Lefranc, tome 10 : L'apocalypse de Jacques Martin (Scénario), Gilles Chaillet (Dessin)

Lefranc, tome 10 : L'apocalypse de Jacques Martin (Scénario), Gilles Chaillet (Dessin)

Catégorie(s) : Bande dessinée => Divers

Critiqué par Hexagone, le 9 février 2009 (Inscrit le 22 juillet 2006, 53 ans)
La note : 7 étoiles
Moyenne des notes : 5 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 3 étoiles (57 651ème position).
Visites : 5 763 

Apocalypse... No.

Difficile pour moi de dire du mal de Lefranc et pourtant.
Je suis un grand fan du trait, des couleurs de ce genre qui caractérise une époque. Lefranc c'est un peu l'anti manga. J'adore le côté un peu vieillot mais pas vieilli selon moi. La couverture laisse présager un bel épisode, Lefranc coincé, ébahi dans une bulle qu'on dirait de savon ! Les vaisseaux spatiaux qui l'entourent et qui filent à l'horizon donnent un avant goût du dépaysement. Le début est fulgurant, Lefranc est mené malgré lui vers une destination qu'il ne semble pas maîtriser et se retrouve au sein d'une communauté d'individus rassemblés là pour semble-t-il être initiés. L'effarement du héros laisse la place à l'entendement. Un colloque qui a pour vertu de mettre en garde ce groupe d'individus qui une fois informé devra essaimer et populariser la bonne parole. Laquelle ? Celle de mettre en garde la population mondiale contre les risques de ses propres débordements. On assiste à des retours en arrière via des postes de télévisions, qui ont pour cadre des scènes importantes de l'histoire humaine, jusqu'à l'explosion atomique. Là, notre héros est transporté dans l'avenir, mis en contact des humains de demain et de leur étranges comportements...
C'est un épisode de pure SF, qui à le mérite de rappeler des éléments de bon sens qui ne peuvent pas faire de mal. La lecture est plaisante, le bât blesse au niveau du final. Après avoir vécu des aventures extraordinaires, notre héros repart chez lui comme si de rien n'était. Et on a le sentiment d'avoir été laissé en plan sur le bord de la route. Alors déçu, oui, mais uniquement par la fin car j'ai apprécié tout le reste. Mais je le répète j'adore le graphisme, le ton et les couleurs ce qui fait déjà un gros morceau de la bédé. En définitive, je dirai pour les fans.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

A fuir

2 étoiles

Critique de Bookivore (MENUCOURT, Inscrit le 25 juin 2006, 41 ans) - 8 novembre 2023

Je vais être court, et sans aucun doute très méchant et pour certains, peut-être un petit peu à côté de la plaque, mais j'ai détesté ce dixième tome, pour le moment le dernier que j'ai lu de la série, et je me tâte pour continuer: d'un côté, j'espère que le tome 11, au moins, sera meilleur, pour relever le niveau et ne pas me laisser sur cette dernière lecture de "Lefranc", que j'ai vraiment trouvé détestable ; et d'un autre côté, apparemment, l'Âge d'Or de la série est passé depuis les 10 premiers opus, donc il y à peu de chances de tomber sur des merveilles (mais sait-on jamais).
Une histoire de SF totalement abracadabrantesque, je n'ai pas réussi à entrer dedans, et pourtant, moi, la SF, j'adore en général. Mais là, la sauce n'a pas pris du tout. Les dessins restent, eux, des réussites, et pour une BD, c'est déjà bien, mais le scénario se doit, quand même, d'être de haute tenue, et là, désolé, mais c'est un ratage intégral. Un peu ridicule, même, par moments, et surtout, totalement incompréhensible à jeun.

Forums: Lefranc, tome 10 : L'apocalypse

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Lefranc, tome 10 : L'apocalypse".