Nathafi
avatar 06/11/2017 @ 20:21:41
http://critiqueslibres.com/i.php/forum/…

Et qui ?

De l'arbre ou du roseau, comme évoque la Fable
résistera toujours, face à tout élément ?
Point de comparaison à mettre sur la table
ici les deux liés affrontent les tourments.

Un pilier, bien ancré, pour la pousse fragile
et un roseau fantasque, oubliant volontiers
l'espace aseptisé, les moments difficiles
que l'arbre a tant de peine à vouloir effacer.

Fi donc ! Le roseau, de sa tendre jeunesse
a rendu le sourire à l'arbre trop soucieux,
lui a offert depuis mille moments de liesse
de surprise et d'amour pour lui mouiller les yeux.

Les mouiller de bonheur, à ces heures complices.
Les souvenirs, les bons, dépassent les mauvais
estompent les douleurs, les instants de supplice
et l'arbre bienveillant peut enfin s'apaiser.

Pieronnelle

avatar 06/11/2017 @ 20:47:48
C'est superbe Nath ! Vraiment touchée et c'est tellement dans ...la suite ! C'est vrai que le titre se prêtait à un poème mais je n'y avais pas pensé ; mais la fable a une portée tellement plus forte !
La dernière strophe est un vrai baume au cœur ; Bravo et merci !

Evaetjean
avatar 06/11/2017 @ 20:50:30
Alors moi je suis épatée de la façon dont il est possible de faire une suite en la passant en poème !! Et c'est une douce suite qui, en plus, reste dans le thème de base !

Merci merci

Lobe
avatar 06/11/2017 @ 23:33:31
Oh que oui, wow! Beau poème, d'autant que je ne crois pas me souvenir que tu en sois coutumière?! (des poèmes, je veux dire)
En peu de vers, tu frappes fort, et tout en délicatesse, bravissimo :)

SpaceCadet

avatar 07/11/2017 @ 03:32:04
O la belle fable que voilà! Habilement et positivement tournée en plus. Beau travail Nathafi!

Martin1

avatar 07/11/2017 @ 09:35:43
Les moments difficiles
Que l'arbre a tant de peine à vouloir effacer

Ou bien
"de surprise et d'amour pour lui mouiller les yeux"

C'est exactement quand on trouve ce genre de tournures, particulièrement fluides, que la poésie est réjouissante pour son auteur comme pour son lecteur !
La fable est d'un style direct, c'est-à-dire qu'elle ne déguise pas son message, comme toute fable. Tu maîtrises très bien le vers final de chaque strophe, qui permet d'"achever" cette strophe en quelque sorte.
J'ai remarqué qu'il manque un pied au premier vers de la troisième, mais ce n'est pas si gênant car le point d'exclamation, marquant une pause, vient comme en rajouter un.

C'est une superbe démarche que d'écrire un poème et celui-ci est réussi, merci !

Nathafi
avatar 11/11/2017 @ 09:36:48


@Piero : La fable m'est venue à l'esprit dès la parution de ton texte :-) heureuse que cette suite t'ait touchée !

@Lobe : j'aime bien les poèmes structurés, dans mon jeune temps, je n'écrivais que cela, mais aujourd'hui c'est remisé au placard. Ici l'occasion de réveiller les vieux démons était trop belle :-)

@Martin : Bien vu l'histoire du point d'exclamation ! de quoi faire grogner les puristes :-)

@Evaetjean : la poésie est une matière première chez moi, j'aime y replonger souvent, même si de nos jours on en manque cruellement

@ SpaceCadet : merci beaucoup ! et enchantée de ta participation

Tistou 12/11/2017 @ 09:45:04
Scotché je suis ! Je savais que Nathafi était très tournée "poésie" (il y en a quand même pas moins de 19 de sa part sur Vos Ecrits ! Par exemple ici
http://critiqueslibres.com/i.php/forum/… ,
mais je ne me souvenais pas forcément de cette forme, type sonnet, même si ce n'est pas à proprement parler un sonnet mais au moins de l'alexandrin.
Et ça acquiert du coup la force que peut conférer la belle forme d'alexandrins qui semblent s'enchaîner tout seul lorsque vous les lisez à haute voix. Une scansion s'impose et le discours prend de suite une autre puissance. C'est réussi, pas à dire, et Dieu sait pourtant que ce n'est pas simple.
La suite s'intègre parfaitement au texte initial. c'est comme une morale qu'on en tirerait, comme un commentateur hors-champ, en voix off, qui nous commenterait la situation.

Bravo Nathafi !

Page 1 de 1
 
Vous devez être connecté pour poster des messages : S'identifier ou Devenir membre

Vous devez être membre pour poster des messages Devenir membre ou S'identifier