Code 93 de Olivier Norek

Code 93 de Olivier Norek

Catégorie(s) : Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par Ndeprez, le 9 septembre 2013 (Inscrit le 22 décembre 2011, 42 ans)
La note : 5 étoiles
Moyenne des notes : 6 étoiles (basée sur 9 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (20 919ème position).
Visites : 2 348 

Facile à décoder

Coste est capitaine de police au groupe crime du SDPJ 93 et ces derniers temps sont plutôt difficiles pour lui ...les morts se réveillent à la morgue et les toxicomanes meurent d'auto-combustion spontanée .
En plus un mystérieux corbeau envoie des lettres narguant la Police.
Autant prévenir , je n'ai pas accroché du tout... le polar se veut urbain du coup l'auteur en rajoute dans le sordide et le glauque, le livre est écrit en noir et blanc !
On découvre assez vite le meurtrier par simple déduction.
Je me suis procuré le livre car il était dans les recommandations pour l'été d'une chaine de radio... on ne m'y reprendra plus !

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Oui mais non !

5 étoiles

Critique de Monocle (tournai, Inscrit le 19 février 2010, 58 ans) - 24 février 2018

Code 93 est un thriller ou un polar, c’est selon. Exactement le type de lecture que je n’aime pas. Mais il ne faut pas mourir idiot et les commentaires favorables de lecteurs (mais surtout lectrices) que j’estime (et à qui je rends hommage) m’ont incité à me lancer dans l’aventure.
Curieusement le début tient en haleine, malgré un style d’écriture un peu « faiblard », ça tient la route mais peu à peu l’histoire se complique en mêlant une potée de complots « politico-corrupto-orgiaque pour riches dans des châteaux luxueux avec des masques ». Grâce au ciel l’incorruptible vieux flic, seul contre une hiérarchie dévouée au dragon du vice et de l’argent qui tient les énarques soudés, va sans doute réussir à faire triompher la vérité en ménageant ceux qui le méritent.
Comme souvent quand je lis ce genre de livre j’en sors de méchante humeur en me disant qu’on ne m’y reprendra plus.

Excellent

10 étoiles

Critique de Falgo (Lauris, Inscrit(e) le 30 mai 2008, 79 ans) - 9 février 2017

Lieutenant de police dans le 93, Olivier Norek signe là - comme l'ont déjà souligné plusieurs critiques - son premier roman. Ce début est un coup de maître pour plusieurs raisons. Le lecteur est conduit à l'intérieur d'une équipe de policiers et des différentes individualités qui la composent, les détails nécessaires restant liés aux enquêtes en cours. La principale est complexe et glauque à souhait menant les protagonistes de surprise en surprise au travers d'une réflexion sur les dires des uns et des autres. De plus cette traque s'inscrit dans une démarche plus large où les objectifs policiers se heurtent à une manoeuvre politique plausible et douteuse. Les scènes sont courtes, rapidement décrites, et cependant livrent tout leur sens. C'est donc à un excellent roman policier que nous avons affaire, dont la teinte de vécu n'est pas le moindre atout.

ca sent le vécu

7 étoiles

Critique de Seb (, Inscrit le 24 août 2010, 41 ans) - 5 janvier 2017

Pour une première œuvre, on ne peut que saluer la performance tant la réalité semble avoir servi de trame. Les lieux, les personnages, les méthodes d'investigation (les fameuses enquêtes de voisinage) sonnent vrais. La construction du livre en triptyque est agréable et permet de ne pas décrocher. Alors certes je rejoins ceux qui pensent que le coupable est vite identifiable et que l'équipe de Coste a un air de déjà-vu (Les polars de Thilliez ou de Minier), il n'en demeure pas moins que le polar est efficace. Il donne en tous cas envie de lire la suite.

Premier livre sympa

8 étoiles

Critique de Fourkid (, Inscrit le 27 juillet 2010, 42 ans) - 31 août 2016

Pour un premier livre, c'est plutôt pas trop mal
L'auteur a parfois tendance à trop rentrer dans les détails de son quotidien et à nous noyer sous les détails de la vie d'une brigade du 93
Le sujet n'est pas original au vu de la réalité de ces quartiers de banlieue mais ça reste un livre qui se laisse lire très aisément et qu'on lit d'une traite
Un agréable moment de lecture pour qui aime les polars en plus français

Tout est vrai

7 étoiles

Critique de Killing79 (Chamalieres, Inscrit le 28 octobre 2010, 39 ans) - 29 novembre 2015

Il y a deux trois ans, patientant dans une file d’attente pour une dédicace, j’ai échangé avec une dame qui m’a fait des éloges d’Olivier Norek. Selon elle, il avait deux qualités : Il était de sa région, la Seine St Denis et produisait des polars très efficaces. Cette fin d’année, lors d’un salon, j’ai donc enfin suivi ses conseils et j’ai fait la connaissance de ce lieutenant de police, écrivain. D’emblée, je lui ai demandé quelle était sa particularité. Il m’a répondu que dans ses romans, contrairement aux autres, tout était réellement arrivé !
A la fermeture de « Code 93 », je peux confirmer que c’est bien ce rapport à la réalité qui fait la différence. En effet si cette aventure était simplement sortie de l’imagination de l’auteur, elle aurait moins d’impact. Les événements nous apparaissent beaucoup plus surprenants si l’on sait qu’ils se sont produits dans la vraie vie. Les scènes de crimes sont aussi plus percutantes, le déroulement des faits est plus malsain et les personnages sont plus attirants, s’ils transportent une part de vérité.
J’ai passé un moment sympathique dans les coulisses de la SDPJ du 93. J’ai découvert un univers plein d’humanité, de tensions, de mystères et de surprises. Le scénario est compliqué mais bien ficelé. Les protagonistes ont chacun leur caractère et leur passé, mais forment une équipe intéressante dont j’ai aimé partager le quotidien.
Je mettrai tout de même un petit bémol à tout cet enthousiasme. Je trouve qu’il manque un peu de suspense pour que cette histoire m’emballe complètement. La découverte du coupable se fait de nombreuses pages avant la fin. Ainsi la pression retombe lourdement car le seul objectif reste alors de connaître l’enchaînement des éléments qui ont mené à ces drames. Je trouve que cette forme de finish ralentit un peu le rythme et l’intérêt mais globalement ça n’enlève rien à la tenue correcte de ce livre.
J’ai l’impression que ce polar est un hommage d’un policier à son métier. Je retournerai sûrement dans les bureaux de la Police judiciaire pour mener une nouvelle enquête aux côtés de cette équipe de choc.

Classique et sans surprise

7 étoiles

Critique de Ayor (, Inscrit le 31 janvier 2005, 46 ans) - 24 novembre 2015

Même si le suspense n'est effectivement pas le point fort du roman, ce dernier n'en reste pas moins intéressant.
L'histoire n'est pas très originale, mais l'auteur, étant lui-même lieutenant de police, la traite tout de même avec maîtrise. Pas de héros ni de situations hors du commun, mais juste une équipe de flics du 93 qui fait le boulot avec les moyens qu'on lui octroie, et qui au final ne s'en sort pas si mal.

C'est un exercice difficile que d'être édité dans le milieu de la littérature policière, sachant qu'il existe de nombreux auteurs et que beaucoup de sujets ont déjà été abordés.

Au final l'ensemble manque d'originalité et de suspense, mais pas de punch et se laisse lire agréablement.

je dirais même plus, Bof, bof, bof, bof.....

4 étoiles

Critique de Pytheas (Pontoise - Marseille, Inscrit le 5 avril 2012, 53 ans) - 12 octobre 2015

Assez d'accord avec les critiques précédentes. Pas de grande originalité dans ce Polar, j'y ai bien reconnu l’entrepôt désaffecté de Pantin le long du canal de l'Ourcq. Travaillant dans cette ville, c'était un peu ma motivation, pas suffisant toutefois pour faire de ce policier convenu un grand moment de lecture.
ça aurait pu faire une bonne enquête politico-judiciaire mais l'auteur n'a pas pris ce parti, on peut en éprouver une certaine déception.
Mais enfin, il se lit vite et là n'est pas la moindre de ses qualités.

Bof, bof, bof...

5 étoiles

Critique de Usdyc (Bruxelles, Inscrit le 27 août 2004, 62 ans) - 26 avril 2015

Tout est dit dans la critique de Ndeprez.
Je ne vois vraiment pas quoi rajouter d'autre si ce n'est que j'ai quand même été jusqu'au bout du livre car il se lit facilement...en plusieurs jours...car il n'accroche pas vraiment et qu'un livre, même médiocre, vaut mieux qu'une émission TV à la "con".

Forums: Code 93

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Code 93".