Mediator, un crime chimiquement pur de Irène Frachon (Scénario), Éric Giacometti (Scénario), François Duprat (Dessin)

Catégorie(s) : Bande dessinée => Divers , Sciences humaines et exactes => Economie, politique, sociologie et actualités

Critiqué par Shelton, le 12 octobre 2023 (Chalon-sur-Saône, Inscrit le 15 février 2005, 67 ans)
La note : 9 étoiles
Visites : 460 

Le roman graphique à lire !

C’est lors de mon séjour récent à l’hôpital que j’ai lu cette remarquable enquête sur le Médiator. Le scénario est signé Irène Frachon, pneumologue hospitalière qui a commencé à enquêter et lancer l’alerte en 2007, et Eric Giacometti, journaliste et romancier, qui a travaillé à une époque au Parisien. C’est très bien documenté, précis et, franchement, pas des plus réjouissant quand tous les matins on vous apporte vos cachets à prendre…

Mais cette enquête en bande dessinée, certains diront en roman graphique, a le mérite de poser un grand nombre de faits, a priori avérés, et qui montrent comment notre société démocratique est parfois en danger à cause des intérêts financiers des uns et des autres…

Bien sûr, on pense en tout premier aux laboratoires, avec ici le cas spécifique de Servier. Il y a ce fameux Médiator, mais aussi deux autres médicaments qui l’ont précédé. Il y a les mensonges, les dissimulations, le mépris face à certains « accidents »… La justice a, en 2021, condamné Servier à des amendes, à des peines de prison avec sursis et à l’indemnisation des victimes… Mais, maintenant, c’est le procès en appel, une autre affaire en quelque sorte…

Mr Servier, lui-même, a échappé au pire car il est décédé (2014) avant le procès et tout ce qui était contre lui a été arrêté. Son entreprise par contre a bien été condamnée dans le premier procès pénal.

Mais, il y a aussi l’agence du médicament (Afssaps) qui pendant des années s’est comportée comme une sorte de complice et si on veut éviter qu’un tel scandale ne se reproduise, il faudra bien en tirer toutes les leçons, c'est-à-dire comprendre comment des médecins, des administratifs et des politiques peuvent avoir été « influencés » par un laboratoire. On est aux limites dangereuses et criminelles du lobbying !

Au-delà de la lecture passionnante de cet ouvrage, avant même de rencontrer Irène Frachon elle-même lors du prochain Quai des bulles 2023, j’ai vécu une expérience assez pertinente lors de mon hospitalisation. Oui, le personnel soignant, les infirmières en particulier, a été très curieux de comprendre ce qu’était cet ouvrage. Du coup, j’ai décidé, après le festival de leur offrir le livre avec une dédicace à l’ensemble du personnel du service qui s’est révélé très attentionné et pas seulement à cause de la bande dessinée… Merci à toutes et à tous !

Quant à ce roman graphique, « Médiator, un crime chimiquement pur », je ne peux qu’en conseiller la lecture au plus grand nombre pour que les victimes restent en notre mémoire et que l’on évite un tel « crime » une nouvelle fois !

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Mediator, un crime chimiquement pur

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Mediator, un crime chimiquement pur".