Entretien avec le diable de Olivier Barde-Cabuçon

Entretien avec le diable de Olivier Barde-Cabuçon

Catégorie(s) : Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par Killing79, le 6 mars 2016 (Chamalieres, Inscrit le 28 octobre 2010, 38 ans)
La note : 9 étoiles
Moyenne des notes : 9 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (18 309ème position).
Visites : 820 

Les coulisses du diable

En rentrant à Paris, le commissaire aux morts étranges et son père passe par un petit village perdu. Dans celui-ci, une jeune fille est possédée par le diable, une abbaye est hantée par un abbé décédé, une dame blanche sévit dans la forêt et des habitants meurent mystérieusement… Une petite pause s’impose pour les deux hommes afin de tirer ces histoires au clair!


Dès que j’ai reçu cet ouvrage, j’ai tout de suite été intrigué par la couverture. Ce fond noir avec ce regard aux pupilles blanches m’a hypnotisé. Sans connaître cet auteur et sans lire le dos du livre, je me suis lancé dans l’aventure en faisant confiance à ma première impression visuelle.

Dès le début, Olivier Barde-Cabuçon nous transporte dans son univers. Grâce à une écriture adaptée à l’époque du récit, soit le XVIIIème siècle, il nous entraîne dans un petit village retiré de Savoie. Débarqués d’un long périple et très vite engagés dans une enquête, les protagonistes vont découvrir sur place un éventail de personnalités. Ils vont échanger avec toutes les catégories sociales présentes que ce soient des religieux, des médecins, des notables, des artisans, des sorciers... ces nombreux dialogues permettant au lecteur d’appréhender l’ensemble de la communauté. Je ne suis pourtant pas inconditionnel de cette période de l’Histoire, mais l’auteur a su me transporter dans le temps et j’ai apprécié me sentir intégré à la vie de ces habitants.

Mais la véritable force de ce roman se trouve dans ses deux personnages principaux, le chevalier de Volnay et son moine de père. Ils semblent venir d’une autre dimension tant ils font tache dans le décor. Leurs caractères et leurs comportements sont empreints d’un grand pragmatisme, qui tranche avec ce monde gouverné par les coutumes et les croyances ancestrales. Ils analysent chaque événement aux apparences surnaturelles pour en trouver une justification parfaitement vraisemblable. Ils apparaissent comme les seules personnes sensées et peuvent tourner à la dérision un grand nombre de situations. J’ai donc beaucoup aimé ces deux énergumènes qui sont charismatiques et vraiment très drôles.

Cette aventure fut une vraie belle découverte. J’ai adoré le style et l’atmosphère ensorcelante d’Olivier Barde-Cabuçon, ainsi que son couple d’aventuriers/enquêteurs. Je regrette seulement de ne pas avoir lu avant les précédents épisodes car j’ai eu l’impression de passer à côté de certains liens et de certaines allusions avec le passé. Mais cette anomalie sera vite réparée parce que j’ai bien l’intention de m’attaquer à tous les autres volumes, ce dernier m’ayant tellement plu !

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Un moine hérétique, du feu de dieu !

8 étoiles

Critique de Pierrot (Villeurbanne, Inscrit le 14 décembre 2011, 65 ans) - 5 novembre 2017

Après l’éprouvante intrigue de Venise d’où ils reviennent le cœur serré, nos deux acolytes font halte dans un petit village de Savoie où d’emblée, ils sont confrontés avec le diable, qui engrange des morts. Relativement handicapé pour un temps, Volnay s’adapte au pif, mais se voit obligé de s’en remettre à son père, omniprésent dans cette enquête, où une abbaye, une dame blanche, (pas celle de Fausto-Coppi) un loup, une forêt ensorcelante mais sans charme, ainsi que des bûcherons forts comme des chênes, mais au boulot. Et trois jolies jeunes filles, côtoyées de si près, qu’on ne peut éviter d’être tenté par le péché…
Un très bon roman.

Forums: Entretien avec le diable

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Entretien avec le diable".