Les dernières critiques

Page 1 de 7 Suivante Fin

sans couverture

Reviens de Samuel Benchetrit

critiqué par Veneziano - (Paris - 40 ans)
7 etoiles
Les hasards et tourments de la vie d'un auteur
Un écrivain en mal d'inspiration, dont le dernier roman inspire tout de même un producteur pour un projet de série, voit sa vie aller à vau-l'eau et dériver au fil des hasards et déconvenues. Il déplore le départ de son...

sans couverture

Les biffins de Marc Villard

critiqué par Jfp - (Yerres (Essonne) - 70 ans)
6 etoiles
les puces
Où l’on retrouve la Cécile de "Bird", le précédent roman noir de Marc Villard. Après la mort de son père, elle a abandonné ses maraudes nocturnes au secours des sans domicile fixe, et s’occupe maintenant des chiffonniers du "carré" des...

sans couverture

La Dame pâle de Alexandre Dumas

critiqué par Henri Cachia - (LILLE - 56 ans)
6 etoiles
Du fantastique au surnaturel
L'intrigue est assez mince si l'on regarde ce qui s'est écrit depuis. L'histoire se déroule dans un château des monts Carpates. Le fantastique se déplace vers le surnaturel. Dans cet univers gothique, l'héroïne Hedwige, nous contant son expérience rétrospectivement, est recluse, tombe amoureuse...

sans couverture

Metronom' - Tome 05: Habeas Mentem de Eric Corbeyran (Scénario), Grun (Dessin)

critiqué par Kabuto - (Craponne - 58 ans)
7 etoiles
Conclusion
Voilà donc la conclusion de la série. Même si cette fin ne me plait pas, il faut bien admettre que Corbeyran s’en tire très bien. Je regrette juste que quelques personnages disparaissent un peu trop vite des radars mais c’est...

sans couverture

Bird de Marc Villard

critiqué par Jfp - (Yerres (Essonne) - 70 ans)
10 etoiles
le père prodigue
"Bird" était le surnom de Charlie Parker, un célèbre saxophoniste américain qui a contribué à renouveler le jazz dans les années 1940. C’est aussi le nom que ses potes ont donné à un SDF, joueur de sax à l’occasion, qui...

sans couverture

Sainte-Croix-les-Vaches, opus 1: Le seigneur des Causses de Vincent Ravalec

critiqué par Jfp - (Yerres (Essonne) - 70 ans)
10 etoiles
les bœufs ou la beuh, il faut choisir…
Un polar paysan, fortement teinté d’anarchisme (de gauche ? de droite ? Céline n’est pas loin…), glissant la morale sous le tapis pour le plus grand bien d’une bande de copains, décidés à sauver coûte que coûte leur coin de...

sans couverture

Le goût de la politesse - Petit précis des bonnes manières à l’usage du vaste monde de Bertrand Buffon

critiqué par Veneziano - (Paris - 40 ans)
9 etoiles
Du nécessaire respect mutuel
Ce petit livre justifie des manières, un code qui semble relever de la désuétude et de la perte de temps, là où elles restent nécessaires. L'auteur souhaite mettre fin à une méprise, alimentée par la tendance irréversible à l'individualisme, l'efficacité....

sans couverture

Une autre mer de Claudio Magris

critiqué par Tistou - (62 ans)
6 etoiles
Rhétorique
Je pense que Claudio Magris ne sait pas concevoir les choses simplement et qu’il aime les nœuds. Les nœuds dans la tête. Dans la sienne, dans celles de ses héros et in fine dans celles de ses lecteurs. Ca fait...

sans couverture

Metronom' - Tome 04: Virus psychique de Eric Corbeyran (Scénario), Grun (Dessin)

critiqué par Kabuto - (Craponne - 58 ans)
6 etoiles
Dictature
Pour combattre un régime totalitaire très répressif ou même le suicide est un délit, quelques résistants risquent leur vie pour retrouver la liberté. Je trouve l’idée de base intéressante mais le nombre important de personnages rend le récit assez décousu....

sans couverture

Le langage des pierres, Tome 1 : Le dit du sang de Pamela Freeman

critiqué par Goupilpm - (La Baronnie - 61 ans)
8 etoiles
Fantasy classique mais agréable à lire
Dans ce premier tome du diptyque «Le langage des pierres», l'auteure choisit tout en posant les bases de son histoire de nous faire découvrir ses trois personnages principaux en alternant chapitre par chapitre chacun des trois «Voyageurs». Les «Voyageurs», ce...

sans couverture

Lapa la nuit de Nicolaï Pinheiro

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 38 ans)
8 etoiles
Une nuit dans un quartier bohème brésilien
Quand le lecteur commence cette bande dessinée, il perçoit un caractère labyrinthe dans les rues d’un quartier de la capitale brésilienne, mais aussi dans le nombre important de personnages choisis par Nicolaï Pinheiro. On suit plusieurs individus : Erika la...

sans couverture

Dix-sept ans de Éric Fottorino

critiqué par Isis - (Chaville - 73 ans)
9 etoiles
Un triptyque de vie
Dix-sept ans, c’est l’âge qu’Eric Fottorino avait lorsqu’il a fait la connaissance de son père naturel, un juif marocain, évoqué dans un précédent livre « Questions à mon père » ; c’est aussi l’âge que sa mère avait lorsqu’elle...

sans couverture

Le sang lié des Ardennes de David Waucquez

critiqué par Catinus - (Liège - 67 ans)
8 etoiles
Un roman bien de chez nous
L’action se déroule à Liège et particulièrement dans les quartiers de Ste-Walburge et Ste-Marguerite ainsi qu’à La Roche-en-Ardenne. On trouve à Liège un homme dont on a prélevé le cœur, un autre dont on a prélevé le foie et plus...

sans couverture

E-myth : le mythe de l'entrepreneur revisité : Pourquoi la plupart des petites entreprises échouent et que faire pour réussir de Michael E. Gerber

critiqué par Colen8 - (77 ans)
5 etoiles
Réussir… grâce à la recette McDo!
L’idée nait quelque part dans l’Amérique profonde en 1952. Un vendeur de matériel franchit le seuil de la boutique de hamburgers des deux frères MacDonald. Séduit par l’accueil, l’ambiance, la qualité, l’ordre qui y règne il observe, rachète la boutique...

sans couverture

La mise à nu de Jean-Philippe Blondel

critiqué par Marvic - (Normandie - 60 ans)
7 etoiles
Un chemin à tracer
Louis Claret est professeur d’anglais depuis une trentaine d’années. À 58 ans, il attend tranquillement la retraite, menant une vie routinière d’homme divorcé, n’envisageant pas de changement avant celle-ci, et n’ayant aucun projet défini. Jusqu’au jour, où un peu par hasard,...

sans couverture

Je, François Villon, tome 1 : Mais où sont les neiges d'antan ? de Luigi Critone

critiqué par Vince92 - (Zürich - 41 ans)
6 etoiles
Une mauvaise graine
BD de la cruauté, de l'exagération... attention âmes sensibles s'abstenir. Cretonne nous plonge dans un bas moyen âge sombre et cruel, dont on aperçoit cependant la fin. Villon, en poète qu'il est participe à éclaircir la noirceur de cette époque...

sans couverture

Nous sommes Charlie de Collectif

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 29 ans)
8 etoiles
Le crayon comme arme
Ce livre est sorti un mois après les attentats du 7 janvier 2015 et regroupe les textes de soixante auteurs pour défendre la liberté d'expression. Pour la plupart ce sont des écrits réalisés pour l'occasion toutefois on trouve également quelques...

sans couverture

Bienvenue à Mother's Rest de Lee Child

critiqué par Killing79 - (Chamalieres - 39 ans)
7 etoiles
Les failles du héros
Présentation de l'éditeur Pourquoi cette ville s’appelle-t-elle « Mother’s Rest » ? C’est la question qui pousse Jack Reacher à descendre d’un train, en pleine nuit, dans cette bourgade perdue de l’Oklahoma. À la gare, une femme splendide semble l’attendre. Mais Michelle...

sans couverture

La valse des souvenirs de Audrey Martinez

critiqué par Bernard2 - (ARAMITS - 69 ans)
5 etoiles
Décevant
De nos jours, dans la région niçoise. Allie et Adam forment un couple uni, avec leur fille Maelly. Un terrible drame survient, et tout s'écroule. Quel drame ? Il faudra attendre d'avoir lu la moitié du roman pour le savoir en...

sans couverture

À l'aveugle de Claudio Magris

critiqué par Tistou - (62 ans)
5 etoiles
Dans un labyrinthe, les yeux bandés
Premier ouvrage, pour ma part, de Claudio Magris … et grosse interrogation. C’est toujours conçu ainsi un roman de Claudio Magris ? Je veux dire « aussi illisible » ? Claudio Magris possède indéniablement l’art d’écrire (ou ses traducteurs Jean et...

sans couverture

Modèle vivant de Joann Sfar

critiqué par Veneziano - (Paris - 40 ans)
9 etoiles
Des écoles d'art, de leurs élèves et modèles
Joann Sfar se translate comme professeur de bande dessinée aux Beaux arts de Paris. La directrice, sur mission de la ministre, souhaite oeuvrer pour l'égalité entre femmes et hommes dans la représentation artistique et dans les relations au sein de...

sans couverture

Une chronique de la seconde moitié du siècle dernier de François Rivenc

critiqué par Marianneelisabeth - (73 ans)
10 etoiles
une chronique
cette chronique est un roman fascinant autour de trois personnages, depuis leur enfance et leur adolescence jusqu'à l'entreprise de restauration de l'empire austro-hongrois par Marianne Elisabeth Brunold. Tous commentaires sont les bien venus! F. Rivenc...

sans couverture

L'oeuvre de Hayao Miyazaki : Le maître de l'animation japonaise de Gael Berton

critiqué par Sotelo - (Sèvres - 35 ans)
8 etoiles
Portrait d'un monument.
Ce livre nous invite à (re)plonger dans l'oeuvre fascinante de Hayao Miyazaki, l'un des plus grand réalisateurs de films d'animation au monde. L'ouvrage suit une structure très simple : on commence par un rapide portrait du maître, un autre du...

sans couverture

L'abomination des expulsions locatives de Jean-François Chalot

critiqué par Jemo76 - (Yainville - 83 ans)
8 etoiles
Un toit pour tous !
Un petit livre qui réunit des témoignages divers de victimes d'expulsions locatives ou d'acteurs sociaux engagés dans l'aide aux démunis. Où l'on voit que les expulsions coûtent plus cher à la collectivité qu'une aide au maintien dans les lieux. Où...

sans couverture

Comment penser comme Stephen Hawking de Daniel Smith

critiqué par Colen8 - (77 ans)
7 etoiles
Stoïque contre vents et marées
Derrière ce titre de développement personnel un tantinet racoleur se trouve une biographie précise et documentée du chercheur en physique mondialement connu décédé en ce début d’année à 76 ans. Ses contributions majeures à la cosmologie, sa théorie sur le...

sans couverture

Une heure de ténèbres: Une enquête de Persy Jonas de Michèle Rowe

critiqué par Goupilpm - (La Baronnie - 61 ans)
7 etoiles
Deuxième enquête en Afrique du Sud
Pour lutter contre le réchauffement climatique la ville du Cap a proposé à ses habitants d'éteindre, une fois par mois, toutes les lumières de la ville. C'est pendant cette heure d'obscurité presque totale que deux individus cagoulés pénètrent dans une...

sans couverture

Le couple d'à côté de Shari Lapena

critiqué par Frunny - (PARIS - 53 ans)
5 etoiles
Bon Polar sans prétention !
Shari Lapena (1960- ) est une romancière canadienne après avoir été avocate. "Le couple d'à côté" (The Couple Next Door, 2016) est son premier roman policier. Alors qu'il dînent chez leurs voisins, après avoir laissé leur bébé sous...

sans couverture

Hommage à la Catalogne de George Orwell

critiqué par Henri Cachia - (LILLE - 56 ans)
8 etoiles
Orwell le combattant P.O.U.M.
Une note de la traductrice Yvonne Davet débute cet ouvrage : selon le désir de Georges Orwell (exprimé dans ses lettres à Yvonne Davet du 29 juillet 1946 et du 13 janvier 1947), les chapitres V et XI ont été reportés...

sans couverture

J'ai un tel désir de Françoise Cloarec

critiqué par Agnesfl - (Paris - 54 ans)
9 etoiles
Un vrai plaisir de lecture
J'ai un tel désir Une lecture très agréable en compagnie de la peintre Marie Laurencin et de la couturière Nicole Groult. Maîtresse et muse de Guillaume Apollinaire, Marie vivra avec lui un amour chaotique. Puis jusqu' à la fin de sa...

sans couverture

Les secrets d'un guérisseur de Jean Daurillac

critiqué par CC.RIDER - (60 ans)
7 etoiles
Les voies de la guérison
Jean Daurillac est un guérisseur généreux et talentueux. Il est capable par imposition des mains de « barrer le feu » c’est-à-dire de soulager les souffrances d’une personne brûlée. Il sait utiliser les pouvoirs de l’argile, recueillir la rosée qui lui permettra...

Page 1 de 7 Suivante Fin