Junk de Melvin Burgess

Junk de Melvin Burgess
( Junk)

Catégorie(s) : Littérature => Anglophone

Critiqué par Law, le 27 mars 2010 (Marseille, Inscrite le 17 janvier 2009, 27 ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 7 étoiles (basée sur 3 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (35 679ème position).
Visites : 2 981 

"Il est préférable que les jeunes n'entendent pas parler de la drogue pour la première fois le jour où quelqu'un essaiera de leur en vendre."

D'un côté, il y a Nico. Enfant de quatorze ans battu par son père et incompri par sa mère, tous deux alcooliques. De l'autre, il y a Gemma, fille de parents stricts, qui l'empêchent de mener une vie de loisirs et de libertés. En apparence, tout les oppose. Seulement, le couple que forme les deux adolescents les amène à entreprendre une fugue commune. C'est ainsi qu'ils font la connaissance de squatters, et sombrent dans l'enfer de la drogue: ils deviennent alors des junkies.

Ce récit, aux multiples focalisations, a pour but de faire réaliser au lecteur ce qu'est l'engrenage de la drogue, et la quasi impossibilité de se sortir de ce cercle vicieux. Et c'est réussi. Le lecteur est immergé dans ce monde de débauche, vit et pense à la manière des adolescents, et il se sent lui-même attiré par ce monde de liberté absolue. Jusqu'au moment de la désillusion, de la descente aux enfers que subissent les personnages, où l'on prend conscience de cette horrible réalité qu'est celle de la drogue, du manque, et des conséquences que ce manque peut entrainer.
Une histoire choquante, mais malheureusement vraie.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Les décrocheurs

4 étoiles

Critique de Aaro-Benjamin G. (Montréal, Inscrit le 11 décembre 2003, 51 ans) - 3 juin 2011

Une plongée dans l'univers des jeunes marginaux. Dans certains cas par choix ou de force. Chaque chapitre est narré par un des personnages, ce qui est une bonne idée, sauf que l'auteur n'arrive pas à donner une couleur à chacun de ceux-ci. Donc, il s'agit d'un roman choral avec le même type de voix.

Le décor est bien campé mais l'histoire est vide, alors je me suis beaucoup ennuyé en lisant le sort prévisible de ces personnages préfabriqués.

un livre touchant et important

9 étoiles

Critique de Mariemimi_ (, Inscrite le 13 juillet 2010, 35 ans) - 13 mai 2011

J'ai lu ce livre pour la première fois à 15 ans, et je le relis au moins une fois par année depuis, soit depuis plus de 10 ans. À lire absolument!

Forums: Junk

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Junk".