Les forums

Forums  :  Musique & Cinéma  :  Chanson du jour

Palorel

avatar 31/03/2005 @ 21:41:33
Je suis un peu surpris que ni toi ni Tistou ne mentionniez "Freedom" qui est, à mon avis, une des pièces majeures de l'oeuvre de Neil Young. Je trouve cet album vraiment exceptionnel! Ne seriez-vous pas de cet avis?

Palorel

avatar 31/03/2005 @ 21:46:16
Le message ci-dessus faisait allusion à celui d'Eireann 32, qui conseillait les albums suivants (de Neil Young):

Album de jeunesse
Décade (compilation)
Album période noire
On The Beach (incontournable)
Gros son (pas a 3 heures du matin)
Eldorado (5 titres)
Mirror Ball.
La suite à ta demande.

Eireann 32 31/03/2005 @ 22:08:52
Bonsoir Palorel, ainsi que Fée Carabine et Tistou et tous les autres fans de Neil Young.
Pour choisir 5 ou même 10 albums de Neil Young, sans en oublier un très bon, est un peu pour moi une gageure, évidemment « Freedom » est excellent et marque un retour en grâce de Neil après un période un peu moins bonne. Mais « Eldorado » que j’ai cité comprend quelques titres de « Freedom ». On pourrait aussi citer le live « Live Rust » et les 50 autres albums de Neil Young. Demain matin, je réécouterais « Freedom », promis.

Bananamooon 31/03/2005 @ 22:16:56
Approchez, approchez mesdames et messieurs
Car aujourd'hui grande vente aux enchères
Dans quelques instants, mes deux jeunes apprentis saltimbanques
Vont vous présentationner des… MOTS.

Un mot pour tous, tous pour un mot,
Un mot pour tous, tous pour un mot.

Des gros mots, pour les grossistes
Des maux de tête, pour les charlatans
Des jeux de mots, pour les artistes
Des mots d'amour, pour les amants
Des mot à mot, pour les copieurs
Des mots pour mots, pour les cafteurs
Des mots savants, pour les emmerdeurs
Des mobylettes, pour les voleurs !

Aujourd'hui grande vente aux enchères,
On achète des mots d'occasion
Des mots à la page et pas chers
Et puis des mots de collection.
Un mot pour tous, tous pour un mot,
Un mot pour tous, tous pour un mot.

Des morues, pour les poissonniers
Et des mochetés, pour les pas bien beaux
Des mots perdus, pour les paumés
Des mots en l'air, pour les oiseaux
Des mots de passe, pour les méfiants
Et des mots clés pour les prisonniers
Des mots pour rire, pour les enfants
Des mots tabous, pour l' taboulé !

Aujourd'hui grande vente aux enchères,
On achète des mots d'occasion
Des mots à la page et pas chers
Et puis des mots de collection.
Un mot pour tous, tous pour un mot,
Un mot pour tous, tous pour un mot.

Des mots croisés, pour les retraités
Et des petits mots, pour les béguins
Des mots d'ordre pour les ordonnés
Des mots fléchés, pour les Indiens
Des momies, pour les pyramides
Des demi-mots, pour les demi-portions
Des mots courants, pour les rapides
Et le mot de la fin, pour la chanson.


Si c'est pas de la poésie, ça!

Bananamooon 31/03/2005 @ 22:17:34
au fait, c'est La Rue Ketanou "Les mots "

Palorel

avatar 31/03/2005 @ 22:58:24
Bonsoir Palorel, ainsi que Fée Carabine et Tistou et tous les autres fans de Neil Young.
Pour choisir 5 ou même 10 albums de Neil Young, sans en oublier un très bon, est un peu pour moi une gageure, évidemment « Freedom » est excellent et marque un retour en grâce de Neil après un période un peu moins bonne. Mais « Eldorado » que j’ai cité comprend quelques titres de « Freedom ». On pourrait aussi citer le live « Live Rust » et les 50 autres albums de Neil Young. Demain matin, je réécouterais « Freedom », promis.



C'est vrai qu'on pourrait presque dire de tous ses albums qu'ils sont "incontournables"! Tout simplement phénoménal de produire autant de chefs-d'oeuvre dans une carrière!

Tistou 01/04/2005 @ 11:25:32
Bonsoir Palorel, ainsi que Fée Carabine et Tistou et tous les autres fans de Neil Young.
Pour choisir 5 ou même 10 albums de Neil Young, sans en oublier un très bon, est un peu pour moi une gageure, évidemment « Freedom » est excellent et marque un retour en grâce de Neil après un période un peu moins bonne. Mais « Eldorado » que j’ai cité comprend quelques titres de « Freedom ». On pourrait aussi citer le live « Live Rust » et les 50 autres albums de Neil Young. Demain matin, je réécouterais « Freedom », promis.



C'est vrai qu'on pourrait presque dire de tous ses albums qu'ils sont "incontournables"! Tout simplement phénoménal de produire autant de chefs-d'oeuvre dans une carrière!

Bon, il y en a que je ne recommenderais pas forcément. Surtout pour débuter.
Mais oui Freedom est très bon. Aussi.

Bluewitch
avatar 02/04/2005 @ 12:40:00

C'est vrai qu'elle est super mais seule la musique est de JL Murat. Les paroles sont beaucoup plus vieilles et de De Béranger.


J'ai vu juste après l'avoir posté Tistou, flûte et re-flûte. J'aurais dû rectifier, heureusement que tu es là. ;o)

Nothingman

avatar 08/04/2005 @ 13:27:14
Serge Gainsbourg - L'alcool

Mes illusions donnent sur la cour
Des horizons j'en ai pas lourd
Quand j'ai bossé toute la journée
Il ne me reste plus pour rêver
Qu'les fleurs horribles de ma chambre
Mes illusions donnent sur la cour
J'ai mis une croix sur mes amours
Les p'tites pépées pour les toucher
Faut d'abord les allonger
Sinon c'est froid comme en décembre

Quand le soir venu j'm'en reviens du chantier
Après mille peines et le corps harassé
J'ai le regard morne et les mains dégueulasses
De quoi inciter les belles à faire la grimace
Bien sûr y a des filles de joies sur le retour
Celles qui mâchent le chewing-gum pendant l'amour
Mais que trouverais-je dans leur corps meurtri
Sinon qu'indifférence et mélancolie
Dans mes frusques couleur de muraille
Je joue les épouvantails

Mais nom de Dieu dans mon âme
Brûlait pourtant cette flamme
Où s'éclairaient mes amours
Et mes brèves fiançailles
Où s'consumaient mes amours
Comme autant de feux de paille
Aujourd'hui je fais mon chemin solitaire
Toutes mes ambitions se sont fait la paire
J'me suis laissé envahir par les orties
Par les ronces de cette chienne de vie

Mes illusions donnent sur la cour
Mais dans les troquets du faubourg
J'ai des ardoises de rêveries
Et le sens de l'ironie
J'me laisse aller à la tendresse
J'oublie ma chambre au fond d'la cour
Le train de banlieue au petit jour
Et dans les vapeurs de l'alcool
J'vois mes châteaux espagnols
Mes haras et toutes mes duchesses

À moi les petites pépées les poupées jolies
Laissez venir à moi les petites souris
Je claque tout ce que je veux au baccara
Je tape sur le ventre des Maharajas
À moi les boîtes de nuit sud-américaines
Où l'on danse la tête vide et les mains pleines
À moi ces mignonnes au regard qui chavire
Qu'il faut agiter avant de s'en servir
Dans mes pieds-de-poule mes prince-de-galles
En douceur je m'rince la dalle

Et nom de Dieu dans mon âme
V'la que j'ressens cette flamme
Où s'éclairaient mes amours
Et mes brèves fiançailles
Où se consumaient mes amours
Comme autant de feux de paille
Et quand les troquets ont éteint leurs néons
Qu'il ne reste plus un abreuvoir à l'horizon
Ainsi j'me laisse bercer par le calva
Et l' dieu des ivrognes guide mes pas

Kicilou 08/04/2005 @ 14:08:56
au fait, c'est La Rue Ketanou "Les mots "

Hip hip hip oura!!

[g]La Rue Kétanou - Impossible[/g]
Ouvert à Double Tour

C’était bien à Ménilmontant
Qu’on avait l’impression d’décendre
Et tel que c’était parti c’était pas fait pour revenir
On était des vrais aveugles avec les idées claires
Aujourd’hui impossible d’arrêter cette chanson

D’ailleurs est-ce vraiment une chanson
Juste l’espoir d’une évasion
D’un monde qui tourne si bien avec de l’imagination
Avant qu’on se casse d’ici je reste pour casser les verres
Attraper ceux qui fuient la vie
Et dites leur que l’on reste ouvert

Y’en a qui trouve ça joli
Parce qu’on a le droit de dire merde
Ça revendique à moitié prix
Rebelle en herbe veut "protested"
Universelle que l’on veut pour continuer une chanson
Il faudra pas fermer les yeux
Pour qu’on fasse encore des prisons

Est-ce qu’on a des têtes d’affiche
On vous l’demande sans déconner
Même si on s’arrache la gueule
A gueuler qu'il faut s’accrocher
S’accrocher des oreilles au coeur
Pour que l’on puisse enfin s’entendre
Rire du pire et du meilleur et sourire
Qui veut bien l’entendre

Leye la la leye...

Ne pissez pas sur le piano
Il n’y pousse plus de chansonnette
Si on le trouve un peu trop haut
On peut toujours lui faire sa fête, lui scier les pieds
Et on chantera ici bas pour continuer sans oublier
Que la guerre va faire un tabac
Et qu’on pourra l’enregistrer

Allé déballes sur le comptoir
Pour un peu on file une étoile
On continue le tintamarre
Pour un petit bout de maroual
Allé déballes vides ton sac
Qu’on puisse le remplir d’ailleurs
De toute façon y’a une arnaque
En tous cas elle courre la rumeur

Les chansons n’appartiennent
Qu’à ceux qui les laissent sans voyager
Pour qu’on puisse encore les chanter
Sans qu’elles aient besoin de papier
Et tout le monde pourra les entendre
Si nos oreilles sont accrochées
Aux coeurs qui battent la mesure
Du temps qui n’veut pas s’arrêter

Leye la la leye...

On était des vrais aveugles avec les idées claires
Aujourd’hui impossible d’arrêter cette chanson

Mais impossible n’est pas français

Tistou 09/04/2005 @ 09:01:14
Troisièmes couteaux de Bernard LAVILLIERS

Devant nous l'an 2000. Quelques heures nous séparent.
N'en parlez pas m'a-t-on dit.
Et pourtant ce silence a comme un balancement maudit
Qui vous met la pendule à l'heure.
C'est le moment, c'est pas trop tôt
Pour parler des troisièmes couteaux.

Ils ne font rien, ils se situent.
Ils sont consultants ambigus
Des hydres multinationales.
Pas de nom, que des initiales.
Ils ont de grands ordinateurs.
Poules de luxe, hommes de paille.
Requins, banquiers, simples canailles.
Pas de nom et pas de photo,
Leurs sociétés sont étrangères.
Plus compliqué est le réseau
Qui les relie à leurs affaires.

Il était grand, il était beau.
Il sentait bon son Lugano,
Mon gestionnaire.

Justement près de Lugano
Etait la banque Ambrosiano.
Là où les vierges vaticanes
Faisaient fructifier leur magot.
Loge P2 dans ses arcanes
A deux massifs cardinaux
Pour les consultations diaphanes
Avec de joyeux mafiosos.
Le fameux compte à numéro
Passe de Zurich à Lausanne,
De Bâle à Londres, près de Soho,
Rencontra le troisième couteau

Il était chauve, il était gros.
Il portait des fringues de chez Smalto,
Mon mercenaire.

Les politiques, drôles d'oiseaux,
Prennent toujours pour plan de vol
Les bulletins de la météo
Ils vont toujours où il fait beau.
Il fait beau dans les audimats,
Dans les sondages du Figaro.
Il fait très beau chez la misère
Et dans les œuvres humanitaires.
Il fait beau sur les droits de l'homme.
Il fait beau chez l'intégration,
Le plein emploi, l'immigration.
On se les gèle dans le pognon.

Politiquement leurs idéaux
Sont très ciblés sur deux critères:
Entre Mad Max et l'abbé Pierre

Pas de nom et pas de photo,
Leurs sociétés sont étrangères.
Plus étonnant est le réseau
Qui les réunit entre frères.
Ils ne font rien, ils se situent.
Ils prennent, ils se gavent, ils se tuent,
Trivialité derrière les mots,
La réussite dans les crocs.
Ils sont là à tous les niveaux.
C'est le règne des troisièmes couteaux.

Pas mal, hein? Musique syncopée, chanson scandée plus que chantée.

Tistou 11/04/2005 @ 16:41:10
Le nombril des femmes d’agent de police de Georges BRASSENS

Voir le nombril d'la femm' d'un flic
N'est certain'ment pas un spectacle
Qui, du point d'vue de l'esthétiqu'
Puiss' vous élever au pinacle
Il y eut pourtant, dans l'vieux Paris
Un honnête homme sans malice
Brûlant d'contempler le nombril
D'la femm' d'un agent de police

"Je me fais vieux, gémissait-il
Et, durant le cours de ma vie
J'ai vu bon nombre de nombrils
De toutes les catégories
Nombrils d'femm's de croqu'-morts, nombrils
D'femm's de bougnats, d'femm's de jocrisses
Mais je n'ai jamais vu celui
D'la femm' d'un agent de police"

"Mon père a vu, comm' je vous vois
Des nombrils de femm's de gendarmes
Mon frère a goûté plus d'une fois
D'ceux des femm's d'inspecteurs les charmes
Mon fils vit le nombril d'la souris
D'un ministre de la Justice
Et moi, j'n'ai même pas vu l'nombril
D'la femm' d'un agent de police"

Ainsi gémissait en public
Cet honnête homme vénérable
Quand la légitime d'un flic
Tendant son nombril secourable
Lui dit: "Je m'en vais mettre fin
A votre pénible supplice
Vous fair' voir le nombril enfin
D'la femm' d'un agent de police"

"Alleluia ! fit le bon vieux
De mes tourments voici la trêve !
Grâces soient rendues au Bon Dieu
Je vais réaliser mon rêve !"
Il s'engagea, tout attendri
Sous les jupons d'sa bienfaitrice
Braquer ses yeux sur le nombril
D'la femm' d'un agent de police

Mais, hélas ! il était rompu
Par les effets de sa hantise
Et comme il atteignait le but
De cinquante ans de convoitise
La mort, la mort, la mort le prit
Sur l'abdomen de sa complice
Il n'a jamais vu le nombril
D'la femm' d'un agent de police

Avec toutes les apostrophes, voilà qui devrait plaire à LYRA WILL ! Quel fantasme quand même que le nombril des femmes d'agent de police !

Lyra will 12/04/2005 @ 20:21:09
Nathalie Cardone

Hasta siempre (Comandante Che Guevara)


Aprendimos a quererte
Desde la historica altura
Donde el sol de tu bravura
Le puso cerca la muerte

Aqui se queda la clara,
La entranable transparencia
De tu querida presencia
Comandante Che Guevara

Vienes quemando la brisa
Con soles de primavera
Para plantar la bandera
Con la luz de tu sonrisa

Aqui se queda la clara,
La entranable tranparencia
De tu querida presencia
Comandante Che Guevara

Tu amor revolucionario
Te conduce a nueva empresa
Donde esperan la firmeza
De tu brazo libertario

Aqui se queda la clara,
La entranable tranparencia
De tu querida presencia
Comandante Che Guevara

Seguiremos adelante
Como junto a ti seguimos
Y con Fidel te decimos
"Hasta Siempre Comandante"

Aqui se queda la clara,
La entranable tranparencia
De tu querida presencia
Comandante Che Guevara

Fee carabine 19/04/2005 @ 04:07:45
Une petite gâterie pour les fans de Jean-Louis Murat: l'entretien qu'il a accordé au quotidien "La libre Belgique" est accessible en ligne sur http://lalibre.be/article.phtml/…

Fee carabine 19/04/2005 @ 04:19:16
Pour Eireann, Palorel et Tistou,

Après "On the beach" et "Rust never sleeps", je suis en train de découvrir "Freedom" (je crois que je l'ai déjà écouté 4 ou 5 fois depuis samedi), et je suis séduite, intriguée, touchée... bref, c'est vraiment bon. Merci à tous les trois pour vos conseils de youngiens avisés :-).

Eireann 32 19/04/2005 @ 21:09:26
Bonjour Madame la Fée(excuse-moi, mais le mot fée me fait penser obligatoirement à Bobby Lapointe)et aux autres fans de Neil.
Dans Freedom, il y a deux chansons que j’aime particulièrement «Eldorado » et « Hangin’ on a limb». Cette dernière en duo avec Linda Ronstadt est de toute beauté. Je ne parle pas de «Rockin’ in the free world » et de « Crime in the city » qui sont au dessus du lot. Avez vous au Canada des nouvelles de la santé de Neil Young ?

FéeClo 21/04/2005 @ 09:07:56
Un classique, mais n'est-ce pas une si belle chanson. Elle date de 1962, et vient de Jacques Brel...

"Avec la mer du Nord pour dernier terrain vague
Et des vagues de dunes pour arrêter les vagues
Et de vagues rochers que les marées dépassent
Et qui ont à jamais le cœur à marée basse
Avec infiniment de brumes à venir
Avec le vent de l'est écoutez-le tenir
Le plat pays qui est le mien

Avec des cathédrales pour uniques montagnes
Et de noirs clochers comme mâts de cocagne
Où des diables en pierre décrochent les nuages
Avec le fil des jours pour unique voyage
Et des chemins de pluie pour unique bonsoir
Avec le vent d'ouest écoutez-le vouloir
Le plat pays qui est le mien

Avec un ciel si bas qu'un canal s'est perdu
Avec un ciel si bas qu'il fait l'humilité
Avec un ciel si gris qu'un canal s'est pendu
Avec un ciel si gris qu'il faut lui pardonner
Avec le vent du nord qui vient s'écarteler
Avec le vent du nord écoutez-le craquer
Le plat pays qui est le mien

Avec de l'Italie qui descendrait l'Escaut
Avec Frida la Blonde quand elle devient Margot
Quand les fils de novembre nous reviennent en mai
Quand la plaine est fumante et tremble sous juillet
Quand le vent est au rire quand le vent est au blé
Quand le vent est au sud écoutez-le chanter
Le plat pays qui est le mien."

Suisse24 24/04/2005 @ 09:47:14
Pour tous les amoureux de belles chansons ,un seul et unique chanteur vous charmera,il s agit de Gabriel Yacoub ,n hésitez pas écoutez le et vous verrez ,,les paroles et une voix extraordinaire ....
Je me souviens des choses les plus simples
les choses qu on a dit ne jamais oublier
les choses les plus simples ne jamais oublier....
Bonne écoute a+

FéeClo 26/04/2005 @ 10:13:37
Parce que c'est ce que j'ai entendu ce matin en admirant le soleil percer les nuages:

Une chanson de Voulzy:

Mystère
De nous passager sur la Terre
On est venu pour quoi faire, faire
A quoi ça sert
Parler ou se taire
Travailler, chercher des airs

Vous dire
Ce qu'on a déjà dû vous dire
La vie c'est du plaisir
Ouhouhouh,
Ou des soupirs
Pourquoi on est là
Mais moi je sais quoi

Je suis venu pour elle
Pour qu'on s'endorme ensemble,
Qu'elle vole avec mes ailes.
Mm, je suis là pour l'amour
Il semble

Que dire?
De naître et après de mourir,
De ne jamais rien pouvoir voir,
Jamais savoir,
Défaites ou victoires?

Et par-dessus le toit,
Le ciel, elle,
C'est la seule raison pour moi, elle,
D'aimer danser dans ce bal
Sous les étoiles
Musique et mystère
Mais pour moi, tout est clair

Je suis venu pour elle
Pour qu'on s'éveille ensemble,
Qu'elle vole avec mes ailes.
Mm... Mm...
Je suis là pour l'amour
Il semble
Je suis venu pour elle
Je suis venu pour elle
Mm...

Julius 27/04/2005 @ 20:44:53
Child in time de Deep Purple, je l'écoute en ce moment, trop chanmé !

Sweet child in time,you'll see the line
the line that's drawn between the good and the bad
see the blind man,he's shooting at the world
the bullets flying,they're taking toll.
If you've been bad,Lord i bet you have
and you've not been hit by flying lead
you'd better close your eyes
you'd better bow your head
wait for the ricochet

oooh
I'm crying for yoy day and night
oooh

aaah
I wanna hear you say
aaah

Sweet child in time,you'll see the line
the line that's drawn between the good of us and the bad of us
see the blind man,he's shooting at the world
the bullets flying,they're killing everyone
if you've been bad,Lord i bet you have
and you've not been hit by flying lead
you'd better close your eyes
you'd better bow your head
wait for the ricochet

oooh
I wanna be inside you
oooh

aaah
I gotta hear you sing
aaah

Début Précédente Page 29 de 186 Suivante Fin
 
Vous devez être connecté pour poster des messages : S'identifier ou Devenir membre

Vous devez être membre pour poster des messages Devenir membre ou S'identifier