Cycle de Fondation (Le), tome 05 : Seconde Fondation de Isaac Asimov

Cycle de Fondation (Le), tome 05 : Seconde Fondation de Isaac Asimov
( Second Fondation)

Catégorie(s) : Littérature => Fantasy, Horreur, SF et Fantastique

Critiqué par Candyman, le 26 mai 2004 (Paris, Inscrit le 25 mai 2004, 36 ans)
La note : 10 étoiles
Moyenne des notes : 9 étoiles (basée sur 10 avis)
Cote pondérée : 8 étoiles (490ème position).
Visites : 3 992  (depuis Novembre 2007)

Espionnage et trahisons

Ce troisième tome du cycle de la Fondation apporte une dimension psychologique au récit. Les personnages deviennent plus complexes. On plonge dans un univers d'espionnage, de trahisons.

Hari Seldon avait tout prévu. Il savait que la Fondation ne resterait pas indépendante. Il savait qu'elle serait conquise. C'est pourquoi il avait entrepris d'établir une autre fondation, à l'autre bout de l'univers.

L'épopée de la fondation est toujours aussi passionnante. On voyage dans l'univers, sur différentes planètes. Isaac Asimov nous décrit ces planètes, les peuples qui les habitent, leurs moeurs.

Ce troisième tome, riche en psychologie, nous fait voyager dans l'univers.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Seconde Fondation [Texte imprimé] Isaac Asimov trad. de l'américain par Pierre Billon
    de Asimov, Isaac Billon, Pierre (Traducteur)
    Gallimard / Folio. Science-fiction.
    ISBN : 9782070416110 ; EUR 5,70 ; 15/11/2000 ; 271 p. ; Poche
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Une merveille d'intelligence.

9 étoiles

Critique de Sotelo (Sèvres, Inscrit le 25 mars 2013, 36 ans) - 21 décembre 2014

Nouveau volume du cycle de Fondation, ce livre est entièrement axé sur la recherche de la Seconde Fondation, d'une part par le mulet et ensuite par des physiciens de Terminus. On ne peut qu'être admiratifs devant cet exercice parfait de manipulation et de faux-semblants. Le lecteur est réellement manipulé de la même manière que les personnages. Seuls certains passages assez pompeux au niveau des termes techniques utilisés ternissent un peu l'ensemble. Ce cycle est vraiment une merveille d'intelligence narrative et on n'a qu'une envie : lire la suite.

Mais où est donc passée la seconde fondation ?

8 étoiles

Critique de Fa (La Louvière, Inscrit le 9 décembre 2004, 44 ans) - 30 juillet 2014

On retrouve avec délectation le volet suivant de la série Fondation. Je me rallierai ici aux opinions précédentes, avec des jeux de personnages et de manipulation qui font l'ossature du roman, aux antipodes du space opera.

A lire donc, d'abord pour les amateurs du genre, ensuite pour redécouvrir les centres d'intérêts de l'époque d'Asimov.

Fin de la trilogie

10 étoiles

Critique de Bookivore (MENUCOURT, Inscrit le 25 juin 2006, 37 ans) - 20 avril 2014

Bon, alors, comment dire ? Cette saga est immense (en tant que trilogie, avant qu'Asimov n'écrive les tomes 4 et 5, donc, elle fut élue 'meilleure saga de toute l'histoire de la SF' et récoltera un Prix Hugo d'honneur à ce titre), et tout fan de SF se doit, A TOUT PRIX, de la lire au moins une fois.
C'est juste immense. Retour du Mulet dans la première partie (ensuite, exit !), mais c'est la seconde partie ("La Quête de la Fondation") que j'ai préférée, cependant. Pour moi, le meilleur volet de la saga !

Une trilogie qui devrait rejoindre le club des classiques incontournables

10 étoiles

Critique de Tp71 (, Inscrit le 23 juin 2013, 48 ans) - 27 juin 2013

Un de ces livres (la trilogie entière) que j'ai repris 20 ans après une première lecture, je l'ai retrouve dans la bibliothèque d'un ami et me suis replongé dans cette lecture de ma jeunesse.
J'ai toujours aime Asimov et la SF en général, mais c'est probablement le livre que je préfère, celui qui m'a le plus marqué. De la profondeur et la richesse de l'histoire, de la qualité du style et du plaisir que l'on a à partager les aventures de ces personnages au fil des siècles, tout contribue à ce que (de mon humble point de vue) le cycle des fondations fasse partie du club des classiques de la littérature, et pas seulement SF.
Evidemment, le fait d'avoir lu la plupart des oeuvres d'Asimov qui ont précédé l’avènement de cet Empire Galactique, chaque livre étant une pierre apportée à la constitution de cet ouvrage immense, aide énormément à en apprécier la qualité. Les 9 livres dédiés aux Fondations sont la consécration de l'oeuvre d'une vie d'auteur. Un immense plaisir de replonger dans cet univers.

seconde vie

8 étoiles

Critique de Shintracteur (, Inscrit le 14 mars 2011, 37 ans) - 29 mars 2011

Plus axé scénario et moins proche de la psychologie des personnages, comme l'était le premier, ce troisième véritable épisode de la trilogie de base répond à toutes nos attentes, grâce à une intrigue comme toujours riche en rebondissements. La conclusion se fait désirer mais on reste pris par les aventures de ces surhommes.

Asimov transcende définitivement l'histoire de base et redonne du souffle à l'intrigue, notamment durant la dernière partie.

Une fin de trilogie en apothéose

8 étoiles

Critique de Loic3544 (Liffré (35), Inscrit le 1 décembre 2007, 41 ans) - 26 juillet 2010

Ce dernier roman de la trilogie initiale de Fondation est une vraie réussite. Si la première partie clôt l'intrigue du Mulet commencée dans Fondation et Empire, la suite se révèle un véritable chassé-croisé entre la première Fondation, qui se sent manipulée par la seconde Fondation, même si elle reconnait à demi-mot en avoir besoin et la seconde Fondation qui cherche à faire avancer le Plan Seldon sans accroc. Espionnage, enquête, déduction, fausses pistes, ce roman nous emmène partout, avec des personnages attachants (ça change du reste de la trilogie) et une intrigue vraiment bien menée.
Bravo à Asimov pour cette belle conclusion...

avant la suite

The mentalists

9 étoiles

Critique de Belial (Anvers, Inscrit le 25 août 2005, 40 ans) - 7 juillet 2010

Après la légère déception ressentie dans le tome précédent, Asimov remet les points sur les i et nous gratifie d’un roman aussi puissant que le premier Fondation. Avec la Seconde Fondation - entité composée de psychologues quasi-omniscients – qui opère en coulisses, la série commence à virer au roman d’espionnage. Ainsi on suppute que la Seconde Fondation est chargée de veiller au bon déroulement du Plan Seldon grâce à l’utilisation de la psychohistoire ainsi que des pouvoirs mentaux développés par ses membres.
La thématique du déterminisme est prépondérante dans Seconde Fondation, en effet on voit les deux Fondations aux prises l’une avec l’autre, le libre arbitre de l’une étant remis en question par la manipulation présupposée de celle-ci par la seconde. La série embrasse ici la thématique du complot, présente seulement en filigrane dans les deux premiers opus de la série. Les résonances du structuralisme se font également plus évidentes dans ce tome-ci où Asimov oppose de manière franche l’inertie des structures sociales aux grains de sable que sont les initiatives individuelles. Seconde Fondation conclut magistralement la trilogie Fondation (à laquelle l’auteur donnera une suite et un début trente ans plus tard) qui dépasse de loin le simple cadre de la littérature.

Magnifique

9 étoiles

Critique de Endymion (lille, Inscrit le 11 mai 2005, 39 ans) - 22 mai 2008

La légende continue avec l'émergence d'une autre fondation.

Dans la lignée des deux premiers romans du cycle, Fondation et Fondation et empire, Seconde fondation clôt magnifiquement la trilogie initiale d'Isaac Asimov.

Intrigues et réflexions

8 étoiles

Critique de Calepin (Québec, Inscrit le 11 décembre 2006, 38 ans) - 24 mars 2008

Dans la dernière portion de la trilogie de fondation, le récit débute avec la suite de cette montée du Mulet et sa recherche de la seconde fondation. Son aboutissement mènera l'histoire en direction de la réussite du plan Sheldon : la tentative de reforger un second empire, peu importe les moyens pour y arriver.

Encore une fois, la scission de l'histoire au premier tiers du livre pour une autre portion très peu dépendante de la première crée une cassure. Bien que ce soit habituel dans les procédés d'écriture d'Asimov, tout ceci accroche une fois de plus.

Des trois romans formant cette trilogie, Seconde fondation est le plus tortueux, le plus déroutant et le mieux réussi sur le plan de l'intrigue. Asimov nous mène constamment en bourrique dans ses chassés-croisés théoriques sur la recherche de la seconde fondation et sa possible implication dans l'évolution de la première fondation. J'y ai accroché avec intérêt ; intérêt qui ne m'a pas quitté jusqu'à la fin.

Forums: Cycle de Fondation (Le), tome 05 : Seconde Fondation

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Cycle de Fondation (Le), tome 05 : Seconde Fondation".