L'Institut de Stephen King

L'Institut de Stephen King
(The Institute)

Catégorie(s) : Littérature => Anglophone , Littérature => Fantasy, Horreur, SF et Fantastique

Critiqué par Le rat des champs, le 23 février 2020 (Inscrit le 12 juillet 2005, 73 ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 9 étoiles (basée sur 7 avis)
Cote pondérée : 7 étoiles (1 200ème position).
Visites : 3 865 

King est toujours le Roi.

Un pavé, une brique, comme souvent chez Stephen King, Un enfant surdoué, courageux et intelligent, est emprisonné avec d'autres petits génies dans un laboratoire secret, où on tente par tous les moyens, y compris la torture, de développer leurs facultés de télékinésie et de télépathie. Un complot, visant à protéger la paix mondiale en éliminant discrètement par des suicides ou des maladies induites, ceux qui pourraient constituer une menace pour la paix mondiale.
L'enfer est pavé de bonnes intentions, dit-on.
C'est ce qu'on appelle un page-turner, et il est très difficile de le lâcher. Le Maître du suspense démontre une fois de plus qu'il est encore et toujours capable de nous captiver.
Au-delà du thriller bien ficelé, on peut trouver une réflexion philosophique sur le bien et le mal, et sur la question du mal qui dans certains cas, pourrait être justifié par les conséquences bénéfiques qui peuvent en découler.
Vraiment une très bonne lecture.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Fascinant

10 étoiles

Critique de Jordanévie (, Inscrite le 27 septembre 2022, 48 ans) - 20 février 2023

Histoire qui met en scène des enfants qui sont surdoués et dotés de pouvoir telle que la télépathie.
Le suspense est haletant surtout pendant la "cavale" de Luke.
L'institut s'apparente à un camp nazi où des soi-disant médecins pratiquent des expérimentations qui ne sont autres que des tortures hitlériennes.
Le récit évoque les sectes, le fait qu'il faut toujours un sauveur pour protéger l'humanité, la controverse entre le bien et le mal...
Stephen King nous envoûte une fois de plus.

Attention : thriller haletant !!!

10 étoiles

Critique de Pascale Ew. (, Inscrite le 8 septembre 2006, 56 ans) - 26 janvier 2022

Luke Ellis, douze ans, est kidnappé une nuit et se retrouve dans un institut avec d’autres enfants qui ont subi le même sort que lui. On y pratique aussi bien le bâton que la carotte pour faire obéir les enfants et leur faire subir toutes sortes de tests, piqûres, prélèvements et opérations douloureuses… Après quelque temps, ces enfants sont envoyés dans une autre partie de l’institut et on ne les revoit plus. Le surdoué Luke enquête...
J’ai été littéralement suspendue à cette histoire et ai eu beaucoup de mal à refermer ce livre pour dormir !
L’auteur pose la question de la confiance : ces enfants à qui on a appris à obéir aux adultes, qui n’ont qu’eux comme références, ne savent plus à qui se fier. Et évidemment se pose aussi la question des limites de l’intervention humaine dans son destin collectif. Peut-on et doit-on éviter les catastrophes et à quel prix ? Quelle est notre priorité : doit-on sacrifier quelques-uns pour le bien de beaucoup ?
Sans hésiter, 5 étoiles et si on pouvait en mettre plus, je le ferais !

Un King en petite forme.

5 étoiles

Critique de Ayor (, Inscrit le 31 janvier 2005, 51 ans) - 6 novembre 2021

Même si l'histoire n'est pas trop barrée et qu'elle fait donc preuve d'une confortable fluidité, elle est loin de faire partie des meilleures de l'auteur.

Pourtant le début m'a de suite embarqué, je ne voyais pas trop comment allait s'articuler le sujet central du roman, puis passées les 60 premières pages, Stephen King change complètement de direction et c'est là que l'on rentre dans le vif du sujet.

C'est original sans l'être vraiment, car King a déjà abordé dans certaines de ses œuvres précédentes les aspects principaux de celle-ci.

À l'image de l'ensemble, les personnages ne m'ont pas permis de plus apprécier le récit que cela, ils ne révèlent aucune surprise et les nuancer les aurait sans doute rendus plus intéressants.

Un King en petite forme donc, mais gageons qu'il nous réserve encore de bonnes histoires.

Glauque

10 étoiles

Critique de Bookivore (MENUCOURT, Inscrit le 25 juin 2006, 41 ans) - 24 mai 2021

D'une noirceur terrifiante, "L'Institut" est peut-être un des romans les plus glauques et terrifiants de King. Parce que sous son histoire fantastique qui peut rappeler "Charlie" (un institut chargé d'utiliser, par tous les moyens possibles, les pouvoirs psi d'enfants un peu spéciaux), on y parle de maltraitance faites aux enfants.
Certains passages sont d'une violence rare, King va souvent loin ici.
On notera une première partie un peu curieuse, on se demande où King veut en venir avec son histoire de veilleur de nuit dans une petite ville paumée, mais tout se décante par la suite.
Un roman magistral qui donnerait un film excellent, j'en suis sûr, mais le tabou ultime du cinéma hollywoodien étant la mort brutale d'enfants (si Hollywood faisait un film sur un crash aérien avec 200 morts, seul les enfants survivraient, sans dommages, parmi les passagers, même si l'avion se crashait directement dans la gueule d'un volcan en éruption), ça me semble difficile de correctement adapter "L'Institut", tel quel. En tout cas, un roman fort, prenant, angoissant, éprouvant, poignant... Un chef d'oeuvre.

Des enfants doués et sacrifiés

10 étoiles

Critique de Martell (, Inscrit le 27 février 2004, 60 ans) - 17 août 2020

L’intensité de ce roman monte régulièrement jusqu’à un bourdonnement qui deviendra explosif. Oulala, quelle belle surprise de retrouver un roman du calibre de ses meilleurs succès des années 80’ à découvrir absolument.

Le début ne laisse présager rien de la suite, mais le sympathique personnage de Tim reviendra dans la phase finale lorsqu’il fera la rencontre d’un enfant héroïque en pleine détresse.

À lire en écoutant et réécoutant dans la dernière partie du livre la trame musicale "The wall" de Pink Floyd.




Pour la paix dans le monde

9 étoiles

Critique de Darkvador (Falck, Inscrit le 1 février 2012, 56 ans) - 13 mars 2020

Un livre qui fait froid dans le dos.
Des enfants avec un QI élevé se font enlever et subissent des tortures psychiques et physique. Ils leur font faire des tests de télékinésie et tout ça pour la meilleure des raisons (du moins pour eux) la paix dans le monde et éviter la fin du monde.
Ce livre est un véritable turn-over, beaucoup d'action. C'est addictif
le King est en très grande forme, ça fait plaisir.

Forums: L'Institut

Il n'y a pas encore de discussion autour de "L'Institut".