Page d'accueil | Forums | A propos | Blog | Aide | Pour un petit clic...
  S'identifier     Biblio    Listes |

Recherche par

Discussions

Lettre d'information

Conseiller à un ami

Contact

Soutenez-nous en passant par amazon pour commander vos livres ou autres articles. Merci !

Passer par Sauramps nous aide aussi pub
medium
Le Pendu de Saint-Pholien de Georges Simenon

Catégorie(s) : Littérature => Policiers et thrillers

critiqué par Fascagat, le 27 avril 2005 (Toulouse, Inscrite le 27 juin 2004, 32 ans)

La note: 8 etoiles
Moyenne des notes : 8 etoiles (basée sur 4 avis)
Cote pondérée : 6 etoiles (10 014ème position).
Visites : 3 136  (depuis Novembre 2007)

Mon premier Simenon !

C'est le premier livre de Georges Simenon que je lis et je n'ai pas été déçu du résultat.
En le lisant j'ai eu l'impression d'entendre la voix de Bruno Cremer et de le voir déambuler au fil du livre. Fan de la série Maigret interprété par Bruno Crémer, j'ai eu l'impression que ce personnage s'est réincarné en lui tellement il lui colle à la peau.

Bon parlons un peu de l'histoire :
Maigret épie un homme dont le comporte est étrange, il décide de le suivre dans le moindre de ses déplacements même s'ils doivent l'amener à travers l'Europe. Arrivé à Brême cet homme ce suicide lorsqu'il constate que la valise qui l'accompagnait a été dérobée ( par Maigret ). Maigret pris de remord ce demande pourquoi cet homme s'est donné la mort pour une malheureuse valise ne contenant qu'un vieux costume tout abimé et troué. Il décide de découvrir pourquoi coûte que coûte.
Ainsi une vieille histoire de 10 ans va resurgir.

Inscrivez-vous
pour ajouter ce livre dans vos listes
 
Envoyer à un(e) ami(e)
Version imprimable
 Partager sur Twitter
Partager sur Facebook
Les éditions
small Le pendu de Saint-Pholien [Texte imprimé] Georges Simenon
de Simenon, Georges
le Livre de poche / Le Livre de poche.
ISBN : 9782253142553 ; EUR 5,00 ; 2004-05-19 ; 186 p. ; Poche
 Go Amazon

» Enregistrez-vous pour ajouter une édition
Livres liés
  Maigret

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Les critiques éclairs (3)

Enregistrez-vous pour publier une critique éclair! »

Sur ma fin 7 etoiles

Très bonne entrée en matière. Maigret se met dans le pétrin, en territoire étranger de surcroît. Que de choses étranges autour de de ce suicidé !
Maigret remonte la piste, se frotte aux protagonistes, manque de finir à la baille ou la peau trouée ...
La tension monte comme il faut, le mystère au lieu de s'éclaircir, semble au contraire s'opacifier comme le brouillard des nuits liégeoises ...
Mais où tout cela va t'il bien nous mener ?
Et bien, et bien, c'est là que le roman perd de sa superbe. D'une part trop court, j'aurais bien aimé que le mystère dure encore. Et puis la chute m'a déçue. Je ne m'attendais pas du tout à ça. Je trouve que le soufflet s'effondre. Dommage.
Cela reste néanmoins un bon livre.

Lejak (Metz, Inscrit le 24 septembre 2007, 39 ans) - 22 novembre 2011


Un p'tit bijou ! 9 etoiles

D’après mes recherches ( hum ! ) , l’action de ce roman de Georges Simenon doit se dérouler en 1936 ( rapport aux grandes inondations de Liège ) . L’histoire est assez fouillée, je trouve ; elle nous entraine à Brême, Bruxelles, Reims, Paris et dans la cité ardente. Et il question d’une autodestruction, des Compagnons de l’Apocalypse, de jeunes gens qui jouent avec le feu, de cinq enfants qui ne demandent qu’une chose, ne pas être écrasés par des problèmes financiers alors qu’ils n’ont pas encore bougé leurs petits orteils. Puis d’un suicidé par pendaison et d’autres pendus un peu partout …

Bref un petit bijou particulièrement pour ceux qui veulent en savoir un peu plus sur la vie liégeoise du bon vieux temps ( tu parles ! ). Ce roman fourmille d’infos, de sensations et d’odeurs. Merci Georges ! Oufti !

Catinus (Liège, Inscrit le 28 février 2003, 63 ans) - 23 février 2010


Le crime du commissaire Maigret 9 etoiles

Voici encore un classique de Simenon.

Ce livre a la particularité de commencer comme un policier et de terminer comme un roman.

On retrouve un Maigret rongé par le remord qui décide d'entamer une enquête sur l'homme qui vient de se suicider sous ses yeux. L'histoire commence par les investigations classiques : rencontre de suspects, observations, renseignements, filatures. Ses recherches conduiront Maigret dans différentes villes, dont Liège. Une occasion pour Simenon de nous décrire, avec le talent qu'on lui connaît, l'ambiance de quelques rues et magasins de sa ville natale.

Petit à petit, l'étau se resserre autour de quelques personnages, faisant surgir une ancienne histoire. A ce moment, le policier bascule subtilement dans le roman : l'essentiel du texte est présenté par un autre narrateur faisant écho aux hypothèses avancées par le commissaire.

Une autre particularité de ce livre, c'est une place plus grande donnée à la psychologie. D'abord un Maigret qui ressent une certaine culpabilité suite au suicide de l'homme qu'il observait. Ce même Maigret qui va ensuite utiliser des armes psychologiques plus importantes que dans d'autres enquêtes pour faire craquer ses suspects. Enfin, l'histoire ancienne qui jaillira au milieu de l'enquête va considérablement approfondir la psychologie des principaux personnages. Et puis, bien sûr, comme toujours chez Simenon, chaque personnage, assassin comme victime, est décrit comme profondément humain, avec ses qualités et ses défauts, brouillant la logique du Bien contre le Mal.

Mieke Maaike (Bruxelles, Inscrite le 26 juillet 2005, 41 ans) - 10 juin 2006


Forums: Le Pendu de Saint-Pholien

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Le Pendu de Saint-Pholien".

Ajouter une critique éclair

Enregistrez-vous pour publier une critique éclair! »

haut de page

Commander chez un de nos partenaires
Amazon.fr
Amazon.ca
Fnac.com
Abebooks.fr - Livres neufs, anciens, rares et d'occasion.
 
  S'identifier | Page d'accueil | RSS2 | Forums | A propos | Blog | Pour un petit clic | ©2000-2014 critiqueslibres.com ASBL®. Tous droits réservés.