Lefranc, tome 1 : La grande menace de Jacques Martin

Lefranc, tome 1 : La grande menace de Jacques Martin

Catégorie(s) : Bande dessinée => Aventures, policiers et thrillers

Critiqué par Bookivore, le 12 octobre 2023 (MENUCOURT, Inscrit le 25 juin 2006, 41 ans)
La note : 9 étoiles
Visites : 666 

Grand classique

Le seul reproche que je pourrais faire à cet album, c'est qu'il est franchement difficile, parfois, de lire le texte dans les phylactères, celui-ci étant imprimé en tellement petits caractères (et avec une écriture manuscrite qui rend les 's' presque plats) qu'il faut avoir de bons yeux. Même reproche pour certains (le tome 3, par exemple) tomes d'"Alix", série bien connue signée Jacques Martin et publiée chez Casterman.

Exactement comme "Lefranc", autre série du même Martin, série se passant à notre époque (enfin, disons, dans les années 50, l'époque de sortie du premier tome de la série, "La Grande Menace", c'est à dire cet album-ci), et que Martin a voulu exactement comme un "miroir" contemporain des aventures de son héros antique. Le nom du héros, "le franc", fait allusion aux Francs, au Français, aux Gaulois avant eux. Le partenaire, un gamin, Jeanjean, fait penser à Enak, son alter ego dans "Alix". Le physique des deux héros, blonds aux yeux bleus, est également révélateur.

L'intrigue de ce premier tome de la série, série que Jacques Martin "lâchera" rapidement (il signera les scénarii à partir du tome 4, mais cédera le dessin d'abord à Bob DeMoor, puis à d'autres, préférant se concentrer sur "Alix"), se passe en partie en Alsace, belles cases représentant le château du Haut-Koenigsbourg ou Riquewihr notamment, et est une histoire digne de "Blake & Mortimer". Le méchant de l'album, Axel Borg, jouera dans la série celui joué par Olrik dans la série de Jacobs, d'ailleurs, et à ce titre, notez l'apparence que prend Borg à la toute fin de l'album...un bel air de ressemblance ! Borg, ici, est le patron d'une organisation terroriste menaçant la France d'une destruction par une arme d'un genre nouveau, une fusée, qu'il envisage d'envoyer sur Paris, à moins que la France ne paie une forte rançon (plusieurs milliards). Heureusement que Lefranc (un jeune journaliste tombé par hasard sur un faits divers qui, de fil en aiguille, le mène à découvrir ce complot) est là !

Les dessins sont excellents, très "ligne claire" (la série était publiée dans "Tintin", Martin est un collaborateur d'Hergé, rien d'étonnant), le scénario est excellent aussi, on notera juste des dialogues parfois complètement à côté de la plaque (le "c'est très chic de votre part" qu'un officier dit à Lefranc, à la fin, est un bel exemple de litote maladroite) en plus, donc, de cette taille souvent microscopique des textes ; un souci difficilement réparable à moins de refaire complètement les bulles, ce qui se verrait, risquerait même de bouffer du dessin. C'est la seule raison qui m'oblige à retirer un demi-point dans ma note qui aurait été, sinon, maximale. En dehors de ça, un album mythique.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Forums: Lefranc, tome 1 : La grande menace

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Lefranc, tome 1 : La grande menace".