XIII Mystery - tome 13 - Judith Warner de Jean Van Hamme (Scénario), Olivier Grenson (Dessin)

XIII Mystery - tome 13 - Judith Warner de Jean Van Hamme (Scénario), Olivier Grenson (Dessin)

Catégorie(s) : Bande dessinée => Aventures, policiers et thrillers

Critiqué par Hervé28, le 2 septembre 2018 (Chartres, Inscrit(e) le 4 septembre 2011, 50 ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 5 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 3 étoiles (46 751ème position).
Visites : 1 074 

La belle pharmacienne en cavale

C'est Jean Van Hamme en personne qui conclut (définitivement?) cette série de spin off consacrée aux personnages secondaires de la série XIII, et cela juste avant de nous offrir un second opus de "The XIII mystery, l'enquête".
Cet album repose sur le nom de la jolie Judith, que l'on apercevait dans le diptyque "la nuit du 4 août", mais cet album aurait pu avoir comme titre celui de Jessica Martin, tant elle est présente dans les pages de l'album, tout comme dans le lit de Judith. Car Jean Van Hamme ne se refait pas: les scènes saphiques sont en effet nombreuses !
Vieux briscard de scénarii, Jean Van Hamme use (ou abuse) des références de "The XII mystery", en nous vantant la couverture sur quelques cases (on dirait à de la publicité à peine déguisée) et réemploie un certains nombres de protagonistes de la série mère comme David Rigby, Danny Finkelstein, et l'inévitable tueuse Jessica Martin, s'offrant même le luxe de se référer à l'album "Colonel Amos".
L'album est assez dense, avec comme à l'accoutumée des fausses pistes, des poursuites et de l'action. Seule le geste initial de Danny Finkelstein, à la fin de l'album, ne me semblait pas en adéquation avec son caractère.
Côté dessin Olivier Grenson a fait un bon travail, avec un dessin encore plus réaliste que sur sa série "Niklos Koda".
En tout cas, cet album s'inscrit dans les meilleurs de la série.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

UN ALBUM POUR RIEN ? OU UN ALBUM NE VALANT RIEN?

2 étoiles

Critique de Septularisen (Luxembourg, Inscrit le 7 août 2004, 52 ans) - 23 mars 2019

Au début de l’histoire, Jessica Martin, toujours poursuivie par le FBI, tente d'échapper à son ancienne vie de tueuse et se débarque à Santa Barbara (Californie).

Le hasard veut qu’elle loue une chambre à Judith Warner, juste au-dessus de la pharmacie homéopathique de celle-ci. Les deux femmes ne se (re-)connaissaient pas, mais très vite elles découvrent leur passé commun, et leur histoire commune avec «XIII». Judith chasse toutefois Jessica, quand elle apprend que celle-ci n’a pas renoncé à son passé de tueuse et qu’elle est armée. De plus celle-ci a été à nouveau repérée par ses poursuivants et par le journaliste Danny Finkelstein.

Trois jeunes voyous armés, à la recherche de produits stupéfiants, attaquent alors la pharmacie de Judtih. Très vite cela dérape et menace de tourner au drame, mais alors que la situation est désespérée, Jessica intervient…

Et dire que je me réjouissais d’avance de lire cet album! Pensez-vous, le grand Jean Van HAMME de retour au scénario d’un album de la série «XIII», que du bonheur en perspective… Qui plus est pour scénariser un volume dédié exclusivement à son personnage préféré! On allait voir ce qu’on allait voir…Et bien, en fait je n’ai... Rien vu! Normal, il n’y a rien à voir dans cet album!
C’est simple, il n'apporte aucun éclairage nouveau, ni sur les personnages ni sur l'histoire de «XIII», on n’y apprend strictement rien que l’on ne sache déjà. Van HAMME se contente de réutiliser deux des personnages de la série et de leur faire vivre devant nous une aventure sans aucun intérêt.
On a vraiment l’impression que cet album n’est qu’une vaste publicité pour le tome II de l’album « XIII Mystery», la preuve, il suffit de voir comment le journaliste Danny Finkelstein est mis en avant, alors que ce n’est qu’un personnage secondaire sans aucune importance!
La fin est trop bâclée, pas du tout expliquée. On n’y croit plus du tout. L’instant d’avant Judith et Jessica sont à San Francisco sous la menace d’une arme, la page d’après elles sont dans un avion pour Israël? Alors qu’elles ont «trimé» pendant tout l’album pour essayer de semer leurs poursuivants, de passer la frontière canadienne et avoir des papiers?

Les dessins du belge Olivier GRENSON (*1962) rattrapent heureusement un peu le tout, mais ne peuvent malheureusement pas sauver l’album de la « noyade» la plus complète! Ils sont bons, il faut le dire, mais le découpage est d’un classique désespérant, surtout lors des scènes d’actions! Si Judith est toujours aussi bien dessinée et n’a rien perdu de sa superbe, la mâchoire de Jessica est devenue pointue avec des maxillaires prononcées, bizarre non?

Il y a aussi des erreurs dans le scénario et les dessins. Pg. 15 Judith voit le pistolet mitrailleur de Jessica, et il y a clairement deux chargeurs, or à la pg. 32 Jessica se débarrasse de l’arme parce-que le chargeur est vide… OK. Et le deuxième chargeur alors? Pg 23 Si le «méchant» tire deux fois sur Jessica comment cela se fait qu’à la case suivante ce sont trois balles qui arrivent sur elle? Pg 15 toujours (décidément), si Judith ne sait même pas faire la distinction entre une mitraillette et un pistolet mitrailleur (Pg 32) comment cela se fait qu’elle empoigne l’arme comme un vrai pro du tir?...

Je termine donc très déçu! Avec une grosse impression de «tout ça pour… Ça»! Le scénario aurait tellement pu être mieux exploité, p. ex en nous racontant la jeunesse de Judith à Greenfalls, et/ou nous montrer pourquoi Jessica Martin est devenue une tueuse? Bon, je dirais que j’ai l’impression de m’être fait avoir avec l’achat de cet album… Pas de doute, si M. Van HAMME, a perdu la main en ce qui concerne les scenarii, il est toujours aussi fort en marketing!...

Forums: XIII Mystery - tome 13 - Judith Warner

Il n'y a pas encore de discussion autour de "XIII Mystery - tome 13 - Judith Warner".