Faux rebond de Harlan Coben

Faux rebond de Harlan Coben
( Fade away)

Catégorie(s) : Littérature => Fantasy, Horreur, SF et Fantastique

Critiqué par Critique, le 7 mars 2007 (Trets, Inscrite le 9 novembre 2004, 57 ans)
La note : 6 étoiles
Moyenne des notes : 5 étoiles (basée sur 10 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (33 618ème position).
Visites : 3 433  (depuis Novembre 2007)

Myron Bolitar, troisième

Si j'osais, je ferai un copier-coller de la critique de FranBlan le 7 octobre 2005 concernant "Balle de Match" du même Harlan Coben... en remplaçant les mots "tennis" par "basket" !

Myron Bolitar, agent sportif, que nous retrouvons donc pour la 3ème fois, a l'opportunité de remplacer un joueur dans la grande équipe des Dragons du New Jersey. Pour l'ex-champion de basket qu'il est, victime il y a 10 ans d'un grave accident, c'est comme un rêve qui se concrétise. Mais le contrat, c'est d'enquêter auprès de l'équipe pour retrouver l'un des leurs mystérieusement disparu. Nous retrouvons Win, son complice de toujours et sa fidèle amie et secrétaire Esperanza qui l'aideront à mener à bien son enquête.

Cet auteur m'avait bouleversée quand j'ai lu "ne le dis à personne" récemment adapté au cinéma par Guillaume Canet (meilleur réalisateur aux Césars 2007) et brillamment interprêté par François Cluzet (meilleur acteur aux Césars 2007 également), accompagné par André Dussollier, Kristin Scott Thomas, Nathalie Baye, François Berléand, Jean Rochefort et Guillaume Canet entre autres... Et depuis, à chaque fois que sortait l'un de ses romans, je me jetais dessus.

Seulement voilà, j'ai l'impression qu'il ne cherche plus à nous surprendre. Les intrigues deviennent à la fois légères et empêtrées. Il a perdu le rôle qu'il tenait, consistant à nous tenir en haleine jusqu'à la dernière ligne. Serait-ce son éditeur qui chercherait à gagner un maximum de sous en le contraignant à écrire plus de 2 à 3 romans par an ? Quel dommage.

Vite qu'il se reprenne, nous avons hâte de retrouver son écriture d'antan !

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  Myron BOLITAR

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Myron, basketteur PRO ?

6 étoiles

Critique de Coper (, Inscrite le 2 octobre 2014, 34 ans) - 20 novembre 2017

Myron réintègre une équipe PRO pour enquêter sur la disparition de son ancien pote...
Pas le meilleur des Coben mais ça se lit pour continuer à suivre les aventures de Bolitar...

les dessous du panier

6 étoiles

Critique de Jfp (Yerres (Essonne), Inscrit le 21 juin 2009, 69 ans) - 7 juin 2015

Dans ce polar, où Myron Bolitar apparaît pour la troisième fois, Harlan Coben nous emmène au pays du basket professionnel, avec ses combines, son argent (trop) facilement gagné, et la peur de déchoir de la première place, lorsqu'on y est parvenu. Basketteur renommé, champion en titre du New Jersey, Myron a vu sa royale carrière s'effondrer brusquement à la suite d'un coup violent porté à son genou. Ayant repris ses études et obtenu un diplôme de droit, il vivote au sein de MB Sports, la petite agence qu'il a créée avec sa collaboratrice Esperanza, spécialisée dans la défense des intérêts des sportifs professionnels. Un beau jour, Myron est appelé à rebondir dans sa carrière de basketteur, en réalité à s'infiltrer dans une équipe gagnante où il va jouer le rôle de l'éternel remplaçant. Sa véritable tâche va consister à retrouver la trace de Greg Downing, son éternel rival et néanmoins ami, qui a brusquement disparu et laisse l'équipe désemparée. Son enquête discrète, en compagnie de son acolyte Win, va l'amener à découvrir la face cachée du milieu sportif, où la parole donnée ne vaut que par ses contreparties sonnantes et trébuchantes. Fausses pistes et faux amis s'accumulent dans cette course haletante vers une vérité qui s'éloigne à mesure que l'on s'en approche. Un Harlan Coben honnête, pas des meilleurs loin s'en faut, mais qui se lit tout de même avec un réel plaisir.

Retour de MB sur les parquets

5 étoiles

Critique de Max_Zen (MARGUERITTES, Inscrit le 30 mai 2004, 42 ans) - 26 mai 2012

Dans cet opus, Myron Bolitar a l'occasion de rejouer au Basket en NBA. Mais ce n'est véritablement qu'une couverture pour pouvoir mieux enquêter sur la disparition de la gloire de l'équipe, ex rival de Myron. A la fin du livre nous apprenons que l'accident de Myron qui le privât d'une carrière en NBA n'en était pas un.

Peu de rebond ...

4 étoiles

Critique de Pitchou (Morges - Suisse, Inscrite le 8 mai 2010, 28 ans) - 21 janvier 2012

Ce n'est pas le meilleur thriller de Harlan Coben. Myron recommence à jouer dans une équipe de basket, cela le touche et lui rappelle des souvenirs.
L'enquête en elle-même n'est pas passionnante, on s'ennuie même parfois un peu... .

Bof Bof ... . Certains moments sont sympa mais sans plus!

Match NUL

3 étoiles

Critique de Monde imaginaire (Bourg La Reine, Inscrite le 6 octobre 2011, 44 ans) - 19 octobre 2011

non là franchement je me suis ennuyée … Je crois que je ne rempilerai pas avec une autre histoire de Myron Bolitar. L’histoire est tour à tour embrouillée, avec des temps morts interminables et la fin est complètement tirée par les cheveux … pfff … c’était laborieux et pourtant en règle générale j’aime bien Harlan Coben. Mais là je dis foutage de tronche : çà sent vraiment le bouquin alimentaire.

Rebond comme … basket-ball

6 étoiles

Critique de Tistou (, Inscrit le 10 mai 2004, 61 ans) - 4 juillet 2011

C’est dans le milieu du basket-ball professionnel nord-américain qu’Harlan Coben déroule ce polar. Sans surprise. Non pas en ce qui concerne l’intrigue elle-même – on peut faire confiance pour cela à Harlan Coben pour nous balader – mais sur le plan modus operandi, ou plutôt modus « scripturi ».
Myron Bolitar, apparemment déjà apparu dans de précédents polars d’Harlan Coben, est un ancien joueur de basket-ball, parmi les meilleurs dans la catégorie universitaire et dont l’accès au niveau suprême, la NBA, lui avait été barré par un dramatique accident au cours d’un match, un joueur adverse retombant sur sa jambe en position fragile et lui ayant bousillé le genou. Reconverti en agent de joueur après un passage au sein du FBI, il vivote gentiment en compagnie de ses proches : Win, le millionnaire désinvolte (oui, on n’est pas dans la vraie vie !) et son amie-secrétaire Espéranza. Dix ans qu’il n’a pas foulé un parquet de basket et voilà qu’il est contacté par le propriétaire des « Dragons de New Jersey » pour … rejouer ? Après dix ans d’interruption au haut niveau et un genou en vrac ? Non ! Pour faire semblant de rejouer au sein des Dragons afin, en réalité, d’infiltrer l’équipe pour mener une enquête en interne ; il s’agit de retrouver la star locale : Greg, qui vient de disparaître – incognito – en laissant qui plus est un cadavre de femme, au passé passablement chargé, derrière lui.
Afin de situer les choses et la technique d’Harlan Coben, précisons que :
1) Greg était le concurrent direct de Myron Bolitar du temps de sa splendeur, en universitaire, et l’on peut légitimement supposer que Myron aurait pu avoir le même type de carrière s’il n’y avait eu cet accident de genou écrasé par un joueur adverse,
2) Greg a épousé Emily, ex- Playmate, mais surtout ex de Myron Bolitar …
On le voit, Harlan Coben n’a pas peur des coïncidences ou des conflits d’intérêt ! Pour autant ça fonctionne dans la mesure où il s’agit d’un polar qu’on veut lire dans l’optique : être maintenu en haleine de manière un minimum crédible.
« Ne le dis à personne » qui a beaucoup contribué à la notoriété d’Harlan Coben était plus imprévisible. Ce « Faux rebond » constitue typiquement une lecture d’été sur une plage.

Pas mal...........

6 étoiles

Critique de Free_s4 (Dans le Sud-Ouest, Inscrit le 18 février 2008, 43 ans) - 20 août 2010

J'ai profité des vacances d'été pour lire quelques Coben.
Celui là m'a un peu déçu, c'est pas mal, personnages attachants, intrigue OK, mais je ne sais pas, il manque quelque chose.......... peut-être le milieu du basket qui ne m'a pas emballé...........

Faux rebond

8 étoiles

Critique de Moiidu06 (, Inscrite le 23 novembre 2008, 21 ans) - 23 novembre 2008

Au début du livre on est un peu perdu mais après 2, 3 pages on commence à y voir clair. J'ai bien aimé le fait que ça parle de sport et en même temps que ce soit une enquête policière.
Même quand on ne connait rien au basket on arrive à comprendre le livre et les personnages. Harlan Coben est un très bon écrivain,
c'est la première fois que je lis ses livres et je pense que je vais continuer à en lire.

Décevant

3 étoiles

Critique de Chris (Bruxelles, Inscrite le 30 décembre 2003, 44 ans) - 26 juillet 2007

J'adore Harlan Coben ... j'attends chacun de ses livre avec impatience mais celui-ci est décevant. Il n'y a pas de rebondissement, c'est lent et long ... Cela se lit, mais ce n'est pas le meilleur de ses livres malheureusement.

Forums: Faux rebond

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Faux rebond".