Les dernières critiques


sans couverture

Charlie Chaplin : Le rêve de Adolphe Nysenholc

critiqué par Ddh - (Mouscron - 77 ans)
7 etoiles
Chaplin Charlot : du rêve ...
Charlot et Charlie Chapelin se succèdent continuellement dans ce livre ; l'un l'acteur, l'autre le metteur en scène. Le tout dans une atmosphère de rêve. Né en 1938 en Belgique, de parents juifs polonais, Adolphe Nysenholc a été caché par eux dans...

sans couverture

L'Idole de Robert Merle

critiqué par Elko - (Niort - 42 ans)
9 etoiles
Bellezza della tragedia
Robert Merle a écrit ce roman entre les 2 grandes parties de sa série Fortune de France. Et s’il se déroule aussi au XVIème siècle, cette fois l’action se déplace dans la péninsule italienne. L’idole, c’est Vittoria Accoramboni. Une beauté...

sans couverture

Célébration du chat de Anne Davis

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)
8 etoiles
Anthologie féline
Dans son avant-propos à ce florilège de poèmes célébrant les chats, Anne Davis prétend que ce fidèle félin est le meilleur ami du poète car c’est « une sorte d’artisan en chambre ». « Avec l’écrivain ou le poète, le...

sans couverture

La ronde : Une histoire en dix chapitres de Birgit Weyhe

critiqué par Coper - (35 ans)
3 etoiles
Grosse déception...
Présentation de l'éditeur : Pour relier les dix chapitres de ce livre, qui balaie l'histoire du XXe siècle, de la première guerre mondiale jusqu'à aujourd'hui, et dont l'intrigue se porte successivement sur trois continents, Europe, Amérique et Afrique, un petit objet,...

sans couverture

Les temps assassins, Tome 1 : Rouge vertical de Pierre Léauté

critiqué par Goupilpm - (La Baronnie - 61 ans)
7 etoiles
Uchronie qui revisite Alexandre Dumas
Dans cette Uchronie l'on suit le personnage de Charlotte Backson, une immortelle, condamnée à errer sur terre. On la suit donc au fil des siècles et l'auteur en profite pour faire de nombreuses incursions dans notre Histoire. L'auteur au début du...

sans couverture

Batman et le Moine Fou de Matt Wagner

critiqué par Antihuman - (Paris - 35 ans)
6 etoiles
Pas si fou
"Batman et le moine fou" est un one-shot qui nous fait beaucoup penser notamment au travail soigné d'Alan Moore, voire à son culte "KILLING JOKE" où l'on découvre l'univers mental perfide du Joker avec un Bruce Wayne très ambigu. Bien...

sans couverture

La civilisation de la Renaissance en Italie de Jacob Burckhardt

critiqué par Veneziano - (Paris - 41 ans)
8 etoiles
Les ruptures et reprises de la Renaissance en Italie
La Renaissance en Italie reprend les acquis de l'Humanisme, période intellectuelle qui l'a précédée. A elles deux, elles ont influencé culturellement l'Europe. L'époque étudiée va du XIVème au XVIème siècles ; l'analyse est effectuée par un historien d'art et philosophe...

sans couverture

Dealer du tout-Paris : Le fournisseur des stars parle de Gérard Fauré, Ange Peltereau

critiqué par CC.RIDER - (60 ans)
6 etoiles
Un voyou peu fréquentable
Né au Maroc de mère maghrébine et de père français, Gérard se révéla très vite un garçon difficile et rebelle à toute autorité. Bien qu’issu d’une famille très aisée, son père médecin était un intime du roi, très jeune, il...

sans couverture

Comme si nous étions déjà libres de David Graeber

critiqué par Henri Cachia - (LILLE - 56 ans)
8 etoiles
L'horreur des jobs à la con...
L'horreur des jobs à la con... « La servilité des élites politiques actuelles en font les laquais des plus riches et des plus puissants, de sorte que les mécanismes de nos systèmes dits démocratiques ne réussissent pas à résoudre ni même à...

sans couverture

Elisabeth 1ère d'Angleterre. Le pouvoir et la séduction de Michel Duchein

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 62 ans)
8 etoiles
Une femme à redécouvrir...
Je viens de relire, en quelques jours quand même, la biographie de la reine Elisabeth 1ère d’Angleterre, dans sa version longue et scientifique et dans sa version bédé. Certes, très peu de différences sur le fond puisque la première est...

sans couverture

Le bonheur est pour demain de Pierre Bellemare, Jérôme Equer

critiqué par Killeur.extreme - (Genève - 37 ans)
8 etoiles
La vie d'un pionnier de la radio et de la télévision
Petite précision : Dans cette critique, je parle de la version poche éditée par "J'ai lu" en 2013 du livre publié en 2011 en grand format. En 2016, Pierre Bellemare publie avec les mêmes collaborateurs "Ma vie au fil des...

sans couverture

Né du limon de Claude Louis-Combet

critiqué par Eric Eliès - (44 ans)
10 etoiles
Evocation poétique et sublime de l'émergence du vivant hors de la glaise du monde
Cette plaquette, portée par une langue superbe de densité et de précision, est une variation sur le thème du golem qui fut popularisé par Gustave Meyrink, au début du 20ème siècle, comme un monstre de glaise que des passes magiques,...

sans couverture

Mal'aria de Eraldo Baldini

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 51 ans)
7 etoiles
QUAND VÉRITÉ ET SUPERSTITION SE MÊLENT.
Au début du livre nous sommes à Rome en octobre 1925. Le Duce et les fascistes sont au pouvoir depuis trois ans. Nous faisons la connaissance du Dr. Carlo Rambelli. Inspecteur de la Santé Publique, il est brusquement arraché, -...

sans couverture

Thorgal - tome 36 - Aniel de Yann, Rosinski (Dessin)

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 49 ans)
7 etoiles
Retour aux sources
Après deux albums décevants, enfin un "Thorgal" lisible et qui revient aux origines de la série. Yann reprend le flambeau avec intelligence,en succédant à Dorison et à Yves Sente. En reprenant des personnages du "mal bleu" -qui au demeurant n'est...

sans couverture

La philosophie devenue folle: Le genre, l'animal, la mort de Jean-François Braunstein

critiqué par Colen8 - (77 ans)
9 etoiles
Paradoxes
La pensée occidentale qui a vu naître l’humanisme, a défini l’égalité en droit de toute personne, lui a reconnu une dignité inaliénable est engagée dans de drôles d’extrémismes que dénonce tantôt avec vigueur, tantôt avec ironie le professeur Braunstein. Depuis...

sans couverture

Celle qui ne pleurait jamais de Christophe Vasse

critiqué par Ardeo - (Flémalle - 71 ans)
7 etoiles
Brigadier Séverin
Plutôt que de qualifier ce roman de « thriller » (ou même de polar), je pencherais pour le terme de « policier » comme dans le bon vieux temps des Maigret et autres enquêteurs français. L’histoire est assez conventionnelle :...

sans couverture

130 haïkus à entendre, sentir et goûter de Iocasta Huppen

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)
8 etoiles
A déguster avec gourmandise
Iocasta Huppen, roumaine d’origine, installée en Belgique est une « haïjin » (terme japonais qui désigne une personne qui écrit des haïkus), elle excelle particulièrement dans cet art, elle a été l’initiatrice du Kukaï de Bruxelles qui réunit quatre fois...

sans couverture

Deuil pour deuils de Christophe Stolowicki

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)
8 etoiles
Pour pleurer enfin ses morts
« J + ? Je mène le deuil, jamais je n’aurais cru une seconde foi. ». « J – trente ans peut-être. Je mène le deuil, elle s’est dérobée…. Mon amie d’enfance Anna… ». La mère est décédée, le...

sans couverture

Des pensées sans compter de Philippe Bouvard

critiqué par CC.RIDER - (60 ans)
9 etoiles
Un esprit malicieux
« Le métier d’homme politique repose sur l’art de se rappeler périodiquement au bon souvenir de concitoyens dont on tire ses revenus en écornant les leurs. » « La vie : ce dérisoire et prétentieux ballet dansé par des condamnés à mort. » « Les affaires d’abus de...

sans couverture

Le dernier roi soleil de Sophie des Déserts

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 49 ans)
10 etoiles
"Jean d'Ormesson, sa vie, son oeuvre" ou un portrait très intime de Jean d'O
Après le très consensuel « Jean d'Ormesson : Ou l'élégance du bonheur » de Arnaud Ramsay , publié en janvier 2009, Sophie de Déserts nous offre une nouvelle biographie de Jean d’Ormesson, mais cette fois-ci elle bouscule l’image que beaucoup...

sans couverture

Toutes les femmes sauf une de Maria Pourchet

critiqué par Krys - (Haute-Savoie - 35 ans)
4 etoiles
Lien mère/fille
Dans ce récit, la jeune accouchée qu'est Maria raconte sa mère. Ainsi, elle espère rompre avec un passé matriarcal dur et commencer une saine relation avec sa fille nouveau-née. A travers des chapitres cours, des phrases "choc" et un langage sans...

sans couverture

Bubu de Montparnasse de Charles-Louis Philippe

critiqué par CC.RIDER - (60 ans)
7 etoiles
Berthe, prostituée syphilitique
Pierre Hardy, 20 ans, à Paris depuis six moins, est un modeste employé de bureau. Il n’a qu’un seul ami, Louis Buisson, 25 ans, dessinateur et collègue de travail. Un soir de 15 juillet, alors que Pierre se promène sur...

sans couverture

Ciao Glibettes et Poules Sussex de Frédérique Olivier-Ghauri

critiqué par Louisbererd - (20 ans)
9 etoiles
L'histoire d'une Famille
En 1853, une famille d’Oberbergen, petit village du Grand-duché de Bade, à la frontière de la France, près de Colmar, part pour l’Algérie. Wendelin et Elisabeth Wursthorn, leurs sept enfants et tous leurs biens misent sur une nouvelle vie. En...

sans couverture

Kerfol et autres histoires de fantômes de Edith Wharton

critiqué par Frunny - (PARIS - 53 ans)
10 etoiles
On a tous un fantôme intime !
Edith Wharton (1862-1937) est une romancière américaine majeure. En 1920, paraît "Le Temps de l'innocence" (The Age of Innocence), pour lequel elle reçoit le prix Pulitzer. "Kerfol et autres histoires de fantômes" est un recueil de 5 récits publiés...

sans couverture

J'irai tuer pour vous de Henri Loevenbruck

critiqué par Killing79 - (Chamalieres - 39 ans)
9 etoiles
Roman monumental
Présentation de l'éditeur 1985, Paris est frappé par des attentats comme le pays en a rarement connu. Dans ce contexte, Marc Masson, un déserteur parti à l'aventure en Amérique du Sud, est soudain rattrapé par la France. Recruté par la DGSE,...

sans couverture

Le corps est le seul langage qui ne ment pas de Constance Flamand-Roze

critiqué par Colen8 - (77 ans)
9 etoiles
Fruit du lien puissant corps-esprit
L’hypnose conversationnelle utilisée à des fins thérapeutiques consiste à induire chez le sujet et avec lui une détente, un état apaisé. Ses objectifs sont de calmer l’angoisse, d’aider à prendre conscience d’une motivation assez puissante pour agir de son propre...

sans couverture

L'impasse de Antoine Choplin

critiqué par Tistou - (62 ans)
8 etoiles
Hors des lois, quand la guerre est là …
Court et poignant roman d’Antoine Choplin. Un roman sur ce que devient la survie quand votre monde est entré dans la guerre. Cette guerre, on ne sait pas trop de laquelle il s’agit même si les noms, la description des lieux...

sans couverture

Alerte dans le Pacifique de Joseph Lebreton

critiqué par Rozarium - (71 ans)
10 etoiles
Alerte dans le Pacifique et le joie de vivre libre
Marie-Isabelle et Marie-Aline en Loboncie vont connaître la joie des voyages, la violence pour vivre libres. Mais avant elles vont devoir se battre, vivre dans la peur de ne jamais revoir leur terre natale. Il leur faudra beaucoup de persévérance...

sans couverture

La fille qui volait des chevaux de Joseph Lebreton

critiqué par Rozarium - (71 ans)
10 etoiles
Un livre pour les femmes qui ont souffert
C'est un beau livre. Pour que le respect des femmes devienne une réalité et dure toujours. Marie-Claude l'héroïne a vu la guerre, a subit la violence, puis la peur de mourir, puis le désir de mourir. Et enfin elle a...

sans couverture

L'ours : L'autre de l'homme de Rémy Marion

critiqué par Radetsky - (Massieu - 75 ans)
9 etoiles
L'animal philosophe
On sait quelle réputation est faite aux misanthropes, aux amants de la solitude, aux anachorètes, à ceux qui méprisent les "bienfaits" de la civilisation : "quel ours !!" La "bête", qui dessina dans notre lointain passé de plantigrade nu nombre de...