Le moine et le vénérable de Christian Jacq

Le moine et le vénérable de Christian Jacq

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par Leura, le 11 novembre 2001 (--, Inscrit le 29 janvier 2001, 73 ans)
La note : 10 étoiles
Moyenne des notes : 5 étoiles (basée sur 6 avis)
Cote pondérée : 4 étoiles (50 843ème position).
Visites : 8 931  (depuis Novembre 2007)

Un livre passionnant et intelligent

Christian Jacq démontre dans ce livre qui date un peu, que même s'il s'est compromis dans la médiocrité avec notamment Ramsès et la Place de vérité, il est un grand écrivain.
J'avoue que voir se prostituer un talent aussi grand me dérange profondément. Je suppose qu'il préfère le bruit du tiroir-caisse à l'estime de ses lecteurs. C'est triste et dommage.
Au cours de la dernière guerre, des nazis capturent un moine catholique et le vénérable d'une loge maçonnique dans le but de leur faire révéler leurs secrets magiques supposés. La confrontation de ces deux personnalités brillantes entre elles, et face à la haine et à la bêtise sont l'occasion pour l'auteur de faire des débats d'une grande érudition et pétillants d'intelligence.
De loin supérieur aux kilos de bouquins qu'il a publiés ensuite.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Le moine et le vénérable [Texte imprimé] Christian Jacq
    de Jacq, Christian
    Pocket / Presses pocket (Paris).
    ISBN : 9782266072427 ; 5,50 € ; 12/09/1999 ; 240 p. ; Poche
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Pas si mal

6 étoiles

Critique de Mimi62 (Plaisance-du-Touch (31), Inscrit le 20 décembre 2013, 71 ans) - 12 février 2014

Je vais finir par croire que je suis un lecteur peu exigeant ou très indulgent voire conciliant.
Ce livre est à lire après l'avoir situé dans l'oeuvre de Christian Jacq. C'est l'un de ses premiers romans (son second si j'en crois Wikipedia). Il ne s'est aventuré dans le monde de l'égyptologie qu'ensuite. On constate d'ailleurs un même cheminement dans ses essais.

C'est donc à découvrir comme un premier roman et rien que pour cela il vaut la peine d'être lu.

Si je rejoins les points de vue concernant le fait que l'on n'apprend que peu de choses sur les francs-maçons, j'ajoute que l'on n'en apprend guère plus sur la religion du moine. Il s'agit d'un roman. Pour en savoir plus, Jacq a rédigé des essais.

Il me semble qu'au final, peu importe qu'il s'agisse d'un moine et d'un vénérable, l'important réside dans le fait que deux personnes de convictions différentes mais avec une philosophie finale semblable (aider son prochain) se retrouvent à unir leurs efforts dans une situation très difficile.

Le thème du roman m'apparaît davantage comme l'opposition entre, très caricaturalement de ma part, les forces du mal et les forces du bien.

En résumé un roman sans rapport avec ce que l'on connait davantage de Christian Jacq, pas inintéressant mais sans la verve romanesque qu'il saura développer par la suite.

3.5 pour l'intérêt littéraire
2.5 pour l'intérêt romanesque
Rien à noter pour le côté didactique car là n'est pas l'objet de l'ouvrage.

Un scénario plat mais des personnages attachants

5 étoiles

Critique de Buck (Rennes, Inscrit le 20 juin 2010, 36 ans) - 16 mars 2012

Trouvé dans un train et souhaitant lire pour la première fois le célèbre Christian Jacq, je me suis attaqué avec entrain à ce livre. Stupeur après quelques chapitres, le livre ne décolle pas, mais vraiment PAS... DU TOUT !.. excepté à la fin où un peu d'action et de mouvement boucle ce huis clos.

Il reste quand même plaisant à lire (si vous n'avez que ça à vous mettre sous la dent...) et ne m'a pas dégoûté de ce célèbre auteur que j’espère lire plus tard. Les personnages restent attachants et les relations qui les lient interpellent.

Heureusement quand même que le livre est court et se lit rapidement.

déception partagée

2 étoiles

Critique de Monocle (tournai, Inscrit le 19 février 2010, 64 ans) - 20 avril 2010

Je rejoins les avis précédents : Ce livre ne m'a vraiment pas plu.
J'ai du mal à comprendre comment un auteur réputé peut se compromettre dans la publication de textes aussi creux ?
A mes yeux de très loin le moins réussi des titres de cet auteur qui quoiqu'on en dise produit quand même des oeuvres de qualité.

Un peu léger en effet...

6 étoiles

Critique de Pendragon (Liernu, Inscrit le 26 janvier 2001, 53 ans) - 22 février 2004

Voici un roman qui se veut historique, basé sur des faits réels et qui relate l’étrange rencontre entre un moine et un maître d’une loge maçonnique. Bien sûr, l’obédience n’est pas la même et la rencontre ne peut être qu’exceptionnelle si les deux êtres sont intelligents...

Ils le sont, certes, mais Jacq le rend très mal !!!

Je suis désolé de dire que je n’ai rien appris, que je n’ai rien ressenti , que les dialogues sont creux et on ne peut plus généraux, il n’y a pas de découvertes, de secrets livrés, de philosophie ou de remise en question. Non, rien de tout cela, seulement deux hommes qui discutent parce qu’il ne sont pas d’accord sur un point…

Un peu court, un peu léger et pas vraiment intéressant.

Heureusement que le style n'est pas mauvais et que ce roman se lit vite…

Déception totale !

1 étoiles

Critique de Folfaerie (, Inscrite le 4 novembre 2002, 55 ans) - 19 février 2004

D'habitude j'aime bien Christian Jacq, ses romans sont dépaysants et délassants et j'ai surtout gardé en mémoire son merveilleux "Champollion l'Egyptien", une véritable réussite. Mais alors là, quelle déception ! Il devrait se cantonner à l'Egypte, cela lui réussit beaucoup mieux. L'univers et les rites Francs-Maçons sont à peine évoqués, les dialogues insipides, la fin... rocambolesque malgré que ce roman soit basé sur des faits véridiques. Bref, je me suis forcée à le terminer parce que je m'ennuyais ferme, ne retrouvant ni la magie ni le style habituel de l'auteur. A croire qu'il a été écrit par quelqu'un d'autre.
Bref, à oublier au plus vite (pour moi, c'est déjà fait !).

Forums: Le moine et le vénérable

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Le moine et le vénérable".