Jeanne d'Arc et le roi sans couronne de Ugo Pinson

Jeanne d'Arc et le roi sans couronne de Ugo Pinson

Catégorie(s) : Enfants => 7-9 ans , Enfants => 10-12 ans , Littérature => Romans historiques

Critiqué par JulesRomans, le 15 avril 2013 (Nantes, Inscrit le 29 juillet 2012, 62 ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 9 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (11 578ème position).
Discussion(s) : 1 (Voir »)
Visites : 2 361 

Raie de ch'veux, raie de ch'veux raie de ch'veux, ch'veux, ch'veux Ch'veux d'Jeanne D'arc, ch'veux d'Jeanne d'Arc ch'veux Jeanne d'Arc, d'Arc, d'Arc Arc en ciel, arc en ciel arc en ciel, ciel, ciel

Le style graphique d’Ugo Pinson rappelle les illustrations en usage dans les beaux livres d’histoire qui présentaient des reproductions de tableaux de peintre. Non seulement dans des pleines pages le décor est soigné mais comme dans la peinture d’histoire du Grand Siècle les sentiments qui animent les divers personnages sont intensément rendus. L’intensité de l’action est mêlée à la sobriété de la violence (par respect de l’âme enfantine) ; à ce titre la façon dont est représentée la capture puis, quelques pages plus loin la mort de Jeanne d’Arc sont remarquables.

La deuxième page de texte vulgarise bien la situation désastreuse de Charles VII au moment où Jeanne se manifeste.

«Charles VII était un roi sans couronne et sans royaume. (…) Depuis leur sévère défaite à Azincourt en 1415, et l’occupation du royaume par les Anglais, les Français étaient découragés».

Le texte, qui n’occupe qu’une page sur deux, est globalement peu abondant ; on a de 50 à 70 mots par page et il n’y a que quinze pages avec des écrits. Le vocabulaire a été choisi pour être accessible par des jeunes et il est à noter que dans les dernières pages il est offert une piste de réflexion sur ce qui pourrait distinguer les faits historiques de la légende et du conte.

De plus les jeunes garçons se réjouiront de connaître les armoiries propres de Jeanne d’Arc et de ses principaux compagnons à savoir Jean de Dunois (le bâtard d'Orléans), Étienne de Vignolles (dit La Hire), le gascon Jean Poton de Xaintrailles et le poitevin Gilles de Rais (qui ne s’est pas encore livré aux exactions que l’on sait).

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Avant tout, le destin d'un jeune fille...

10 étoiles

Critique de Garance (, Inscrite le 8 mai 2013, 50 ans) - 8 mai 2013

A une époque où l'on ne parlait pas de parité, voici rappelé à nos enfants, le destin héroïque d'une jeune fille...

Admirablement bien illustré,au delà du personnage historique, on découvre que les jeunes filles ne font pas qu'attendre leur prince charmant, elles ont aussi les sauver !!!

De quoi susciter des vocations plus tard, qui sait, pour sauver la France...?

Forums: Jeanne d'Arc et le roi sans couronne