Sans laisser d'adresse de Harlan Coben

Sans laisser d'adresse de Harlan Coben
(Long lost)

Catégorie(s) : Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par Marvic, le 28 mars 2010 (Normandie, Inscrite le 23 novembre 2008, 59 ans)
La note : 9 étoiles
Moyenne des notes : 6 étoiles (basée sur 7 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (32 469ème position).
Visites : 3 285 

M.B. au 36 quai des Orfèvres

Pour la première fois Harlan Coben emmène Myron Bolitar à Paris même si ce n'est que quelques jours.
Quand Myron reçoit un appel même énigmatique d'un ex-petite amie lui demandant de venir vite, il y va; surtout quand il s'agit de Terese Collins, la femme avec qui il avait vécu quelques jours torrides sur une île déserte (pour ceux qui suivent!).

Départ qui tombe plutôt bien car Myron et Win s'étaient encore faits des ennemis lors d'un entraînement sportif.
A peine arrivé sur le sol français, les ennuis commencent.. Il se fait arrêter, fouiller, questionner.
Tout n'est donc pas si simple dans la disparition de l'ex-mari de l'ex-petite amie.
Myron se retrouve aux prises avec la police française mais il y a bien pire quand ce sont de véritables terroristes qu'il doit affronter..

En dire plus, serait enlever une part de suspense et il y a de grosses surprises qui attendent le héros, des bonnes et des moins bonnes.
Les mots de la fin permettent de penser que nous retrouverons ces personnages.

Une intrigue plus linéaire, plus sentimentale que les précédents romans.
Même Win montre son affection!
Moins de personnages que dans certains livres ce qui permet de les suivre plus aisément.
Un humour de plus en plus présent (et que pour ma part, j'affectionne particulièrement);
Harlan Coben s'adressant de plus en plus souvent au lecteur.
"La marmotte , elle emballe le chocolat" ; cette phrase m'a épatée; un auteur anglophone capable de citer une phrase d'une publicité francophone d'il y a quelques années!
Je pense que la fréquentation de Guillaume Canet et François Berléand (dont il utilise le patronyme) et qu'il remercie à la fin, n'est pas étrangère au choix de certains passages ou de certains clichés.
Je prends toujours autant de plaisir à lire cet auteur!

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Sans laisser d'adresse [Texte imprimé] Harlan Coben traduit de l'américain par Roxane Azimi
    de Coben, Harlan Azimi, Roxane (Traducteur)
    Belfond / Belfond noir
    ISBN : 9782714442994 ; EUR 21,50 ; 04/03/2010 ; 347 p. ; Broché
  • Sans laisser d'adresse [Texte imprimé] Harlan Coben traduit de l'anglais (États-Unis) par Roxane Azimi
    de Coben, Harlan Azimi, Roxane (Traducteur)
    Éd. France loisirs
    ISBN : 9782298024371 ; 17,50 EUR ; 01/01/2009 ; 1 vol. (400 p.) p. ; Relié
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  Myron BOLITAR

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Avis contraire.

8 étoiles

Critique de Palmyre (, Inscrite le 15 avril 2004, 55 ans) - 9 août 2015

Je vais donner un avis contraire à la majorité pour ce roman... Moi j'ai beaucoup aimé ce volume des aventures de Myron Bolitar. Au contraire de "Balle de match" ou "Du sang sur le Green" que je n'avais pas trop aimé.
J'aime surtout l'humour de Myron et Win. C'est aussi très sympathique de la part de l'auteur d'avoir rendu hommage au film "Ne le dis à personne" de Guillaume Canet en donnant au policier français le nom d'un des acteurs.

Bof bof ...

5 étoiles

Critique de Chris (Bruxelles, Inscrite le 30 décembre 2003, 43 ans) - 23 novembre 2013

Que se passe-t'il soudain pour qu'Harlan écrive un livre aussi peu entrainant? OK on retrouve nos personnages principaux, Myron et Win, mais pas tellement Big Cindy ni Esperanza? L'histoire tourne autour des histoires d'amour de Myron, puis la recherche d'une enfant, la découverte d'un trafic d'embryons congelés, le tout mélangé avec des terroristes. Enfin, c'est assez brouillon pour une fois, pas très rythmé.

Ce n'est pas le meilleur Harlan Coben que j'ai lu. Je suis assez déçue pour une fois. J'espère que le prochain volet des aventures de Myron Bolitar sera meilleur.

Moyen moyen

6 étoiles

Critique de Floreflo1 (, Inscrit le 30 mars 2011, 22 ans) - 3 septembre 2011

ce livre n'est pas aussi bien que je l'imaginais. Il est confus et les sujets se mélangent. c'est le premier de COBEN que je lis et je m'attendais à mieux. L'histoire se mélange et les personnages aussi.

on a connu mieux

6 étoiles

Critique de Isabelle.d. (, Inscrite le 24 mai 2010, 50 ans) - 24 mai 2010

J'aime beaucoup cet écrivain, même s'il nous avait habitué à mieux, j'ai passé un bon moment. Pour retrouver le Coben de "Ne le dis à personne", je conseille "Dans les bois". Bonne lecture.

Bof bof et rebof

2 étoiles

Critique de Olivier-charly (Lyon, Inscrit le 2 mai 2006, 49 ans) - 23 mai 2010

J'avais bien aimé Harlan Coben pour 2 précédents romans lus (Ne le dis à personne et Juste un regard) et donc j'attaque celui-là bille en tête.

Quelle déception !

Normalement un bon polar saupoudre les éléments de l'enquête de façon à ce que le lecteur progresse au même rythme que l'enquêteur et aie une chance de comprendre en même temps que lui. Le vieux truc qui consiste à écrire une intrigue, la faire comprendre à son héros grâce à une espèce de fulgurance (à partir de 2-3 éléments épars) de manière totalement artificielle et laisser ensuite l'action se dérouler sans donner aucune chance au lecteur, franchement ce n'est pas digne d'un grand auteur.

Ensuite le coup du copain hyper fortuné qui connait des flics de chaque police du monde et qui a accès à tous leurs fichiers pour faire progresser l'enquête-ça pue la facilité.

Pour finir avec les critiques, les éléments sentimentaux sont typés 'Harlequin' avec la belle et mystérieuse amoureuse qui réapparait des années après pour demander de l'aide au héros et finalement lui avouer qu'elle l'a toujours aimé pour finalement s'enfuir à nouveau-franchement....

Bref, roman médiocre à l'intrigue et aux personnages improbables- n'aurait jamais été publié s'il avait été signé d'un jeune auteur inconnu et pas par un habitué des Blockbusters.

un peu déçue

7 étoiles

Critique de Fannette37 (, Inscrite le 12 février 2010, 38 ans) - 12 avril 2010

Je viens de finir ce livre que je comptais dévorer et adorer comme les autres de cet écrivain de grand talent.

J'avoue être déçue , je me suis ennuyée assez souvent malgré une bonne intrigue. Mais par rapport, à d'autres comme balle de match, dans les bois, disparu à jamais... à maintes reprises il y a des rebondissements, je trouve que Harlan n'a pas assez joué avec mes nerfs pour ce roman. Ceci dit, c'est bien écrit comme toujours.

voilà pour ma part mais je pense qu'il est à lire tout de même car l'histoire est originale. J'ai apprécié aussi le clin d'oeil de Harlan pour la France assez drôle.

Forums: Sans laisser d'adresse

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Sans laisser d'adresse".