Les dernières critiques


sans couverture

Un rayon de soleil entre nos vies de Corine Dossa

critiqué par Meuhriel - (26 ans)
7 etoiles
Quand le destin s'acharne...
J'avais hâte de découvrir cette histoire qui entrecroise le destin de deux sœurs et d'une petite fille arrivant de manière impromptue dans leurs vies respectives. Les deux sœurs se retrouvent face à leur destin, qui se manifeste tardivement – 3...

sans couverture

Taillez tous les arbres fruitiers de Jean-Yves Prat

critiqué par CC.RIDER - (61 ans)
10 etoiles
Une bible !
Ce livre est une véritable bible pour le jardinier amateur qui veut apprendre à tailler ses arbres fruitiers aussi bien à la formation que pour la fructification annuelle ou pour la restauration d’un sujet vieillissant ou abandonné. Tous les cas...

sans couverture

Les brutes en blanc de Martin Winckler

critiqué par CC.RIDER - (61 ans)
8 etoiles
Un peu de compassion s'il vous plait…
Tout patient devrait pouvoir attendre de son médecin généraliste ou de son spécialiste écoute, bienveillance, empathie et compassion. Ces professionnels ne sont-ils pas là pour soigner, conseiller et accompagner le patient sur la route du retour à la santé ? Malheureusement,...

sans couverture

Le procès de Nuremberg de Annette Wieviorka

critiqué par Veneziano - (Paris - 41 ans)
10 etoiles
Comment juger les dignitaires nazis
Cette éminente historienne, spécialiste de la Seconde guerre mondiale, de la déportation, du génocide et des camps de concentration, se penche ici sur le jugement des dignitaires nazis, lors du procès de Nuremberg. Elle utilise un procédé purement factuel, fait...

sans couverture

Enfin le royaume - Quatrains de François Cheng

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 51 ans)
10 etoiles
«Et nous veillons à ce que rien ne nous apaise».*
Le premier poème de ce recueil est dédié «à ceux que la poésie habite»: «Tu ouvres les volets, toute la nuit vient à toi, Ses laves, ses geysers, et se mêlant à eux, Le tout de toi-même , tes chagrins, tes émois, Que fait...

sans couverture

Qui a tué mon père de Édouard Louis

critiqué par Monocle - (tournai - 59 ans)
1 etoiles
Navrant
NAVRANT ! Si vous voulez vous ennuyer lisez bien vite ce livre larmoyant, nombriliste où tout est mélangé dans un mauvais désordre avec un style d’une pauvreté à faire peur. Chirac, Sarkozy, Hollande et Macron sont sur le banc...

sans couverture

Politique et société, rencontres avec Dominique Wolton de François, Dominique Wolton

critiqué par Windigo - (36 ans)
8 etoiles
Une société laïque
Ce que j'ai surtout retenu de cette lecture, c'est que le Pape nous parle beaucoup de la laïcité et du respect envers les migrants. Il prône le dialogue entre les diverses religions plutôt que la violence, le conflit et les...

sans couverture

Mon midi, mon minuit de Anna McPartlin

critiqué par Macapat - (63 ans)
6 etoiles
La vie continue...
Présentation de l'éditeur C'est au début du mois de mars, un jour de pluie, mais un jour encore béni, comme beaucoup d'autres avant, dans la vie d'Emma. A 26 ans, la jeune fille amoureuse cohabitait avec le bonheur. Elle formait avec...

sans couverture

Maîtres ou esclaves du numérique? 2049 : Internet, notre second cerveau de Benoît Sillard

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 51 ans)
7 etoiles
DEMAIN, TOUS «DIGITALISÉS»?
Qui d’entre nous n’a pas déjà, au cours d’une conversation quelconque, prononcé la phrase : «attend je vais vérifier sur le net» ? ou qui n’a pas déjà «googlisé» une personne pour en savoir plus sur elle? La mutation numérique est...

sans couverture

Vieux renards et jeunes loups de Frédéric Métézeau

critiqué par Krysaline - (Paris - 53 ans)
8 etoiles
Jeunes renards rusés?
Voilà un livre fort sympathique sur des gens qui le sont…. Plus ou moins… Il ne s'agit pas là d'un livre « politique » en soi mais plutôt sur les « acteurs politiques » qui tiennent le « haut du...

sans couverture

La révolution kurde de Olivier Grojean

critiqué par CHALOT - (71 ans)
9 etoiles
Etude magistrale et accessible
« La Révolution Kurde » Le PKK et la fabrique d'une utopie d'Olivier Grojean éditions La Découverte septembre 2017 206 pages et 256 avec les notes Une étude rigoureuse et accessible La question Kurde est revenue sur le devant de la scène internationale lors des combats militaires menés héroïquement...

sans couverture

Traversée de Paris de Marcel Aymé

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 51 ans)
8 etoiles
ATTENTION, COURT CHEF-D’ŒUVRE!
Est-il nécessaire de rappeler la trame de cette nouvelle? Qui ne la connaît pas ? Qui n’a pas vu le film de Claude AUTANT-LARA (1901-2000), daté de 1956? En quelques mots, en 1942 durant l'Occupation de la France par les...

sans couverture

Druuna - Tome 05: Celle qui vient du vent de Paolo Eleuteri Serpieri

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 49 ans)
8 etoiles
La guerre des clones
Avec ce dernier opus, que l'on n'attendait plus, Serpiri nous surprend à plus d'un titre. D'une part, le dessinateur renoue avec le style de ses bd sur les western avec l'apparition d'indiens et de chevaux dans l'univers de Druuna (Seul...

sans couverture

Sara Lone T04: Arlington Day de Eric Arnoux (Scénario), David Morancho (Dessin)

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 49 ans)
8 etoiles
Pleins feux sur le 22 novembre 1963
Avec ce quatrième et dernier volume, l'histoire de Sara Lone rejoint la grande histoire. Au vu de l'évolution du récit, on se doutait bien que Sara Lone allait se trouver au centre de la journée du 22 novembre 1963. Ce thriller...

sans couverture

Calvin et Hobbes, tome 10 : Tous aux abris ! de Bill Watterson

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 29 ans)
10 etoiles
Grimaces et poissons
J'ai beaucoup aimé ce tome, comme tous les autres certes, mais j'ai trouvé que l'auteur abordait des thèmes que l'on ne voit pas d'ordinaire. En effet à part les gags habituels sur le bain, les vacances dans un trou paumé...

sans couverture

Le tour de l'oie de Erri De Luca

critiqué par Veneziano - (Paris - 41 ans)
8 etoiles
Echanger avec un fils fictif
Le protagoniste et narrateur se confie au fils qu'il n'a pas eu, pour lui raconter son existence et celle qu'aurait pu être celle de cette prolongation filiale fictive. Ce biais par la fiction ressemble à une autobiographie à peine dissimulée....

sans couverture

Les gratitudes de Delphine de Vigan

critiqué par Veneziano - (Paris - 41 ans)
8 etoiles
Accompagner les personnes âgées dépendantes
Micha est installée en maison de retraite. Elle reçoit la visite de sa fille Marie, apprécie la compagnie de Jérôme, le jeune orthophoniste qu'elle trouve beau. Elle semble accompagnée au mieux dans sa fin de vie ; toutefois, elle ne...

sans couverture

La lionne de Katherine Scholes

critiqué par Monocle - (tournai - 59 ans)
5 etoiles
Miracle en Tanzanie
Angel, petite fille de sept ans, chemine avec sa mère et leurs deux chameaux sur les plaines de Tanzanie. La maman, infirmière itinérante, se fait mordre par un serpent et meurt, laissant sa fille seule...

sans couverture

La vraie nature du temps de Vincent Boqueho

critiqué par Colen8 - (77 ans)
8 etoiles
Un effet de la dilatation du temps
Les philosophes ont été les premiers à réfléchir au temps à partir de leurs perceptions sensorielles, de leurs émotions, des observations de phénomènes naturels répétitifs : alternances jour-nuit, cycles lunaire et solaire, successions répétitives des saisons. Le temps marque un...

sans couverture

Sido, Le pur et l'impur, L'étoile Vesper, Le fanal bleu de Colette

critiqué par Jfp - (La Selle en Hermoy (Loiret) - 70 ans)
10 etoiles
colette, une vie…
Au travers de quatre de ses romans-souvenirs, écrits à vingt années d’intervalle, la vie de Colette est retracée, de son enfance dans sa Puisaye natale à sa vieillesse parisienne. Qu’elle nous parle de sa mère ("Sido"), de ses amours sages...

sans couverture

Le fanal bleu de Colette

critiqué par Jfp - (La Selle en Hermoy (Loiret) - 70 ans)
10 etoiles
des souvenirs, encore et encore…
Dans "Le fanal bleu" Colette poursuit l’écriture de ses mémoires, entrelaçant ses souvenirs à l’évocation de son quotidien, écriture entamée quatre années auparavant avec "L’étoile Vesper". Le ton est toujours aussi léger, la langue toujours aussi belle, bravant la progression...

sans couverture

Une tête de nuage de Erri De Luca

critiqué par Veneziano - (Paris - 41 ans)
6 etoiles
La vie de Joseph et Myriam
Dans cette nouvelle historique, l'auteur tente d'imaginer la vie de Joseph et Myriam, les parents de Jésus, invente leurs dialogues, touchant à la conception de leur fils, la perception de leur couple et de leur filiation, qui paraît adultère au...

sans couverture

L'Étonnante aventure de la mission Barsac de Jules Verne

critiqué par Fanou03 - (* - 43 ans)
7 etoiles
Le coeur des ténèbres
Le député Barsac, sous l'égide du Ministère des Colonies, dirige une commission extra-parlementaire qui doit mener un voyage d'étude depuis Conakry jusqu'au cœur de l'Afrique noire afin de déterminer s'il est possible de donner le droit de vote aux populations...

sans couverture

Ter - tome 3: L'imposteur de Rodolphe (Scénario), Christophe Dubois (Dessin)

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 49 ans)
6 etoiles
final frustrant
Avec ce tome 3, je m'attendais à lire la fin de l'histoire. Hélas, il n'en est rien et cet opus ne fait que conclure un cycle, d'où ma déception. Le dessin de Christophe Dubois est somptueux (rien que le cahier graphique...

sans couverture

L'art du sushi de Franckie Alarçon

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 62 ans)
9 etoiles
Un délice d'album... Bon voyage au pays du Soleil Levant !
Parfois, un titre peut être trompeur, plus exactement, il peut masquer une réalité, une force, une qualité. Quand vous voyez un ouvrage porter le titre « L’art du sushi », il est en gros impossible d’imaginer où tout cela peut...

sans couverture

Dictionnaire amoureux de Jean d'Ormesson de Jean-Marie Rouart

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 49 ans)
8 etoiles
Indispensable pour les amoureux de Jean d'Ormesson
Qui mieux que Jean-Marie Rouart aurait pu signer un tel livre sur Jean d'Ormesson, son ami, son confrère de l'académie. Pourtant les relations ont très mal débuté entre les deux hommes, comme il le raconte dans la définition de "Dorsac"...

sans couverture

Amabilia - tome 2 de Candice Solère (Scénario), E. T. Raven (Scénario et dessin)

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 49 ans)
8 etoiles
Du porno chic
5 ans ont passé depuis la première rencontre entre Iris et Simon, et l'habitude remplace le désir. Avec ce second volume, Elise et Thomas Raven s'allient avec la scénariste Candice Solère. Si le dessin est toujours aussi sublime, avec l'apparition de...

sans couverture

La mondialisation en questions de Collectif

critiqué par Colen8 - (77 ans)
8 etoiles
Quelques clés pour comprendre
Les questions relatives à la mondialisation sont traitées de façon précise, concise et structurée par des agrégés de géographie et d’économie, dans ce manuel destiné au premier chef à des étudiants. Des cartes thématiques élaborées, des encadrés de résumés contribuent...

sans couverture

Un orval des ors Vaut de Eric Dejaeger, John F. Ellyton

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)
8 etoiles
Traquer les voleurs d'orval
Crime de lèse buveur de bière avisé, le stock d’Orval du Ris de Veau à la Saint-Honoré, rue Utrillo à Paris, est en chute libre et Ezéchiel Lesoudeur ne veut pas envisager une situation digne de la prohibition. Il veut...

sans couverture

Alberto Giacometti, Ascèse et passion de Anca Visdei

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)
8 etoiles
Giacometti ou l'insatisfaction
Le 11 mai 2015, chez Christie’s à New York, « L’Homme au doigt » une statue de Giacometti est adjugée pour 141.285 millions de dollars, devenant ainsi la statue la plus chère jamais vendue au monde, devançant une autre statue...