Le Juif imaginaire de Alain Finkielkraut

Le Juif imaginaire de Alain Finkielkraut

Catégorie(s) : Sciences humaines et exactes => Philosophie

Critiqué par Lucretia, le 16 décembre 2005 (Inscrite le 26 novembre 2005, 36 ans)
La note : 10 étoiles
Visites : 4 073  (depuis Novembre 2007)

Poursuite

" Le juif errant c'est moi; le detenu famélique au pyjama rayé c'est moi", voilà comment débute la préface du Juif imaginaire.
Finkielkraut, auteur plus ou moins médiatisé, nous parle ici de sa relation au judaisme et à la Shoah. Nous n'en retenons pas de thèses difficiles à lire, ni de reférences compliquées, mais juste un ouvrage sur la judéité d'un philosophe.
Plus loin que cette relation à la religion Finkielkraut nous engage dans une reflection sur le droit à la différence, sur le langage, et sur le signe.
"Je m'aimais moi-même, au travers de mon identité jivre; et puis, j'ai vécu cet évènement étrange"

Personellement je vous conseille l'edition Fiction and Cie de 1980, plutôt que celle de 1983.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Le Juif imaginaire [Texte imprimé] Alain Finkielkraut
    de Finkielkraut, Alain
    Seuil / Points (Paris).
    ISBN : 9782020064163 ; 7,80 € ; 01/01/1983 ; 215 p. ; Poche
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Le Juif imaginaire

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Le Juif imaginaire".