Les dernières critiques

Début Précédente Page 7 de 7

sans couverture

L'Opus Dei dans le monde et en France de Philippe Liénard

critiqué par Le rat des champs - (68 ans)
10 etoiles
Oeuvre de Dieu ou sainte mafia?
Comme la Franc-Maçonnerie, les Illuminatis, le Bilderberg, et bien d'autres associations secrètes ou discrètes, l'Opus Dei représente un mystère qui alimente régulièrement les fantasmes et les théories du grand complot. L'auteur de ce livre, qui a nécessité un énorme travail...

sans couverture

Je voudrais que la nuit me prenne de Isabelle Desesquelles

critiqué par Nathavh - (53 ans)
6 etoiles
Je voudrais que la nuit me prenne
C'est Clémence la narratrice, une petite fille de huit ans qui nous raconte ses souvenirs d'enfance, son quotidien. Elle nous parle de ses petits bonheurs, de son père instituteur amoureux des mots et des livres, de sa mère qui...

sans couverture

Sumerki de Dmitry Glukhovsky

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 38 ans)
7 etoiles
Quand le monde des Mayas rencontre Moscou ...
Dmitry Alexeïevitch fait des traductions afin de gagner sa vie. A l’agence, on ne lui propose qu’un texte espagnol, langue qu’il ne maîtrise pas parfaitement, mais le besoin d’argent pressant le pousse à accepter ce travail. Arrivé chez lui, il...

sans couverture

Black Butler, tome 13 de Yana Toboso

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 29 ans)
10 etoiles
Le majordome frappe à mains nues
Toujours à bord du Campania en train de combattre des hordes de morts-vivants affamés, Ciel et Sebastian arrivent enfin à reconstituer les pièces du puzzle et à comprendre le pourquoi du comment de toute cette histoire. Cela ne signifie pas...

sans couverture

A l'ombre de la mort de Léon-E Halkin

critiqué par Alceste - (57 ans)
9 etoiles
Un prisonnier politique dans les griffes des SS
Voilà une lecture dont on ne sort pas indemne. Certes les témoignages de rescapés des camps nazis ne sont plus rares, mais j’ai découvert que les prisonniers politiques ont eux aussi subi les atrocités que j’associais généralement...

sans couverture

La maison pâle de Luke McCallin

critiqué par Pieronnelle - (Dans le nord et le sud... - 70 ans)
10 etoiles
Crépusculaire...
Après" L'homme de Berlin" on retrouve Reinhardt, dans ce second tome «La maison pâle», après qu’il ait été interrogé et torturé par la Gestapo suite à sa première enquête mettant en cause un général de l’armée, revenu en Bosnie croate...

sans couverture

Notre poison quotidien de Marie-Monique Robin

critiqué par Colen8 - (77 ans)
8 etoiles
Bénéfices aux empoisonneurs, risques aux consommateurs
Très vite après-guerre les conséquences sanitaires d’un usage intensif du DDT dans le monde pour combattre les moustiques dont ceux véhiculant le paludisme ont conduit les autorités à s’interroger avant de finir par l’interdire dans l’agriculture. Qu’à cela ne tienne...

sans couverture

Il pleut des étoiles dans notre lit: Cinq poètes du Grand Nord de Collectif

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 50 ans)
10 etoiles
Cinq poètes du Grand Nord
APRÈS LE PREMIER MATIN Après le premier matin je cherche la calme vapeur terrestre du langage Encore et sans cesse j’embrasse la mémoire de réveille-moi ! réveille-moi ! Le soleil et les ailes vibrantes dans la vapeur brune de l’aurore Ton cadeau à mes pensées c’est...

sans couverture

Je sais qui tu es de Yrsa Sigurðardóttir

critiqué par Haas Nigen - (France - 26 ans)
10 etoiles
Un petit bijou mêlant surnaturel et sensibilité
Katrín et Garðar, un jeune couple venu de Reykjavik, arrivent à Hesteyri, un vieux village isolé et abandonné situé au beau milieu de nulle part dans la région des fjords de l'Ouest, afin de rénover une maison et d'en faire...

sans couverture

Flic maison de Dashiell Hammett

critiqué par Henri Cachia - (LILLE - 56 ans)
6 etoiles
Pas toujours original...
Dashiell Hammett considéré comme le maître du roman noir, n'a pourtant écrit que 6 romans. 65 nouvelles constituent une grande partie de son œuvre. Certainement pour gagner sa vie comme beaucoup d'auteurs américains de cette époque qui avaient la possibilité...

sans couverture

A demain, Lorelei de Évelyne Prévôt

critiqué par Flo29 - (46 ans)
1 etoiles
Au secours...
L'idée de départ du livre était plutôt bonne: une histoire d'amour entre une jeune fille française, Elisabeth, et un officier allemand (Helmut) pendant la seconde guerre mondiale. Malheureusement je n'ai pas du tout aimé ce roman, que j'ai trouvé mal...

sans couverture

Le Domaine des oiseaux de Pierre Graas

critiqué par Mathieu971 - (32 ans)
9 etoiles
un manoir en décrépitude
Le vieil homme vit dans son vieux manoir qu'il a intitulé "le domaine des oiseaux". Le parc alentour est retourné à l'état sauvage. Les toitures laissent passer l'eau, quand il pleut. Le vieillard y vit seul, dans les deux seules...

sans couverture

Pêche de Emma Glass

critiqué par Nathavh - (53 ans)
10 etoiles
un ovni littéraire
C'est un premier roman que j'ai eu la chance de découvrir en avant première grâce aux éditions Flammarion et Babelio que je remercie vivement. Une claque... Quelle écriture, un style particulier. Ça passe ou ça casse je pense. J'étais sous...

sans couverture

Chien-loup de Serge Joncour

critiqué par Killing79 - (Chamalieres - 38 ans)
6 etoiles
Petite déception
Présentation de l'éditeur L'idée de passer tout l'été coupés du monde angoissait Franck mais enchantait Lise, alors Franck avait accepté, un peu à contrecoeur et beaucoup par amour, de louer dans le Lot cette maison absente de toutes les cartes et...

sans couverture

Bénédict de Cécile Ladjali

critiqué par Alma - (- ans)
9 etoiles
Itinéraire d'une femme libre qui a trouvé son unité
Iranienne par sa mère, Suisse par son père , Benedicte Laudes est alternativement professeur de littérature comparée à Lausanne et Téhéran, portant en elle la culture orientale et la culture occidentale. Si elle s'est arrangée jusqu'à 13 ans d'avoir une...

sans couverture

Suites de Bruno Fern

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)
7 etoiles
Comme à la guerre
Suites, un terme qui a tellement d’acception. Après lecture de cet ouvrage on pourrait penser à des séquelles, les suites de la guerre par exemple. On pourrait aussi penser à la descendance, ceux qui peuplent l’arbre généalogique de l’arrière-grand-père, ceux...

sans couverture

La malédiction de la maison Foskett de M.R.C. Kasasian

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 29 ans)
4 etoiles
Pas emballé...
Le détective privé (ou personnel comme il aime à se faire appeler) Sydney Grice se morfond. En effet le grand public étant convaincu qu'il a envoyé un innocent à la potence lors de sa dernière enquête, les clients se font...

sans couverture

Artana ! Artana ! de Didier Daeninckx

critiqué par CHALOT - (70 ans)
10 etoiles
UN PORTRAIT FEROCE DE COMPROMISSIONS MUNICIPALES
« Artana ! Artana ! Roman policier de Didier Daeninckx édition Gallimard 198 pages avril 2018 Le procès d'une certaine gestion mafieuse.... Erik Ketezer, vétérinaire en Normandie décide d'aller en Thaïlande pour enquête sur l'assassinat du frère de son ancienne petite amie.... Très vite il opère des rapprochements entre des personnes...

sans couverture

Black-out de John Lawton

critiqué par Ravenbac - (Reims - 52 ans)
6 etoiles
Un roman plaisant
Londres, février 1944. La Luftwaffe lance ses derniers bombardements sur la ville. Au milieu des décombres, un bras coupé est exhumé par un groupe d'enfants jouant sur un site bombardé de l'East End. Le sergent détective Frederick Troy, de Scotland...

sans couverture

Un destin d'exception de Richard Yates

critiqué par Myrco - (village de l'Orne - 68 ans)
8 etoiles
Roman des désillusions
Tombé dans l'oubli après sa mort en 1992, redécouvert depuis grâce à "Noces rebelles" adaptation cinématographique de son premier roman "Revolutionary Road" (traduit en français par "La fenêtre panoramique"), Richard Yates est considéré par nombre de ses pairs comme l'un...

sans couverture

Max Ernst - l'imagination en jeu de Collectif

critiqué par Veneziano - (Paris - 40 ans)
8 etoiles
Décors et astronomie imaginaires
La Mairie de Cannes organise, pendant l'été 2018, à son musée de la Malmaison, une exposition consacrée aux oeuvres tardives de Max Ernst, installé à Seillans, sur la Côte d'Azur, à partir de 1964. Il continue à concevoir des peintures...

sans couverture

Corps à corps de Collectif

critiqué par Veneziano - (Paris - 40 ans)
6 etoiles
L'usage de l'image du corps féminin
La Mairie de Cannes a organisé, à son musée de la Malmaison, une exposition relative à l'image du corps de la femme. Elle s'avère être l'occasion de rendre hommage à Jean-Gabriel Domergue, peintre issu du cru, qui a émis des...

sans couverture

Roxana sur les fils du temps - Tome 2 : Le pouvoir du temps de Nathalie Dessy

critiqué par Nathy82 - (Verviers - 35 ans)
10 etoiles
A découvrir
2e tome de la saga "Roxana sur les fils du temps" Roxana a grandi et, avec elle, ses pouvoirs aussi. Est-ce pour cela qu’un loup blanc apparaît sans cesse dans ses rêves ou qu’elle vit ces autres existences, à d’autres époques,...

sans couverture

Giotto, La Chapelle des Scrovegni à Padoue de Anna Maria Spiazzi

critiqué par Veneziano - (Paris - 40 ans)
9 etoiles
Une série de fresques bibliques
Cette chapelle de Padoue a été conçue par des seigneurs locaux par un même peintre. Elle est conçue par une série de fresques sur fond bleu qui en tapissent les murs, pour retracer les grands événements bibliques, de la vie...

sans couverture

La trahison de Sonia Alain

critiqué par Alapage - (45 ans)
8 etoiles
Voyage au coeur de l'Afrique...
Avec la sortie du troisième et dernier tome en novembre prochain, je voulais être à jour avec cette saga. Ce fut d'autant plus agréable à lire puisque j'ai lu ce deuxième tome avec Petite Bulle! Nous retrouvons Adélaïde alors qu'elle est...

sans couverture

K.O. de Hector Mathis

critiqué par CC.RIDER - (60 ans)
6 etoiles
Un petit monde grisâtre
Quelque part à Paris, Sitam, ancien barman, traine sa déprime et son ennui en compagnie de sa bonne amie Capu et de ses compagnons de galère Benji et Archibald. Apprenti écrivain, il peine à essayer de terminer son premier roman...

sans couverture

Mille Baisers pour un garçon de Tillie Cole

critiqué par Alapage - (45 ans)
10 etoiles
Coup de coeur!
J'ai beaucoup hésité avant de lire ce roman, car il a une telle notoriété que j'avais peur d'être déçue, mais finalement je me suis lancée... Rune vient juste de quitter Oslo, sa ville natale, pour aller aux États-Unis. Il n'a que...

sans couverture

L'Ombre des monastères: Retrouvailles à Rivière-du-Loup de Jean-Louis Fleury

critiqué par Libris québécis - (Montréal - 76 ans)
6 etoiles
Meurtre contre des musulmans
Jean-Louis Fleury, Français d’origine, a vécu au Québec. Il a travaillé pour Hydro-Québec, une entreprise d’État qui produit de l’électricité ainsi que pour Radio Canada comme rédacteur. À la retraite, il s’est fait auteur de romans policiers. Sa dernière œuvre...

Début Précédente Page 7 de 7