Quand les esprits viennent aux médecins: 7 récits pour soigner de Serge Bouznah, Catherine Lewertowski

Quand les esprits viennent aux médecins: 7 récits pour soigner de Serge Bouznah, Catherine Lewertowski

Catégorie(s) : Sciences humaines et exactes => Psychologie , Arts, loisir, vie pratique => Santé et sport , Sciences humaines et exactes => Spiritualités

Critiqué par Page , le 1 décembre 2021 (Rennes, Inscrit le 12 février 2015, 34 ans)
La note : 10 étoiles
Discussion(s) : 1 (Voir »)
Visites : 1 030 

Des passeurs en matière de santé

En 2005, paraissait "Avicenne l’Andalouse" évoquant des consultations transculturelles à l'hôpital Avicenne de Bobigny (appelé jusqu’en 1978 l’hôpital franco-musulman). Quoique sans références théoriques, se dessinait là une influence des idées de Tobie Nathan. Ce titre était codirigé par Isodoro Moro Gomez et Marie Rose Moro ; c’est justement cette dernière qui assure la préface de l’ouvrage "Quand les esprits viennent aux médecins". Elle annonce que cet ouvrage montrera « comment traduire la syntaxe des douleurs dites dans différentes langues et surtout dans différents systèmes de représentations culturelles, les mondes de nos patients migrants figés par la douleur, par les conflits, par les nœuds ».

La médiation transculturelle, en matière de santé, est évoquée ici à travers sept cas. Ceux-ci concernent des noirs africains (deux issus de la République démocratique du Congo capitale Kinshassa et les autres du Mali, Guinée, Madagascar), un Maghrébin (Tunisie), un membre d’une famille d’origine juive ashkénaze. Cyril est atteint d’une maladie de peau invalidante et on va découvrir que son eczéma est notamment en lien avec la profanation du cimetière juif de Carpentras qui s’est produite en 1990. On retiendra ceci : « Comme je vous le disais, chez nous, une personne n'existe pas seule. Nous ne sommes pas nés dans des sociétés individualistes comme en Occident. Qui que nous soyons, notre nom nous lie à notre clan, de notre vivant mais aussi après notre mort ».

Un médiateur culturel en santé, parlant la langue et connaissant la culture joue un rôle capital pour faire verbaliser les représentations en jeu autour de la maladie du patient. Interfèrent en particulier la symbolique liée à la naissance de jumeaux et la perception qu’un maléfice, produit par un sorcier, est à l’origine du problème de santé. Ce sont dans les cas les plus dramatiques que la connaissance de la connaissance de la perception de l’affection, au prisme de l’univers culturel et le vécu des patients, s’avère le plus utile. Des adaptations ne pourront se dessiner que si l’équipe médicale prend conscience de la qualité des obstacles rencontrés. Les soignants peuvent rester dans l’ignorance du ressenti psychologique des patients tant qu’ils ne buttent pas sur une contradiction entre leur diagnostic et des refus des patients de les suivre dans leur analyse et leurs prescriptions.

Selon la "Loi de modernisation de notre système de santé du 26 janvier 2016", la médiation en santé vise « à améliorer l’accès aux droits, à la prévention et aux soins des personnes éloignées des systèmes de prévention et de soins, en prenant en compte leurs spécificités ». Pour devenir médiateur santé, il faut suivre une formation continue d'un an qui comprend des temps de formation théorique alternant avec un stage pratique. Cet ouvrage est une réédition d’un titre paru en 2013, les cas évoqués datent en conséquence des toutes premières années du XXIe siècle et ce sont là essentiellement divers personnels soignants diplômés qui exercent ponctuellement cette tâche à côté de leur activité habituelle. Notons que l’on a pris soin d’actualiser à la marge quelques références bibliographiques par des textes postérieurs à 2013.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Quand les esprits viennent aux médecins: 7 récits pour soigner