Jack l'éventreur, affaire classée : Portrait d'un tueur de Patricia Cornwell

Jack l'éventreur, affaire classée : Portrait d'un tueur de Patricia Cornwell
( Portrait of a killer : Jack the ripper : case closed)

Catégorie(s) : Littérature => Anglophone , Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par Marine29, le 22 avril 2004 (Inscrite le 22 avril 2004, 41 ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 4 étoiles (basée sur 10 avis)
Cote pondérée : 3 étoiles (55 872ème position).
Visites : 6 673  (depuis Novembre 2007)

L'énigme Jack l'éventreur enfin résolue?

La première qualité de ce livre, c'est qu'il traite de façon inédite le cas Jacques L'Eventreur. Ainsi Patricia Cornwell explore une piste nouvelle en rajoutant à la liste des suspects, et peut-être en tête, le peintre bien connu en Angleterre, Walter Sickert. Enfin une hypothèse sérieuse qui nous change de celles du médecin de la famille royale, de l'apprenti chirurgien devenu fou ou du négociant mort juste après la vague de meurtres... Contrairement à ce qu'on pourrait craindre, l'auteur ne tombe pas dans le sensationnel mais se livre à un véritable travail de fond en collaborant avec des spécialistes du peintre et en se servant d'expertises génétiques. Bien sûr, l'auteur le souligne, ce ne sont pas là des preuves irréfutables mais un faisceau d'éléments troublants qui font de Sickert un coupable possible. Est-ce à dire pour autant que l'affaire de l'Eventreur est désormais classée comme le suggère le titre? Je ne le crois pas. Sickert était un personnage inquiétant, peut-être un psychopathe, mais pour le reste c'est au lecteur de juger.
Mais l'intérêt de ce livre réside aussi dans le style de Cornwell. Elle nous entraîne dans les bas fonds du Londres de l'époque victorienne où évoluaient le tueur et ses victimes. Elle s'efforce de reconstituer le plus fidèlement possible la vie et les dernières heures des malheureuses femmes, l'itinéraire du tueur ainsi que la découverte des corps et les investigations de la police. Le souci d'authenticité est réel, et le livre foisonne de détails inédits sur les procédures d'enquête et les techniques d'autopsie de l'époque . Cela donne parfois au récit un côté un peu morbide et angoissant qui ne m'a pas déplu. Ainsi, même si les clichés sont rares, on frissonne en imaginant les sorties nocturnes d'un éventreur assoiffé de sang.
C'est donc un livre intéressant et facile à lire qui réconciliera peut-être les lecteurs déçus par les aventures du Dr Scarpetta avec P Cornwell. Je conseille d'aller faire un tour sur le site du livre.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Jack l'éventreur, affaire classée [Texte imprimé], portrait d'un tueur Patricia Cornwell trad. de l'américain par Jean Esch
    de Cornwell, Patricia Esch, Jean (Traducteur)
    Éd. des 2 terres
    ISBN : 9782848930008 ; 22,50 € ; 07/03/2003 ; 448 p. ; Broché
  • Jack l'éventreur, affaire classée [Texte imprimé], portrait d'un tueur Patricia Cornwell trad. de l'américain par Jean Esch
    de Cornwell, Patricia Esch, Jean (Traducteur)
    le Livre de poche / Le Livre de poche
    ISBN : 9782253090311 ; 5,50 € ; 04/02/2004 ; 602 p. ; Poche
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Sans intérêt

1 étoiles

Critique de C.line (sevres, Inscrite le 21 février 2006, 46 ans) - 5 août 2010

Patricia Cornwell n'apporte rien à la question de Jack l'Eventreur.
Elle est convaincue de sa vérité et fait dire aux événements de Whitechapel ce qui l'arrange.
Rien d'objectif ne vient étayer sa thèse et son livre n'apporte aucun élément nouveau à l'affaire.

Sickert était certainement morbide et névrosé mais de là à en faire Jack... il y a un monde

Peu d'intérêt

1 étoiles

Critique de Ald_bzh (Brest, Inscrite le 11 janvier 2005, 45 ans) - 8 mars 2006

J'ai pris ce livre pensant découvrir cette "légende" qu'est l'histoire horrible de Jack l'Eventreur ... Et je me suis retrouvée avec le décorticage d'un personnage que je ne connais pas qui est soi disant le véritable meurtrier. Soit. Mais malheureusement la théorie est très mal étayée, elle ne repose que sur les présomptions de l'auteur, aucune preuve tangible n'est mise en avant.
Le récit est ennuyeux, décousu et long. Bref, j'ai laissé tomber vers la moitié ayant plein d'autres livres qui me tendaient les bras.
J'ai été déçue par cet auteur que j'aime beaucoup d'habitude.

Le seul que je conseillerai pas de le lire

3 étoiles

Critique de Eleinad (POITIERS, Inscrite le 27 décembre 2005, 74 ans) - 27 décembre 2005

Inconditionnelle de P.Cornwell, je trouve ce livre fort décevant.
Je ne conseillerai pas de le lire car la thèse développée n'apporte rien de nouveau et convaincant sur J.l'Eventreur.
La rigueur n'est pas au rendez-vous et Kay Scarpetta est bien meilleure enquêtrice que P.Cornwell.

NUL

1 étoiles

Critique de Septularisen (Luxembourg, Inscrit le 7 août 2004, 56 ans) - 18 juin 2005

Un livre sans queue ni tête, sans début et sans fin, une soi-disant enquête, remplie de il se peut que, il est probable que, il est possible que... une enquête bâclée où on a cherché à faire correspondre ses désirs avec la réalité...

Non Mme. CORNWELL, vous nous aviez habitués à beaucoup mieux que cela...

un simple argument : comment prétendre que l'assassin tue des femmes puis des enfants, alors que justement la caractéristique des tueurs en série est de tuer des victimes qui se ressemblent...

Et l'identité du vrai "Jack l'éventreur" qui reste toujours inconnue...

Bien trop long

4 étoiles

Critique de Nelle (Bonne, Inscrite le 9 janvier 2001, 48 ans) - 29 novembre 2004

J'ai été assez vite convaincue par la thèse de P. Cornwell, même si elle repose plus sur une intime conviction que sur des preuves irréfutables. Par contre le livre en lui même aurait gagné à être raccourci d'une bonne centaine de pages inutiles, faites de "peut-être" qui alourdissent la démonstration et qui finissent par fatiguer...

Affligeant!!!

1 étoiles

Critique de Chris504cc (, Inscrit le 21 octobre 2004, 57 ans) - 21 octobre 2004

Pourtant fan des enquêtes de Kay Scarpetta, j'ai été choqué par ce livre. Ms Cornwell semble bien peu se soucier d'une quelconque justice ici. Le ton employé est insupportable de suffisance et quant aux preuves annoncées...Quelles preuves? Ms Cornwell, dont la haine de la sexualité masculine transpire à chaque chapitre, semble avoir choisi un artiste sombre parmi tant d'autres de la fin du 19° et s'acharne avec une mauvaise fois et une imagination parfois digne d'un psychopathe, à nous démontrer que ce pauvre Sickert pour une simple opération du pénis -sur laquelle elle n'a pourtant aucun détail-est devenu un monstre dépeçant les femmes... La seule chose que ce livre prouve, c'est que Ms Cornwell est elle même quelqu'un de très dérangé et ferait bien de consulter au plus vite...Je conseille très vivement à des artistes comme David Lynch ou David Cronenberg de faire très attention à ce qu'il n'y ait pas de crimes en série où ils vivent, sous peine de se retrouver avec une hystérique aux trousses prête à les pendre au vu de leurs œuvres.
Lorsqu'on utilise 500000 fois le mot "peut être" dans un livre, on ne dit pas "j'affirme" dés la 2° page. 95% de ce torchon n'est que pure affabulation et les 5% de réalité restants m'ont paru bien anodin... A quand un bouquin prouvant que Francis Bacon était le diable, Ms Cornwell???

Bien fait, mais pas convaincu par la thèse de l'auteur

7 étoiles

Critique de Killeur.extreme (Genève, Inscrit le 17 février 2003, 42 ans) - 7 octobre 2004

J'ai acheté ce livre, en poche, car je connaissais le personnage de l'éventreur et je cherchais un livre, fiction ou document, pour en apprendre plus sur lui, ce qu'on peut dire c'est que l'enquête résume bien les crimes du tueur en série, par contre je ne suis pas convaincu par la thèse de l'auteur, malgré sa conviction, son hypothèse n'en est qu'une parmi celles déjà présentes, le livre n'apporte pas grand chose quand à la révélation du mystère "Jack the ripper", par contre on en apprend plus grâce à son enquête sur les meurtres du tueur, dommage que l'hypothèse de l'auteur soit traitée en certitude.

Intéressant

7 étoiles

Critique de Christof13 (, Inscrit le 28 juillet 2004, 45 ans) - 17 septembre 2004

Voilà une des plus belles énigmes de l'histoire policière.
Nombreux sont ceux qui ont cherché à connaître l'identité et les motivations de ce célèbre tueur. Patricia Cornwell prétend avoir démasqué Jack l'éventreur. A la lecture de son livre, on a bien envie d'y croire. Elle en profite également pour nous dépeindre le Londres de l'époque et ainsi casser certaines idées préconçues.

En conclusion, c'est un livre intéressant à lire mais qui par moment devient lassant car cela revient à un étalage d'une succession de preuves. Mais est-ce vraiment Walter Sickert ? Ce n'est certainement pas à moi de le dire

Déception

5 étoiles

Critique de Plum01 (Lyon, Inscrit le 30 août 2004, 36 ans) - 12 septembre 2004

Pourtant admirateur des livres de Patricia Cornwell, je trouve qu'ici, bien qu'elle mène une enquête acharnée, ses conclusions sont un peu hâtives. Walter est peut-être le coupable, mais de là à aller dire que c'est vraiment lui, j'ai des doutes. Cependant, ce livre vous apprendra beaucoup de choses sur la vie des gens pauvres de Londres et aussi sur la façon de tuer du plus célèbre Sérial Killer de la planète.

Forums: Jack l'éventreur, affaire classée : Portrait d'un tueur

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Jack l'éventreur, affaire classée : Portrait d'un tueur".