La Source d'Incandescence de Monique Thomassettie

La Source d'Incandescence de Monique Thomassettie

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par Débézed, le 1 décembre 2022 (Besançon, Inscrit le 10 février 2008, 75 ans)
La note : 8 étoiles
Visites : 356 

Voyage en spirtualité

Ce conte a été publié aux Editions de la Page en 2004, il était nécessaire de le remettre sur les rayons des libraires d’où il avait disparu depuis un certains temps. Ce texte est né de deux parents : une vision d’un arbre mort inondé par la lumière incandescente d’un soleil couchant derrière lui et un voyage, effectué par l’auteure, dans l’Inde du sud. Monique, c’est une plume exceptionnelle, une finesse poétique patinée par l’écriture de nombreux poèmes dont certains ont été publiés, un style d’une légèreté vaporeuse et d’une profondeur philosophique… Ce conte c’est l’histoire du voyage effectué et en même temps rêvé par l’auteur, une fiction autobiographique, onirique, mystique…

L’auteure qui devient, telle une déesse du panthéon hindouiste, selon ses dires personnels, les deux principaux personnages qui traversent ce conte, la voyageuse, celle qui parcourt le pays pour aller à la rencontre de ses habitants et de son patrimoine, et l’oratrice, celle qui dit, celle qui raconte le pays, celle qui donne du sens à ce que l’autre voit et vit. La voyageuse entreprend ce voyage initiatique, mystique, poétique, onirique, où tout se mêle en paraboles et hyperboles. Elle rencontre l’oratrice, son autre moi, le gardien de la source de l’incandescence, voit Rimbaud dans le personnage du moinillon qui lui prend la main… Tous lui disent l’Inde où spiritualité et mysticisme naviguent entre la réalité floue de ce voyage étrange et une vision mythologique de l’Inde hindouiste.

Ce voyage, l’auteure veut l’écrire car « Pour moi, l’audace d’écrire rejoint peut-être celle d’exister ». Elle veut « Se souvenir au passé imparfait, s’interroger au futur compliqué, parler impérativement au présent quotidien ». Dans ce conte, elle dit ce qu’elle ressent, ce qu’elle éprouve, ce qu’elle voudrait, dans un syncrétisme entre spiritualité hindouiste et réalité européenne symbolisée par la présence récurrente d’Europe à la fois continent et déesse du panthéon grec . Ce panthéon qui s’est souvent nourrit aux sources de la spiritualité orientale.

Ce conte, ce n’est pas une histoire, c’est une suite de sensations, d’impressions, d’interrogations, de réflexions où la notion de temps devient floue. La voyageuse voudrait pouvoir combiner les acquis de l’expérience avec la fraîcheur de la jeunesse afin de pouvoir se réaliser pleinement. « Dans cette seule et intemporelle Légende, où commencent et finissent l’Histoire et le Mythe ? l’homme et les dieux ? le monde et le théâtre ? ... ». L’Histoire c‘est un temps court sans cesse remis en cause, le Mythe c’est le temps long qui se nourrit perpétuellement du temps présent.

Tout ceci c’est le conte onirique… mais il vient parfois se heurter pragmatiquement à la dure réalité matérialisée par le passage dans un temple où l’arnaque mercantile dans un décor circassien donne à ce lieu de culte un air de bazar oriental. Ce conte montre toute cette ambigüité entre l’image d’une Inde de bonzes en robe safran invoquant le dieu aux bras multiples, Shiwa, et Parvati et Ganesh et … qui ne sont jamais cités mais sont fort présents tout de même dans ce texte. Un texte qui comporte de très nombreuses références à des poètes, écrivains, peintres, musiciens et autres artistes appartenant tous, ou presque, à la civilisation occidentale. Je voudrais aussi signaler, l’usage très fréquent dans le texte de l’inversion de l’adjectif avant le nominatif, une manière de qualifier avant de désigner les choses pour en donner l’aspect, le sens, les qualités, les défauts, …

Ce mélange, ce syncrétisme, ce choc des cultures, la double origine de ce texte, interrogent l’auteure comme ils pourraient aussi interpeler le lecteur au sujet de l’existence même : « Suis-je ? se demandait l’âme. Et si je suis, comment suis-je, comment être ici ? En ce temps-ci ? … ».

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: La Source d'Incandescence

Il n'y a pas encore de discussion autour de "La Source d'Incandescence".