L'homosexuel - Les quatre jumelles de Copi

L'homosexuel - Les quatre jumelles de Copi

Catégorie(s) : Théâtre et Poésie => Théâtre

Critiqué par Septularisen, le 26 avril 2023 (Luxembourg, Inscrit le 7 août 2004, 56 ans)
La note : 6 étoiles
Visites : 1 082 

UN UNIVERS TOUJOURS AUSSI FOU!

Si l’écrivain et dramaturge argentin COPI (1939 – 1987, de son vrai nom Raúl DAMONTE BOTANA), est surtout connu comme dessinateur de BD, son éditeur nous propose ici deux très courtes pièces de théâtre. Respectivement créées en 1971 et 1973, «L’Homosexuel» et «Les Quatre jumelles», sont les troisième et quatrième pièces de COPI, et comme toujours avec lui, sont des bijoux de cruauté et de drôlerie, complètement… Disons, «déjantées»!

«L'Homosexuel» (ou la difficulté de s’exprimer) de 1971.

Au début de l’histoire nous sommes en Russie, pour être exact au fin fond de la Sibérie. Déportées au milieu de la steppe, pour avoir changé de sexe, après être passées par le Maroc et l’Égypte, Madre (de son vrai nom Mme. Simpson) et sa «fille» Irina (deux hommes devenus... Femmes...), tentent de survivre dans ce milieu très hostile, infesté de loups.
Elles dépendent de l’oncle Pierre, un lointain parent susceptible de leur couper les vivres à tout moment mais, dont le soutien financier leur évite d’aller mendier dans la steppe.

Débarque alors en pleine nuit chez les deux marginales, Mme. Nikita Garbo (femme à sexe d’homme et qui entend rester... Femme...), la professeure de piano d'Irina, qui est tombée follement amoureuse de son élève. Elle veut, - à l’aide de quatre chiens et d’un traîneau solide -, arriver au Transsibérien et s’enfuir avec Irina vers la Chine, où elle a passé toute sa jeunesse.
Débarquent aussi Yvan Garbenko le mari de Nikita, qui est aussi l’amant d’Irina, et le Général Pouchkine qui, lui, détient des dossiers sur tout le monde. Amoureux de Nikita il veut faciliter sa fuite…

Une succession d'aveux inattendus et de règlements de comptes fracassants va alors avoir lieu entre les cinq protagonistes…

«Les Quatre Jumelles» de 1973.

Dans un autre «Grand Nord», – l'Alaska (USA) –, tout aussi dangereux et hostile que le précédent, nous retrouvons, à une époque indéterminée, les sœurs jumelles Maria et Leïla Smith, qui tombent nez à nez avec leurs doubles, les sœurs jumelles Joséphine et Fougère Goldwashing, criminelles et meurtrières endurcies, venues en Alaska pour chercher de l’or.

Ce sont quatre femmes gangsters héroïnomanes, morphinomanes, obsédées par tout ce qui peut valoir de l’argent… Maisons, héroïne, billets de banque, lingots d’or, diamants…

Maria et Leïla qui veulent s'enfuir de l'Alaska, semblent avoir une fortune sans aucune limite et possèdent même un coffre dans une banque, à Lausanne en Suisse … Ce qui bien sûr provoque la convoitise de Joséphine et Fougère... Les quatre sœurs se livrent alors une guerre sans merci au cours de laquelle elles mourront et ressusciteront à un rythme effréné…

Objets théâtraux non identifiés, «L'Homosexuel» et «Les Quatre jumelles» sont des pièces emblématiques de COPI, deux comédies barbares dans lesquelles on retrouve ses thèmes de prédilection : la vie, l’identité, l'exil, la drogue, la solitude, le bonheur, le corps, le sexe, la mort…
Comme toujours avec COPI, c’est… débridé, chaotique, décalé, inventif, osé, sans aucune limite!
Alors, que l’homosexualité est toujours considérée comme une «maladie» honteuse, marginale, condamnable ou jugée déviante, COPI, qui fut tout à la fois acteur, acteur de théâtre, romancier dramaturge. nous offre deux grandes farces tragiques d'une atmosphère très oppressante qui nous fait passer en un instant du sourire aux larmes…

Que dire de plus? Dès qu'on commence à lire une pièce de COPI, on sait que l'on entre dans un univers fou et complètement déjanté. Forcément, que dire d’une histoire d’homosexuels déportés en Sibérie? De jumelles qui, bien qu’elles soient tuées, «ressuscitent», encore et encore?
Bien entendu ce n’est pas crédible! D’ailleurs, soyons honnêtes, franchement, on n'y croit pas une seule seconde!.. Non, quand on lit une pièce de COPI, c’est lugubre, dérangeant, cru, direct, problématique, violent, obscène, tantôt comique, tantôt tragique, tantôt dérisoire… Cela nous amène à nous poser des questions sur l’identité, le bonheur, le contexte social, la marginalité…

Lire COPI c’est pénétrer dans son univers… Et comme tout univers, on aime ou on n’aime pas… Si on aime, une véritable alchimie se crée entre l’auteur et le lecteur… Inutile de dire que moi j’ai beaucoup aimé lire ce livre. L’imagination sans limites de COPI est au pouvoir, et on «craque» complètement devant les aventures de ses personnages…

P.S. : En raison du langage très cru et des descriptions très explicites, notamment de scènes de sexe, présentes dans ce livre, on évitera de le donner à lire aux plus jeunes et aux personnes les plus sensibles… Ce livre est donc à réserver à un public adulte et averti!

«L'Homosexuel» (ou la «difficulté de s’exprimer») est créé pour la première fois, en décembre 1971 au Théâtre de la Cité internationale de Paris, dirigé par André-louis PÉRINETTI dans une mise en scène de Jorge LAVELLI.
«Les Quatre Jumelles» est créé pour la première fois en octobre 1973 au Palace dans une mise en scène de Jorge LAVELLI assisté par Paul BERGEL. Les actrices dans les rôles principaux sont: Daisy AMIAS (Maria Smith), Myriam MÉZIÈRES (Joséphine Goldwashing), Anna PRUCNAL (Leïla Smith), et Liliane ROVÈRE (Fougère Goldwashing).

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • L'homosexuel ou La difficulté de s'exprimer [Texte imprimé] Copi postface et documents par Thibaud Croisy
    de Copi, Croisy, Thibaud (Postface)
    C. Bourgois / Titres
    ISBN : 9782267045482 ; 8,00 € ; 10/02/2022 ; 168 p. ; Poche
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: L'homosexuel - Les quatre jumelles

Il n'y a pas encore de discussion autour de "L'homosexuel - Les quatre jumelles".