La nuit du renard de Mary Higgins Clark

La nuit du renard de Mary Higgins Clark
( A Stranger is watching)

Catégorie(s) : Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par Lolita, le 17 janvier 2002 (Bormes les mimosas, Inscrite le 11 décembre 2001, 34 ans)
La note : 9 étoiles
Moyenne des notes : 7 étoiles (basée sur 35 avis)
Cote pondérée : 7 étoiles (1 209ème position).
Discussion(s) : 4 (Voir »)
Visites : 17 866  (depuis Novembre 2007)

Que de rebondissements...

Comme toujours, le livre de Mary Higgins Clark est peuplé de rebondissements, de péripéties et bien sûr le suspense est présent jusqu'à la dernière minute... C'est un de ses meilleurs livres et c'est d'ailleurs pourquoi il a obtenu le grand prix de littérature policière en 1980.
Steve a seulement 32 ans mais il a déjà derrière lui de terribles souffrances, notamment le meurtre de sa femme Nina, il y a deux ans. Cela a également affecté son petit garçon Neil, qui depuis a des crises d'asthme. Grâce à Sharon, Steve reprend goût à la vie et se bat pour son fils. Malheureusement les derniers évènements affectent quelque peu leur relation amoureuse. Ronald Thompson, le prétendu meurtrier de Nina, vient d'être jugé et à seulement 19 ans, il a été condamné à mort sur la chaise électrique. Les discussions s'enflamment et Steve et Sharon, deux journalistes prennent partie. Steve est bien sûr de l'avis de punir le meurtrier de sa femme, quand à Sharon, elle est totalement opposée à la peine de mort. Mais derrière les caméras, Steve et Sharon s'adorent. D'ailleurs, ce soir là, Sharon doit rejoindre Steve chez lui. Il y aura également Neil. Même si le petit garçon a encore du mal à l'accepter, Sharon fait tout ce qu'elle peut. Steve a d'ailleurs bien l'intention de la demander en mariage. Mais......
Je ne vous en dis pas plus. Il faut conserver le suspense. C'est assez inattendu, voire assez surprenant. On en vient même à prendre partie aussi. Ronald Thompson est-il vraiment le meurtrier? On doute, on frissonne, on n'ose plus quitter le livre... Bref, tout cela pour notre plus grand plaisir. Sans compter que Mary Higgins Clark touche ici un point important : la peine de mort.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

message universel

9 étoiles

Critique de Darius (Bruxelles, Inscrite le 16 mars 2001, - ans) - 13 avril 2020

J’ai eu envie de lire quelque chose de « facile » à lire et qui en même temps, pouvait me détendre.

J’ai été assez étonnée de la dextérité avec laquelle l’auteur construit une histoire policière. Il faut lire ce livre d’une traite pour ne pas perdre les personnages en route. C’est possible, il ne fait que 220 pages.

Je vois que les critiques jugent la mauvaise qualité de l’écriture et le manque d’épaisseur des personnages. C’est vrai qu’ils sont un peu cucul la praline ces deux amoureux, Steve et Sharon.
Mais il faut se reporter à l’âge de l’écrivain, elle est tout de même née en 1927. Les gens étaient plus conservateurs, croyaient à l’amour romantique sans se poser trop de questions métaphysiques ou philosophiques.

A part cela, j’ai apprécié la manière dont l’auteur explique les motifs meurtriers de ce délinquant, a priori, sans histoires.

Rien n’a changé avec ce qui se passe de nos jours. Les frustrations sexuelles des hommes, leur désir de domination de la femme, ce besoin viscéral d’être aimé de jolies femmes, cette envie qu’elles deviennent leur chose, cette jalousie envers ceux qui réussissent et qui peuvent se permettre d’être aimés par des femmes désirables, tout cela peut les mener aux meurtres en série. C’est bien le message que j’ai retenu de l’auteur.

Intrigue bien ficelée...

9 étoiles

Critique de Alapage (, Inscrite le 7 février 2017, 47 ans) - 4 août 2018

Suite à un concours sur le blogue Le parfum des mots, j'ai eu la chance de remporter ce roman et c'est avec mon amie Readeuse que j'ai décidé de le découvrir...

Sharon et Steve sont ensemble depuis quelques mois à peine. Pour Steve, c'est la première femme qu'il côtoie depuis le décès tragique de sa femme Nina. Son fils Neil a assisté au meurtre de sa mère et depuis, il souffre de crise d'asthme et fait de multiples cauchemars. La venue de Sharon l'insécurise énormément ainsi que le départ imminent de sa gouvernante.

Ronald Thompson est le jeune homme de dix-neuf ans qui fut déclaré coupable du meurtre de Nina et il est sur le point d'être exécuté. Un débat anime nos deux tourtereaux. Pour Steve, il ne fait aucun doute que l'on doit l'exécuter tandis que Sharon milite et tente de sensibiliser le public afin que Thompson reste plutôt en détention à vie. Si elle réussit à obtenir suffisamment de signatures, peut-être que la gouverneure se laissera convaincre et annulera l'exécution.

Et puis arrive Renard! Celui-ci décide de kidnapper le jeune Neil ainsi que Sharon afin d'obtenir une rançon de Steve. De plus, ce Renard est rusé. Il ne laisse aucune trace derrière lui. Son plan est bien planifié... mais parfois même un plan irréprochable peut se terminer en queue de poisson. A-t-il prévu tous les impondérables qui peuvent venir modifier le cours des événements ou bien est-il trop sûr de lui au point de faire des erreurs?

Extrait ; Que le renard bâtisse son terrier dans son foyer. Que la lumière s'efface de tes yeux et que jamais plus tu ne voies ce que tu aimes. Que la boisson la plus douce te soit la plus amère des coupes de chagrin...

Après avoir lu plusieurs titres de Mary Higgins Clark, je peux vous garantir que celui-ci est le meilleur que j'ai lu de cette auteure jusqu'à aujourd'hui.

Au début du récit, nous nous sentons un peu perdus, car la mise en place demande un certain temps. Il y a plusieurs personnages et l'on se demande quels sont ou seront leurs liens avec l'intrigue en cours. Et puis au fil des pages, nous sentons le suspense augmenter et ce, assez rapidement. Du coup, impossible de mettre le bouquin de côté tellement l'intrigue nous captive. Il faut le terminer... même si c'est en plein milieu de la nuit!

Encore une fois, l'auteure a su tisser des liens extrêmement solides autour de son intrigue. Bien que nous ayons une bonne idée de comment tout cela va se terminer, il n'en reste pas moins que nous restons sur nos gardes, car elle a le don de nous faire sursauter à quelques reprises avec des rebondissements surprenants.

J'ai bien aimé les personnages de ce roman policier sauf peut-être l'enquêteur principal. Sincèrement, j'ai senti quelques montées de colère face à sa vision de la situation. Si seulement il n'avait pas été aussi borné et un peu plus à l'écoute! Quant à Renard, l'auteure a su lui donner une personnalité intéressante et cohérente avec l'intrigue. Sincèrement, ça nous donne des frissons à quelques reprises. Et que dire de Sharon sinon qu'elle est courageuse et que j'ai adoré la façon dont elle a su rassurer le petit Neil?

Malgré que j'ai terminé le récit hier, je ressens encore de petits sursauts dans ma poitrine en repensant à l'intrigue et aux personnages de ce roman. Cela faisait bien longtemps qu'un roman policier ne n'avait pas tenue en haleine à ce point.

que de REBONDISSEMENTS

9 étoiles

Critique de Misslea (, Inscrite le 29 octobre 2017, 21 ans) - 29 octobre 2017

pour moi je n'en suis qu'au chapitre 27 .
ce livre m'a été donné à lire au collège au départ je ne l'aimais vraiment pas du tout et j'ai dû me forcer puis ce livre m'a tenue éveillée grâce à tous ces rebondissements jusqu’à la dernière minute ce livre mérite le best seller par contre attention au début du livre chapitre 1 la personne qu'on ne connait pas le prénom est **** que vous pouvez voir au dos du livre (couverture) je vous conseille ce livre et remettrai une critique quand il sera terminé je ne vous dis rien de plus bonne lecture !!!!!!!

Un moment simple et agréable

7 étoiles

Critique de Lolo6666 (, Inscrit le 20 août 2009, 46 ans) - 22 août 2015

En tant qu'amateur de SF, mais assez fatigué en ce moment par la complexité de certains récits, j'avais besoin d'un break. Mission remplie avec ce Mary Higgins Clark. Une histoire simple mais efficace. Pour se réconcilier avec une lecture reposante.

Efficace

8 étoiles

Critique de Florian1981 (, Inscrit le 22 octobre 2010, 38 ans) - 26 mars 2014

Un polar classique, un peu daté maintenant, mais efficace. On est bien loin des polars actuels faits de sang, de torture et de sadisme. Toutefois, le suspense est bien entretenu et le livre est un bon page turner, difficile à lâcher avant de connaitre la fin, très à l'américaine, avec le héros qui arrive pile poil comme il faut à la dernière seconde et ça c'est quand même un peu crispant!

Enfin ne boudons pas notre plaisir, c'est un bon polar

Mon premier Mary Higgins Clark, me too...

7 étoiles

Critique de Killing79 (Chamalieres, Inscrit le 28 octobre 2010, 40 ans) - 20 novembre 2010

C'est en fait, la première fois que je lisais un MHC. Suite à mes recherches, "La nuit du Renard" ressortait comme un des "meilleurs" de cet auteur, alors j'ai voulu commencer par celui-là.
En lui même, ce polar est passionnant et on ne le lâche plus du début à la fin. Bon moment de lecture sans prise de tête.
Cependant si on le compare à d'autres du même genre, je le trouve un peu en deçà de ce que peuvent réaliser des écrivains plus élaborés tel que Michaël Connelly.

Ce livre est dans la même lignée qu'un Harlan Coben: Simple, facile à lire, prenant mais pas inoubliable...

Classique

7 étoiles

Critique de Sincou (, Inscrit le 24 avril 2010, 39 ans) - 28 octobre 2010

A lire une fois. Je m'attendais à mieux. Je lis ce livre en 2010 et j'ai une impression de déjà vu. On devine assez tôt la fin et l'histoire suit un cheminement assez classique. Certes je ne me suis pas ennuyé, il y a tout de même du suspense qui pousse un peu plus loin le marque-page. Sujets intéressants (kidnapping, peine de mort). Le rythme est rapide et la lecture fluide. Je regrette quand même le peu d'émotions autour des personnages. Un bon policier mais sans plus.

Court mais intense

10 étoiles

Critique de Kalie (Sarthe, Inscrit le 4 juillet 2010, 50 ans) - 17 août 2010

Dans ce MHC, l'action est haletante grâce à l’alternance des points de vue victime/criminel tout le long du récit. Les événements se croisent au millimètre. Par exemple, le journaliste sort d'un cabine téléphonique à la gare centrale où il parlait avec "Le Renard" pour la remise de rançon. Quelques secondes plus tard, son fils enfermé dans un sac sous la menace du meurtrier passe devant cette même cabine. MHC insiste sur les ruses du kidnappeur qui semble avoir pensé à tout. Le compte à rebours final est palpitant.

Très bon

8 étoiles

Critique de Lalie2548 (, Inscrite le 7 avril 2010, 35 ans) - 9 mai 2010

Comme d'habitude j'ai adoré ce livre comme tous ceux de Mary Higgins Clark que j'ai lus jusqu'ici. Très grand écrivain. Ses intrigues nous incitent à tourner les pages encore et encore pour savoir la fin. Ca se lit sans prise de tête, ce qui ne veut pas dire sans suspense.

Mon Premier polar!

10 étoiles

Critique de Riri69 (, Inscrit le 13 janvier 2010, 29 ans) - 13 janvier 2010

La nuit du renard est le premier Mary Higgins Clark que j'ai lu, et franchement 6 ans après je m'en souviens comme si c'était hier. L'histoire est captivante, le lecteur ne peut lâcher ce livre avant la dernière ligne.
Grâce à celui-là, j'ai lu tous ses autres romans. Un très bon moment de lecture avec des personnages attachants. Je le recommande!!!

Un grand polar!

10 étoiles

Critique de Realsight (, Inscrit le 9 janvier 2010, 26 ans) - 9 janvier 2010

D'emblée, Mary Higgins Clark nous place dans un univers intriguant, où chaque page compte, où chaque détail est remarquable et où tout le monde est suspect.
Puis l'on découvre une chose surprenante : quelqu'un a réussi à retenir prisonnières deux personnes dans un endroit on ne peut plus public, Grand Central Station, à New York!
Un bon cru de l'année 1977, qui marque d'ailleurs l'émergence d'une nouvelle reine du polar, maître incontestable du policier américain, M. Higgins Clark. Un excellent moment, pour un livre qui se lit très vite tant c'est passionnant!

Tres décevant

3 étoiles

Critique de Alicedu44100 (, Inscrite le 22 octobre 2008, 26 ans) - 22 octobre 2008

Je suis en 3ème et la prof de français nous a donné une liste de lecture avec dedans la Nuit du Renard, donc je me suis dis que j'allais le prendre car en effet on m'a toujours parlé de Mary Higgins Clark comme d'un grand auteur de thrillers vraiment poignants. Mais j'ai été très déçue par ce livre, que je n'ai même pas fini d'ailleurs. Sur la 4e de couverture on nous en parle en nous disant que l'on allait avoir des frissons dans le dos et qu'il y avait beaucoup de suspense... pas du tout. Même en n'ayant pas fini le livre, je peux dire la fin de l'histoire. Dès le début je pourrais le dire même. Aucun suspense et frissons. Très long à lire et beaucoup de passages très ennuyeux. Pourtant je suis une très grosse lectrice et je lis des pavés mais là je n'ai vraiment pas accroché. Je suis déçue par ce livre que l'on m'a pourtant dit génial.

Le premier mais pas le meilleur

6 étoiles

Critique de Gabri (, Inscrite le 28 juillet 2006, 34 ans) - 1 octobre 2008

La première fois que je l’ai lu, La nuit du renard ne m’a pas fait une terrible impression parce que c’était loin d’être mon premier MHC, et je pense que celui-ci est moins habile que les autres du côté «suspense». Je l’ai relu cette semaine et mon avis n’a pas changé; La nuit du renard est efficace, mais ce n’est assurément pas le meilleur de tous les MHC. En général, l'auteure développe plusieurs intrigues en parallèle qui finissent par se rejoindre à un certain moment, mais dans La nuit du renard, il n’y a qu’une seule intrigue, et donc un peu moins de suspense.

Mais bref, pour ma part, après mes deux agréables relectures de cette auteure, je dois tout de même dire que j’en ai assez et je décide de passer à autre chose!

Au sommet de son art...

9 étoiles

Critique de Mali (, Inscrite le 20 juillet 2008, 32 ans) - 20 juillet 2008

Ce livre de Mary Higgins Clark est l'un de mes préférés, il est fait de rebondissements du début à la fin!!!

Ce livre est la preuve qu'elle est un grand écrivain, en effet je dirais même qu'elle est au sommet de son art. C'est une histoire vraiment prenante...

J'ai passé un moment très agréable et ce livre m'a littéralement prise.

Ca peut aller...

6 étoiles

Critique de Bookivore (MENUCOURT, Inscrit le 25 juin 2006, 37 ans) - 1 avril 2008

Ce fut mon second et à ce jour dernier MHC. Bien, plutôt intéressant, mais je ne vois pas en quoi ça se distingue des autres polars de ce genre. Pas un chef d'oeuvre, mais sympa, à lire une fois.

vraiment super!!

9 étoiles

Critique de Aur 35 (, Inscrit le 5 juillet 2007, 29 ans) - 9 août 2007

moi c'est mon premier MHC que j'ai lu et c'est celui que j'ai le plus aimé qui est le mieux ficelé cependant je n'en n'ai pas lu énormément

Un roman au succès mérité

9 étoiles

Critique de Ketchupy (Bourges, Inscrit le 29 avril 2006, 40 ans) - 15 avril 2007

Un livre court qui se lit d’une traite. Cette histoire de kidnapping est en effet traitée à un rythme haletant.
Par contre, la présentation faite par Le Livre de Poche me semble très maladroite : le dessin d’une femme au visage grimaçant de terreur ajouté à certains termes du résumé du 4ème de couverture évoquent davantage une histoire d’horreur qu’un thriller.

Un thriller enlevant

8 étoiles

Critique de Dirlandaise (Québec, Inscrite le 28 août 2004, 64 ans) - 6 septembre 2006

J'ai hésité avant de commencer à lire ce livre. Je savais à quoi je pouvais m'attendre avec une auteure telle que Mary Higgins Clark. Je me disais qu'il y a tellement de bons livres à lire, pourquoi perdre mon temps avec celui-ci. Mais, vos critiques m'ont intriguée et j'avais le goût de lire un bon thriller en sachant que l'écriture serait plus que passable.

En effet, l'écriture est à la limite du supportable mais ce n'est pas le but du livre je crois que de charmer le lecteur avec des phrases recherchées. La force du roman réside bien sûr dans l'histoire, l'action, les rebondissements. Et ce livre n'en manque pas. Pour les personnages, on repassera. Ils ne sont pas assez développés pour qu'on s'y attache sauf peut-être celui de Lally, l'enseignante à sa retraite qui décide de vivre dans Grand Central Station.

La construction du livre est intéressante. Chaque chapitre change de décor et de personnages. L'auteure effectue même quelques retours en arrière dans le temps pour démontrer comment différents personnages ont vécu des événements simultanément. C'est efficace et ça soutient l'intérêt. Le tueur apparaît même dans un chapitre comme un bon gars, habitué d'un bar, sans qu'on se doute que ce soit lui le coupable. C'est très bien pensé.

Bref, j'ai passé un excellent moment de lecture malgré les clichés, les grosses ficelles et la mièvrerie de certains personnages. La fin est une série de rebondissements qui nous tient en haleine et nous fait passer des frissons. Un excellent thriller pour ceux qui recherchent les émotions fortes et l'intrigue genre "tueur en série".

Grosse déception

2 étoiles

Critique de Shayne (Sambreville, Inscrit le 2 octobre 2005, 37 ans) - 20 juin 2006

Pour mon premier MHC, j'ai été assez déçu. Pourquoi donc?
1. De nombreux passages mélodramatiques qui sonnent archi-faux (du genre : "J'aime Steeeeve, je ne veux pas le perdre ou sinon ma vie n'aura plus aucun sens", ou encore "J'espère qu'il va me pardonner mes erreurs, j'aimerais tant qu'il me tienne dans ses bras en cet instant", et gna gna gna... du conventionnel "eau de rose" à renvoyer Barbara Cartland à ses chères études).

2. Une fin archi-prévisible et un flagrant manque d'audace de la part de MHC pour nous "secouer". La couverture annonçait pourtant, je cite, "un dénouement qui fait passer des frissons dans le dos". Ils sont à retardement ces fameux frissons?

A ajouter à cela un style d'écriture plat, soporifique, naïf et sans une once de talent.

Finalement, je peux comprendre que certaines écoles font lire du MHC à des 14-15 ans : c'est de leur niveau...

Un des meilleurs MHC? Faut pas demander...

mon préféré !

10 étoiles

Critique de Lovelyvirginie (, Inscrite le 22 septembre 2005, 44 ans) - 14 mai 2006

Ce livre est mon préféré de MHC.
Style incisif, ton juste, intrigue bien ficelé. Tout est là !

Lovelyvirginie

Un grand polar

8 étoiles

Critique de Tyty2410 (paris, Inscrite le 1 août 2005, 33 ans) - 1 novembre 2005

C'est le seul livre de MHC qui déroge à la règle qu'elle s'est elle-même imposée. Un bon suspense , je l'ai lu moi aussi d'une traite . Si on ne devait lire qu'un MHC sans conteste pour moi ça serait celui-ci

Excellent

9 étoiles

Critique de Marion1209 (Mandelieu, Inscrite le 6 mai 2005, 34 ans) - 28 mai 2005

Simplement excellent.... un livre simple à lire et très prenant

Un suspense insoutenable !

8 étoiles

Critique de Didi (, Inscrite le 16 mai 2005, 29 ans) - 16 mai 2005

Ce livre est vraiment bien ficelé . L'intrigue dure vraiment jusqu’à la fin du livre . Je recommande ce livre à tous les lecteurs de roman policier . Celui-ci a cependant un petit point en plus, un de ses principaux sujets est la peine de mort .

suspense garanti

10 étoiles

Critique de Rabah (, Inscrit le 15 mars 2005, 30 ans) - 15 mars 2005

la nuit du renard est vraiment l'un de mes meilleurs livres que j'ai pu lire au cours de mes études beaucoup de rebondissements beaucoup de suspense des personnages plus étranges les uns des autres je félicite donc mary higgins clark pour ce fabuleux livre.

Mon premier Mary Higgins Clark

7 étoiles

Critique de Mademoiselle (, Inscrite le 29 mars 2004, 33 ans) - 26 janvier 2005

"La nuit du renard" a été mon premier Mary Higgins Clark. Jusque là je n'avais lu que des policiers anglais, notamment de nombreux Agatha Christie. J'avais envie de changer un peu et j'ai cédé à la réputation de l'auteur. Je n'ai pas aimé celui-ci plus que cela mais il a quand même réussi à me donner l'envie de lire d'autres romans du même auteur que j'ai davantage apprécié. Comme un autre critiqueur, je me suis finalement lassée de Mary Higgins Clark, les derniers que j'ai lu m'ont vraiment dégoûtée, c'est toujours un peu la même chose.

je suis d'accord avec la première critique éclair!

5 étoiles

Critique de Blue (, Inscrit le 2 novembre 2004, 31 ans) - 4 novembre 2004

Normalement, les livres que je lis sont des choix perso! Mais cette fois-ci c'est différent, l'histoire me plaisait, pourquoi pas pour une fois un policier, j'avais déjà une bonne opinion du roman policier avec Agatha! Je me suis donc lancé dans cette lecture un soir, et pendant toute la durée de ma lecture, je n'ai pas réussi à "rentrer dedans" une seule fois d'où la note de ma critique bien que je sois conscient des efforts de cette auteur! dommage!

Purement perso...

3 étoiles

Critique de Jules (Bruxelles, Inscrit le 1 décembre 2000, 76 ans) - 4 octobre 2004

Alors que les Etats-Unis ont probablement une des meilleures littératures contemporaines, ce n'est pas MHC que j'y mettrais !...

Du policier et du bon ?... Michael Collins ! L'auteur est né en Irlande mais vit aux US. Du policier intelligent ! Les deux principaux titres seraient "Les profanateurs" et "Les gardiens de la vérité"

Quant aux autres excellents auteurs qu'ils ont vous les trouverez sur ce site, mais leur spécialité ne réside pas dans le policier.

Quant à MHC, je serais plutôt de l'avis de quelques autres critiqueurs: elle a trouvé une recette et se plagie.

Peut-on faire plus médiocre ?

1 étoiles

Critique de Miriandel (Paris, Inscrit le 4 juillet 2004, 58 ans) - 4 octobre 2004

Intrigue ?
Je n'en ai pas vu. Les événements s'enchaînent, comme générés par quelque logiciel de scénario. Aucune subtilité, le lecteur est pris pour un imbécile (cherchez l'erreur...).
Suspense ?
En toute franchise... non. Les rebondissements sont téléphonés ; tout le livre est cousu de fil blanc.
Style ?
Je l'ai lu dans le texte (A Stranger is watching) et j'ai trouvé le livre mal écrit. Très mal écrit. Mais alors... vraiment très très mal écrit. Successions d'énumérations de faits ou de détails inutiles. Consonances dures à l'oreille. Ruptures de narration artificielles pour créer des effets stéréotypés.
Tous les clichés y sont. Pour le pire.

Je ne m'étendrai pas sur le goût de l'inspiration (comme d'habitude l'histoire d'un malade mental qui s'en prend aux femmes et aux enfants ; il est rassurant de ne pas vivre de ce côté de l'Atlantique...), ni sur le dénouement stupide de l'histoire, tout est du même tonneau : médiocre.

Bah... j'ai voulu me faire une idée des raisons du succès de cet auteur et j'aurais mieux fait d'économiser mon temps et mon argent.

Copier ? Coller !

3 étoiles

Critique de Duncan (Liège, Inscrit le 21 février 2004, 38 ans) - 26 mai 2004

Je n'ai lu que deux livres de Mary Higgins Clark... mais je crois que c'est déjà largement suffisant :-P.

C'était il y a bien longtemps... j'avais terminé Conan Doyle et je cherchais un "policier" à la hauteur... Ben, c'est pas vraiment ça...

Trop clean,trop lisse, trop propret, trop "beau quartier" de Boston, New-York et autres villes de la East Coast.

Le pire dans l'histoire c'est que lors du choix des livres "à lire" en 2ème ou 3ème année du secondaire, la plupart de mes camarades avaient voté notamment pour ce livre (et oui, c'est la démocratie même à l'école)... warf... je me demande encore comment le prof avait accepté... Je crois qu'il y a des trucs plus importants à lire quand on a 14 ans non ? En plus une traduction de l'américain dans le cadre d'un cours de français ? Mais bon... chacun son truc...

Moi, j'ai pas vraiment accroché... J'imagine que sous un parasol, l'été, ça peut le faire.

Que du recyclage...

1 étoiles

Critique de Benoit (Rouen, Inscrit le 10 mai 2004, 39 ans) - 25 mai 2004

Le problème avec certains auteurs anglo-saxons à la mode qui écrivent des thrillers, c'est qu'ils recyclent toujours la même vieille recette. Et pour Mary Higgins Clark, c'est évident. Voici l'éternel schéma : une femme, heureuse, rencontre le bonheur jusqu'au moment où elle bascule dans l'horreur (souvent, la personne qui apporte le bonheur et celle qui apporte le malheur sont une et une seule personne). Heureusement, elle est sauvée cinq pages avant la fin...
Malheureusement pour La Nuit du Renard, c'était mon 4ème ou 5ème livre de l'auteur que je lisais et elle commençait à m'énerver à utiliser la même recette à chaque fois. Oh, les deux premiers romans que j'ai lus, je les ai trouvés excellents, comme quoi sa recette n'est pas mauvaise mais elle dégoûte facilement.
C'est pourquoi ce roman m'a profondément énervé et j'étais content d'arriver à la fin -attendue- et je me suis juré alors que c'était le dernier roman de la dame que je lisais. Et je tiens toujours ma promesse.
C'est pourquoi j'admire les personnes qui se sont tapé tous ses bouquins en prenant du plaisir à chaque fois. Et je suis un peu jaloux car j'avais vraiment adoré le premier bouquin (Un cri dans la nuit). Tant pis pour moi!

Pas mal

7 étoiles

Critique de Tophiv (Reignier (Fr), Inscrit le 13 juillet 2001, 44 ans) - 1 mars 2002

Beaucoup plus d'action et de rythme que chez Patricia Cornwell (je fais la comparaison car j'ai lu il y peu Postmortem). L'intrigue est finalement assez simple et son déroulement est clair. C'est bien écrit, notamment en ce qui concerne l'enchaînement temporel du livre.
un bon polar court et rythmé mais tout de même pas un chef d'oeuvre du genre.
Pour faire écho à la critique de lolita, je ne suis pour ma part pas d'accord avec les idées de MH Clark sur la peine de mort.

D'accord, pas d'accord ou la critique éclair d'une Normande...

6 étoiles

Critique de Rosenblum Petit (Marcinelle, Inscrite le 22 novembre 2001, 46 ans) - 22 janvier 2002

Moi aussi je suis une fan non seulement de MHC mais aussi d'Agatha Christie et je ne peux que dire que j'ai beaucoup aimé ce livre. Il y a tout dedans, tout ce qui a fait le succès de la Reine du Suspense. Mais...
De là à conclure que c'est le seul roman original de cet auteur, il y a une marge quand même. J'ai lu la plupart de ses livres (je ne peux pas dire que je les ai tous lus, ce serait franchement présomptueux de ma part!) et je peux te dire, Saule, que certains sont encore meilleurs! Celui qui m'a le plus marquée et le plus touchée est "Nous n'irons plus au bois". Il est excellent (subjectivité? Certainement!;-)) et l'intrigue ne ressemble en rien à celle de "La nuit du Renard". Donc, je dis : Attention aux conclusions hâtives! ;-)
Je voudrais réagir aussi sur ta critique, Lolita. Tu écris: "C'est un de ses meilleurs livres et c'est d'ailleurs pourquoi il a obtenu le grand prix de littérature policière en 1980." En 1980... Tout est là!! Il s'agit du premier Best Seller de Mary. Le public et les professionnels ont été séduits par l'originalité du genre et du style. Mais elle n'a pas reçu ce prix parce que c'était le meilleur qu'elle avait écrit vu que c'était le premier!
Je le conseille quand même à vous tous qui voulez frissonner sans vous "prendre la tête" (des guillemets, aie aie aie) ...

Un livre qu'on ne lâche pas

8 étoiles

Critique de Saule (Bruxelles, Inscrit le 13 avril 2001, 54 ans) - 21 janvier 2002

Je ne suis pas un fan de Mary Higgins Clark mais je me souviens avoir lu ce livre d'une traite, jusque tard dans la nuit. Dans le genre suspense ce livre est imbattable. J'en ai lu d'autres de cet auteur mais ils m'ont semblé n'être qu'un pâle succédané de celui-ci, je pense qu'elle a du mal à se renouveler.

Assurément un des meilleurs

9 étoiles

Critique de Otbest (Bruxelles, Inscrit le 28 mai 2001, 64 ans) - 21 janvier 2002

Je n'ai pas grand chose à ajouter à la critique de Lolita. Higgins c'est comme Agatha, on aime ou on n'aime pas. Mais lorsqu'on aime, on est toujours pris du début à la fin par l'intrigue. La nuit du renard est vraiment un des meilleurs, mais il y en a d'autres comme "La clinique du docteur H" ou encore "Dors ma jolie"...

Forums: La nuit du renard

  Sujets Messages Utilisateur Dernier message
  Disparition de la "reine du polar" 8 Patman 3 février 2020 @ 17:02
  La nuit du renard: Passionnant 22 Roakim 11 mars 2011 @ 14:59
  la nuit du renard 7 Kiki06 8 mai 2010 @ 20:10
  De la fatalité de "l'autoplagiat" ? 15 Fabienne 8 décembre 2004 @ 12:36

Autres discussion autour de La nuit du renard »