Les forêts de Ravel de Michel Bernard

Les forêts de Ravel de Michel Bernard

Catégorie(s) : Littérature => Francophone , Littérature => Biographies, chroniques et correspondances

Critiqué par Alceste, le 23 mai 2021 (Liège, Inscrit le 20 février 2015, 59 ans)
La note : 8 étoiles
Visites : 202 

Maurice Ravel intime

Le récit à son ouverture saisit Ravel au volant d’un poids lourd de l’armée française, suite à sa demande insistante d' y être incorporé malgré son âge avancé, chose que nos contemporains auront toujours du mal à comprendre. Il s’approchera donc des lignes de front pour ramener les blessés à l’arrière. Ce qui pourrait ressembler au récit d’un citoyen ordinaire emporté dans la tourmente de la Grande guerre prend une tournure particulière quand on voit Ravel s’asseyant, après de longs mois d’abstinence, au clavier d’un piano et enchanter le personnel militaire résidant dans ce château réquisitionné. Les événements vont le conduire dans la solitude d’une forêt, celle de Marre, où il va éprouver des sensations inconnues, peut-être à l’origine du "Tombeau de Couperin", et qu’il va essayer de retrouver jusque dans celle de Montfort-l’Amaury, où il établit sa résidence de prédilection, bien après la guerre.


Une belle évocation impressive des dernières années de la vie de Ravel, magnifiée par les paysages des campagnes de Bar-Le-Duc, que Michel Bernard connaît bien, et ponctuée des délicates observations psychologiques qui lui donnent de la profondeur. Je ne dis pas que l’on ne réprime pas de temps à autre un petit bâillement d’ennui, mais on sort enchanté de cette lecture qui allie la précision biographique à l’extrapolation littéraire, tout en livrant quelques clés pour la compréhension de l'inspiration du musicien.

Extrait :

" Ravel gara sa camionnette sous un tilleul dont les pointes commençaient de verdir. C’est après avoir coupé son moteur que le bruit venu de l’horizon le saisit. On lui avait parlé de ce que les camarades appelaient avec une désinvolture appuyée la musique du front. Il fut surpris pourtant car plus qu’il ne l’entendit, il reçut en plein la moelleuse et profonde pulsation de la canonnade. Elle semblait ne pas s’adresser aux oreilles, mais frapper et s’amortir au ventre d’où elle rayonnait dans tout le corps. Cela le laissa un instant stupéfait. Sa pensée captait et interprétait le message effrayant d’une force destructrice considérable, mais ses sens goûtaient la nouveauté, ce son total qui empoignait, remuait toutes ses fibres et sollicitait en lui une aptitude à goûter et connaître où l’esprit n’avait aucune part."

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Les forêts de Ravel [Texte imprimé], roman Michel Bernard
    de Bernard, Michel
    la Table ronde / La Petite vermillon (Paris)
    ISBN : 9782710379980 ; 7,10 € ; 18/08/2016 ; 208 p. ; Broché
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Les forêts de Ravel

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Les forêts de Ravel".