Mademoiselle Louise Michel: Mémoires - Annotées et illustrées de Patrick Loiseau

Mademoiselle Louise Michel: Mémoires - Annotées et illustrées de Patrick Loiseau

Catégorie(s) : Sciences humaines et exactes => Economie, politique, sociologie et actualités

Critiqué par CHALOT, le 4 juin 2021 (Inscrit le 5 novembre 2009, 73 ans)
La note : 10 étoiles
Discussion(s) : 1 (Voir »)
Visites : 246 

un livre à déguster

Mademoiselle Louise Michel
« Mémoires »
Annotées et illustrées par Patrick Loiseau
dépôt légal octobre 2019
520 pages
Editions la maison du lérot


L’auteure, Louise Michel, révolutionnaire, féministe, membre active de la Commune de Paris nous livre ici ses mémoires.
Elle présente son ouvrage comme une suite de faits, de réflexions, d’écrits sans ordonnancement particulier. Le lecteur pourrait la croire mais très vite il comprend qu’il s’agit d’une œuvre pleine et entière passionnante et pas « brouillonne » du tout.
Après avoir évoqué son enfance dans la Haute Marne, elle passe aux journées héroïques de la Commune puis à la répression subie et à la déportation en Nouvelle Calédonie.
Il lui arrive de faire quelques aller et retour fortuits et non déplacés.

Elle nous fait sourire quand elle raconte ses jeux dans la rue quand elle était « sous maîtresse » à Paris : elle colle une affiche « subversive » sur le dos d’un pandore après avoir peu de temps avant fait peur à un bourgeois en le suivant bruyamment.

Anarchiste jusqu’au bout des doigts, elle combat le système, continue à préparer en déportation la société de demain et donne des cours aux canaques dont elle soutiendra la révolte.
L’antiracisme est dans ses gênes, ce petit extrait mériterait d’être lu, commenté et appris dans les écoles :
« Les cerveaux ne sont pas cultivés, il y a de bonnes terres en friches et de vieilles cultures bien épuisées, c’est ainsi pour les races humaines. Entre ceux qui ne savent rien, et ceux qui savent mal - faussés par des milliers de générations, par toutes les infaillibilités qui se trompent - la différence n’est pas si grande qu’on croît, le même coup de vent de la science véritable passera sur tout cela. »
C’est écrit en 1886, l’auteure, militante est en avance sur le siècle et même dans l’avant- garde.

Tout dans ce livre n’est qu’apports : on y parle de la vie, de la lutte contre l’exploitation mais aussi de la nature, du respect indispensable des animaux.
Louise Michel se transforme longuement et pour notre plaisir en naturaliste.
Elle touche à tout, à la poésie, à la philosophie avec bonheur c’est peut- être cela qui la préservera et lui permettra du survivre et de continuer malgré les deuils : les martyrs de la Commune et sa mère qui l’a soutenue tout en souffrant de la voir risquer à tout moment sa santé et sa vie.

Louise Michel n’a jamais baissé les bras, elle est un exemple pour tous ceux et toutes celles qui doutent de l’avenir et pensent que l’histoire est finie :

« La Révolution sera la floraison de l’humanité comme l’amour est la floraison du cœur. »

Jean-François Chalot

Message de la modération : Patrick Loiseau est rédacteur indépendant chez "la maison du lérot", éditeur de ce livre

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Mademoiselle Louise Michel: Mémoires - Annotées et illustrées