Les dernières critiques

Page 1 de 7 Suivante Fin

sans couverture

Crépuscule de Juan Branco

critiqué par Bernard2 - (ARAMITS - 69 ans)
5 etoiles
Macron bashing
Ce livre est disponible gratuitement en version numérique (PDF) à cette adresse : http://www.gillesclement.com/fichiers/_communique_02518_macron-et-son-crepuscule-3.pdf L’auteur, avec de nombreuses références à l’appui, démonte le mécanisme par lequel, dès 2014, la presse, tenue par les « grosses fortunes » a imposé Emmanuel Macron comme président. Les autres...

sans couverture

L'auberge du pont de Tréboul de Sylvie Baron

critiqué par Bernard2 - (ARAMITS - 69 ans)
6 etoiles
Policier de terroir
En 1934, un village du Cantal est englouti par la construction d’un barrage. Quarante ans plus tard, ce barrage est vidé pour des travaux de révision. Des visites touristiques sont organisées, permettant de redécouvrir ce qui reste, et les...

sans couverture

Hare Rama de François Gilbert

critiqué par Libris québécis - (Montréal - 76 ans)
6 etoiles
Un adepte de Krishna en Beauce
La Beauce est une région située au sud de la ville de Québec. Dans ce tome, l’auteur donne une suite à sa première œuvre (Hare Krishna) en parcourant une école secondaire sur les traces de Mikael Dionne, un élève qui...

sans couverture

La grande course de Flanagan de Tom McNab

critiqué par Ludmilla - (Chaville - 63 ans)
9 etoiles
Superbe roman!
Comment se fait-il que cet excellent livre ne soit pas encore critiqué sur CL ? Ce roman est basé sur une histoire vraie, l'histoire d'un milliardaire qui a organisé dans les années 1928-1929 (?) une course de 5 000 km. Flanagan est...

sans couverture

Rouge de Paris. (1789-1794) de Jean-Paul Desprat

critiqué par Veneziano - (Paris - 41 ans)
8 etoiles
La manufacture de Sèvres sous la Révolution
La famille Masson reste attachée à la manufacture de Sèvres, dont elle oeuvre au succès et à la pérennité, mais ces derniers s'avèrent gravement compromis par un événement géopolitique de taille, la Révolution. L'activité de l'institution peut être perçue comme...

sans couverture

Une aventure de Jeanne Picquigny : L'ivresse du poulpe de Frédéric Bernard

critiqué par Coper - (35 ans)
7 etoiles
Jeanne et/ou Eugène
Présentation : Après son séjour en Afrique, on retrouve Jeanne Picquigny dans son château, à la campagne. Son bel aventurier, son Eugène, s'en est allé mesquinement avec des souvenirs précieux pour notre héroïne. Celle-ci, entourée de la soeur de Eugène, de Victoire...

sans couverture

Une aventure de Jeanne Picquigny : La tendresse des crocodiles de Frédéric Bernard

critiqué par Coper - (35 ans)
9 etoiles
Jeanne en Afrique
Presentation : Début du 20ème siècle, Jeanne Picquigny passe une jeunesse formidable entre images d'Afrique et activités avec sa caméra, offerte par son scientifique et aventurier de père. 1921, alors qu'elle s'installait tranquillement avec son amoureux, un notaire fort épris, Jeanne est...

sans couverture

Les Silences de Médéa de Malika Madi

critiqué par Pascale Ew. - (51 ans)
8 etoiles
Peut-on revivre après la violence ?
Zohra a trois frères et l’aîné est devenu un fanatique islamiste, membre de gang de tueurs de violeurs qui sème la terreur sur son passage en Algérie. Une nuit, Zohra est enlevée. Elle est ensuite mariée à un homme plus...

sans couverture

L'Été des quatre rois de Camille Pascal

critiqué par Colen8 - (77 ans)
10 etoiles
A revivre comme en direct
Les Trois Glorieuses désignent ces journées agitées de l’été suffocant de 1830, celles qui déclenchent une nouvelle révolution antimonarchique, qui feront tomber Charles X pour avoir voulu abroger intempestivement la Charte de 1814 octroyée à contrecœur par son frère Louis...

sans couverture

Made in France de Pierre Daninos

critiqué par CC.RIDER - (60 ans)
9 etoiles
Un régal !
Philippe est un célibataire d’une trentaine d’années, employé dans une société spécialisée dans le marketing. Il doit se creuser la tête pour trouver des idées, des slogans, des formules-choc pour promouvoir d’autres entreprises. Son patron, M. de Witt-Piquet, toujours entre...

sans couverture

Le Baptême des Ténèbres de Ghislain Gilberti

critiqué par Ayor - (46 ans)
7 etoiles
Dans la surenchère
Roman divisé en deux parties bien distinctes, une première très prenante où les indices mènent rapidement l’équipe du commissaire Sanchez vers un suspect, puis une seconde nettement moins passionnante et confuse où l’action est privilégiée au détriment d’un récit qui...

sans couverture

Quand les Femmes Parlent Après l'Amour de Thierry Radière

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)
7 etoiles
Postliminaires
Incontestablement le narrateur doit-être un homme à femmes, il a dû en connaître beaucoup et parmi elles une bonne proportion de bavardes, car c’est près d’une trentaine de confidences qu’il a recueillies après les ébats qu’il a partagés avec elles,...

sans couverture

Le Porche du mystère de la deuxième vertu de Charles Péguy

critiqué par Maranatha - (46 ans)
10 etoiles
Péguy ce grand oublié.
Péguy est à mon humble avis injustement oublié. C'est une grave erreur. Sa pensée est fulgurante, touchante, et serait bénéfique à notre société. En fait non je comprends pour quelle raison il n'est quasiment plus lu, notre société se fout...

sans couverture

Un Amour de Cochon de Antoine Bertal-Musac

critiqué par LaMarne - (46 ans)
10 etoiles
Un auteur à découvrir absolument !
Ce roman nous met au pied du mur dès les premières pages : que seriez-vous prêt à faire par amour ? Antoine Bertal-Musac construit son intrigue autour de cette réflexion et s’amuse à nous faire exploser les méninges. Dès le...

sans couverture

Quand vient le froid de Georges Simenon

critiqué par Catinus - (Liège - 67 ans)
9 etoiles
Ô pépite !
Rappelons que les « Dictées » sont en quelque sorte le journal intime de Georges Simenon. Elles furent écrites dans les dernières années de sa vie. « Quand vient le froid » va du 13 septembre au 25 octobre 1978....

sans couverture

Ca raconte Sarah de Pauline Delabroy-Allard

critiqué par Krys - (Haute-Savoie - 35 ans)
7 etoiles
Passion
C'est l'histoire d'une passion, d'un amour fou qui emporte les amoureux dans leurs recoins jamais explorés. Elle (la narratrice) raconte Sarah, rencontrée par hasard au détour d'un dîner, et qui deviendra Passion. Passion dévorante, passion-noyade. Ce premier roman de Pauline Delabroy-Allard...

sans couverture

Facile de Ollivier Pourriol

critiqué par Killing79 - (Chamalieres - 39 ans)
8 etoiles
Réfléchir sur l'effort
Présentation de l'éditeur L'intelligence, c'est la ruse : ne pas prendre la difficulté de face, inventer un chemin détourné, qui atteint mieux le but, sans effort, avec élégance. Ce livre propose d'entrer dans les secrets de cette facilité à la française,...

sans couverture

Le Scrameustache, Tome 31 : La fontaine des mutants de Gos

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 29 ans)
5 etoiles
Une petite soif ?
Alors qu'ils enquêtaient sur un mystérieux signal électrique en provenance d'une région reculée, le Scrameustache, accompagné par son ami Khéma et son équipage de Galaxiens, tombent sur une fontaine métamorphosant ceux qui boivent son eau en animaux. La situation va...

sans couverture

Champs de ténèbres de Alan Glynn

critiqué par Magicite - (au gré du vent - 40 ans)
7 etoiles
super intelligence contre le monde
C'est un libraire qui m'avait conseillé ce livre alors tout juste paru en poche (v.f.). Bien qu'étant peu amateur du genre (policier/complots) je n'ai pas été déçu. Le premier roman de cet auteur laisse espérer d'autres ouvrages intéressants. Bien écrit...

sans couverture

La vraie découverte de l'Amérique par les Européens de Louis Kervran

critiqué par Windigo - (36 ans)
9 etoiles
Christophe Colomb n'a pas découvert l'Amérique
Louis Kervran expose dans ce livre une recherche approfondie sur la véritable découverte de l'Amérique, par les Celtes d'abord, puis par les Vikings. Dans la première partie du livre, il nous explique que certaines sagas nordiques font état de ces...

sans couverture

Balades Irlandaises de Catherine Barry, Cathy Kelly, Marisa Mackle, Tina Reilly

critiqué par Elko - (Niort - 42 ans)
4 etoiles
Very bad trip
En rangeant ma bibliothèque je tombe sur ce recueil de 4 nouvelles. Tiens de la littérature irlandaise! Ça semble léger mais frais. Pourquoi pas. Eh bien c’est raté. Et pour la littérature, et pour l’Irlande. Langage basique, scénario minimaliste, personnages...

sans couverture

Le sacre de Napoléon de Patrick Rambaud

critiqué par Vince92 - (Zürich - 41 ans)
7 etoiles
Un Album souvenir
En 1804, le 2 décembre, Napoléon Bonaparte se fait couronner Empereur des Français sous le nom de Napoléon 1er. Evénement politique s’il en est, le sacre doit refléter la puissance du nouveau souverain et imposer la famille Bonaparte parmi le...

sans couverture

A chaos, chaos et demi de Carine-Laure Desguin

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)
7 etoiles
La poésie pour recours
Dans une lumineuse préface Eric Allard guide le lecteur dans les méandres dessinés par Carine-Laure Desguins sur le sable des cinquante mini textes qu’elle a rassemblés dans ce recueil. Des textes où tout a explosé, les mots sont dispersés, ils...

sans couverture

La Révolte des Gladiateurs de Marcel Brion

critiqué par Saint Jean-Baptiste - (Ottignies - 83 ans)
9 etoiles
Spartacus un héros de légende
Tout le monde connaît l’histoire de Spartacus, ce gladiateur révolté, qui à la tête d’une bande d’esclaves a tenu tête pendant plus de deux ans aux armées romaines envoyées contre lui. Mais dans son livre, Marcel Brion va beaucoup...

sans couverture

Soren disparu de Véronique Biefnot, Francis Dannemark

critiqué par Nathavh - (54 ans)
7 etoiles
Soren disparu
Novembre 2017, c'est la dernière fois qu'on a vu Soren. Il a quitté le taxi avant le pont. Depuis on ne l'a jamais revu, il n'a jamais traversé ce pont, il n'est jamais arrivé à l'hôtel. Soren...

sans couverture

La course ou la ville de Ève Charrin

critiqué par Ichampas - (LAMBALLE - 55 ans)
8 etoiles
Portraits de livreurs
Eve CHARRIN nous narre à travers de ce petit livre de très beaux portraits de livreurs, ces récits sont émouvants, attachants, réalistes et permettent de voir d’un autre œil ce métier de livreur. ...

sans couverture

Nid d'yeux Nichons de Jean-Luc Dalcq

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)
7 etoiles
"Incandescences uniques"
Le précédent recueil de Jean-Luc évoquait des « texticules » du Diable, cette fois, il s’agit toujours de textes minimums mais apparemment ils ne concernent pas le Diable ou du moins pas que le Diable. L’auteur s’attaque aux institutions, aux...

sans couverture

L'eau que nous sommes de Juliette Duquesne, Pierre Rabhi

critiqué par Colen8 - (77 ans)
7 etoiles
Trésor liquide
L’eau, élément le plus répandu de la terre est en danger, l’alerte à la pénurie grandit à la mesure du changement climatique attendu. Très impliquée sur la situation déjà préoccupante du moment Juliette Duquesne essaie de comprendre la complexité sous-jacente...

sans couverture

Le justicier d'Athènes de Pétros Márkarīs

critiqué par Jfp - (Yerres (Essonne) - 70 ans)
8 etoiles
finitions à l'antique
En pleine crise économique, un justicier anonyme, qui signe ses crimes "le percepteur national", assassine des personnalités diverses ayant dissimulé des sommes énormes au fisc. Il va rapidement devenir un héros populaire, déclenchant des mouvements de foule venant s’ajouter aux...

sans couverture

Métamorphoses de Françoise Rey

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)
7 etoiles
Libertinage
Françoise Rey est une grande spécialiste de la littérature érotique francophone, elle a écrit de nombreux romans et recueils de nouvelles dont le dernier est le présent opus qui regroupe quatorze récits dans lesquels elle raconte des tranches de vie...

Page 1 de 7 Suivante Fin