Les forums

Forums  :  Musique & Cinéma  :  Cantat

Pieronnelle

avatar 16/03/2018 @ 23:37:16
On
Et ceux qui le défendent se rabaissent à son niveau...

Ben voyons !
Maintenant ça ne sert à rien de continuer ce genre d'échanges, surtout quand on interprête d'une façon erronée les paroles des autres. Qui DEFEND Cantat ? Il est juste dit que cet homme, qui a toujours reconnu sa culpabilité, a été condamne par la justice, a purgé sa peine (qui n'effacera jamais le crime même non prémédité) et que nous vivons heureusement dans une société où cette justice permet à tout homme de se réhabiliter . Le lynchage par contre, médiatique et honteusement hypocrite et lâche est un délit car la justice ne se fait pas dans la rue ou sur les réseaux sociaux. Ce n'est pas à des etrangers à l'affaire, de condamner Cantat à des peines qui vont au delà de celles prononcées par un tribunal, comme l'empêcher de travailler.
Par contre il y a eu une sorte de cécitée pour ces pédophiles que l'on retrouvent dans bien des professions ou religions et qui eux sont un vrai danger pour la société !
Maintenant fini pour moi !

Myrco

avatar 17/03/2018 @ 09:07:35
Il ne s'agit en aucun cas de cautionner sa violence mais de ne pas cautionner la vindicte populacière qui si elle le pouvait irait encore bien au-delà de ses débordements actuels: quand on voit les visages haineux de ces bonnes femmes et leurs pancartes mensongères, on n'a aucun doute là-dessus!
Je ne me sens pas rabaissée bien au contraire et je me dis que tant que des gens étrangers aux proches (pour eux c'est tout à fait humain car leur souffrance est trop forte) seront incapables de faire autre chose que de cracher la haine, la société n'est pas près de progresser vers un degré supérieur de la civilisation! C'est ce que ces gens sont apparemment incapables de comprendre en croyant, sans doute de bonne foi d'ailleurs, défendre leur position au nom de la civilisation!
Dès lors, comme toi Piero, je prends acte que le dialogue n'est pas possible.

AmauryWatremez

avatar 17/03/2018 @ 11:01:02
Et ceux qui le défendent se rabaissent à son niveau...


Je vous souhaite de ne rencontrer personne vous jugeant avec la mesure sévère que vous utilisez pour les autres

Saint Jean-Baptiste 17/03/2018 @ 12:46:39
J’ai lu Mein Kampf, Au Cœur du Troisième Reich, Comme le Temps passe, Le Voyage au Bout de la Nuit... Je n’aurais jamais – mais alors jamais – été applaudir leurs auteurs.

Quitte à me répéter, ce que je reproche à cet assassin c’est de se présenter sur une scène et de solliciter des applaudissements. Ces applaudissements sont une façon de juger le personnage, en plus de son œuvre. Et s’il accepte qu’on l’applaudisse, il doit supporter qu’on le conspue.

Dans le monde du spectacle, il est le symbole absolu de la violence faite aux femmes : son nom évoquera toujours celui de l’homme qui tabasse une femme à coup de poing, dans l’intimité d’une chambre à coucher.
Je trouve invraisemblable que ce tueur de femme ose encore se présenter en public et qu’il y ait des gens pour l’applaudir.

C’est, paraît-il, un artiste – désolé, j’en suis toujours à La belle de Cadix a des yeux de velours (air connu). Il aurait pu continuer à enregistrer des chansons mais sous un autre nom. S’il avait le regret de sa faute il se serait fait oublier.

Saint Jean-Baptiste 17/03/2018 @ 13:16:29

Que se passerait-il si TOI on te jugeait à la même aune que tu emploies pour les autres ? Je te rappelle, tu es chrétien que c'est ce que suggère l'Evangile. Clairement.

Mathieu 7.1 Ne jugez pas, et vous ne serez pas jugés; ne condamnez point, et vous ne serez point condamnés; absolvez, et vous serez absous. Luc 6:41. Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l'oeil de ton frère, et n'aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton oeil?
Tu parles d’or, Amaury, il faut savoir pardonner. Mais on ne pardonne pas comme on dit bonjour à Madame.

Celui qui veut être pardonné doit demander pardon, sincèrement, et s’engager à ne plus recommencer. Cantat est un récidiviste : une de ses femmes s’est suicidée après avoir écrit qu’elle ne supportait plus sa violence.

Il doit aussi accepter de purger sa peine en reconnaissance de son crime. Cantat a demandé une remise de peine, comme si son crime ne valait pas plus que quatre ans de mise à l’écart.

Il doit mettre tout en œuvre pour réparer sa faute en allégeant – si c’était possible – la peine des victimes. Vis-à-vis de la mère de la victime, Cantat fait tout le contraire en se pavanant dans les festivals, en participant à des concours, en se produisant sur scène et en sollicitant des applaudissements (ce qui, entre parenthèses, autorise la société à le juger).
Je pense que les conditions d’un pardon sont loin d’être remplies.

Tu me demandes de me mettre à sa place, à la place de ce pauvre assassin qui a connu la prison.
On pourrait aussi bien s’imaginer à la place de cette malheureuse femme qui se sent mourir un peu plus à chaque coup de poing et qui, d’où elle est, voit son bourreau applaudi par les foules…

AmauryWatremez

avatar 17/03/2018 @ 13:58:15
Comparer Cantat à Hitler t'es sûr ? Il a été silencieux et respectueux durant et après sa peine. Et il a eu une remise par le jeu des lois. Sinon je réitère ? De quelle autorité te crois tu investi pour être si sévère ?

Saule

avatar 17/03/2018 @ 14:43:22
SJB ne compare pas Cantat à Hitler, il dit que on peut lire/écouter un artiste sans pour autant aller l'applaudir. En gros ne pas confondre l'artiste et son oeuvre.

C'est juste. Mais à l'opposé celui qui a ressenti négatif vis à vis d'une personne ne devrait pas se permettre d'aller exprimer sa haine et le conspuer en l'empêchant de se produire, il y a des manières plus élégantes d'exprimer son ressenti. Personnellement c'est ça qui me choque : la foule qui conspue (alors que cette foule ne le connait pas). C'est d'autant plus surprenant quand on lit le post de Patman qui explique que Cantat est ré-apparu sur scène il y a quelques années sans que ça ne suscite un tel l'émoi, j'ai quand même l'impression - au-delà du cas de Cantat que je ne connais pas - qu'on tombe dans une chasse aux sorcières

Dirlandaise

avatar 17/03/2018 @ 15:37:25
Moi je suis contente qu'on lui fasse des misères à Cantat. Avec tout ce qu'il a détruit avec la mort de Marie, il n'a que ce qu'il mérite.

Hexagone
avatar 17/03/2018 @ 15:51:36
Au raccourcissement ce genre d'individu.

Frunny

avatar 17/03/2018 @ 17:33:43
On se déchaine à nouveau contre Cantat... :-( Il tombe au mauvais moment dans ce déferlement de passion où les femmes veulent régler leurs comptes...
Si sa maîtresse n'avait pas été une actrice connue dont les parents attisent la haine sans arrêt, subirait il la même chose ?


C'est assez incroyable de lire ça....
Les parents attisent la haine ?
Je te souhaite de ne jamais perdre un enfant ( et en plus, dans ses circonstances )
Typiquement français comme comportement; on s'attache au sort des tueurs.

Frunny

avatar 17/03/2018 @ 17:36:01

Pour moi, Cantat n'est pas un danger pour la société, c'est aussi une histoire familiale de jalousie et de frustration et il a payé pour cela.... pourquoi le poursuivre jusqu'à la fin de sa vie et l'empêcher de travailler ?


Si j'ai bien suivi le "feuilleton Cantat", il avait quelques antécédents.
Alors dire qu'il n'est pas dangereux....

Frunny

avatar 17/03/2018 @ 17:37:26
Je trouve que la violence de Cantat est la pire qui soit : il a tué une femme à coups de poing dans une chambre à coucher. Ce n’est pas la même chose, je trouve, que le petit gringalet qui tue sa femme d’un coup de revolver – même si le résultat est le même.

Cantat est, dans toute la France qui écoute les chansons, le symbole de la violence faite aux femmes.
Il est incroyable qu’il ose encore se présenter sur une scène. Et encore plus incroyable qu’il y ait un public pour l’applaudir et le porter aux nues.


Enfin de sages paroles !

Frunny

avatar 17/03/2018 @ 17:40:44

Sais-tu bien ce que c'est que la prison ? Ne serait-ce qu'une journée ? Dans son livre Loïc le Floch Prigent explique qu'encore maintenant alors qu'il a purgé sa peine il ne dort toujours pas la nuit car il entend toujours les cris des pauvres gosses qui se font violer dans les cellules autour de la sienne.

Car c'est ça la prison et Cantat en a fait aussi.


Et toi, sais-tu ce qu'est agoniser et mourir sous les coups ?
Frapper à mort une femme, quel courage !
Et il faudrait s'apitoyer sur son séjour en prison ?
Pauvre petit bonhomme....

Frunny

avatar 17/03/2018 @ 17:43:00

Je vous souhaite de ne rencontrer personne vous jugeant avec la mesure sévère que vous utilisez pour les autres


On ne parle pas d'un voleur de mobylette....

Frunny

avatar 17/03/2018 @ 17:44:13


Celui qui veut être pardonné doit demander pardon, sincèrement, et s’engager à ne plus recommencer. Cantat est un récidiviste : une de ses femmes s’est suicidée après avoir écrit qu’elle ne supportait plus sa violence.

Il doit aussi accepter de purger sa peine en reconnaissance de son crime. Cantat a demandé une remise de peine, comme si son crime ne valait pas plus que quatre ans de mise à l’écart.



SJB, tu es mon maître !

Darius

avatar 17/03/2018 @ 18:08:50
On

Ben voyons !
Maintenant ça ne sert à rien de continuer ce genre d'échanges, surtout quand on interprête d'une façon erronée les paroles des autres. Qui DEFEND Cantat ? Il est juste dit que cet homme, qui a toujours reconnu sa culpabilité, a été condamne par la justice, a purgé sa peine (qui n'effacera jamais le crime même non prémédité) et que nous vivons heureusement dans une société où cette justice permet à tout homme de se réhabiliter . Le lynchage par contre, médiatique et honteusement hypocrite et lâche est un délit car la justice ne se fait pas dans la rue ou sur les réseaux sociaux. Ce n'est pas à des etrangers à l'affaire, de condamner Cantat à des peines qui vont au delà de celles prononcées par un tribunal, comme l'empêcher de travailler.
Par contre il y a eu une sorte de cécitée pour ces pédophiles que l'on retrouvent dans bien des professions ou religions et qui eux sont un vrai danger pour la société !
Maintenant fini pour moi !


Pieronelle, je t'adooooooore....
Et franchement, je ne comprends pas l'acharnement de SJB sur le sujet,.. Et je crois que Dirlandaise ne saisit pas non plus la différence entre les crimes passionnels et les vrais psychopathes qui sont des dangers réels pour la société et dont franchement, (je m'en excuse) je n'ai aucune pitié car ils sont irrécupérables...

En Belgique, le juge Christian Panier, (un magistrat Belge, très bon chrétien.. ), a accueilli Madame Dutroux, chez lui à sa sortie de prison et en plus, il est prêt à accueillir aussi Marc Dutroux pourvu qu'on le laisse sortir... J'aimerais connaître son avis sur Cantat, car là, il est bizarrement muet.. ..
Pour moi, Cantat est un homme qui a été dépassé par une situation qu'il ne maîtrisait plus.. bien loin d'un pervers pédophile et assassin comme Dutroux ou Fourniret ou tous les autres...
C'est dommage cet amalgame...:-(

Darius

avatar 17/03/2018 @ 18:09:55
Il ne s'agit en aucun cas de cautionner sa violence mais de ne pas cautionner la vindicte populacière qui si elle le pouvait irait encore bien au-delà de ses débordements actuels: quand on voit les visages haineux de ces bonnes femmes et leurs pancartes mensongères, on n'a aucun doute là-dessus!
Je ne me sens pas rabaissée bien au contraire et je me dis que tant que des gens étrangers aux proches (pour eux c'est tout à fait humain car leur souffrance est trop forte) seront incapables de faire autre chose que de cracher la haine, la société n'est pas près de progresser vers un degré supérieur de la civilisation! C'est ce que ces gens sont apparemment incapables de comprendre en croyant, sans doute de bonne foi d'ailleurs, défendre leur position au nom de la civilisation!
Dès lors, comme toi Piero, je prends acte que le dialogue n'est pas possible.



je te rejoins Myrco....:-)

Nathafi
avatar 17/03/2018 @ 18:47:37

Vive les pervers narcissiques alors ! C'est bien le drame de ces femmes qui tombent sous le charme de ces êtres.
J'imagine que le voir continuer sa carrière et attendre les applaudissements doit être particulièrement pénible pour la famille de Marie. Comme si l'assassin de votre fille passait tous les jours sous vos fenêtres et vous ferait part de ses activités avec un grand sourire...

J'ai purgé ma peine, je ne dois plus rien à la société, et la vie continue...

Je rejoins Dirlandaise, SJB, Frunny dans leurs propos. Et ce n'est pas de l'acharnement dû à ma fibre un tantinet féministe, si ç'avait été l'inverse je penserais la même chose. Les personnages publics coupables d'atrocités de ce genre devraient apprendre l'humilité non ? Et s'incliner. Il pourrait travailler dans la musique quand même, si c'est son truc, mais ne plus s'exposer de la sorte, c'est de la provocation !


Darius

avatar 17/03/2018 @ 19:22:43
dommage mais je ne suis pas vraiment d'accord avec toi Nath... tu préfères qu'ils restent des boulets pour la société toute leur vie et qu'ils continuent à toucher des allocations de l'Etat ? Moi, je trouve que quelqu'un qui décide de poursuivre sa carrière c'est courageux.... dommage qu'une horde de justiciers l'en empêche... en général, ces gens font de la projection, perso, je m'en méfie... c'est d'eux que j'ai le plus peur, pas de Cantat... je suis prête à aller le voir en concert, j'adorais "sombre héros de l'amer " mais comme j'ai dit, c'est cette horde de justiciers qui m'effraie...

Frunny

avatar 17/03/2018 @ 19:24:26

Début Précédente Page 2 de 5 Suivante Fin
 
Vous devez être connecté pour poster des messages : S'identifier ou Devenir membre

Vous devez être membre pour poster des messages Devenir membre ou S'identifier