La Forêt des Mânes de Jean-Christophe Grangé

La Forêt des Mânes de Jean-Christophe Grangé

Catégorie(s) : Littérature => Francophone , Littérature => Policiers et thrillers , Littérature => Fantasy, Horreur, SF et Fantastique

Critiqué par BertrandA, le 22 septembre 2009 (Inscrit le 15 septembre 2009, 39 ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 6 étoiles (basée sur 33 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (11 135ème position).
Visites : 19 537 

Oui, mais...

"A Paris, Jeanne Korowa, brillante juge d'instruction à la vie affective désastreuse enquête avec François Taine sur une série de meurtres particulièrement sauvages : démembrements, cannibalisme, et mises en scène macabres. Trois plantureuses Vénus atrocement dévorées, trois tableaux sanglants entre rituel et folie. Abusant de son autorité, Jeanne fait installer des micros dans le cabinet d'Antoine Féraud, le psychanalyste qui reçoit chaque semaine son ex petit ami, et tombe par hasard sur une séance étrange où un père révèle les pulsions sanguinaires de son fils autiste et son passage à l'acte. Autisme, fécondité, préhistoire : trois pistes qui mèneront Jeanne, au Nicaragua, au Guatemala, puis dans les marais argentins. Au terme de sa quête, dans la forêt des Mânes, elle découvrira une vérité qu'on aurait préféré ne jamais connaître." (présentation de l'éditeur)



Et un shoot de Grangé en plus, je le reconnais. C'est (encore!) original, très bien écrit, documenté, calibré, les personnages sont attachants. Et c'est tant mieux pour les lecteurs. Mais il y a des longueurs auxquelles je ne m'attendais pas chez cet auteur, et je trouve la fin un peu téléguidée. Pourtant, j'en reprendrai la prochaine fois!

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  La trilogie du mal (Grangé)

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Un Grangé de plus

7 étoiles

Critique de Loic3544 (Liffré (35), Inscrit le 1 décembre 2007, 40 ans) - 20 décembre 2016

Ce nouvel opus de Jean Christophe Grangé est assez proche de ce qu'on connait de lui, mais se rapproche quand même d'un retour aux sources. On y retrouve certains éléments qui ont fait le succès du Vol des cigognes, mais avec un petit truc en plus,... qui est de trop. Des détails, des simili-informations sur la Préhistoire, l'autisme, l'Amérique centrale et j'en passe. A certains moments, il essaye de faire érudit, on dirait du Dan Brown. Ca casse le rythme (moyen pour un Grangé) et ça reste relativement inutile. Bon, certes, il dévie moins que Brown, mais ça reste de trop, mal intégré à l'histoire. Résultat : des longueurs et rythme beaucoup moins effréné que d'habitude.

Cependant, la fin rattrape un peu le tout. Bien amenée, on la sent un peu venir, mais pour moi un peu tardivement et sans être sûr. L'ensemble des éléments s'emboîte bien. Ca reste du Grangé, c'est un peu gros, mais comme d'hab, il arrive à nous faire rentrer dans son univers et donc, ça passe.

Plutôt un bon cru donc, un peu lent mais avec une fin réussie.

Pas terrible

4 étoiles

Critique de Salocin (, Inscrit le 12 décembre 2012, 38 ans) - 13 août 2013

C'est un polar qui se lit distraitement, sur une plage ou pendant un moment perdu, l'esprit aéré et frais, le temps des vacances donc, ça tombe bien on est en plein mois d'août !

Grangé est un bon faiseur d'histoire policière, celle-ci se lit facilement, les ressorts de l'intrigue sont progressivement dévoilés, mais bon...il y a un peu de trop de facilités là dedans : cette histoire de cannibalisme en Amazonie est totalement invraisemblable, quant au rebondissement final qui révèle la face cachée du vrai méchant, tout le monde l'a déjà vu venir et deviné depuis un petit moment sauf cette pauvre Jeanne, qui aveuglée par son amour, se laisse guider dans les méandres de l'amazone par son cher et tendre.

Pas terrible.

Le moins bon de la trilogie

7 étoiles

Critique de Sa Majesté Beru (, Inscrit le 21 mai 2013, 31 ans) - 21 mai 2013

J'ai trouvé d'une manière générale ce dernier opus moins bon que "La ligne noire" et encore moins que "Le serment des limbes" qui était le meilleur selon moi.

Je n'ai pas aimé: - Une fin bâclée et un peu prévisible...
- Plus de détails sur l'adolescence et les études du tueur, son évolution, auraient été intéressants.

J'ai aimé: -Le style de Grangé, le côté "noir" de son écriture.
- Les longs passages d'histoire qui m'ont appris beaucoup sur la révolution au Nicaragua, les mayas guatémaltèques et la révolution argentine.

Ca reste du Grangé, c'est quand même un bon livre bien prenant.

Ca... c'est fait...

5 étoiles

Critique de Byobinou (Rumilly (74), Inscrit le 22 février 2011, 49 ans) - 13 février 2013

Je rejoins pas mal des critiques déjà faites au sujet de ce livre :

Il n'est absolument pas nécessaire d'abreuver (?!) le lecteur d'horreurs sanguinolentes au delà du raisonnable pour rendre un livre attractif. Quand c'est trop, c'est vraiment trop et cela devient risible.

La découverte du massacreur en chef m'est venue spontanément et très rapidement. Je me suis ensuite dit non... ça ne peut être aussi tiré par les cheveux... hé ben si ! (en fait me manquaient quelques invraisemblances pour dénouer le sac de noeuds).

J'ai par contre plutôt apprécié les péripéties en Amérique centrale et Amérique du sud de notre frigido-dépressivo-rambo-héroine, les rappels à l’histoire, les descriptions de paysages, les personnages rencontrés...

Enfin bon je l'ai lu et je l'ai fini. Là.

Je vais aller me faire un bon vieux San-Antonio histoire de me dérider un peu.

Du grand Grangé !

8 étoiles

Critique de Batman38 (, Inscrit le 14 octobre 2012, 28 ans) - 15 octobre 2012

J-C Grangé nous prouve une fois de plus l'immensité de son talent dans ce bouquin ! Avec peu d'éléments, il parvient à nous faire frémir grâce à la large palette et à la dextérité de sa plume. Plus on avance dans le récit, plus on investit le corps de Jeanne Korowa pour qu'au final, on ne fasse plus qu'un avec elle. On avance prudemment à ses côtés dans cette enquête dont l'horreur dépasse tout ce que l'on peut imaginer. L'assassin n'a rien d'humain et nous fait trembler de peur à chacune de ses apparitions.

Comme tous les livres de J-C Grangé, on voyage beaucoup. L'enquête s'étend sur plusieurs continents ce qui a toujours pour effet, d'enrichir l'histoire.

Grâce à son style, J-C Grangé nous offre un renversement de situation final étourdissant, je le conseille sans réserves !

assez sympa

6 étoiles

Critique de Mayfair (Distroff, Inscrite le 30 mars 2007, 46 ans) - 16 juillet 2012

Je n'ai pas lu beaucoup de Grangé jusque maintenant.
J'ai trouvé celui-ci sympa à lire, mais il n'est pas passionnant au point qu'on ait du mal à le reposer.
L'intrigue est intéressante, la magistrate un peu loufoque. Quelques rebondissements mais c'est malgré tout un peu linéaire à mon goût.
Un bon moment tout de même

Heureusement qu'un ami m'avait prêté le livre

1 étoiles

Critique de Roland du 92 (, Inscrit le 1 juin 2012, 56 ans) - 1 juin 2012

J'ai lu la plupart des livres de Grangé, je sais qu'il s'écarte de la réalité et qu'il est peu pointilleux sur les temps, distances et détails pratiques.
Mais là ... c'est une histoire à dormir debout.
Il nous embobine dans la préhistoire, puis l'histoire de l'Amérique du Sud en s'attardant longuement sur les juantas, avec guide touristique inclus tout cela prenant une bonne partie du bouquin.
Puis on arrive à une fin rocambolesque bâclée en quelques pages.
L'héroine -bien fade- ne pouvant être le tueur- il était un peu trop facile de trouver par déduction !!!!
J'ai rendu le livre à mon ami qui a bien admis avoir gaspillé 22 euros.

Du Grangé bâclé !

6 étoiles

Critique de Ndeprez (, Inscrit le 22 décembre 2011, 43 ans) - 17 avril 2012

Alors là non !Je viens de finir le livre (je ne lis pas forcément par ordre chronologique) et sans dire que j'ai l'impression d'avoir perdu mon temps, ce bouquin a un arrière gout de déception.
Scenario totalement improbable , scène finale plus que bâclée (la juge d'instruction se révèle être plus proche d'un membre du Raid que de son travail initial) Ce Grangé est bien faible.
Restent effectivement comme l'ai lu dans divers critiques les descriptions des divers pays d’Amérique du Sud.
Je mets 3 étoiles car j'aime cet auteur mais je sais désormais qu'il est capable du meilleur comme du pire.

Polar hamburger

7 étoiles

Critique de Tistou (, Inscrit le 10 mai 2004, 62 ans) - 20 janvier 2012

Comme un hamburger. Vous savez ? On empile les couches ! Une couche de fromage, une couche de viande hachée, une couche de salade ou légume râpé, … Ca constitue un hamburger mais ce n’est pas réellement cuisiné, c’est juste superposé. Pareil ici avec cette « forêt des Mânes ». Episode parisien, épisode centre-américain, épisode amazonien, …
C’est vrai, chaque épisode a sa saveur, une bonne saveur puisque Jean Christophe Grangé sait « y » faire. N’empêche, à l’instar d’un bon cuisinier il aurait pu se préoccuper de lier une sauce pour en faire un plat.
Donc Jean Christophe Grangé sait y faire. C’est vrai : il écrit correctement même si l’on ne va pas crier au génie littéraire, il possède un talent d’assembleur d’histoires incontestable et qui rend la lecture de ses romans particulièrement prenante. Pourtant ici, il fait trop dans les couches superposées. C’est l’impression qui prédomine in fine même si l’on reconnait in petto avoir passé un bon moment de lecture.
Jeanne Korowa est une jeune juge d’instruction à Paris. Sa vie professionnelle semble de toute évidence plus réussie que sa vie personnelle, le prix peut-être de son investissement dans le travail ? Voilà-t-y pas que son collègue est mystérieusement assassiné alors qu’il menait une enquête qui sort de l’ordinaire et qu’elle se trouve confrontée à un tueur qui sort réellement de l’ordinaire.
A tueur extraordinaire, dispositions extraordinaires, elle se trouve obligée de sortir des procédures et du cadre usuels pour aller au bout d’une enquête qu’elle ne pourrait mener dans les conditions normales. Elle fait donc son sac pour suivre la piste … Exit l’épisode parisien, ouvrons l’épisode centre-américain (Guatemala, Nicaragua), puis le plus prenant à mon sens, l’épisode amazonien (et notamment la forêt des Mânes). On a bien un peu de mal à croire aux aptitudes qu’elle montre à la lutte dans la jungle, à la survie dans ce genre de milieu confrontée à un tueur qui a montré qu’il n’avait pas de limites mais … basta ! Nous sommes dans un polar n’est-il pas ?
Alors on y prend ce qu’on y trouve. C’est ce qu’on cherchait n’est-ce pas ? Et on ne boude pas son plaisir, ça reste une lecture haletante.

Je n'y ai pas cru

2 étoiles

Critique de Roselune (, Inscrite le 17 décembre 2011, 58 ans) - 17 décembre 2011

Je ne sais pas si je me suis lassée de Grangé mais là l’héroïne ne m'a pas convaincu .je ne suis pas rentrée dans l'histoire surtout dans la deuxième partie.Il y a des invraisemblances à force de vouloir surenchérir sur le côté insoutenables, les descriptions de cadavres mutilés ça va c'est bon . J'ai connu un auteur meilleur avec des livres superbes comme le "vol des cigognes" et "miséréré" "la ligne noire" ..NON !

L'enfant sauvage

8 étoiles

Critique de Martell (, Inscrit le 27 février 2004, 65 ans) - 29 octobre 2011

Après la lecture de ce roman, pour moi il n'y a plus aucun doute que JC Grangé est le meilleur écrivain français pour les histoires d'aventures sombres avec un bon suspense. Dans celui-ci on passe d'une enquête parisienne à une enquête personnelle en Amérique latine et le périple est intéressant puisque le tueur est vraiment un être mystérieux et je me demandais bien jusqu'où la magistrate (Jeanne Korowa) pouvait aller pour satisfaire sa curiosité morbide. Si on fait abstraction d'un détail peu réaliste sur la fin, il faut bien admettre que garder le "thrill" jusqu'à la dernière page nécessite quelques extravagances, c'est la loi du genre.

bien mais ...

8 étoiles

Critique de Elle (, Inscrite le 16 août 2011, 31 ans) - 18 octobre 2011

Après avoir lu la trilogie du mal de JC Grangé, je reste un peu sur ma faim qui est identique aux trois livres ...
globalement le déroulement de nos histoires sont toujours identiques et finissent à l'identique.

par contre, je ne peux pas dire que je n'ai aimé pas ce livre.
ce livre m'a tenue jusqu'aux dernières pages. chaque minute de libre était un prétexte pour lire quelques lignes.

le scénario est un peu tiré par les cheveux mais appréciable.

si vous aimez les histoires bien sanglantes vous serez largement servis.
on s'attache vite à la narratrice.

à vos lectures vous en ferez votre propre avis !

le 1er et pas le dernier !!

8 étoiles

Critique de Lunae (, Inscrite le 14 août 2011, 37 ans) - 14 août 2011

Et bien je trouve les autres lecteurs bien critiques envers cette dernière œuvre de J.C Grangé, qui pour moi est la première, et franchement me donne bien envie de lire les autres !!!

A part Hexagone, qui "vomit littéralement" (c'est le cas de le dire) sur ce livre comme c'est pas permis, je trouve que ce bouquin est le résultat de sacrées recherches historiques et psychanalytiques et scientifiques, super bien ficelées et réunies autour d'une intrigue policière qui peut paraitre difficile à comprendre à cause de certaines "longueurs" mais, une héroïne qui n'a pas froid aux yeux, attachante à laquelle on s'identifie facilement, et un magnifique voyage dans l'Amérique du Sud profonde, ancestrale. Personnellement, j'en ai appris beaucoup, j'ai voyagé et je me suis régalée !!! C'est décidé, mon prochain sera "l'empire des Loups" !!

Ce livre peut ne pas plaire, de toute évidence, et c'est normal, chacun ses goûts. Mais à lire l'amertume de certains posts, ça laisse supposer que ces messieurs sont capables de faire mieux....

La forêt des non-nés.

8 étoiles

Critique de Free_s4 (Dans le Sud-Ouest, Inscrit le 18 février 2008, 44 ans) - 3 août 2011

Ce Grangé m'a déçu.
Beaucoup de longueurs, l'histoire commence vraiment au bout de 200 pages........
Par contre bravo pour tous les passages "culturels" (Peinture, poésie, voyage en Amérique du Sud, très documenté)
Donc au final je suis mitigé, c'est en tout cas pas le meilleur Grangé.
Je mets quand même 4 étoiles, car Grangé est un auteur qui compte.

Bien saignant

9 étoiles

Critique de Aaro-Benjamin G. (Montréal, Inscrit le 11 décembre 2003, 49 ans) - 18 juillet 2011

J'ai aimé ce cru. Comme toujours, Grangé réussit à inclure du propos didactique avec beaucoup d'efficacité à travers les mailles de son thriller. La mécanique m'a accroché un long moment et le style habituel fougueux et sans fioritures fait dévorer les pages. Ayant visité l'Argentine, ceci a probablement intensifier mon intérêt.

Bon, j'ai deviné la finale assez rapidement, mais elle a au moins le mérite de ne pas s'étirer inutilement contrairement à celles des autres titres de l'auteur.

Une fin de trilogie décevante

6 étoiles

Critique de Seb (, Inscrit le 24 août 2010, 42 ans) - 13 juin 2011

J'adore Grangé et j'attends chaque nouvelle sortie littéraire avec impatience. Alors forcément je suis déçu par "la forêt des Manes" comme je l'ai été par "Miserere".
Les scènes de violences sont moins gores que d'habitude, l'idée originale vraiment sympathique et les références historiques tiennent la route. En fait ce qui cloche c'est le personnage central, plus proche de wonder-woman que d'une juge d'instruction. C'est aussi la fin baclée en happy-end impromptu et l'improbable psychologie tripartite du tueur guère crédible.
Mais ça reste néanmoins du Grangé, on y retrouve un rythme haletant et un voyage transatlantique dépaysant.

Perdu en pleine forêt

6 étoiles

Critique de POOKIES (MONTPELLIER, Inscrit le 16 août 2006, 41 ans) - 28 novembre 2010

La critique principale résume bien le livre, je ne m'aventurerai donc pas au même exercice.

Pour mon ressenti, je trouve que l'intrigue est bien ficelée mais de nombreux points sont plus que décevants.
En effet, les leçons de psychologie et l'histoire de l'Amérique du Sud sont largement énumérées et sont aussi passionnantes qu'un dictionnaire de prénoms de bébés après avoir lu les 9 999 premiers!!! Il y a de grosses longueurs dans des descriptions qui n'apportent pas grand chose. Enfin, il n'était pas très compliqué de trouver le tueur.
Donc malgré une belle écriture, le livre est bien en deçà de ses précédents. J'attends quand même le suivant.

Cependant, je préfèrerais attendre 3 ans pour lire un bon livre de Grangé plutôt que de lire un roman médiocre tous les ans...
Euhhh et si Bernard Werber me lit, je lui ferais la même remarque!

Tsk tsk tsk tsk tsk... pas terrible...

7 étoiles

Critique de Fevery (, Inscrit le 9 octobre 2010, 28 ans) - 9 octobre 2010

Pour ma part j'ai tout de même été un peu déçu de ce livre, on dirait que Grangé a dévoré tout un tas de livres de psychologie, sur les coutumes hispaniques etc.. et qu'il nous les a tassés dans son livre.

On surprend parfois plusieurs personnages à sortir des répliques de Freud ou d'autres psychanalystes alors qu'il n'y a pas forcement de raison. Le périple de Jeanne lors de son voyage est à mourir d'ennui, encore un concentré de plantation de décors et d'expositions sur les différentes cultures hispaniques. Jeanne, avocate, qu'on a parfois envie de prendre par les épaules et de secouer en lui disant "mais bordel la solution tu l'as juste en face des yeux" ou encore qui nous surprend tant par ses impulsions à faire des voyages de 45.000km sans la moindre ombre de preuve que par sa témérité à affronter un incendie.

Bon le roman n'est tout de même pas dénué de qualités, on appréciera certaines scènes d'horreurs fidèles à Grangé, parfois des notes d'humour (cf:titre de ma critique, si ça vous rappelle quelque chose...), et bien sûr on apprend plein de trucs par les multiples recherches de l'auteur.

Pour moi la note de 3.5 correspond bien à ce roman de chasse à la souris.

Sympathique, prenant, mais roman ayant ses limites

6 étoiles

Critique de PPG (Strasbourg, Inscrit le 14 septembre 2008, 43 ans) - 29 septembre 2010

Ceci constitue ma première incursion dans l'univers de Grangé, donc impossible pour moi de comparer cette lecture à ses autres productions. Qu'en dire ? Et bien, qu'on se laisse quand même bien happer par cette histoire, à l'écriture simple, courte et directe, mais très bien documentée. Cela reste parfois superficiel voire simpliste, mais la base d'un roman est aussi d'être un divertissement.
Bref, on suit l'avancée de l'enquête non officielle de cette jeune juge d'instruction plutôt paumée. Le suspense est là, même si on pressent un tantinet l'assaut final. Quelques questions restent sans réponse, certainement du fait d'un final où les protagonistes ne sont pas assez bavards (pour une fois).

La forêt des Mânes m'a un peu déçu

7 étoiles

Critique de Gl (, Inscrit le 16 septembre 2010, 51 ans) - 16 septembre 2010

J'aime BEAUCOUP les livres de J-C Grangé.

J'ai relu le vol des cigognes avec le même plaisir que la première fois puis j'ai enchaîné avec sa dernière livraison...(ai-je eu tort car la comparaison devient plus dure)
Tout d'abord ça n'arrive pas à la hauteur du "Vol..." même si l'idée de base est "costaude" mais...

je suis quand même (un peu) déçu de "La Forêt des Mânes", car :

L'identité du tueur est vite découverte suite à deux maladresses(dans le scénario) de l'auteur & par deux clins d'oeils volontaires..
Les scènes de violence sont vraiment de plus en plus "lourdes & pesantes"


les + : Pourtant l'idée de base était originale, exotique & intellectuellement stimulante. Les clins d'oeils à l'actualité très bien sentis...comme souvent d'ailleurs ! Le style agréable & la documentation m'a semblé plutôt sérieuse.

Petit complément :

Ce livre m'a fait pensé à Miserere que j'ai nettement préféré où le scénario m'a semblé moins "téléphoné". J'ai vraiment apprécié Miserere qui m'a fait penser à ses tous premiers romans.
La fin est angoissante...l'air de rien.

Une nouvelle déception

5 étoiles

Critique de Ayor (, Inscrit le 31 janvier 2005, 46 ans) - 27 juillet 2010

Après le décevant "Miserere", Grangé ne fait pas mieux avec "La forêt des Mânes".
Les premières pages sont véritablement accrocheuses, puis cela s'enlise et les longueurs commencent à ponctuer régulièrement le récit. Le côté volontairement percutant de l'écriture mais souvent irritant, chercherait-il à combler le manque d'inspiration d'un des meilleurs auteurs de thriller de notre hexagone ?
Le suspense est quasi inexistant, car on devine sans peine dans le premier tiers du livre le rôle des principaux protagonistes.
Ces deux derniers romans n'atteignent malheureusement pas l'intensité des précédents, qui ont fait de J.C Grangé, un écrivain reconnu du paysage littéraire français.

Jeanne Korowa, est une jeune femme professionnellement brillante, mais qui sur le plan personnel considère sa vie affective comme désastreuse. Juge d'instruction elle traite ses dossiers efficacement et ne laisse rien au hasard.
Déterminée à retrouver et à appréhender un tueur cannibale sévissant dans notre belle capitale, Jeanne n'hésite pas à se rendre successivement dans des territoires reculés du Nicaragua, du Guatemala et enfin d'Argentine.

livre prenant mais dénouement trop long

6 étoiles

Critique de Stanhb (Paris, Inscrit le 17 juin 2010, 43 ans) - 3 juillet 2010

livre d'abord prenant puis dénouement trop long. Je me suis personnellement fait avoir comme un bleu sur le dénouement mais au final un agréable moment.

Ca se gâte...

3 étoiles

Critique de Marsup (, Inscrit le 22 octobre 2009, 43 ans) - 24 juin 2010

J'adore cet auteur. Je n'ai pas manqué l'un de ses livres. Parfois des chefs-d'oeuvre (Le vol des cigognes, l'Empire des Loups ou Les rivières pourpres) et, rarement, de cruelles déceptions (Le concile de Pierre ET La forêt des Mânes).

Et oui, ce roman est vraiment ce qu'il a pu écrire de pire.

Son style est toujours aussi percutant et détaillé mais l'histoire n'est pas du tout originale. Le livre est truffé de raccourcis et d'invraisemblances !

Mais j'attends toujours le prochain livre evec impatience car cet écrivain est pétri de talent.

La boucle est bouclée

8 étoiles

Critique de Amnezik (Noumea, Inscrit le 26 décembre 2006, 51 ans) - 5 mai 2010

La Forêt des Mânes clôt la trilogie du Mal Absolu chère à Grangé, on espérait beaucoup de ce nouvel opus, surtout après La Ligne Noire et Le Serment des Limbes, et au final on reste sur sa faim...
La baisse de régime déjà constatée avec Miserere se confirme mais ça reste du thriller haut de gamme et superbement documenté (notamment sur les années sombres de l'Amérique Centrale et de l'Amérique du Sud) mais finalement c'est plus le voyage intérieur du personnage central qui marquera le plus les esprits.

Déception... :'(

5 étoiles

Critique de Teuta (, Inscrit le 20 décembre 2009, 38 ans) - 24 février 2010

Étant un fan de J.C Grangé, j avoue avoir été très déçu par ce livre, Grangé cherche à ratisser large avec une écriture plus simple et fluide ainsi que des références culturelles moins recherchées et "déjà vues". Vraiment, je suis déçu de cette baisse de qualité et espère que le prochain sera mieux. On y voit toutes les ficelles du genre, c est bien triste. D'ailleurs, l'intrigue est comprise très rapidement, pas besoin de faire les 500 pages du bouquin...

Peut mieux faire

6 étoiles

Critique de Oguz77 (, Inscrit le 24 novembre 2009, 41 ans) - 3 décembre 2009

"La forêt des Mânes" se situe dans la droite ligne du thriller auquel nous a habitué Jean-Christophe Grangé.
Même si je considère un peu ce dernier comme un maître du genre ("Le serment des Limbes", "La ligne noire"), il lui arrive, malgré tout, de pondre des nullités ("Le concile de Pierre") ou des œuvres moyennes. Ce livre ferait plutôt partie de la deuxième catégorie. Peut-être est ce le lecteur que je suis, qui, usé par l'usage de procédés maintes fois vus et revus, se lasse. Toujours est-il que cette "forêt des Mânes" n'a pas vraiment su retenir mon attention. Je ne dirai pas que je n'ai pas aimé, mais l'intrigue est parfois un longue et s'il n'était les 40 dernières pages pour sauver la mise, ma critique eut été plus virulente. En espérant mieux la prochaine fois, donc.

Où se cache le Nègre.

1 étoiles

Critique de Hexagone (, Inscrit le 22 juillet 2006, 48 ans) - 3 décembre 2009

Super nul, une supercherie commerciale de plus, une grosse daube. Bref un livre que l'on peut éviter sans problème. Je m'étais promis de ne plus lire ce genre de livre. Grangé à l'instar de Chattam et Thilliez s'est perdu ou s'est laissé charmer par les sirènes de l'édition. Pondre un livre par an me parait difficile si l'on veut faire du bel ouvrage. Alors pourquoi l'ai-je lu ? Pardi parce que l'on m'a offert. Ce n'est pas possible de laisser faire ce genre de parution. Grangé a-t-il un Nègre ? Car si l'on décortique l'histoire il n'y a vraiment rien d'exceptionnel. Un suspens aussi épais qu'un mannequin anorexique, un style littéraire aussi plat qu'un sandwich SNCF un jour de grève. Enfin quoi la plus longue phrase doit avoir 8 mots. Un vocabulaire d'un enfant de moyenne section. J'ai beaucoup aimé Grangé et ses confrères mais la coupe est pleine. Je lance un appel à tous les amis, ne m'offrez plus de ces auteurs qui sont devenus les esclaves de l'édition et qui se sont taris à la chaîne de l'écriture.
PS : messieurs les auteurs, arrêtez de nous disloquer des corps humains, de faire pendre les viscères, exorbiter les yeux à la petite cuillère. Recentrez vous sur le style, sachez susciter la tension plutôt que l'écoeurement.
Une demie étoile car le lamentable score vierge n'existe pas sur CL.

Vraiment génial !!!!

10 étoiles

Critique de Gab2008 (brest, Inscrite le 8 juin 2008, 39 ans) - 25 novembre 2009

Mon 2ème Grangé, et celui là, je l'ai dévoré.... beaucoup de descriptions c'est vrai mais ça nous plonge dans l'ambiance. Jusqu'à la fin, on se pose des questions... et quand on y arrive, et bien on reste sur les fesses.... Vraiment bien, bravo et vivement le prochain !!!!

La forêt des Mânes

5 étoiles

Critique de Mariechatelain (, Inscrite le 3 novembre 2009, 47 ans) - 3 novembre 2009

A Paris, Jeanne Korowa, brillante juge d'instruction poursuit un tueur cannibale. Trois plantureuses Vénus atrocement dévorées, trois tableaux sanglants entre rituel et folie.

Cette série de meurtres n’a d’intérêt que par l’intrusion de l’auteur dans la vie de son héroïne. Tout comme le meurtrier désosse ses victimes, l’écrivain dissèque et décortique la vie de Jeanne, prisonnière de son quotidien étriqué et d’une vie affective désastreuse. Entre boulot, Prozac et Lexomil, Jeanne se débat pour ne pas sombrer.

Alors, ce tueur effréné, c’est pour Jeanne l’occasion de vivre une aventure qui tout en la menant au Nicaragua, Guatemala et marais argentins, la ramène à considérer le mélimélo de ses pensées. Au terme de sa quête, dans la forêt des Mânes, elle découvre une vérité qu'on aurait préféré ne jamais connaître s’il elle ne permettait la révélation de l’héroïne.

Confrontée à l’abominable, et face à face avec elle-même, elle fait preuve d’un courage qui la surprend comme l’étonne la soudaine découverte du sens de sa vie. Epuisée par la quête sans fin d’une existence qu’elle voulait rendre extraordinaire, elle redécouvre la beauté des petits riens, les simples joies d’une vie ordinaire.
Jean-Christophe Grangé challenge nos pensées consensuelles et nous pousse à remettre en perspective nos jugements sur nous même et notre vie.

Bien mais...

7 étoiles

Critique de Pale (, Inscrite le 23 octobre 2009, 38 ans) - 27 octobre 2009

Je viens de terminer la lecture de La forêt des mânes, et j'ai bien aimé mais je suis resté sur mon appétit. Moi qui ai lu Le serment des limbes (qui est à mon avis un des meilleurs thrillers noirs en ce moment) ainsi que miserere, je trouve que Grangé a été efficace mais sans plus. Mais bon, une fois n'est pas coutume alors je continuerai tout de même à acheter ses volumes!!!

Grangé où es-tu ?

5 étoiles

Critique de Bessman (, Inscrit le 3 octobre 2009, 47 ans) - 3 octobre 2009

depuis la ligne noire, je ne retrouve plus le Grangé qui m'a fait acheter tous ses romans pour y retrouver cette ambiance que j'avais adoré.
la forêt des mânes ne fait que confirmer cette impression...
il est vrai qu'au point de vue de la documentation, on retrouve la patte du journaliste d investigation, mais la fin est on ne peut plus prévisible...
pour moi le niveau a considérablement baissé depuis le serment des limbes..
mais je suis peut-être un peu trop exigeant...

Du bon Grangé

8 étoiles

Critique de Bookivore (MENUCOURT, Inscrit le 25 juin 2006, 36 ans) - 23 septembre 2009

Un excellent thriller, Grangé frappe encore assez fort, même si j'ai quand même moins bien apprécié que "Le Serment Des Limbes" ou "Miserere". Mias ça reste un très bon cru, à lire, surtout si on est fan de l'auteur !

Forums: La Forêt des Mânes

Il n'y a pas encore de discussion autour de "La Forêt des Mânes".