Pendragon
avatar 30/12/2015 @ 17:37:18
Dirlandaise, je n'analyse même pas, ça pique aux yeux, ça fait mal tellement c'est ridicule ! Désolé de ne pas être un crétin décérébré.

Et si Lucas/Abrams et toute la clique voulaient des héros qui ne transpirent pas avec tout ce qu'ils font, ils n'avaient qu'à en faire un dessin animé !

Feint

avatar 30/12/2015 @ 17:38:20
Franchement... ne plus être en mesure de se divertir sans tout analyser, c'est cela qui est triste à mon avis...
Il faut partir de là en effet : on est d'abord et avant tout dans un pur divertissement. Star Wars, c'est une espèce de gros jouet devant lequel le spectateur accepte (ou non) de se retrouver enfant. Et ça dit aussi deux ou trois choses intéressantes, non sans quelques maladresses et balourdises. Mais l'un dans l'autre, on s'amuse plutôt bien et on y est allé pour ça.

Feint

avatar 30/12/2015 @ 17:40:34
Mais enfin les gars, j'ai du mal à vous suivre là (mais je commence à comprendre pourquoi je ne venais plus sur le site), on ne parle même pas de "réalisme scientifique" mais de réalisme tout court !!! Les gens, ils mangent, ils boivent, ils vivent, ils meurent, ils roulent, ils volent, ils parlent, ils font tout comme nous sur toute une série de monde dans une galaxie très lointaine ! OK, et bien moi je vous dis que magie du cinéma ou pas, si on pompe le soleil autour duquel on gravite, on s'expose à de graves soucis ! ça c'est le climax, mais l'ineptie de la moto est la même, pourquoi la moto elle flotte et Rey pas ? Et la flotte, c'est pas scientifique, c'est simplement du bon sens, vous allez mettre un abreuvoir plein d'eau en plein milieu du désert vous ? vous avez trop d'eau ?

Bref, on aime ou on aime pas, on le regarde avec plaisir, magie et étoiles dans les yeux ou pas, mais on ne peut pas nier que chaque plan séquence est une atteinte à la logique... et, personnellement (et ça, ça ne regarde que moi, je n'impose mes vues à personne), personnellement donc, regarder un film aussi truffé d'incohérences, ça me donne envie de m’encourir ! Chacun son truc, vous ça ne vous dérange pas, ok, mais svp, ne les niez pas !
Mais c'est un conte, Star Wars ; il n'y a aucun réalisme dans les contes.

Fanou03
avatar 30/12/2015 @ 17:40:39
Après il faut reconnaître parfois que même pour des films de divertissements, on aime bien parfois une certaine cohérence. Ce que rapporte Pendragon me fait penser par exemple à mon ressenti sur Spectre, le dernier James Bond. J'ai eu beau me dire que vu le type de film il ne fallait pas trop se formaliser sur les invraisemblances, elles m'ont gêné. C'est bizarre, hein ? A un moment, même si on est dans la pure imagination (SF, aventure, fantaisy...), ça ne fait plus vrai.

Tiens, ça me fait penser à ça:

http://onenagros.org/episode/…

Stavroguine
avatar 30/12/2015 @ 17:45:26
D'accord avec Feint et Dirlandaise. C'est ce que j'essayais de dire aussi. La logique, la science, on s'en tamponne quand on va voir Star Wars. D'ailleurs, à la différence de Nolan ou d'autres, jamais Lucas ne justifie quoi que ce soit, même par une découverte totalement nouvelle et dont le reste découlerait. Les choses sont ainsi et c'est tout, parce qu'il le veut, l'a imaginé ainsi. Ca tient en effet du coffre à jouets : tu prends une voiture, un dinosaure, un vaisseau spatial, un chevalier et tu les fais intéragir, et quand tu en as marre de faire rouler la voiture, tu la soulèves et hop, elle vole. Parce que.

Feint

avatar 30/12/2015 @ 17:52:04
Les choses sont ainsi et c'est tout
C'est la définition même du merveilleux : un monde avec un univers qui a ses propres règles, différentes du mondes réelles, mais jamais remises en question : c'est comme ça. Depuis les contes de fées jusqu'à the Walking Dead en passant par le Seigneur des Anneaux et Star Wars. Ça ne veut pas dire qu'il n'y a pas du réussi et du raté, mais que ça n'est pas là que ça se joue.

Feint

avatar 30/12/2015 @ 17:53:04
Du coup j'en mets le monde au pluriel, et même au féminin.

Stavroguine
avatar 30/12/2015 @ 17:57:44
Les choses sont ainsi et c'est tout
C'est la définition même du merveilleux : un monde avec un univers qui a ses propres règles, différentes du mondes réelles, mais jamais remises en question : c'est comme ça. Depuis les contes de fées jusqu'à the Walking Dead en passant par le Seigneur des Anneaux et Star Wars. Ça ne veut pas dire qu'il n'y a pas du réussi et du raté, mais que ça n'est pas là que ça se joue.


Exactement ! Et d'ailleurs, le fait que tout soit possible et "acceptable" n'a pas empêché la deuxième trilogie d'être largement ratée et l'ensemble de la saga loin d'être parfait. Mais clairement, l'aspect scientifique, rationnel, logique, n'est pas le bon angle pour l'attaquer (même si ça peut en effet justifier qu'on n'aime pas ce genre de films).

D'ailleurs, la seule tentative d'explication scientifique que donne Lucas (la Force qui réside dans les midicloriens) est assez lamentable et pour le coup, une véritable faute qui brise la (in)cohérence de la saga.

Kalie
avatar 30/12/2015 @ 19:22:38
et que je n'aimais pas les six épisodes précédents, j'ai "amalgamé".


Pourquoi se faire du mal en persistant et surtout pourquoi vouloir en dégoûter les autres ? Perso, je déteste les comédies US style Judd Apatow et bien je les évite (et donc n'en parle pas). Ce que tu dis sur Star Wars est exact mais propre au space opéra (les romans d'Edmond Hamilton ne sont pas plus "réaliste" que la franchise créée par Lucas). On a compris que ce n'est pas ta tasse de thé...


Mais c'est un conte, Star Wars ; il n'y a aucun réalisme dans les contes.


Tout à fait d'accord.

Pendragon
avatar 30/12/2015 @ 19:42:42
oh oh ! je ne veux dégoûter personne hein ! vous, VOUS êtes responsable de vos goûts et moi des miens ! Je n'ai rien fait d'autre qu'énumérer les inepties du film, vous pouvez aimer autant que vous voulez, je n'ai aucun débat là-dessus...

Feint

avatar 30/12/2015 @ 19:50:58
Ce que tu dis sur Star Wars est exact mais propre au space opéra (les romans d'Edmond Hamilton ne sont pas plus "réaliste" que la franchise créée par Lucas).
Edmond Hamilton ! L'auteur du premier roman non spécifiquement jeunesse que j'ai lu (c'était Ville sous globe).

Fanou03
avatar 30/12/2015 @ 20:11:26
oh oh ! je ne veux dégoûter personne hein ! vous, VOUS êtes responsable de vos goûts et moi des miens ! Je n'ai rien fait d'autre qu'énumérer les inepties du film, vous pouvez aimer autant que vous voulez, je n'ai aucun débat là-dessus...


Je suis d'accord : parfois les incohérences d'un film - ou d'un livre - nuisent à son appréciation. Cette sensibilité aux incohérences varient en fonction de chacun et de l’œuvre concernée. Ce fut mon cas pour Spectre qui détient pas mal d'incohérence (voir la critique "pendragonique" par exemple de "Thibault L" sur Alociné (http://allocine.fr/film/fichefilm-206892/…) qui en fait la liste. Parfois elles existent, mais nous troublent moins: ce fut mon cas par exemple pour "La Horde du Contrevent" (http://www.critiqueslibres.com/i.php/vcrit/9615) qui en contient beaucoup (voir l'analyse poussée de Ploukizolle dans sa critique). Pourtant le projet général et l'ambition du livre font que je suis passé outre et que cela ne m'a pas gêné.

Radetsky
avatar 30/12/2015 @ 20:23:00
Du coup j'en mets le monde au pluriel, et même au féminin.
Si tu pouvais dire vrai...!! ;-)

Feint

avatar 30/12/2015 @ 21:23:57
Du coup j'en mets le monde au pluriel, et même au féminin.

Si tu pouvais dire vrai...!! ;-)
:)

Cédelor 30/12/2015 @ 23:22:00
Il est vrai que pour un film avec trop d'incohérences qui sautent aux yeux gâchent plutôt le plaisir de le suivre, même si on sait pertinemment que ce n'est qu'une histoire imaginaire, monté tout exprès dans le but de divertir les spectateurs.

Quelques incohérences ou impossibilités qui passent inaperçus ou presque, on s'en accommode et ça n'empêche pas d'apprécier le film et d'y passer avec un bon moment.

Mais quand c'est trop, c'est trop, ça devient tellement n'importe quoi qu'on se détache du film et qu'on n'y croit plus, et on a un sentiment de déception.

Un minimum de logique dans l'irrationnel donne du poids à l'irrationnel même, sinon on n'y croit pas. Les contes de fées ne sont pas du n'importe quoi, mais des histoires merveilleuses construites avec une logique propre, avec une cohérence qui n'est pas prise en défaut.Un minimum de réalisme et de cohérence est donc nécessaire, selon moi, pour permettre d'apprécier le film.

Quant je vais voir Hulk au cinéma, je sais très bien qu'il n'existe pas en vrai, que ce n'est qu'une monstruosité sortie de l'imagination débridée de quelque auteur (d'ailleurs, qui l'a inventé ?). Donc Hulk est une aberration et s'assume comme tel. C'est tout ce qu'il y a autour de lui, tout ce qui fait les éléments scénaristiques qui l'accompagnent et qui en font un film qui doivent tout de même garder une certaine cohérence, vraisemblabilité qui me permettent d'apprécier l'histoire qui m'est racontée.

Après bien sûr, ce n'est qu'un film, et il en faut pour tous les goûts. Moi, je fonctionne comme ça, c'est comme ça que j'apprécie si un film d'imagination est de qualité ou non, qui fait que je colle au film ou non.

Bref, la critique de Pendragon me confirme plutôt ce que je pensais déjà du film et m'incite encore moins à aller le voir.

Feint

avatar 30/12/2015 @ 23:27:16

Quant je vais voir Hulk au cinéma, je sais très bien qu'il n'existe pas en vrai, que ce n'est qu'une monstruosité sortie de l'imagination débridée de quelque auteur (d'ailleurs, qui l'a inventé ?).
Stan Lee, inspiré à la fois par Mary Shelley (Frankenstein) et par Stevenson (Docteur Jekyll et Mr Hyde).

Cédelor 30/12/2015 @ 23:28:32
Au fait, j'oubliai : merci à Fanou de nous avoir fait découvrir l'interview de Jean-Marc Ligny, très intéressante ! :-)

Cédelor 30/12/2015 @ 23:33:16


Stan Lee, inspiré à la fois par Mary Shelley (Frankenstein) et par Stevenson (Docteur Jekyll et Mr Hyde).

Ah Frankenstein, qui fait partie de mes prochains livres que je prévois de lire et Dr Jekyll et Mr Hyde que j'ai lu, brillantissime ! Merci, Feint, Stan Lee, j'avais pensé à lui mais n'en étais pas du tout sûr.

Pendragon
avatar 31/12/2015 @ 10:21:50
Merci Cédelor, enfin une réaction positive et compréhensive à mon post...

Feint

avatar 31/12/2015 @ 10:27:05
Toutes les réactions ont été positives et compréhensives, c'est juste qu'on n'est pas d'accord avec ce que tu dis et c'est pas bien grave ; une réaction négative, ç'aurait été de ne pas répondre. Bon réveillon !

Début Précédente Page 2 de 4 Suivante Fin
 
Vous devez être connecté pour poster des messages : S'identifier ou Devenir membre

Vous devez être membre pour poster des messages Devenir membre ou S'identifier