La mer racontée aux enfants de Yvon Mauffret, Emmanuel Cerisier (Dessin), Philip Plisson (Dessin)

Catégorie(s) : Arts, loisir, vie pratique => Photographie

Critiqué par Shelton, le 3 septembre 2005 (Chalon-sur-Saône, Inscrit le 15 février 2005, 68 ans)
La note : 10 étoiles
Visites : 4 568  (depuis Novembre 2007)

Oh !!!

Après des vacances au bord de la mer ou de l’océan, surtout si tout s’est bien passé, beaucoup de parents cherchent des moyens de prolonger ce contact avec la nature, les outils et les jeux pour approfondir avec leurs chers enfants les connaissances qui permettent de passer du bronzage bête à la découverte du monde et à l’enrichissement culturel…
C’est ainsi que j’ai eu la joie d’ouvrir cet été un très bel album, La mer racontée aux enfants, c’était à la Trinité sur Mer, patrie de Philip Plisson, l’auteur de la plus grande partie des photos de cet ouvrage… Philip Plisson est un homme au parcours atypique car il a commencé matelot dans la Marine nationale avant de devenir, en 1991, Peintre de la Marine par le ministre de la défense de la France pour l’ensemble de son travail photographique sur la mer… et il est devenu officier !
Mais, là, le voilà qui s’adresse aux enfants, ses petits-enfants en particulier. Pour que ce soit attractif, agréable et instructif, le livre, un grand format, est organisé par des pages face à face : un cliché en couleur, une légende de Plisson, un texte clair et précis de Yvon Mauffret, quelques dessins complémentaires d’Emmanuel Cerisier…
Certes, il est difficile de vous décrire en quelques mots toutes ces belles photographies de la mer et des bateaux qui y naviguent. Mais il y a quelques tirages qui sortent de l’ordinaire ou, plus exactement, qui m’ont plus marqué. Je retiendrai, en première place, ce dauphin qui saute dans les flots devant l’étrave gigantesque et rouge d’un énorme – en fait, on n’en sait rien car la question des échelles est délicate sur une telle photo – pétrolier ou cargo ou porte containers… Mais je n’oublierai pas le phare de Ouessant dans une harmonie de couleurs imprévisibles, le super tanker à l’approche du pont de Saint-Nazaire… J’ai aussi appris au détour d’une double photo que le phénomène des marées, tel qu’il existe en Bretagne, avec ses paysages vides d’eau se succédant à ceux regorgeant d’océan, sont aussi connus dans le Nouveau-Brunswick, au Canada dans le Québec… Et moi qui croyais que c’était que chez nous !
Mais il y a aussi un petit chapitre à notre marin unique, légendaire et mythique, Eric Tabarly qui disparut une nuit de juin 1998… Hommage au marin, à ses Pen Duick, à ses courses gagnées et aux autres…
Je ne peux que vous dire et vous répéter que c’est un livre étonnant, agréable à lire, qui ne laissera aucun enfant indifférent, enfin ce que je dis est surtout vrai quand vous êtes accompagnés de petits ayant eu un premier contact positif avec cet élément qui sait être si beau et si terrible, aussi, parfois…
Alors refermons cet instant de nostalgies maritimes sur la photo de l’enfant jouant dans le sable sur une plage car c’est aussi en plongeant ses mains dans le sable, au bord de l’océan, au grand vent, que l’on peut comprendre cette mer…

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: La mer racontée aux enfants

Il n'y a pas encore de discussion autour de "La mer racontée aux enfants".