Dictionnaire philosophique de André Comte-Sponville

Dictionnaire philosophique de André Comte-Sponville

Catégorie(s) : Sciences humaines et exactes => Philosophie

Critiqué par Zizoubazooka, le 8 juillet 2010 (NANTES, Inscrit le 25 juin 2010, 67 ans)
La note : 10 étoiles
Discussion(s) : 2 (Voir »)
Visites : 4 430 

Un autre regard sur les mots...

Pour qui aime lire, pour qui pense que les mots sont d'abord chargés d'idées, qu'ils sont subjectifs et non universels, pour qui pense que la sémantique contient une part philosophique, voire poétique, voilà un livre référence !

Étant nouvel adhérent sur ce site, je me suis rendu compte qu'il n'existait encore aucune entrée sur cet ouvrage qui m'accompagne pourtant depuis de nombreuses années... et c'est donc avec un réel bonheur que je vais m'attacher à en faire l'article (mon premier), sachant que pour ceux qui se reconnaissent dans mon préambule, il deviendra très vite un compagnon fidèle, quand le doute s'installe sur le sens d'un mot, ou simplement quand le besoin se fait sentir d'une autre focale, d'un autre point de vue dans ce monde tellement formaté.
Commenter un dictionnaire peut paraître étrange tant il peut nous sembler qu'il ne remplisse par définition qu'une fonction lexicale, quelquefois étymologique (voir à ce sujet l'excellent Robert historique). Mais ce n'est pas le cas ici : André Comte est un philosophe « engagé » qui défend une thèse qui puise, pour ce que j'en pense, aux sources du rationalisme, de l'athéisme et de l'humanisme, autant de raisons de le placer hors des sectarismes et autres lobbys ambiants (il m'a semblé que chacune de ses entrées a donné lieu à un développement dans le droit fil de sa pensée philosophique, comme si l'objectif était pour lui de fournir un lexique éclairé au lecteur de son œuvre).
Certains mots donnent lieu à trois lignes de commentaire quand d'autres sont développés en trois pages, et l'on y trouve aussi quelques entrées iconoclastes comme « Âne de Buridan », par exemple. Dans ce dictionnaire, le sens des mots se définit au fil de la lecture et c'est en cela qu'il est intéressant, en ce sens qu'il nécessite une lecture en compréhension pour être accessible. Ceci dit, la lecture en est simple, accessible à tout un chacun, les concepts chargés du simple bon sens commun. Loin de choyer ses convictions, Comte nous offre dans son glossaire des raisons de nous intéresser à l'esprit philosophique, il nous invite à donner du sens à ce que nous pouvons dire, il nous invite à réfléchir sur quelques mots de notre vocabulaire courant... ou souhaité : essayez « Amour » ou « Bonheur », par exemple... et bien d'autres. Chaque article reste pourtant sans jugement, mais aussi sans guimauve, réellement incisif.
Pour qui aime les dictionnaires, il est un phénomène étrange qui consiste à se rendre compte, lorsqu'on ouvre l'une de ces « bibles des mots », d'y être encore penché une heure plus tard, sur une entrée qui n'a plus rien à voir avec l'initiative de départ. Avec Comte, ça ne fonctionne pas ainsi : dès la première entrée, on est surpris par la tournure de l'événement, on lit, on s'intéresse, on arrive au terme... et là, on ressent cette part de vacuité qui nous invite à « relire mieux »... on se dit : « incroyable !... Un dictionnaire qui pense ! », on prend alors une autre entrée... et rebelote ! Et là... alors là ! (comme dirait Miou-miou dans « Les valseuses ») ça n'en finit plus, on ressent le besoin d'une lecture cursive, et je crois savoir que certains l'on fait... incroyable pour un dictionnaire, non ?... mais il est vrai que celui-ci ne comporte que 1200 mots... seulement !!?
J'ai eu l'envie de converser, un temps, avec ce grand homme, mais il est discret (pas de blog, pas de site, pas de téléphone ni d'adresse...) : tel un Diogène, il semble qu'il faille être l'un de ses élèves pour avoir accès au Maître... et ce n'est pas pour me déplaire. De même, on ne le connait pas ou peu par les médias (sauf auditeurs de France Culture, pour ce que j'en sais).
Mais nous sommes ici entre lecteurs et il appert que l'objet qui nous intéresse est le livre. Curieusement, quand on lit la critique principale faite par Amazon.fr, on trouve un texte sinon ambigu, voire carrément « tue-l'amour » : « [. . .]Il y a enfin ceux qui reconnaissent en André Comte-Sponville un guide clair, un bon "passeur" vers les terres souvent arides des philosophes mais que gêne un je-ne-sais-quoi dans la manière : "Féminité. C'était à la rue d'Ulm, dans les années soixante-dix. Je bavardais..." "Droite/Gauche. Enfant j'avais demandé à mon père ce que cela signifiait..." "Racisme. Je ne suis pas raciste" me dit un jour ma grand-mère...". Et à "Narcissisme" ? "L'amour, non de soi mais de son image"... ». Comme s'ils ne voulaient pas (Amazon) vendre ce livre ? Drôle d'option marketing me direz-vous, et j'avoue que cela me questionne sur la bonne foi de l'auteur de ces propos (on ne sait même pas qui il est !!?), et sur ce que représente André Comte dans l'échelle de Richter des fauteurs de troubles actuels...
J'espère que si vous êtes lecteur/lectrice passionné(e), vous saurez faire le bras d'honneur qui convient à ce type de remarque facile qui consiste à sortir un bout de phrase de son contexte, mais aussi dire « Merde à Vauban ! » quand on touche à votre virginité et qu'on tente de vous « imprimer » une appréciation politiquement correcte de notre monde actuel.
Car au fond, combien sont-ils, ceux qui ont eu le courage de créer le dictionnaire de leur mode de pensées, ceux qui ont à ce point pensé qu'un livre est avant tout écrit pour être lu et surtout compris par le plus grand nombre ? Je dis merci ici à André Comte et j'invite toute la communauté des philosophes à suivre cet exemple, en explicitant un lexique qui leur est propre, je les invite d'un mot à se « dévoiler »... et plus encore que je le demande aux porteuses de burkas.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Dictionnaire philosophique [Texte imprimé] André Comte-Sponville
    de Comte-Sponville, André
    PUF / Perspectives critiques.
    ISBN : 9782130516712 ; 23,50 € ; 01/11/2001 ; 646 p. ; Broché
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Dictionnaire philosophique

  Sujets Messages Utilisateur Dernier message
  de la notation et de l'organisation des bouquins sur ce site 11 Zizoubazooka 9 juillet 2010 @ 00:34
  erratum 4 Zizoubazooka 8 juillet 2010 @ 23:24

Autres discussion autour de Dictionnaire philosophique »