Les forums

Forums  :  Forum général  :  Citation du jour

Veneziano
avatar 23/09/2018 @ 11:42:40
"Et le problème de l'amour, ajouta-t-il, c'est qu'on ne peut forcer personne. Il est naturel de désirer que ceux qu'on aime fassent ce que l'on veut, ou ce que l'on croit bon pour eux, mais on est obligé de laisser les choses arriver. On ne peut pas plus intervenir dans la vie de ceux qu'on aime, que dans la vie des gens qu'on ne connaît pas. Et c'est dur, dit-il encore, parce qu'on a très souvent envie d'intervenir - on a envie d'être celui qui tire les plans.
-C'est dur d'avoir envie de protéger quelqu'un et d'en être incapable, fit observer Ange.
-On ne peut pas protéger les gens, petit, répondit Wally. Tout ce qu'on peut faire, c'est les aimer."

John Irving, L'Oeuvre de Dieu, la part du diable

Veneziano
avatar 29/09/2018 @ 15:36:56
"Ainsi donc Phileas Fogg avait gagné son pari. Il avait accompli en quatre-vingts jours ce voyage autour du monde ! Il avait employé pour ce faire tous les moyens de transport, paquebots, railways, voitures, yachts, bâtiments de commerce, traîneaux, éléphant. L'excentrique gentleman avait déployé dans cette affaire ses merveilleuses qualités de sang froid et d'exactitude. Mais après ? Qu'avait-il gagné à ce déplacement ? Qu'avait-il rapporté de ce voyage ?
Rien, dira-t-on ? Rien, soit, si ce n'est une charmante femme, qui - quelque invraisemblable que cela puisse paraître - le rendit le plus heureux des hommes.
En vérité, ne ferait-on pas, pour moins que cela, le Tour du Monde ?"

Jules Verne, in Le Tour du monde en quatre-vingt jours

Veneziano
avatar 30/09/2018 @ 10:32:21
"Il faut tout d’abord que je parle de ma femme. Aimer, cela veut dire, entre bien d’autres choses, trouver du charme à regarder et à considérer la personne aimée. Et trouver du charme non seulement à la contemplation de sa beauté mais encore de ses défauts, qu’ils soient rares ou non. Dès les premiers jours de mon mariage, j’éprouvai un inexprimable plaisir à regarder Léda (c’est ainsi qu’elle se nomme) ..."

Alberto Moravia, in L'Amour conjugal

Windigo
avatar 02/10/2018 @ 02:58:53
Elle se rappela quelque chose que son père lui avait dit avant de partir : Quand tu t'assieds, assieds-toi. Quand tu te lèves, lève-toi. Mais ne reste pas le cul au-dessus de la chaise.

Dennis Etchison, Le baiser de sang, 13 histoires diaboliques.

Saint Jean-Baptiste 05/10/2018 @ 10:34:42
Les livres nous obligent à perdre notre temps d’une manière intelligente.
(Mircea Eliade)

Veneziano
avatar 06/10/2018 @ 11:28:06
"Il y a des moments de bonheur parfait, quelquefois dans la solitude, dont le souvenir, plus que celui de n'importe qui d'extérieur, peut, en cas de crise, vous sauver du désespoir. Car on sait qu'on été heureux, seul et sans raison. On sait que c'est possible."

Françoise Sagan, in La Chamade

Veneziano
avatar 07/10/2018 @ 09:27:19
"Si vous voulez vivre en paix, si vous voulez être en bonne intelligence avec vos épouses, conduisez-vous en hommes, non en sauvages ; commandez, ne tyrannisez pas, et aimez, si vous voulez être aimés."

Carlo Goldoni, in Les Jumeaux vénitiens

Windigo
avatar 10/10/2018 @ 23:56:18
-Mais, monsieur, j'espère que vous n'oublierez pas que Mrs. Heatcliff est habituée à être soignée et servie, et qu'elle a été élevée comme une fille unique auprès de qui tout le monde s'empressait. Il faut que vous lui permettiez d'avoir une femme de chambre pour tenir tout propre autours d'elle, et il faut que vous la traitiez avec bonté. Quoi que vous pensiez de Mr. Edgar, vous ne pouvez douter qu'elle, du moins, ne soit capable d'un attachement profond, car autrement elle n'aurait pas abandonné les élégances, les commodités et les amis de son ancienne demeure pour consentir à s'établir avec vous dans un désert comme celui-ci !

Windigo
avatar 11/10/2018 @ 00:51:46
-Elle a abandonné tout cela sous l'empire d'une illusion, répondit-il. Elle a vu en moi un héros de roman et a attendu de ma chevaleresque dévotion une dévotion illimitée. C'est à peine si je puis la regarder comme une créature douée de raison, après l'obstination qu'elle a mise à se forger de moi une idée fabuleuse et à agir d'après les fausses impressions qu'elle se plaisait à entretenir. Mais je crois qu'elle commence enfin à me connaître.

Windigo
avatar 11/10/2018 @ 00:54:28
Les deux derniers extraits que j'ai copié proviennent du roman les hauts de hurle-vent d'Emily Brontë.

Veneziano
avatar 13/10/2018 @ 17:54:54
"Le temps qui change les êtres ne modifie pas l'image que nous avons gardée d'eux. Rien n'est plus douloureux que cette opposition entre l'altération des êtres et la fixité du souvenir, quand nous comprenons que ce qui a gardé tant de fraîcheur dans notre mémoire n'en peut plus avoir dans la vie, que nous ne pouvons, au dehors, nous rapprocher de ce qui nous parait si beau au dedans de nous, de ce qui excite en nous un désir, pourtant si individuel, de le revoir, qu'en le cherchant dans un être du même âge, c'est-à-dire d'un autre être."

Marcel Proust, in Le Temps retrouvé

Veneziano
avatar 14/10/2018 @ 11:10:14
"Avec ces Français il n’est pas permis de dire la vérité quand elle choque leur vanité."

Stendhal, in la Chartreuse de Parme

Windigo
avatar 19/10/2018 @ 06:43:23
Si on veut vraiment se montrer solidaires des plus démunis, redistribuer la richesse n'est pas la voie à suivre pour y arriver. Il faut plutôt créer les conditions propices à la création de richesse et enlever les barrières qui freinent l'incitation au travail des individus qui tentent de se sortir de la pauvreté. La vrai solidarité, c'est de travailler pour que les pauvres deviennent plus riches et non pour que les riches deviennent plus pauvres.

Adrien Pouliot, Des idées pour débloquer le Québec, pages 31 et 32.

Windigo
avatar 26/10/2018 @ 20:38:24
« Un esprit national ne peut s'attacher au sol seulement. Il doit englober les hommes qui y vivent, les institutions qui font d'eux un corps politique et aussi les lois particulières qui cristallisent leur attitude les uns envers les autres et leurs méthodes de réalisation du progrès humain ».

Dale C. Thomson, Louis St-Laurent Canadien, pages 82 et 83.

Windigo
avatar 26/10/2018 @ 22:18:41
Il ne faut pas jeter la faute sur les autres mais sur nous-mêmes. Je crois que l'on va un peu trop loin quand on affirme, selon l'Abbé Groulx, que la situation actuelle n'est pas acceptable à la génération qui vient et ne sera pas acceptée par elle. Je ne prise guère ces colères, ces bouillonnements des jeunes de la génération nouvelle qui se plaignent avec amertume de l'héritage légué par leurs aînés...

Dale C. Thomson, Louis St-Laurent Canadien, page 93.

Windigo
avatar 27/10/2018 @ 05:57:14
J'admets que la fortune mobilière de notre Province est en grande partie contrôlée, dirigée et même possédée par ceux qui sont étrangers à notre race, mais à qui la faute ? ... nous avons encouragé les autres pour laisser [nos compagnies] en arrière et nous allons maintenant nous plaindre... défendons nos propres affaires et nous réussirons à transformer notre système économique.

Windigo
avatar 27/10/2018 @ 06:00:12
J'admets que la fortune mobilière de notre Province est en grande partie contrôlée, dirigée et même possédée par ceux qui sont étrangers à notre race, mais à qui la faute ? ... nous avons encouragé les autres pour laisser [nos compagnies] en arrière et nous allons maintenant nous plaindre... défendons nos propres affaires et nous réussirons à transformer notre système économique.


Dale C. Thomson, Louis St-Laurent Canadien, page 93.

Veneziano
avatar 27/10/2018 @ 11:53:15
"Je ne serais pas artiste s'il ne me restait pas quelques illusions."

Alexandre Dumas, in Le Comte de Monte-Christo

Veneziano
avatar 28/10/2018 @ 11:06:52
"L'amour n'est-il pas dans les espaces infinis de l'âme, comme est dans une belle vallée le grand fleuve où se rendent les pluies, les ruisseaux, les torrents, où tombent les arbres et les fleurs, les graviers du bord et les plus élevés quartiers de roc ? Il s'agrandit aussi bien par les orages que par le lent tribut des claires fontaines.Oui, quand on aime, tout arrive à l'amour."

Honoré de Balzac, in Le Lys dans la vallée

Veneziano
avatar 29/10/2018 @ 11:51:23
"Il y a tout de même une distorsion incroyable des valeurs à voir des députés ou les forcenés de "Laissez-les vivre" nous présenter des embryons qui n'ont guère plus de conscience qu'une larve d'insecte, alors qu'on discute très abstraitement dans les instances internationales de la faim dans le monde, sans que personne ose poser sur la tribune un vrai enfant en train de mourir de malnutrition. Le seul contenu de nos poubelles ressusciterait le Sahel. Que les courageux défenseurs de nos oeufs s'en aillent au Bengladesch. Là, les foetus ont un an et ils crient."

Benoîte Groult, in Ainsi soit-elle

Début Précédente Page 133 de 139 Suivante Fin
 
Vous devez être connecté pour poster des messages : S'identifier ou Devenir membre

Vous devez être membre pour poster des messages Devenir membre ou S'identifier