Cycle de Fondation (Le), tome 01 : Prélude à Fondation de Isaac Asimov, Jean Bonnefoy (Traduction)

Cycle de Fondation (Le), tome 01 : Prélude à Fondation de Isaac Asimov, Jean Bonnefoy (Traduction)
(Prelude to Foundation)

Catégorie(s) : Littérature => Fantasy, Horreur, SF et Fantastique

Critiqué par Endymion, le 23 mai 2008 (lille, Inscrit le 11 mai 2005, 39 ans)
La note : 9 étoiles
Moyenne des notes : 9 étoiles (basée sur 7 avis)
Cote pondérée : 7 étoiles (1 121ème position).
Discussion(s) : 1 (Voir »)
Visites : 5 342 

VISIONNAIRE, VOUS AVEZ DIT VISIONNAIRE ?

Dans cette oeuvre, Hari Seldon vient d'inventer la psychohistoire, science supposée pouvoir spéculer sur l'avenir, mais sans possibilité de le prévoir de manière précise. Mais les politiciens détournèrent l'idée de base en faisant croire aux gens que les équations de cette nouvelle science pouvait réellement prévoir le futur.
Pour fuir ceux qui veulent traquer sa découverte, Hari Seldon est obligé de fuir, en compagnie d'une historienne, Dors Venabili. Il découvre sur Trantor, capitale de l'Empire galactique, de plus en plus de communautés isolées attachées à leur autonomie et qui laissent préjuger un avenir de plus en plus inquiétant.

Asimov, en très grande forme, nous démontre une fois de plus comment relier deux cycles écrits à 50 ans de distance : Trantor et Fondation... Mais attention ! Cet excellent livre doit être lu APRES Terre et Fondation ! Et si les communautés de plus en plus dissoutes dans cette administration et cette ville géante que représentent Trantor, nous ramenaient aux problèmes actuels de nos mégapoles ?

Ce livre se lit très vite, il n'y a quasiment aucune longueur. Et on est très surpris par la fin.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Relu avec beaucoup de plaisir

9 étoiles

Critique de Anonyme6 (Toulouse, Inscrit le 9 janvier 2016, 38 ans) - 9 janvier 2016

Un livre que j'ai dévoré quand j'étais jeune et que j'ai racheté pour le lire à nouveau.
Ce premier tome du mythique cycle fondation est un incontournable pour tout amateur de science fiction. On ne peut pas le lâcher quand on commence. Pour moi un des piliers majeurs de la science fiction, malgré une écriture banale.

Nul ?

9 étoiles

Critique de Monocle (tournai, Inscrit le 19 février 2010, 59 ans) - 4 janvier 2015

L'auteur se définissait comme nul en écriture et quelque part je rejoins assez cet avis. Par moment c'est un style assez pauvre et il y a des flottements dans l'histoire !
Mais si c'est le prix à payer pour avoir accès au monde d'Asimov je suis prêt à le payer car l'univers construit par ce pur génie du rêve est absolument magnifique et bouleversant.
On s'y croirait !
Merci aux critiques ci-avant publiées... elles donnent envie de lire Asimov, et le bonheur de cette lecture est tel qu'il demande à être partagé.

Excellent

10 étoiles

Critique de Valencia (, Inscrite le 15 octobre 2008, 34 ans) - 25 février 2010

Je viens de le lire et je le conseille aussi , c' est captivant, intelligent et drôle !

Coup de mou

5 étoiles

Critique de Loic3544 (Liffré (35), Inscrit le 1 décembre 2007, 41 ans) - 6 février 2010

Cette critique s'insère pour ma part dans une relecture complète de l'histoire du futur d'Asimov, dans l'ordre chronologique de l'histoire.
Et je dois bien avouer que je suis déçu par rapport aux bouquins précédents. L'histoire se traine, les longueurs sont présentes, surtout au début du bouquin qui met du temps à démarrer.
Certes, les problématiques chères à Asimov (acceptation de la différence, développement technologique de la civilisation...) sont bien présentes, mais après avoir enchainé ses autres livres, ça commence à faire redite un peu. On sent venir certaines choses assez vite et si certaines réflexions restent intéressantes, force est de constater qu'on est loin de l'intérêt des thèmes d'un "Courant de l'espace" ou de la qualité de "jonction" des cycles de "Les robots et l'empire".
J'espère qu'après ce lancement très mou, Asimov sera plus incisif dans le volume suivant "L'aube de Fondation".
Pour l'instant, clairement, pour moi, le moins bons des romans du futur et ma première presque "déception" de ce cycle.

Incroyable

10 étoiles

Critique de Scooby (, Inscrit le 11 janvier 2010, 34 ans) - 11 janvier 2010

Je viens de le découvrir et quel plaisir. Quand je pense que j'ai attendu toutes ces années!

Une référence

10 étoiles

Critique de Jumpyjump (, Inscrit le 4 septembre 2008, 45 ans) - 29 octobre 2008

Le cycle Fondation d'Asimov est sans aucun doute une référence de la SF.
Cette épopée est de loin celle qui m'a le plus enivré et permis une évasion totale.
A lire et relire absolument.

Forums: Cycle de Fondation (Le), tome 01 : Prélude à Fondation