La menace de S. K. Tremayne

La menace de S. K. Tremayne
(The fire child)

Catégorie(s) : Littérature => Anglophone , Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par Haas Nigen, le 18 octobre 2018 (France, Inscrit le 11 août 2013, 27 ans)
La note : 6 étoiles
Moyenne des notes : 7 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 4 étoiles (41 001ème position).
Visites : 594 

Un huis clos (très) angoissant où règne le doute

Résumé de la 4ème de couverture:

Sur les falaises de Penwith, au sud ouest de l'Angleterre, Rachel prend ses marques dans la majestueuse demeure de son mari, David, avec l'impression d'avoir enfin trouvé sa place. Elle se réjouit de l'affection de son jeune beau-fils, Jamie, 8 ans. Elle, issue des quartiers pauvres de Londres, lui, beau et riche veuf, sont prêts pour une nouvelle vie.
Mais, très vite, Rachel est alertée par le comportement troublant de Jamie, ses absences et ses rêves prémonitoires.
Peu à peu, le sentiment d'isolement et la solitude s'abattent sur la maison, tandis que ressurgit le souvenir pesant de Nina, la première femme de David, morte dans un mystérieux accident.
Alors que le doute et la suspicion semblent s'insinuer partout, Jamie prédit à Rachel qu'elle mourra à Noël...


Je suis assez partagé pour noter ce livre, il est incontestable que l'auteur est un génie pour créer de l'angoisse et semer le doute chez le lecteur. Et je parle d'une telle angoisse qu'il m'était impossible de lire ce livre le soir, et pourtant j'ai l'habitude de lire des thrillers.
Le fait que les protagonistes soient isolés dans un immense manoir avec tous les événements qui s'y passe fait que c'est oppressant pour le lecteur.
Le dénouement est réussi, le rebondissement qui survient peu avant la fin est très inattendu, par contre l'explication des événements est vraiment tirée par les cheveux, et ça plombe considérablement le livre car elle concerne tous les événements tout au long du récit.

En bref c'est un excellent livre pour ceux qui veulent avoir peur (lire ce livre la nuit seul chez soi: frissons garantis) où tout est réussi, mis à part un détail très décevant qui a son importance.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Le fantôme de Carnhallow

7 étoiles

Critique de Marvic (Normandie, Inscrite le 23 novembre 2008, 60 ans) - 5 mai 2019

Rachel vit un conte de fées. Issue d’un milieu familial difficile et très défavorisé, elle vient d’épouser David Kerthen, riche avocat de dix ans son aîné, veuf depuis dix-huit mois et père d’un adorable garçon de 8 ans, Jamie.
Elle est subjuguée par la demeure ancestrale de David dans les Cornouailles.
Mais David travaille à Londres, ne rentrant que le week-end, et Rachel se retrouve seule dans cet immense demeure avec Jamie, Cassie une jeune thaïe employée de maison, et à l’autre bout du bâtiment, Juliet, la mère de David, aux pensées un peu confuses.
Le petit garçon ne se remet pas de la disparition de sa mère, morte noyée dans le puits d’une mine appartenant à la famille. Très perturbé, il la voit, l’entend, la sent, et prédit l’avenir de façon inquiétante, dont la mort de Rachel à Noël.
Mais que cachent les divagations de Jamie ?
Quels secrets taisent les jeunes mariés sur leur passé ?
Le conte de fées se transforme lentement en cauchemar.

Si certaines scènes sont très peu crédibles, l’auteur aménage son suspense de façon très réussie, découvrant lentement les éléments, créant des accidents et rebondissements jusqu’à la grande scène finale.
Pour une fois, je trouve que la dernière partie est beaucoup moins réussie que les deux premiers tiers qui en font un thriller très efficace.

Forums: La menace

Il n'y a pas encore de discussion autour de "La menace".