Ludmilla
avatar 05/06/2020 @ 09:33:48
Je viens de terminer "Zouleikha ouvre les yeux" de Gouzel Iakhina.
Excellent! Comme la critique de Myrco sur ce livre.

Le choix va être difficile dans cette catégorie, très bonne sélection cette année.

LesieG

avatar 06/06/2020 @ 09:32:39
Terminé "le courage qu'il faut aux rivières".

Sentiments très partagés, en effet, c'est beau, c'est bien écrit mais pour moi il manque un peu de crédibilité.
Ah oui, noir c'est noir, à part la fin on dirait presque de l'acharnement sur les deux principaux protagonistes.
Ou alors c'est ma vision de "femme" qui ne me permet pas de comprendre une telle vie ???

Koudoux

avatar 09/06/2020 @ 09:05:04
Terminé "Mes vrais enfants " de Jo Walton.
Pas mal, un peu perturbant par moment.
Ainsi se termine pour moi la Catégorie Science-fiction / Fantasy

Pieronnelle

avatar 09/06/2020 @ 19:18:49
J'ai bien fait, grâce à Tistou et Fanou , de continuer ma lecture de"les fantômes du vieux pays". Malgré l'irritation concernant les passages sur les jeux vidéos du début, j'ai pu constater, un peu après dans la partie qui devient passionnante, l'impact de ces jeux (critique sans doute d'une certaine dépendance) sur le mental et le reflet d'un mal être. Le passage de la rencontre réelle avec un partenaire de ces jeux est particulièrement interessant et m'a bluffée. Il faut dire que l'écriture est remarquable et montre bien la personnalité "entre-deux" du personnage principal...et surtout celle de la mère !
C'est une fenêtre sur cette Amérique que je n'aime pas beaucoup et qui révèle des hommes et des femmes plein d'humanité malgré des travers que, finalement, on retrouve bien ailleurs...
J'aime beaucoup le titre "les fantômes..." mais j'ai vu que le titre original est "The Nix", quelqu'un peut me dire ce que cela signifie?
Et coïncidence, j'en suis au passage des émeutes suite à l'assassinat de Martin Luther King...l'histoire se répète ou rien n'est jamais fini...

SpaceCadet

avatar 10/06/2020 @ 12:45:23


J'aime beaucoup le titre "les fantômes..." mais j'ai vu que le titre original est "The Nix", quelqu'un peut me dire ce que cela signifie?



Je ne sais pas si ces quelques informations pourront éclairer...

D'après le résumé anglais du roman, cela ferait référence à une histoire que racontait la mère du personnage principal au sujet d'un 'Nix' se trouvant en Norvège. Le dictionnaire Reverso associe ce mot à une nymphe des eaux que l'on retrouverait dans la mythologie germanique. Puis en anglais étatsunien, 'nix' (avec un 'n' minuscule) signifierait 'rien'.

SpaceCadet

avatar 10/06/2020 @ 12:52:21


J'aime beaucoup le titre "les fantômes..." mais j'ai vu que le titre original est "The Nix", quelqu'un peut me dire ce que cela signifie?




Je ne sais pas si ces quelques informations pourront éclairer...

D'après le résumé anglais du roman, cela ferait référence à une histoire que racontait la mère du personnage principal au sujet d'un 'Nix' se trouvant en Norvège. Le dictionnaire Reverso associe ce mot à une nymphe des eaux que l'on retrouverait dans la mythologie germanique. Puis en anglais étatsunien, 'nix' (avec un 'n' minuscule) signifierait 'rien'.


Cela peut également référer à un patronyme.

Pour plus de détails concernant la mythologie...

https://fr.wikipedia.org/wiki/Nixe

Pieronnelle

avatar 11/06/2020 @ 00:03:44


J'aime beaucoup le titre "les fantômes..." mais j'ai vu que le titre original est "The Nix", quelqu'un peut me dire ce que cela signifie?




Je ne sais pas si ces quelques informations pourront éclairer...

D'après le résumé anglais du roman, cela ferait référence à une histoire que racontait la mère du personnage principal au sujet d'un 'Nix' se trouvant en Norvège. Le dictionnaire Reverso associe ce mot à une nymphe des eaux que l'on retrouverait dans la mythologie germanique. Puis en anglais étatsunien, 'nix' (avec un 'n' minuscule) signifierait 'rien'.



Cela peut également référer à un patronyme.

Pour plus de détails concernant la mythologie...

https://fr.wikipedia.org/wiki/Nixe

Merci Space , effectivement la mère du personnage est d'origine norvégienne et elle lui racontait enfant des histoires que son père lui-même lui racontait. En particulier celle où un cheval blanc attire les enfants en les incitant à monter sur son dos pour ensuite les emporter et jeter du haut d'une falaise dans la mer où ils se noient. A interprêter de façon différente selon la symbolique.
Ce qui me pousse à penser que"the nix" étant un esprit venant de la Norvège , le titre "Fantôme du vieux pays" découlerait directement de cette légende ; légendes du pays qui hantent la mère et le fils et quelque part les rapprochent...
Merci Space tes recherches sont toujours précieuses, moi je pensais que c'était un mot anglais mais le traducteur ne donnait rien et pour cause ! :-)

Pieronnelle

avatar 11/06/2020 @ 01:08:25


J'aime beaucoup le titre "les fantômes..." mais j'ai vu que le titre original est "The Nix", quelqu'un peut me dire ce que cela signifie?




Je ne sais pas si ces quelques informations pourront éclairer...

D'après le résumé anglais du roman, cela ferait référence à une histoire que racontait la mère du personnage principal au sujet d'un 'Nix' se trouvant en Norvège. Le dictionnaire Reverso associe ce mot à une nymphe des eaux que l'on retrouverait dans la mythologie germanique. Puis en anglais étatsunien, 'nix' (avec un 'n' minuscule) signifierait 'rien'.



Cela peut également référer à un patronyme.

Pour plus de détails concernant la mythologie...

https://fr.wikipedia.org/wiki/Nixe


Merci Space , effectivement la mère du personnage est d'origine norvégienne et elle lui racontait enfant des histoires que son père lui-même lui racontait. En particulier celle où un cheval blanc attire les enfants en les incitant à monter sur son dos pour ensuite les emporter et jeter du haut d'une falaise dans la mer où ils se noient. A interprêter de façon différente selon la symbolique.
Ce qui me pousse à penser que"the nix" étant un esprit venant de la Norvège , le titre "Fantôme du vieux pays" découlerait directement de cette légende ; légendes du pays qui hantent la mère et le fils et quelque part les rapprochent...
Merci Space tes recherches sont toujours précieuses, moi je pensais que c'était un mot anglais mais le traducteur ne donnait rien et pour cause ! :-)

Ah, quelques pages plus loin j'avais l'explication du nix ou nisse ! :-)

SpaceCadet

avatar 11/06/2020 @ 02:34:09


Ah, quelques pages plus loin j'avais l'explication du nix ou nisse ! :-)


Ont t'ils traduit 'Nix' par 'nisse'?
Quelle explication donne t'on?

Si c'est le cas, là j'avoue que ça me paraît bizarre car les deux mots n'ont pas l'air d'avoir le même sens: 'Nix' ou 'nixe' réfère à un esprit des eaux l' premier semble être masculin, le second féminin) tandis que 'nisse' (qui s'écrit à l'identique en français comme en anglais) réfère à une sorte de lutin (cf.Wikipedia)

SpaceCadet

avatar 11/06/2020 @ 02:36:18
Correction: '(le premier...' et non pas 'l' premier'.

Ludmilla
avatar 12/06/2020 @ 16:55:17
Je viens de terminer "Une voix dans l’ombre" d'Andrea Camilleri.
L'histoire en elle-même ne m'a pas passionnée. Pour moi, ce roman vaut surtout pour sa langue (j'admire le traducteur!)

Pieronnelle

avatar 15/06/2020 @ 11:23:42


Ah, quelques pages plus loin j'avais l'explication du nix ou nisse ! :-)



Ont t'ils traduit 'Nix' par 'nisse'?
Quelle explication donne t'on?

Si c'est le cas, là j'avoue que ça me paraît bizarre car les deux mots n'ont pas l'air d'avoir le même sens: 'Nix' ou 'nixe' réfère à un esprit des eaux l' premier semble être masculin, le second féminin) tandis que 'nisse' (qui s'écrit à l'identique en français comme en anglais) réfère à une sorte de lutin (cf.Wikipedia)

Je vais t'écrire la phrase du livre lorsque le père raconte l'histoire à sa fille (en fait pour la punir et lui faire peur...voir la traumatiser pour la vie) ;à sa demande concernant le vrai nom de ces "fantômes" dont il parle, il répond :
"Les nisses, Elle aimait les noms étranges que son père donnait à ses fantômes : nisses, nix, gangferd,draug. Elle comprenait que c'étaient là des mots anciens, des mots de la vieille Europe".
Par la suite c'est le mot nisse qui est utilisé et toujours au masculin ; je pense que soit c'est un problème de traduction soit ce mot est utilisé principalement dans la Scandinavie, en particulier en Norvège. Pourquoi l'auteur a donné le titre "The nix" ? je pense (mais c'est mon humble avis) qu'il a voulu donner le sens général "d'Esprit" venant des vieux pays et représentant à lui seul tous ces fantômes qui hantent les personnages mais peut-être bien aussi tous les américains (non amérindiens)...
Peut-être ceux qui ont lu le livre pourrait donner un avis sur cette interprétation?

Saule

avatar 15/06/2020 @ 17:36:20
Terminé "le courage qu'il faut aux rivières".

Sentiments très partagés, en effet, c'est beau, c'est bien écrit mais pour moi il manque un peu de crédibilité.
Ah oui, noir c'est noir, à part la fin on dirait presque de l'acharnement sur les deux principaux protagonistes.
Ou alors c'est ma vision de "femme" qui ne me permet pas de comprendre une telle vie ???

Je l'ai terminé aussi. J'ai bien aimé, c'est un beau portrait de femmes et d'amout, mais c'est rude en effet. J'ai surtout aimé le passage dans la capitale, plus que les histoires dans les villages reculés. Je pensais que l'histoire se passait dans ce pays, mais si ce n'est jamais nommé.

SpaceCadet

avatar 16/06/2020 @ 10:04:42


Ah, quelques pages plus loin j'avais l'explication du nix ou nisse ! :-)



Ont t'ils traduit 'Nix' par 'nisse'?
Quelle explication donne t'on?

Si c'est le cas, là j'avoue que ça me paraît bizarre car les deux mots n'ont pas l'air d'avoir le même sens: 'Nix' ou 'nixe' réfère à un esprit des eaux l' premier semble être masculin, le second féminin) tandis que 'nisse' (qui s'écrit à l'identique en français comme en anglais) réfère à une sorte de lutin (cf.Wikipedia)


Je vais t'écrire la phrase du livre lorsque le père raconte l'histoire à sa fille (en fait pour la punir et lui faire peur...voir la traumatiser pour la vie) ;à sa demande concernant le vrai nom de ces "fantômes" dont il parle, il répond :
"Les nisses, Elle aimait les noms étranges que son père donnait à ses fantômes : nisses, nix, gangferd,draug. Elle comprenait que c'étaient là des mots anciens, des mots de la vieille Europe".
Par la suite c'est le mot nisse qui est utilisé et toujours au masculin ; je pense que soit c'est un problème de traduction soit ce mot est utilisé principalement dans la Scandinavie, en particulier en Norvège. Pourquoi l'auteur a donné le titre "The nix" ? je pense (mais c'est mon humble avis) qu'il a voulu donner le sens général "d'Esprit" venant des vieux pays et représentant à lui seul tous ces fantômes qui hantent les personnages mais peut-être bien aussi tous les américains (non amérindiens)...
Peut-être ceux qui ont lu le livre pourrait donner un avis sur cette interprétation?

J'ai pu retracer la phrase que tu cites, en version anglaise elle est tout à fait identique. J'ai également noté que par la suite, l'auteur utilise le terme 'nisse' à plusieurs reprises et il le sert au masculin. Ce qui revient à dire que point de vue traduction, ça reste en phase avec l'original.

Dans la foulée j'ai fait quelques autres recherches et c'est ainsi que j'ai pu relever quelques informations supplémentaires sur le sujet (voir le forum attaché au livre). Si toutefois cela n'éclairait pas la question que tu soulevais, fais-moi signe, je tâcherai de fouiller un peu plus.

Ludmilla
avatar 22/06/2020 @ 13:23:37
J'ai terminé "Du feu de l’enfer" de Sire Cédric.
S'il y a bien suspense, rebondissements, etc... c'est surtout inutilement gore et (très) sanglant...
Pas le genre de polar/thriller que j'apprécie.

Frunny

avatar 23/06/2020 @ 19:38:57
Je viens de terminer "Zouleikha ouvre les yeux" de Gouzel Iakhina.
Excellent! Comme la critique de Myrco sur ce livre.

Le choix va être difficile dans cette catégorie, très bonne sélection cette année.


100% d'accord avec toi Ludmilla.
Je viens de le terminer et j'en suis encore bouleversé...
Un Grand roman avec un fin ouverte comme je les aime.
En effet, la sélection va être difficile.

Pieronnelle

avatar 27/06/2020 @ 23:11:49
Terminé "les fantômes du vieux pays" ! Un grand livre vraiment , extrêmement bien écrit et c'est d'ailleurs, à mon avis, ce qui permet de le lire jusqu'au bout compte tenu de certaines longueurs. Extrêmement habile aussi dans la façon d'embrasser ces épisodes historiques de l'Amérique intégrés à la vie de chaque personnage. Et j'ai aussi beaucoup aimé comment l'auteur crée ce fil conducteur, le Nix et tous ses dérivés, sorte de guide, de conscience, qui porte les personnages et qui, je l'avoue m'a permis de porter un autre regard sur ce pays plus complexe que l'image qu'il donne si décevante...

Je commence Zouleikha...

Koudoux

avatar 29/06/2020 @ 08:56:48
Je viens de terminer "Zouleikha ouvre les yeux" de Gouzel Iakhina.
Super moment de lecture.
Demain je vais le passer à une amie!

LesieG

avatar 29/06/2020 @ 18:00:41
Les médiathèques ayant réouvert, j'ai pu lire "les buveurs de lumière"
La seule chose qui peut le classer pour moi en SF est le retour à l'ère glaciaire. Je l'aurais plutôt mis en roman.
Malgré tout j'ai adoré ce roman tendre et tout en finesse pour un sujet toutefois sensible dans cet espèce de huis clos : l'inceste.

J'ai bien attaqué le dernier de mes catégories, " Les fantômes du vieux pays", un bon pavé mais très prometteur.

Ludmilla
avatar 01/07/2020 @ 11:41:56
Voici la mise à jour,

Catégorie Roman de langue française

(8) Le camp des autres, Thomas Vinau:: Ludmilla, Koudoux, LesieG, Marvic, Tistou, Shan_Ze, Frunny, Alma
https://critiqueslibres.com/i.php/vcrit/…
(5) Avant que les ombres s’effacent, Louis-Philippe Dalembert:: Ludmilla, Koudoux, LesieG, Marvic, Tistou
https://critiqueslibres.com/i.php/vcrit/…
(9) La nuit des béguines, Aline Kiner:: Ludmilla, Koudoux, LesieG, Marvic, Tistou, Frunny, Alma, Nathafi, Saule
https://critiqueslibres.com/i.php/vcrit/…
(9) Le courage qu’il faut aux rivières, Emmanuelle Favier:: Ludmilla, Koudoux, LesieG, Marvic, Tistou, Frunny, Alma, Nathafi, Saule
https://critiqueslibres.com/i.php/vcrit/…

Catégorie Romans traduits

(7) Zouleikha ouvre les yeux, Gouzel Iakhina:: Ludmilla, Koudoux, LesieG, Shan_Ze, Frunny, Fanou03, Myrco
https://critiqueslibres.com/i.php/vcrit/…
(7) Les fantômes du vieux pays, Nathan Hill:: Ludmilla, Marvic, Tistou, Shan_Ze, Frunny, Fanou03, pieronnelle
https://critiqueslibres.com/i.php/vcrit/…
(8) Brandebourg, Juli Zeh:: Ludmilla, LesieG, Marvic, Tistou, Frunny, Fanou03, Saule, Myrco
https://critiqueslibres.com/i.php/vcrit/…
(6) Jeu blanc, Richard Wagamese:: Ludmilla, Koudoux, LesieG, Marvic, Frunny, Alma
https://critiqueslibres.com/i.php/vcrit/…

Catégorie Roman Policier ou Thriller

(5) En son absence, Armel Job:: Ludmilla, Koudoux, LesieG, Marvic, Nathafi
https://critiqueslibres.com/i.php/vcrit/…
(5) Mon amie Adèle, Sarah Pinborough:: Ludmilla, Koudoux, LesieG, Marvic, Reginalda
https://critiqueslibres.com/i.php/vcrit/…
(5) Du feu de l’enfer, Sire Cédric:: Ludmilla, LesieG, Marvic, Tistou, Reginalda
https://critiqueslibres.com/i.php/vcrit/…
(5) Une voix dans l’ombre, Andrea Camilleri:: Ludmilla, Koudoux, LesieG, Marvic, Tistou
https://critiqueslibres.com/i.php/vcrit/…

Catégorie Science-fiction / Fantasy

(7) L’année du lion, Deon Meyer:: Ludmilla, Koudoux, LesieG, Marvic, Tistou, Dervla, Reginalda
https://critiqueslibres.com/i.php/vcrit/…
(7) Les buveurs de lumière, Jenni Fagan:: Ludmilla, Koudoux, LesieG, Marvic, Tistou, Shan_Ze, Dervla
https://critiqueslibres.com/i.php/vcrit/…
(6) L’Organisation, Maria Galina:: Ludmilla, Koudoux, LesieG, Marvic, Dervla, Reginalda
https://critiqueslibres.com/i.php/vcrit/…
(6) Mes vrais enfants, Jo Walton:: Ludmilla, Koudoux, LesieG, Marvic, Shan_Ze, Dervla
https://critiqueslibres.com/i.php/vcrit/…

Catégorie Bande Dessinée

(5) Emma G. Wildford, Zidrou et Edith:: Ludmilla, Koudoux, Shan_Ze, Shelton, Blue Boy
https://critiqueslibres.com/i.php/vcrit/…
(4) Les deux vies de Baudouin, Fabien Toulmé:: Ludmilla, Koudoux, Shan_Ze, Shelton
https://critiqueslibres.com/i.php/vcrit/…
(4) Et si l’amour c’était aimer ?, Fabcaro:: Ludmilla, Koudoux, Shan_Ze, Shelton
https://critiqueslibres.com/i.php/vcrit/…
(5) Et il foula la terre avec légèreté, Mathilde Ramadier et Laurent Bonneau:: Ludmilla, Koudoux, Shan_Ze, Fanou03, Shelton
https://critiqueslibres.com/i.php/vcrit/…

Voici le résumé par lecteur:
(Roman de langue française /Romans traduits /Roman Policier ou Thriller /Science-fiction / Fantasy /Bande Dessinée)

Ludmilla (4/4/4/4/4)
Koudoux (4/2/3/4/4)
LesieG (4/3/4/4/-)
Marvic (4/3/4/4/-)
Tistou (4/2/2/2/-)
Shan_Ze (1/2/-/2/4)
Frunny (3/4/-/-/-)
Alma (3/1/-/-/-)
Dervla (-/-/-/4/-)
Fanou03 (-/3/-/-/1)
Reginalda (-/-/2/2/-)
Shelton (-/-/-/-/4)
Nathafi (2/-/1/-/-)
Saule (2/1/-/-/-)
Myrco (-/2/-/-/-)
Blue Boy (-/-/-/-/1)
Arduen (-/-/-/-/-)
Mallollo (-/-/-/-/-)
Missef (-/-/-/-/-)
pieronnelle (-/1/-/-/-)

N'hésitez pas à me signaler toute erreur ou oubli.

Début Précédente Page 11 de 12 Suivante Fin
 
Vous devez être connecté pour poster des messages : S'identifier ou Devenir membre

Vous devez être membre pour poster des messages Devenir membre ou S'identifier