Les dernières critiques

Page 1 de 7 Suivante Fin

sans couverture

De Gaulle, tome 1 : L'appel du destin de Max Gallo

critiqué par CC.RIDER - (60 ans)
8 etoiles
Un destin exceptionnel
Charles de Gaulle naquit le 22 novembre 1890 à Lille dans une famille de la grande bourgeoisie du nord. Très jeune, il est marqué par les valeurs traditionnelles : catholicisme légitimiste, patriotisme, goût des études et du service de l’Etat. Après...

sans couverture

Le soleil des rebelles de Luca Di Fulvio

critiqué par Killing79 - (Chamalieres - 38 ans)
8 etoiles
Aventure épique
Présentation de l'éditeur Le jeune prince Marcus est encore un enfant lorsqu'il assiste impuissant au massacre de toute sa famille. Seul rescapé de cette boucherie ennemi héréditaire de la famille de Marcus qui va s'asseoir sur le trône, Marcus ne doit son...

sans couverture

Agatha Raisin enquête 12 - Crime et déluge de M.C. Beaton

critiqué par Coper - (34 ans)
8 etoiles
Divertissant !
Note de l'éditeur : Le bonheur conjugal est de courte durée pour Agatha, une fois de plus délaissée par son mari. Punition divine, un véritable déluge s'abat sur la région, plongeant le petit village de Carsley sous les eaux. C'est le...

sans couverture

Les Corps glorieux de Céline Maltère

critiqué par Fanou03 - (* - 43 ans)
7 etoiles
La fragilité des corps
La reine Kationa, redoutable souveraine d’un modeste royaume de Bretagne, n’a plus envie de vivre. Sa bien-aimée Balzane vient de mourir après une longue agonie. Un des chevaliers de la reine revient d’une expédition où il lui affirme avoir revu...

sans couverture

Les robots font-ils l'amour ? de Laurent Alexandre, Jean-Michel Besnier

critiqué par Marvic - (Normandie - 59 ans)
8 etoiles
Être transhumain ou ne pas être
L’accélération des progrès technologiques de ce XXI° siècle va bouleverser le monde. Accélération permise par "la convergence de 4 disciplines qui évoluaient jusque là séparément : les nanotechnologies, les biotechnologies, l’informatique, les sciences cognitives." Les deux auteurs, Laurent Alexandre, médecin et...

sans couverture

13 à table ! 2018 de Collectif

critiqué par Marvic - (Normandie - 59 ans)
9 etoiles
L'amitié
14 écrivains célèbres ont accepté d’écrire une nouvelle sur le thème de l’amitié au profit des Restos du coeur. Ces 13 nouvelles sont aussi variées que leurs auteurs et je me suis dit que j’aurais aimé les lire "anonymisées" pour savoir...

sans couverture

Michel Vaillant - Nouvelle Saison - tome 6 - Rébellion de Philippe Graton (Scénario), Denis Lapière (Scénario), Benjamin Benéteau (Dessin), Marc Bourgne (Dessin)

critiqué par Kalie - (Sarthe - 48 ans)
8 etoiles
Renouvellement
Les albums de cette série traversent le temps en s'adaptant à chaque époque. Des années 50 aux années 2000 (et oui, il y a maintenant des téléphones portables et des drones...), les voitures de course ne sont pas les seules...

sans couverture

Michel Vaillant, Tome 66 : 100 000 000 $ pour Steve Warson de Philippe Graton (Scénario), Jean Graton (Dessin)

critiqué par Kalie - (Sarthe - 48 ans)
7 etoiles
Entre deux feux
Dès la première planche, un rapide résumé de l'épisode précédent ("L'épreuve") remet le lecteur dans le bain. Une fois de plus, les dessins de Jean Graton sont à la hauteur. Michel Vaillant, lui, est toujours aussi transparent. Heureusement, Steve Warson...

sans couverture

Comment j'ai sauvé la planète de Sophie Caillat

critiqué par Ludmilla - (Chaville - 62 ans)
8 etoiles
De « vrais » tests de gestes écolos
Pourquoi « vrais » ? Parce que la plupart des livres sur le sujet sont (au choix) moralistes, irréalistes, théoriques, … Sophie Caillat a testé ce qu’elle pouvait (tenter de) faire – ou non… Par exemple, pour l’alimentation, une Amap ? «...

sans couverture

Il était une fois (Tome 3) - La princesse au petit pois de Eloisa James

critiqué par Alapage - (45 ans)
7 etoiles
Petite déception!
Après avoir plus ou moins apprécié Au douzième coup de minuit en raison du côté prévisible du récit, je suis tombée sous le charme de La belle et la bête. Alors avec ce troisième tome, j'espérais grandement que celui-ci serait...

sans couverture

Harlot et son fantôme de Norman Mailer

critiqué par CC.RIDER - (60 ans)
5 etoiles
Lourd
À Mount Desert (Maine, Etats-Unis), Hugh Tremont Montague, nom de code « Harlot », membre important de la CIA, mais plutôt en fin de carrière, a divorcé de Kitteredge qui l’a trompé avec son collègue Harry Hubbard, fils de Cal, autre agent...

sans couverture

Et si Platon revenait... de Roger-Pol Droit

critiqué par Colen8 - (77 ans)
8 etoiles
Au nom du Vrai, du Juste, du Bien, du Beau, et après ?
Inutile de le faire revenir nous dit Roger-Pol Droit, Platon n’ayant jamais quitté la scène. Vingt-cinq siècles de lectures, commentaires, interprétations n’ont pas épuisé son héritage. L’élève de Socrate, l’auteur des innombrables dialogues reste un inconnu aux multiples facettes que...

sans couverture

Après la nuit après de Thierry Radière

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)
8 etoiles
Comme dans un rêve
En ce milieu d’année 2018, après un recueil de nouvelles chez Jacques Flament et un premier roman chez Tarmac, Thierry Radière manifeste une belle activité éditoriale en publiant un recueil de textes courts (de la poésie en prose) dans la...

sans couverture

Mais où sont passés les Indo-Européens ? Le mythe d'origine de l'Occident de Jean-Paul Demoule

critiqué par Deinos - (56 ans)
10 etoiles
Retour sur un "mythe".
Durant le 19ème siècle, avec l'éclosion de la linguistique mais aussi avec le darwinisme et ses développements naquit l'idée d'un peuple originel, idée d'autant plus présente que la vision kossinnienne d'une identité entre culture et groupe ethnique homogène se...

sans couverture

Des réguines et des hommes de Julie Myre-Bisaillon

critiqué par Libris québécis - (Montréal - 76 ans)
6 etoiles
Kijiji pour un bizouneux
Les patenteux ont besoin de Kijiji, un site de ventes en ligne. On n’y négocie pas le tout dernier gadget révolutionnaire. On y cherche plutôt le bidule obsolète afin de se servir des pièces pour réparer celui que l’on possède....

sans couverture

Je suis le genre de fille de Nathalie Kuperman

critiqué par Alma - (- ans)
8 etoiles
Portrait d'une femme d'aujourd'hui
JE SUIS LE GENRE DE FILLE , un titre et aussi une anaphore qui sert de tremplin à une série de chapitres dans lesquels Juliette, 45 ans, présente chacune des caractéristiques qui la définissent. Juliette avec sa fille de 15...

sans couverture

Sein et sauf de Ariane Goupil

critiqué par Triane - (29 ans)
10 etoiles
coup de coeur
Par une architecture très bien pensée, maitrisée (étonnante de la part d’une si jeune auteure), les émotions nous gagnent en crescendo tout au long de ce livre pour finir en “feu d’artifice”. Le style est vivant, précis, ciselé et...

sans couverture

L'oiseau des tempêtes de Serge Brussolo

critiqué par MD20 - (34 ans)
8 etoiles
Un roman d'aventures riche en rebondissements
Au temps de Louis XIV, Marion, fille d'une ancienne actrice de Molière devenue folle et morte désormais, se retrouve à vivre en Bretagne sur les terres d'un baron. La famine oblige les villageois à faire naufrager les navires et à...

sans couverture

L'Éternité de Jean Ou l'Écriture Consideree Comme la Castration du Mais de Marc-Émile Thinez

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)
8 etoiles
Cultiver le maïs et les mots
Jean c’est le père du narrateur, Jean est communiste, communiste comme d‘autres sont catholiques ou philatélistes. Jean cultive le maïs dans le Sud-Ouest, il sème des semences qui n’ont pas été émasculées chimiquement, des semences qu’il faut castrer pour que...

sans couverture

Tout ce qui brûle: Noirs démons, T1 de Suzanne Wright

critiqué par Alapage - (45 ans)
8 etoiles
Bon début de saga...
Très peu d'auteurs osent créer des univers où l'on retrouve les démons comme créatures dominantes. Suzanne Wright a osé et elle a su relever le défi... Harper Wallis est une jeune femme hors du commun. Bien évidemment, elle a une petite...

sans couverture

Dos au public de Auteur inconnu

critiqué par VLEROY - (39 ans)
10 etoiles
Un premier roman réussi
Je vous ai déjà parlé de la maison d'édition belge Weyrich et de leur collection "Plumes du Coq", et j'ai choisi cette fois de lire "Dos au public", le roman posthume de Léo Beeckman. Né dans une famille modeste de...

sans couverture

Barbara, roman de Julie Bonnie

critiqué par Pascale Ew. - (51 ans)
8 etoiles
Biographie retricotée à partir de petits bouts de fil
Quelle œuvre originale dans son style ! Ce roman dépeint l’enfance et la jeunesse de Monique Serf, alias Barbara Brodi devenue Barbara, l’unique. Par petites touches impressionnistes, l’auteure esquisse les petites joies, mais surtout les grands tourments de cette petite fille...

sans couverture

Je t'aime de Barbara Abel

critiqué par Pascale Ew. - (51 ans)
9 etoiles
Spéléologie de l'âme humaine noire
« Vous pensez vraiment que la douleur que vous infligez à Alice Cherreault et à sa famille atténuera celle que vous éprouvez ? Est-ce de justice qu’il s’agit ou de vengeance ? » Après avoir fumé du cannabis avec sa petite...

sans couverture

Le retour de Jules de Didier Van Cauwelaert

critiqué par Pascale Ew. - (51 ans)
6 etoiles
Suite un peu bâclée
Dans cette suite, Jules n’en fait qu’à sa tête. Il est tombé amoureux et avec sa compagne, il fait les 400 coups. Il a mordu un jeune garçon qui a fini à l’hôpital et s’est fait enfermer pour être exécuté....

sans couverture

Une pesée de ciels de Anna Jouy

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)
8 etoiles
Danse de vie
Avant d’ouvrir ce recueil, j’ai apprécié d’abord le travail de l’éditeur et de l’imprimeur qui ont réalisé un livre de grande qualité, imprimé sur un papier de luxe. Je suis très heureux d’avoir un exemplaire numéroté de cet ouvrage édité...

sans couverture

André Breton a-t-il dit passe de Charles Duits

critiqué par Eric Eliès - (44 ans)
10 etoiles
Portrait d'une amitié en poésie
Charles Duits, dont j’ai déjà présenté quelques livres sur le site, est un poète singulier et marginal, qui s’est volontairement tenu à l’écart des chemins frayés de la création littéraire. Authentique voyant, habité par des visions confinant parfois à la...

sans couverture

La vie 3.0 - Etre humain à l'ère de l'intelligence artificielle de Max Tegmark

critiqué par Colen8 - (77 ans)
9 etoiles
Invitation à participer massivement au débat
L’intelligence artificielle a changé de braquet en intégrant dans des portes logiques des algorithmes associatifs de type neuronal construits de façon récurrente à partir d’objectifs et de données multiples, indépendamment du support matériel. Résultat : une capacité spectaculaire d’auto-apprentissage sans...

sans couverture

La Sicile de Pierre Josse, Bernard Pouchèle, Bruno Morandi (Photographies)

critiqué par Tistou - (62 ans)
8 etoiles
Beau livre. Comme le pays.
Dans la collection « Grands Voyageurs », il s’agit d’un livre informatif sur la Sicile, écrit par Pierre Josse (du « Guide du Routard ») et Bernard Pouchèle, et illustré de photos de Bruno Morandi. Outre la partie finale, intitulée «...

sans couverture

Ce cauchemar qui n'en finit pas de Pierre Dardot, Christian Laval

critiqué par Eric Eliès - (44 ans)
9 etoiles
Une dénonciation, fondée sur l'analyse de la crise grecque, des mécanismes du néolibéralisme et du pouvoir des oligarchies
Cet essai, écrit en 2016 par deux sociologues de l’université de Nanterre, est une thèse à charge qui tente, à la lumière de la récente crise européenne provoquée par la dette grecque, de démonter les principes et les modalités du...

sans couverture

Le Manège de Thierry Radière

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)
8 etoiles
Tourne manège !
Avec ce texte Thierry Radière franchit une nouvelle étape dans sa carrière littéraire, pour la première fois, même si ce texte a déjà connu une première version numérique, il expose un roman sur les rayons des librairies. Cette première est...

Page 1 de 7 Suivante Fin