Contes de la bécasse: Et autres contes de chasseurs de Guy de Maupassant

Contes de la bécasse: Et autres contes de chasseurs de Guy de Maupassant

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par Oxymore, le 31 mars 2005 (Nantes, Inscrit le 25 mars 2005, 52 ans)
La note : 9 étoiles
Moyenne des notes : 9 étoiles (basée sur 8 avis)
Cote pondérée : 7 étoiles (920ème position).
Visites : 13 742  (depuis Novembre 2007)

Nouvelles normandes

Ce pourrait être le titre de cet ouvrage tant il est marqué par la région de Maupassant. Ce livre est un petit bijou de 17 contes dits "de la bécasse" + 6 autres moins connus. Différents thèmes sont traités avec talent, concision et précision: la lâcheté (st antoine), le fantastique (la folle), la guerre (walter schnaffs) et j'en passe. La grande qualité de ce recueil ,trop souvent passé sous silence, c'est que la métaphore est chaque fois très claire, la chute toujours surprenante. Un très bon livre qui accompagnera les moments où vous aurez besoin de prendre un livre pour 15mn avec le sentiment d'avoir beaucoup lu.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Contes de la bécasse [Texte imprimé], et autres contes de chasseurs Guy de Maupassant préf. et comment. par Hélène Lassalle et Annie Soler [dossier par Gérard Gengembre]
    de Maupassant, Guy de Gengembre, Gérard (Editeur scientifique) Soler, Annie (Editeur scientifique) Lassalle, Hélène (Editeur scientifique)
    Pocket / Presses pocket (Paris).
    ISBN : 9782266082945 ; 3,50 € ; 31/12/1998 ; 271 p. ; Poche
  • Contes de la bécasse [Texte imprimé] Guy de Maupassant préf. d'Hubert Juin
    de Maupassant, Guy de Juin, Hubert (Préfacier)
    Gallimard / Collection Folio.
    ISBN : 9782070409242 ; 2,50 € ; 01/04/1980 ; 227 p. ; Poche
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Divin !

8 étoiles

Critique de Catinus (Liège, Inscrit le 28 février 2003, 73 ans) - 28 mars 2022

Des dix-sept nouvelles de ce recueil, je retiendrai tout particulièrement les suivantes :

1. Ce cochon de Morin : deux journalistes essaient d’arranger au mieux une affaire où un certain Morin aurait voulu violenter la belle Henriette.
2. La Folle : le triste destin d’une femme, sous l’occupation des Prussiens en 1870.
3. Pierrot : le triste destin d’un chien volontairement jeté dans un trou par sa maîtresse (âmes sensibles s’abstenir).
4. Farce normande : qui va à la chasse perd sa place. Un mari cocufié lors de sa nuit de noce.
5. Les sabots : un sacré drôle de maitre ce Cesare Omont. Avec tout ça, Adélaïde est devenue grosse.
6. La Rempailleuse : une petite fille de onze ans tombe amoureuse de Chouquet, un gars de son âge. Toute sa vie, elle travaillera en secret pour son amour jamais déclaré et qui se fiche d’elle.
7. Un Normand : la chapelle de Notre Dame du Gros Ventre » et le saoulomètre de Mathieu.
8. Le testament : curieux et courage acte notarié d’une femme maltraitée toute sa vie.
9. Aux Champs : deux gamins de paysans, l’un adopté, l’autre pas.
10. Un fils : lors d’un séjour en Bretagne, un homme engrosse une servante. Trente ans plus tard, le père rencontre le fils qui est un gueux, alcoolique, idiot, pauvre domestique dans une ferme.
11. Saint Antoine : en 1870, Antoine un breton âgé de 60 ans doit héberger un soldat prussien. Ce soldat est balourd, niais. Il deviendra le cochon de Saint Antoine.
12. Les aventures de Walter Schnaffs : l’histoire rocambolesque d’un déserteur prussien.
C’est décidé : je veux lire tout l’œuvre de Maupassant.

Extraits :
- Mathieu a inventé, écoutez bien et cramponnez-vous, il a inventé le saoulomètre. L’instrument n’existe pas mais les observations de Mathieu sont aussi précises que celle d’un mathématicien. Vous l’entendrez dire sans cesse « D’puis lundi, j’ai passé quarante-cinq » ou bien « j’étais entre cinquante-deux et cinquante-huit. (…) Il affirme n’avoir jamais atteint le mètre.

- Le vieux était si content qu’il fit apporter l’eau-de-vie, la bonne, le fil en dix.
Note : le fil en dix, eau-de-vie très élevée puisqu’on servait dans les cabarets le fil en trois ou en quatre. Même dans l’Assommoir de Zola, on boit du fil en quatre.

Guy de Maupassant : Un art de l’écriture

8 étoiles

Critique de Ardeo (Flémalle, Inscrit le 29 juin 2012, 76 ans) - 3 avril 2020

Petit recueil de nouvelles que j’avais déjà lu avant le confinement (dans les années 70 si je me souviens bien) ????

Les récits sont courts et plaisants, bien normands, typiques d’une mentalité XIXe siècle issue de la bourgeoisie de l’époque me semble-t-il mais peuvent être lus avec nos yeux de 2020. Tous les personnages ont les qualités mais surtout des défauts propres à l’«humain» : avidité, égoïsme, perversité, hédonisme avec en plus ces caractéristiques propres à l’époque : pas de statut pour le pauvre, le paysan autrement que «le paillard », l’étranger (quelques nouvelles font intervenir les prussiens de 1870) et surtout les femmes, objets sexuels et de travail.

Le côté ironique et même comique de la plupart des nouvelles est plaisant mais ce qui fait la qualité indéniable de l’ouvrage, c’est l’écriture absolument fabuleuse de précision de l’écrivain : vive, colorée, belle. C’est la raison pour laquelle, aujourd’hui, je mets 4 étoiles à ce recueil.

Une lecture plaisante

8 étoiles

Critique de Salocin (, Inscrit le 12 décembre 2012, 43 ans) - 16 octobre 2013

Toujours très plaisantes ces nouvelles de Maupassant, qui en disent beaucoup sur le talent de l'auteur lorsque l'on sait que Maupassant rédigeait, à l'époque, selon le rythme imposé par la publication du journal dans lequel les nouvelles paraissaient : la contrainte temps et la maitrise scientifique de la longueur des histoires, racontées avec tant de brio, sont un bonheur pour nos yeux de lecteurs amateurs.

Je recommanderais volontiers cette lecture à tous nos contemporains avides de désirs effrénés et instantanés (il faut aller vite aujourd'hui) : il est possible de lire ces nouvelles dans le désordre et la lecture de chacune d'elles n'est qu'une question de quelques minutes.

S'il fallait en ressortir une, je choisirais "un fils", une nouvelle très poignante et cruelle.

Joli recueil de nouvelles

9 étoiles

Critique de Nathafi (SAINT-SOUPLET, Inscrite le 20 avril 2011, 57 ans) - 17 mai 2012

C'est toujours un plaisir de lire et relire Maupassant.
Les nouvelles qu'il nous propose ici prêtent à sourire, souvent, malgré le destin parfois dramatique de ses protagonistes.
On trouve toujours le petit mot de plus, l'auteur sait appuyer là où il faut, présentant des personnages hauts en couleurs, forts, faibles, face à des situations des plus banales aux plus insolites.
La lecture est plaisante, certaines nouvelles sont teintées de poésie dans les descriptions des paysages.
Bel hommage à la Normandie, à ses gens que Maupassant connaît bien, à ses paysages...
Et juste regard sur les travers de certains, qu'il n'épargne pas...
Charmant recueil.

Quel talent!

10 étoiles

Critique de Dany (, Inscrite le 18 janvier 2012, 51 ans) - 23 mars 2012

Maupassant nous régale de ses nouvelles parfaitement bien racontées.

L'art de la nouvelle

10 étoiles

Critique de Alaouet (, Inscrit le 19 octobre 2007, 61 ans) - 28 février 2009

Publiés pour la première fois en 1883, ces contes de la Bécasse illustrent parfaitement le formidable talent de Guy de Maupassant, auteur de 6 romans et de plus de 300 nouvelles, genre littéraire dans lequel il excelle particulièrement.
Des histoires courtes et prenantes, servies par une écriture irréprochable. A lire sans modérations.

Juste les contes de la bécasse

9 étoiles

Critique de Elyria (, Inscrite le 25 mars 2006, 32 ans) - 1 avril 2006

Je n'ai pas cette édition, et je n'ai donc lu que les contes de la bécasse qui regorgent de jeux de langue fort amusants.
Chaque conte a une ambiance particulière; permettez-moi de les éplucher une peu:
-Le début nous témoigne qu'un récit enchâssant va rythmer les contes; bonne idée en soit!
-ce cochon de Morin: désopilant!
-la folle: le contraste entre celui-ci et son prédécesseur est troublant, une nouvelle qui fait froid dans le dos!
-Pierrot: une étude de caractères troublante et étrange.
-Menuet: il fait rêver, pathétique et émouvant!
-la peu: la narration pas très bien menée gâche une partie du récit, une bonne histoire qui... fait peur tout de même.
-farce normande: pas mal mais un peu courte.
-les sabots: très bien introduit par son prédécesseur, ce récit est hilarant!
-la rempailleuse: un beau conte d'amour comme on n'en voit plus mais qui se finit très mal, hyper émouvant!
-en mer: très gore et un peu dépaysant... on va dire que Maupassant comptait sur un effet de surprise...
-un normand drôle et ma foi, assez bien mené!
-le testament: très beau original par la façon dont l'histoire est narrée.
-aux champs étrange et insolite.
-un coq chanta, on se rend compte de l'incroyable maîtrise de l'auteur qui sont encore repris aujourd'hui pour le suspens!
-un fils: étrangement ressemblant "au parfum" de Süskind, déroutant!
-saint Antoine: drôle, fait peur et du suspens, que demander de plus?
-l'aventure de Walter Schnaffs: un peu confus mais drôle quand même!

Forums: Contes de la bécasse: Et autres contes de chasseurs

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Contes de la bécasse: Et autres contes de chasseurs".