Les dernières critiques


sans couverture

Je ne retrouve personne de Arnaud Cathrine

critiqué par Jfp - (Yerres (Essonne) - 70 ans)
10 etoiles
petite chronique de l'intranquillité
Deux frères, une maison familiale à vendre, quelque part du côté de Deauville. Chacun a fait sa vie, loin du cocon familial, mais les parents, pharmaciens, ont décidé de mettre en vente cette maison qui n’est plus guère fréquentée depuis...

sans couverture

Une lame de lumière de Andrea Camilleri

critiqué par Jfp - (Yerres (Essonne) - 70 ans)
10 etoiles
montalbano amoureux
Tout commence par un cercueil de bois grossier retrouvé par un paysan dans son champ, enfin, si on peut appeler ça un champ car rien n’y pousse à part les lapins. La suite est inracontable, tellement les péripéties abondent, contées...

sans couverture

Keleana- Tome 3: L'héritière du feu de Sarah J. Maas

critiqué par Goupilpm - (La Baronnie - 61 ans)
7 etoiles
Un avis mitigé
A la fin du tome précédent on avait quitté l'héroïne alors qu'elle embarquait sur un navire en direction du royaume de Wendlyn où, à la demande du roi Ardalan elle devait tuer les membres de la famille royale. Comme à son...

sans couverture

Les enfants du brouillard de Cheryl Kaye Tardif

critiqué par Ayor - (46 ans)
5 etoiles
Sans relief
Thriller sans grand relief et qui souffre d’un manque d’originalité certain. Sujet maintes fois traité, sans véritables surprises, avec des rebondissements attendus et un final prévisible, le tout parsemé de personnages stéréotypés. Malgré ces éléments décevants, la deuxième partie du roman...

sans couverture

Le troisième cerveau. Petite phénoménologie du smartphone de Pierre-Marc de Biasi

critiqué par Colen8 - (77 ans)
9 etoiles
Le « pharmakon » du jour
Parler des bénéfices et des menaces simultanés du smartphone est devenu banal ! Mais qui aurait pensé à rapprocher cet artefact champion de la miniaturisation technologique du silex taillé des premiers humains… grâce auquel ils seraient devenus Sapiens et la...

sans couverture

Applaudis lorsque les morts s'animent de Zacan Kovacs

critiqué par CC.RIDER - (60 ans)
4 etoiles
Une réalité bien glauque
Quelque part dans les bas-fonds, l’homme aux semelles qui couinent deale pour le compte du Fourbe, parrain du quartier, toutes sortes de « broches » permettant à de nombreux paumés de fuir une réalité plutôt glauque… Deuil retrouve son petit ami qui...

sans couverture

Idiss de Robert Badinter

critiqué par Veneziano - (Paris - 41 ans)
8 etoiles
L'hommage à une grand-mère immigrée juive russe
Robert Badinter, plutôt que d'écrire ses mémoires, au moins pour l'instant, a décidé de rendre hommage à sa grand-mère maternelle, Juive russe modeste et analphabète, Idiss, arrivée en France peu avant la Première guerre mondiale, car ce pays représentait l'un...

sans couverture

Le problème d'Aladin de Ernst Jünger

critiqué par Kostog - (46 ans)
8 etoiles
L’homme qui n’a plus d’Histoire ne connaît aucun repos
Dernier membre d’une longue lignée d’aristocrates prussiens, Friedrich Bahro, le héros de notre roman, constate le déclin progressif de sa famille autrefois partie prenante de l’élite pour se déliter en individus ayant de moins en moins de fond. Attaché au...

sans couverture

Algériennes 1954-1962 de Swann Meralli (Scénario), Zac Deloupy (Dessin)

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 62 ans)
10 etoiles
Excellente bande dessinée !
Algériennes, 1954-1962, est un magnifique album de bande dessinée qui parle de l’Algérie, de la guerre d’Algérie… Meralli et Deloupy, auteur et scénariste, pourtant, ne nous disent rien des batailles, des grands chefs, des grands attentats, des tentatives de putsch...

sans couverture

Les violettes sont les fleurs du désir de Ana Clavel

critiqué par Agnesfl - (Paris - 54 ans)
10 etoiles
Sublimation du désir
« Je ne prétends convaincre personne dit Julien Mercader le narrateur en disant que j’ai cherché à consumer dans les violettes une passion qui me brûlait les entrailles, au lieu de diriger celle-ci vers l’objet réel qui l’avait si...

sans couverture

Les anges de Beau-Rivage de Hélène Legrais

critiqué par Bernard2 - (ARAMITS - 69 ans)
8 etoiles
De la misère à la réussite
L'histoire se passe à Genève, à la fin du XIXème siècle et au début du XXème. L'héroïne, Line, vit dans la misère. Âgée de quatorze ans, elle est prise comme femme de chambre dans un hôtel de luxe genevois. Travailleuse, consciencieuse,...

sans couverture

La Saison des feux de Celeste Ng

critiqué par Ludmilla - (Chaville - 63 ans)
9 etoiles
Secrets de famille et non-dits
Shaker Heights, banlieue riche et tranquille de Cleveland. « La plupart des communautés se développent au hasard, les meilleures sont planifiées. » La famille Richardson : le père avocat, la mère, « journaliste » mais surtout mère de famille, 4 enfants : Lexie,...

sans couverture

Histoire de la peine de mort. Bourreaux et supplices (1500-1800) de Pascal Bastien

critiqué par Agnesfl - (Paris - 54 ans)
8 etoiles
Edifiant
Pascal Bastien « Une histoire de la peine de mort » Editions Seuil Sérieux, englobant archives, documents iconographiques et diverses références, cet ouvrage évoque l’histoire de la peine de mort de la fin du Moyen Age jusqu’à l’arrivée de la guillotine en France....

sans couverture

Fraises des bois - Le goût de Dieu au quotidien de Claire

critiqué par Pascale Ew. - (51 ans)
10 etoiles
Un petit bijou !
"Comme on cueille et pose dans son panier de petites fraises des bois, Claire, épouse, mère de famille et grand-mère, rassemble sous forme de témoignages, paraboles, pensées et prières les fruits de sa vie quotidienne. Combien l'ordinaire des journées devient...

sans couverture

Il est grand temps de rallumer les étoiles (Apollinaire) de Guillaume Apollinaire, Frank Thomas, Reinhardt Wagner, Sylvie Serprix (Dessin)

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)
9 etoiles
Quand il est mort le poète
Il y a un siècle, le 9 novembre 1918, décédait l’immense poète Guillaume Apollinaire, la Grande Guerre l’avait épargné, la grippe espagnole ne lui laissa pas la même chance, elle profita de ses blessures et de sa faiblesse pour l’emporter...

sans couverture

Le prix de la démocratie de Julia Cagé

critiqué par Colen8 - (77 ans)
10 etoiles
La maladie politique du « qui paie gagne » et ses remèdes
Le financement de la vie politique comprenant celui des partis, des campagnes électorales, des candidats est un vrai défi pour les démocraties. Les dérives du financement privé prôné par les libertariens les plus riches partisans du peu ou pas d’Etat...

sans couverture

Les ducs et duchesses de Bretagne de Philippe Tourault

critiqué par Vince92 - (Zürich - 41 ans)
8 etoiles
Enjeu de la rivalité franco-anglaise
La Bretagne, tout comme la Lorraine, la Bourgogne ou les Flandres fait partie de ces marches de France qui ont été le théâtre d’affrontement entre ses voisins et l’Etat français au cours des siècles. Intégré relativement tôt dans le domaine...

sans couverture

Yves Saint Laurent - Le soleil et les ombres de Lynda Maache, Bertrand Meyer-Stabley

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)
8 etoiles
Le prince de la mode
Il y a dix ans déjà, une étoile s’éteignait dans le ciel de l’élégance, le Prince de la mode, Yves Saint Laurent, décédait le 1° juin 2008. A l’occasion de cet anniversaire, Bertrand Meyer-Stabley et Lynda Maache, à travers une...

sans couverture

Voyage en Mongolie de Etienne Dehau

critiqué par Tistou - (62 ans)
4 etoiles
Etriqué
Pensez Mongolie ! Vous voyez quoi ? La steppe ? Des cavaliers ? Tout bon. En tout cas Etienne Dehau c’est aussi ce qu’il voit. Problème : il ne voit que ça pratiquement. Il n’y aurait que ça ? Après avoir...

sans couverture

Le Chant des Runes, Tome 3 : Les Oubliés de l'Autre monde de Sylvain Runberg (Scénario), Jean-Charles Poupard (Dessin)

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 51 ans)
5 etoiles
LA SUÈDE EST UNE TERRE DE LÉGENDES, MAIS CES LÉGENDES SONT BIEN RÉELLES!
Alors qu’elles sortent d’un match de football à Stockholm, Eva et deux de ses amies Lina et Emmy se font agresser par un groupe de 5 hooligans en furie. Malgré Eva qui se défend, l’affrontement est si violent qu’Emmy tombe...

sans couverture

Musée du Quai Branly de Collectif

critiqué par Veneziano - (Paris - 41 ans)
8 etoiles
Les arts premiers de quatre continents
S'il existait un musée ethnographie au Trocadéro à Paris et un département spécialisé au musée du Louvre, Jacques Chirac a voulu rendre plus visibles les collections des arts premiers d'Afrique, d'Asie, d'Océanie et des civilisations précolombiennes dans un musée, dénommé...

sans couverture

Concours pour le Paradis de Clélia Renucci

critiqué par Killing79 - (Chamalieres - 39 ans)
7 etoiles
L'Histoire par la petite porte
Présentation de l'éditeur Dans le décor spectaculaire de la Venise renaissante, l'immense toile du Paradis devient un personnage vivant, opposant le génie de Véronèse, du Tintoret et des plus grands maîtres de la ville. Entre rivalités artistiques, trahisons familiales, déchirements...

sans couverture

Quartier nègre de Georges Simenon

critiqué par Pierrot - (Villeurbanne - 67 ans)
7 etoiles
Quand Depuche « travaille du panama »
Résumé Peu après leur mariage, Joseph et Germaine Dupuche (la trentaine tous les deux) débarquent à Cristobal (République de Panama), puis se rendent à Panama où Joseph a été engagé comme ingénieur principal par la Société Anonyme des Mines de l'Equateur...

sans couverture

La vie magique de Natalie Jean

critiqué par Libris québécis - (Montréal - 76 ans)
7 etoiles
Sartre démenti
Plusieurs ont enfoui au plus profond d’eux-mêmes leurs aptitudes au bonheur. On le note quand on lit assidûment nos auteurs. Les frustrations donnent le ton à leurs œuvres. Le mal habite l’entourage, qui s’ingénie à rendre les autres malheureux. Comme...

sans couverture

Rosa Bonheur: Une femme au service de l'art de Albertine Gentou

critiqué par Agnesfl - (Paris - 54 ans)
9 etoiles
A la mémoire d'une belle personne
Rosa Bonheur (1822-1899), peintre animalière admirée dans le monde entier, mais également très critiquée en France se confie sur sa vie avec grâce, fluidité et authenticité. Enfin c'est l'impression que l'on a. En réalité, ce n'est pas elle qui parle...

sans couverture

Allô, Major Tom ? de David M. Barnett

critiqué par CC.RIDER - (60 ans)
6 etoiles
Humour et pop-music
Le jour de la mort de David Bowie, Thomas Major, un quarantenaire britannique totalement inconnu, s’apprête à être le premier homme à partir vers Mars en solitaire. Il devra y préparer la colonisation future de la planète rouge à lui...

sans couverture

Tango - tome 2 - Sable rouge de Matz (Scénario), Philippe Xavier (Dessin)

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 51 ans)
8 etoiles
Tout va toujours bien jusqu'à ce que tout aille mal et après c'est trop tard.
Au début de l’histoire nous retrouvons Tango et Mario sur le voilier de celui-ci, en train de naviguer dans la Mer des Caraïbes. Après une escale à la Barbade pour se ravitailler, nos deux compères font route vers une île...

sans couverture

Les Fleuves de Aurélia Coulaty, Matteo Berton (Illustration)

critiqué par Tistou - (62 ans)
9 etoiles
Textes et Dessins
Très original ouvrage que nous proposent les Editions Amaterra. Des fleuves, … « Comment dire un fleuve avec une grande économie de mots et d’images, tout en restant juste et précis, sensible et incisif ? Les auteurs de cet ouvrage y...

sans couverture

Trembler de Catherine Laborde

critiqué par Bernard2 - (ARAMITS - 69 ans)
5 etoiles
Décousu
Catherine Laborde, ancienne présentatrice du bulletin météo, est atteinte d'une pathologie dont les symptômes sont voisins de ceux de la maladie de Parkinson. Pour arriver à supporter, surtout moralement, ce mal, elle choisit d'écrire et de se confier. C'est tout à...

sans couverture

La Rose de Saragosse de Raphaël Jérusalmy

critiqué par Monocle - (tournai - 58 ans)
8 etoiles
Saragosse, 1485 !
Saragosse, 1485. L'inquisition bat son plein. Sont visés les juifs bien sûr et ceux d'entre eux qui se sont tièdement convertis. Les catholiques qui manifestent une attitude manquant d'enthousiasme risquent aussi le bûcher. Les fagots...