Jean Monnet de Marie Bardiaux-Vaïente (Scénario), Sergio Gerasi (Dessin)

Catégorie(s) : Bande dessinée => Légende, contes et histoire , Sciences humaines et exactes => Histoire

Critiqué par Shelton, le 30 mai 2024 (Chalon-sur-Saône, Inscrit le 15 février 2005, 68 ans)
La note : 9 étoiles
Visites : 344 

Le moment ou jamais de lire cet album !

Ayant constaté (mais je ne suis pas le seul !) que de nombreux Français ne savent pas ce qu’est l’Europe, à quoi elle sert, ce qu’elle nous a apporté et évité, il me semble assez judicieux, surtout en ce moment de campagne électorale, de proposer une lecture constructive qui, à défaut de vous dire pour qui voter (cela relève de votre choix personnel et je n’ai pas à juger ou orienter !), permettra à tout un chacun de réviser la construction européenne…

Comme il s’agit d’une bande dessinée, très bien construite et écrite par Marie Bardiaux-Vaïente, dessinée par Sergio Gerasi et accompagnée d’un dossier historique d’Eric Roussel, on peut affirmer qu’elle est destinée à être lue par un très large public ! L’objet est simple : Jean Monnet. Mais attention, ce récit est centré essentiellement sur la construction de l’Europe et ce n’est pas une biographie psychologique qui permettrait de tout savoir sur Jean Monnet…

On dit souvent que Jean Monnet est l’un des pères fondateurs de l’Europe mais beaucoup d’entre nous ne savent pas ce qu’il a fait, quels étaient ses objectifs, qui l’a soutenu, comment on en est arrivé un jour à voir six pays européens signer un traité les associant fortement et durablement…

Pour en arriver là, il faut remonter à la Première Guerre mondiale et voir agir Jean Monnet… Pour cela, il faut même comprendre comment il s’est formé et a appris l’anglais. Pour cet homme, la langue est la façon d’atteindre les personnes sans filtre et, du coup, il devient très vite un interlocuteur de qualité pour le monde anglo-saxon. Durant ces périodes de guerre, ce fut un élément qualitatif indiscutable et incontournable…

Pourtant, après la Seconde Guerre mondiale, alors qu’il lutte de toutes ses forces pour éviter que de telles tueries puissent se reproduire, ce n’est pas le monde anglo-saxon qui l’écoutera le plus… Il devient le fondateur de l’Europe en devenant un des acteurs du rapprochement franco-allemand, un des pacifistes les plus virulents mais les plus rationnels aussi, l’un n’empêchant pas l’autre !

L’Europe suivra son chemin, grossira, survivra au départ des Britanniques, et, vous le savez bien, elle n’est pas parfaite, elle est encore en chantier, un chantier qui demande de l’énergie, de la volonté, le la persévérance…

Soit ! Mais où en serions-nous sans l’Europe ? Aurions-nous réussi à passer les caps, à ne pas retomber dans les guerres mortifères et destructrices comme nous en avons connues en 1870, 1914, 1939… Et comment aurions-nous survécu aux conflits dans les Balkans, comment envisagerions-nous l’avenir avec l’Ukraine, comment affronterions-nous l’avenir tout simplement ?

Chacun répondra avec ses convictions, ses doutes, ses hésitations mais cette bande dessinée devrait aider à comprendre d’où nous venons à défaut de tout révéler sur là où nous voudrions aller !

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  Ils ont fait l'histoire

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Jean Monnet

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Jean Monnet".