pas moins une valeur sûre pour susciter, le goût de la lecture.
Ici donc, alors que je pensais prétentieusement détenir depuis longtemps la clé de l’énigme, j’ai me suis senti obligé de tourner sept fois ma langue dans ma bouche. Il est vrai que l’histoire s’avère beaucoup plus nébuleuse que prévue. Un Bolitar un peu amorphe pour cette enquête dans le milieu de baseball pour le meurtre d’un joueur … Son ami Win, très fortuné et un tantinet James Bond lui servira de poisson pilote dans cette enquête, qui ne prend pas l’eau un seul instant. Agréable à lire allongé sur un transat et où l’on meurt d’envie d’être plongé dans cette histoire jusqu’au cou.

Le passé qui nous rattrape toujours

7 étoiles

Critique de Chris (Bruxelles, Inscrite le 30 décembre 2003, 43 ans) - 21 juillet 2013

Le 'problème' quand on commence un livre de Coben, enfin pour moi en tout cas, c'est qu'il est difficile de ne pas le lire d'une traite. Et celui-ci ne fait pas exception. Esperanza, amie et associée de Myron Bolitar, se retrouve donc en prison et refuse de lui parler. Un de ses clients, Clu, est retrouvé mort. Plusieurs personnages s'entremêlent dont Big Cindy qui travaille désormais pour Myron, et Win évidemment. Au fil de l'histoire, on devra replonger dans le passé de Clu pour comprendre le lien avec la disparition d'une adolescente. Le passé nous rattrape toujours, voilà le message. Le dénouement est incroyable.

Comme d'autres lecteurs l'ont dit, ce n'est peut-être pas le meilleur thriller de Coben mais il vaut quand même la peine d'être lu.

Humour et base ball

6 étoiles

Critique de Free_s4 (Dans le Sud-Ouest, Inscrit le 18 février 2008, 43 ans) - 27 août 2012

Mauvaise base.
Je ne suis pas fan des histoire de Myron Bolivar.
A la limite du roman de gare, ce qui sauve ce livre, c'est l'humour.
Comme dit précédemment, vite lu, vite oublié.

Lecture agréable, mais pas un livre inoubliable

5 étoiles

Critique de Max_Zen (MARGUERITTES, Inscrit le 30 mai 2004, 42 ans) - 1 avril 2012

Faisons le point deux minutes. Ce livre est facile à lire comme tous les livres de l'auteur (pour l'instant c'est mon 4ème). On peut dire que cette lecture est plutôt agréable. C'est déjà un bon point en soi. "Mauvaise Base" fait partie de la série des Myron BOLITAR, agent sportif. On retrouve dans ce livre ses acolytes : Esperanza DIAZ (ex catcheuse répondant au nom de Pocahontas), Windsor Horne Lockwood III (alias Win), Terese Collins, Big Cindy. Encore une fois Myron BOLITAR est directement impliqué dans l'intrigue de l'histoire. Mis à part "Ne le dis à personne", j'ai l'impression que les livres d'harlan Coben se ressemblent tous. Alors il est vrai qu'avec la série de Myron Bolitar les lecteurs essaient de suivre la vie un peu déchirée de MB, mais ça sauve pas le niveau. Typiquement parmi les livres qui se lisent vite ce n'est pas un de ceux qui nous fait nous arrêter 2 secondes en nous disant wouahh !

Un bon moment

7 étoiles

Critique de Margaux-50 (, Inscrite le 12 août 2011, 22 ans) - 28 octobre 2011

J'ai passé un bon moment en lisant ce livre, certes ce n'est pas un chef d'oeuvre , mais si c'est ce à quoi l'on s'attend, autant passer directement son chemin et choisir de ne pas découvrir Harlan Coben.
La collection Myron Bolitar me laissait perplexe au départ, ne débutant pas dès le premier, mais finalement ne pas lire cette collection du début n'est pas un frein et Myron a un humour très efficace.
Certes pas son meilleur mais un bon moment passé si l'on sait à quoi s'attendre

Pas son meilleur

7 étoiles

Critique de Mariebel (Paris, Inscrite le 1 novembre 2008, 30 ans) - 14 novembre 2009

Alors oui, c'est pas son meilleur. Cependant, on retrouve Myron Bolitar et toute sa clique avec plaisir. Le style est toujours percutant, et l'humour tout aussi noir avec pas mal de répliques acerbes tout à fait délicieuses!
En résumé moins de rythme que les précédents, mais du suspens jusqu'au bout et une surprise à la fin.
Une recette qui marche toujours!

Très décevant

4 étoiles

Critique de Tanneguy (Paris, Inscrit le 21 septembre 2006, 78 ans) - 10 juin 2009

Tout à fait d'accord avec la critique de CC Rider. Le seul mérite de ce polar est qu'on finit par le lire pour connaître la fin de l'histoire, même si tout est improbable, les personnages, l'intrigue, le dénouement. Coben a fait mieux...

Forums: Mauvaise base

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Mauvaise base".