Claire, le prénom de la honte de Claire Koc

Claire, le prénom de la honte de Claire Koc

Catégorie(s) : Sciences humaines et exactes => Economie, politique, sociologie et actualités

Critiqué par CHALOT, le 28 avril 2021 (Inscrit le 5 novembre 2009, 73 ans)
La note : 10 étoiles
Visites : 369 

Une passion que l'auteure fait partager

«  Claire, le prénom de la honte »
livre de Claire Koç
202 pages
février 2021
Editions Albin Michel

L'intégration ou « l'assimilation » ne constitue pas un fleuve tranquille et il ne suffit pas de vouloir, il faut parfois affronter les siens, ceux de sa famille et après, les autres.... tous ceux qui te regardent comme une immigrée ou fille d'immigrée.
La première remarque de la personne proche qui m'a passé ce livre fut celle ci :
« l'auteure doit être de droite »
A la lecture je n'en sais rien mais cela m'importe peu.
Pour certaines personnes, il est difficile de devenir française, de revendiquer sa nationalité et d'affirmer aimer la République.
Dans beaucoup de familles turques venues en France, le communautarisme est plus qu'un refuge, c'est l'identité première : elles mangent les produits venant du pays, restent ensemble.... quant au mariage, il reste bien souvent traditionnel et arrangé.
On dit souvent que les « convertis » sont les pires, en religion, certes, bien souvent :
« Mais la France n'est pas une religion ! La France est un héritage, une réalité substantielle offerte à tous. L'attitude de ces persifleurs est intolérante car ils voudraient m'empêcher d'aimer la France comme je le souhaite. »
Prise entre deux feux convergents, celle qui prendra le nom de Claire et qui volera de ses propres ailes devra affronter aussi les racialistes, ceux qui considèrent que le racisme est à tous les coins de rue et que les blancs sont des descendants d'esclavagistes... Exagération ? Si peu
Claire est assignée, malgré elle, contre elle, à ses origines.
Elle n'accepte pas d'être accusée de trahir ses racines .
De quelles origines s'agit-il ? De l'emprise du patriarcat ? De l'influence quasi institutionnelle, en France, du gouvernement turc... Un comble dans la République française.
Claire assiste aux premières loges « à l'entrée du loup turc dans la bergerie républicaine » !
Claire en appelle au respect des belles valeurs universelles et revient à la fin de son ouvrage sur les conditions d'obtention de la nationalité française combattues par certains anti racistes de salon.
N'est-il pas normal et nécessaire que les personnes qui deviennent français maîtrisent la langue et les codes sociaux, nécessaires d'ailleurs pour une citoyenneté pleine et entière ?
Ce livre, bien écrit et bien construit- ce qui n'est pas toujours le cas dans les livres- enquêtes, ne plaît pas à tous et notamment aux islamistes turcs qui ont menacé l'auteure.
Personnellement, j'ai bien aimé ce livre et je vous conseille de vous le procurer, vous ne serez pas déçus !

Jean-François Chalot

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Claire, le prénom de la honte

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Claire, le prénom de la honte".